Mot-clef

Nathan

Déborah Pinto, Les chevaliers

« Le valeureux chevalier Tristan est de retour au château du seigneur Hubert. Baisse le pont-levis pour le faire entrer ! » Après le tournoi, le seigneur va, de son épée, adouber l’écuyer de Tristan. Bref, nous voilà au cœur de la vie des chevaliers – dans un livre à tirettes et à fenêtres : quoi de mieux pour apprendre que de solliciter ses petites mains, surtout quand l’album est cartonné ?

Dès 2 ans

Déborah Pinto, Les chevaliers, Nathan, coll. « Mes Kididoc à jouer », 2019, 10 p., 11,95 €

Sandrine Andrews, Je touche, j’observe, je peins avec les mains

Toucher, en suivant une forme rugueuse du doigt. Imiter, en reproduisant la forme avec les doigts – oui, les doigts directement dans la peinture — chic alors ! Observer l’œuvre d’un artiste célèbre. Inventer son œuvre à soi – et bien nettoyer l’atelier ! Imiter Kandinsky, Klee, Calder ou Miró, avec cette « méthode sensorielle d’inspiration Montessori », cela ne semble pas si difficile. Des consignes aideront les adultes – mais pas question de brider la créativité des enfants qui vous étonneront par leur fantaisie. Libre à vous de recommencer sur des feuilles blanches, histoire d’amortir le livret.

Dès 3 ans

Sandrine Andrews, Je touche, j’observe, je peins avec les mains, illustrations de Mizuho Fujisawa, Nathan, 2018, 70 p., 13,90 €

Ilya Green, Mon ours

« Avec mon ours, on est très sauvages. On vit dans la forêt avec les tigres et les fourmis. » Il nous arrive des tas d’aventures ! Même Papa ne sait pas où nous nous cachons… mais, heureusement, il nous a apporté un délicieux goûter ! Les personnages d’Ilya Green nous transportent, l’air de rien, dans des pays magiques, ceux où l’imaginaire est roi, où tout peut arriver, même au fond du jardin.

Dès 2 ans

Ilya Green, Mon ours, Nathan, coll. « Albums bébé », 2019, 14 p., 8,90 € — Cartonné.

Jan Pienkowski, La Maison hantée

Jan Pienkowski, La Maison hantée

« Entrez, docteur, c’est un drôle de vieil endroit… plutôt frisquet, pas vrai ? » Et comment ! Une araignée descend de la balustrade, la Gioconda louche sur son chat, et mieux vaut ne pas savoir ce qui dégouline de l’escalier… Pieuvre, crapaud géant, gorille et autres monstres ont pris leurs quartiers dans ce manoir so british sorti tout droit de l’imagination de Jan Pienkowski, bien aidé de Tor Lokwig pour les mécanismes en papier. Et tout cela se déplie, grince, surgit de nulle part… Brrr ! Le plus célèbre pop-up du XXe siècle ! Avec une petite différence entre l’édition de 1979 et celle de 2013 : ce n’est plus une griffe qui sort de la boîte à lettres, mais la queue d’un serpent. En avez-vous repéré d’autres ? Un peu cher, mais gageons que les jeunes parents qui s’en sont délectés dans les années ’80 partageront ces abominables horreurs avec leurs enfants.

Dès 6 ans

Jan Pienkowski, La Maison hantée, Nathan, 2013, 12 p., 25,90

Isabelle Huiban, Mon cahier Steiner Waldorf

Isabelle Huiban, Mon cahier Steiner Waldorf

Favoriser « le bien-être physique, le sens artistique » et stimuler l’imagination créatrice des enfants : tel est le projet de ce gros cahier d’activités de nature. Partant de ce qu’il peut faire dans la nature – se tenir droit comme un épi de blé, sauter comme un lapin -, l’enfant est par exemple invité à tracer des traits, en respirant bien. Bricoler, construire une cabane ou des lutins en laine, cuisiner dehors… autant d’activités toujours proposées en relation avec le rythme des saisons. Même si l’on n’est pas 100% adepte de cette pédagogie, les idées proposées sont riches de sens pour éduquer la tête, le cœur et les mains.

Avant 7 ans (mais aussi après…)

Isabelle Huiban, Mon cahier Steiner Waldorf, illustrations de Mizuho Fujisawa, Nathan, 2017, 80 p., 13,90 €

Astrid Desbordes, La Chasse au tuc-tuc-tuc

Astrid Desbordes, La Chasse au tuc-tuc-tuc

« C’est la nuit, pense Edmond l’écureuil, en se retournant dans son lit. Tout le monde dort. Tout le monde, sauf moi. » Et notre écureuil de se retourner, de réfléchir, d’écouter le moindre souffle du grand châtaignier… Et « soudain, tuc tuc tuc, il entend un drôle de bruit ». Ni une, ni deux, il monte chez son voisin Georges Hibou. Ce dernier, vieux sage même pas bougon, va apprendre tous les secrets de la nuit à Edmond au cours d’une promenade pleine de surprises. Un album plein de couleurs – et de noir bien noir, pour (essayer de) ne plus avoir peur la nuit.

De 3 à 6 ans

Astrid Desbordes, La Chasse au tuc-tuc-tuc, illustrations de Marc Boutavant, Nathan, 2016, 32 p., 6,95 €

Jacqueline Mirande, Les Chevaliers de la Table Ronde

Jacqueline Mirande, Les Chevaliers de la Table Ronde

« Une épée était enfoncée dans la pierre jusqu’à la garde et le pommeau portait, gravé en lettres d’or : “Celui qui pourra retirer l’épée sera roi.” Tous les nobles commencèrent à se disputer pour savoir qui serait le premier à tenter l’entreprise, tant elle semblait facile ! Ils déchantèrent vite : aucun ne put enlever l’épée.
Les adolescents regardaient, moqueurs, leurs aînés.
— Pourquoi ne pas essayer nous aussi ? demanda Arthur.
On le leur permit. Arthur s’avança vers la pierre, saisit l’épée, tira. Elle vint aussi aisément que si elle avait été plantée dans du beurre ! »
Arthur, Perceval le Gallois et Lancelot du Lac sont bien sûr les trois héros principaux de ce volume consacré aux chevaliers de la Table Ronde. Les nobles dames en sont Blanchefleur, la dame de Nohaut, sans oublier Guenièvre. Les textes sont adaptés pour de jeunes lecteurs, tout en gardant leur parfum médiéval. N’oubliez pas de saluer la Dame du Lac et Morgane au détour des forêts profondes… De Tintagel au Val sans Retour, chacun chevauchera avec vaillance !

Dès 9 ans

Jacqueline Mirande, Les Chevaliers de la Table Ronde, coll. « Contes et Légendes », Nathan, 2010, 176 p., 7,90 €

Jean-Côme Noguès, Au bout des longues neiges

Jean-Côme Noguès, Au bout des longues neiges

Irlande, 1846. « Des pommes de terre, il n’y en avait plus. » Pour la famille O’Connell, la seule solution, c’est l’exil. Une longue traversée sur un vieux rafiot, et, à l’arrivée, des immensités à découvrir. Une concession isolée, au milieu de nulle part, une maison à bâtir, des terres à défricher, un premier hiver à supporter… Mais aussi quelques voisins avec lesquels il n’est pas facile de cohabiter : les Indiens que le gouvernement canadien dépossède de leurs territoires ancestraux.
Le lecteur partagera surtout la vie aventureuse de Finn, jeune Irlandais d’une douzaine d’années, mais il vivra aussi au sein de la famille O’Connell – un enfant de plus, après tout… Le roman s’attache en effet à montrer l’importance des liens familiaux et communautaires dans un environnement hostile. Car Plume-Noire, ce jeune Indien avec qui Finn sympathise, appartient lui aussi à une communauté dont il ne doit pas enfreindre les règles. De belles descriptions de la nature canadienne complète ce roman d’aventures et de formation.

Dès 10 ans

Jean-Côme Noguès, Au bout des longues neiges, Nathan, 2014, 256 p., 15,90 €

Hélène Montardre, Versailles, le défi du Roi-Soleil

Hélène Montardre, Versailles, le défi du Roi-Soleil

« Votre Majesté, vous avez remporté la victoire, une fois de plus.
C’est au tour du jeune chef de saluer les siens :
— Grâce à vous, Messieurs.
Un cri jaillit alors de toutes les gorges :
— Vive le roi !
Le commandant inspecte ses troupes d’un œil satisfait. Il adore jouer au soldat ! Et le fort miniature bâti dans les jardins du Palais-Royal est une merveille. […] Là, le temps du jeu, il n’est plus Louis, quatorzième du nom, mais le chef d’une bande de jeunes combattants prêts à le suivre partout.
Bien sûr, le canon tire à blanc, les épées ne sont pas dangereuses et, une fois le jeu fini, les morts de relèvent. Mais tant qu’il a duré, quel plaisir ! »
Hélène Montardre a choisi de faire revivre l’enfant Louis, roi depuis la mort de son père Louis XIII. Elle insiste sur la période oh combien troublée de la Fronde, puis sur la découverte d’un certain petit pavillon de chasse, dans la plaine de Versailles. Parfaitement documenté, ce roman historique, écrit dans un style fluide, multiplie dialogues et anecdotes. A lire avant d’aller visiter le château de Versailles – ou, pourquoi pas, celui de Vaux le Vicomte.

Dès 9 ans

Hélène Montardre, Versailles, le défi du Roi-Soleil, Nathan, 2016, 64 p., 4,95 €

Hélène Montardre, Catastrophe à Pompéi

Hélène Montardre, Catastrophe à Pompéi

Un petit roman historique parfaitement ciselé pour faire frémir les jeunes lecteurs. En 79 après Jésus-Christ, le jeune Caius aime à retrouver ses amis dans leurs magnifiques villas de Pompéi. Cet adolescent studieux n’est autre que celui que l’Histoire connaîtra sous le nom de Pline le Jeune. De Misène, il observe avec angoisse la colère du Vésuve… Son ami Loreius et la douce Corellia échapperont-ils à la catastrophe ? Et qu’est devenue la quadrirème de son oncle, Caius Plinius Secundus, que nous nommons Pline l’Ancien, aussi altruiste que scientifique ?

Dès 8 ans

Hélène Montardre, Catastrophe à Pompéi, Nathan, 2015, 60 p., 4,95 €

Eve Herrmann, Mes activités Montessori

Eve Herrmann, Mes activités Montessori

« Un cahier pour enrichir le vocabulaire, découvrir la nature et le monde, avec une planche de gommettes », promet la couverture. Promesse tenue ! Cette découverte du monde se fait au travers de nombreuses activités dans laquelle les mains aident à réfléchir. Rien ne vaut une activité manuelle avant de conceptualiser ! En géographie, il peut s’agir de « fabriquer » une île (de la terre entourée d’eau) et un lac (de l’eau entouré de terre),– sans oublier de planter un petit drapeau sur le sommet de l’île. Pour ce qui est de la nature, l’enfant se demandera  — ou vous demandera – pourquoi une plume tombe plus lentement qu’une pomme de pin –ouh ouh, Papy Newton ! Et bien sûr, on ira observer les traces des animaux et nourrir les oiseaux avant de dessiner leur plumage. Les dessins sont en noir et blanc, chic alors, on va aussi les colorier !

De 4 à 7 ans

Eve Herrmann, Mes activités Montessori, Nathan, 2014, 184 p., 12,90 €

En vidéo : Hélène Montardre, Dans le ventre du cheval de Troie

En vidéo : Hélène Montardre, Dans le ventre du cheval de Troie

Une présentation vidéo du roman “Dans le ventre du cheval de Troie”, en coproduction avec le Collège Latin. Avec la lecture d’un extrait. Un récit mythologique mis à la portée des jeunes lecteurs.
Hélène Montardre, Dans le ventre du cheval de Troie, Nathan, coll. « Petites histoires de la mythologie », 2010, 58 p., 4,95 €