Thème

Pour rire

Paul Beaupère, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur – Que j’aime ta verdure !

Pour le 11e épisode de leurs « folles aventures », les cinq enfants et les parents Saint-Arthur vont encore vous faire rire aux éclats. Où iront-ils fêter Noël ? Ce sera… dans les Vosges au grand désespoir de Brune, la narratrice, dont les copines se vantent de voyages bien plus exotiques. Les Vosges, ses lynx, son munster, ses tartes aux myrtilles, enfin, aux brimbelles… et la neige qui, quand elle se décide à tomber, ne tombe pas à moitié. Le seul moment à peu près calme – et encore – sera la messe de minuit. Quant au retour, il donnera l’occasion de passer du côté de la féerie : les animaux de la forêt vosgienne n’ont pas dit leur dernier mot !
Paul Beaupère a le chic pour capter les expressions enfantines et adolescentes, et d’en faire du condensé bien serré : c’est plus que pétillant, c’est explosif. Alors tant pis pour la grammaire et tant pis pour les bonnes manières (quoique… le vieux fonds versaillais résiste !), finalement, les Vosges, ce n’est pas « un plan loose de la mort qui tue », comme le dit Brune, 12 ans, la narratrice. La preuve ? On peut même y faire une course en chasse-neige et voir des loups, en vrai.
Une bonne idée de cadeau à glisser sous le sapin, que vous fêtiez Noël au fin fond du Berry ou des Ardennes, il est à parier que votre jeune lecteur en oubliera le dessert.

Dès 8 ans

Paul Beaupère, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur – Que j’aime ta verdure !, illustrations d’Ariane Delrieu, Mame, 2022, 192 p., 10 € — Imprimé en Italie

Isabelle Stock, Le secret de Clotilde

Un camp d’été en Bretagne annulé, et remplacé au dernier moment par un camp à 15 km de chez soi, au fin fond de la Meuse, en pleine campagne… est-ce une raison pour bouder ? Pas question ! Dans la patrouille du Koala, jeunes demoiselles, on ne boude pas ! Et on se motive pour relever un nouveau défi : préparer une grande veillée pour une centaine de spectateurs ! Répétitions, costumes, décors… Les journées s’annoncent chargées. D’autant plus que Clotilde, qui a le rôle principal, adopte parfois un comportement bien étrange… Quel est donc son secret ?
Après « Hermine part en camp » et « La promesse d’Hermine », les jeunes lectrices retrouveront l’irremplaçable ambiance de la vie en patrouille, avec ses petits riens qui créent de grands souvenirs.

Dès 10 ans

Isabelle Stock, Le secret de Clotilde – Les Filles du Koala, illustrations de Juliette Vizzaccaro, Emmanuel Jeunesse, 2022, 320 p., 14,90 € — Imprimé en France

Anne Crausaz, Quand il fait mauvais temps

« plic, aux premières gouttes de pluie, les chèvres se mettent à l’abri. Les cabris, tout excités, sautent partout. » Si le chat essaie tous les lits, les moineaux, eux, préfèrent se blottir sous les feuilles. Quant aux grenouilles, bien sûr, elles sautent à qui mieux mieux. Et les enfants ? Allez hop, les bottes et le ciré « car après la pluie vient le beau temps ». Tout au long de cette randonnée graphique, de la maison au jardin, Anne Crausaz a le chic pour donner aux animaux des silhouettes à la fois très simples et très élégantes. Ses couleurs en quadrichromie sont sublimées par le magnifique papier des éditions MeMo. Faire simple et beau, bravo !

Avant 3 ans

Anne Crausaz, Quand il fait mauvais temps, MeMo, 2022, 28 p., 16 € — Imprimé en Europe

Anne-Sophie Chauvet, Mascarade à Venise

Louis, Xavier, Isabelle et Marguerite ont bien de la chance : voici leur huitième voyage ! Après l’Amérique, l’Alsace, l’Egypte, etc., ils arrivent à Venise, pour le Carnaval. Lord Patrick, qui vient d’épouser leur chère Maman, y possède même un palais. Et travaille sur un projet « top secret ». Une expression qui a tout de suite un petit parfum d’aventure… Car, face aux « gentils » qui veulent restaurer le palais voisin au bénéfice de sa sympathique propriétaire, se trouvent des malfaiteurs qui ont une idée tout à fait différente. Anne-Sophie Chauvet invite ses jeunes lecteurs à mener l’enquête, prétexte à une magnifique visite de Venise, du palais des Doges à Murano, en passant par les quartiers moins touristiques, où l’on peut jouer au foot avant de déguster les spécialités vénitiennes. Le tout sous la bauta, le costume de Carnaval, bien commode pour faire diversion. Irez-vous pour autant glisser votre main dans la bocca di leone ?

Dès 7 ans

Anne-Sophie Chauvet, Mascarade à Venise, Les Quatre Aventuriers – tome 8, illustrations d’Amandine Wanert, Emmanuel Jeunesse, 2022, 169 p., 10,90 €

Soledad Bravi, Le cadeau d’anniversaire

Pour son anniversaire – comptez bien les bougies, 5 ans, c’est un grand ! – Tomi reçoit un magnifique cadeau. Vu l’emballage dessiné sur la couverture, facile de deviner : c’est un vélo, et en plus, un vélo rouge ! Avec un casque vert. Au fil des pages, nous partageons la joie et l’enthousiasme de ce petit bonhomme. Les dessins, très épurés, respirent la bonne humeur, et cela fait du bien de passer un moment dans la famille toute normale de Tomi, un enfant comme tant d’autres, qui n’a besoin pour être heureux que d’être aimé de ses parents, d’avoir la liberté de faire « 88 fois le tour du pâté de maisons » et de garder son casque neuf sur la tête même dans son bain.

Dès 3 ans

Soledad Bravi, Le cadeau d’anniversaire, L’Ecole des Loisirs, 2022, 46 p., 11 € — Imprimé en Espagne

Bénédicte Delelis, Le merveilleux Noël des jouets

« Je m’appelle Olga. Et je suis une poupée. J’habite aux Galeries parisiennes, au rayon “Jouets”. […] lorsque les enfants passent et nous regardent de leur petit air gourmand et plein d’espoir, après avoir dit :” Oh, mais qu’elle est drôle !”, ils s’écrient invariablement : “Et ses joues sont si rouges !” »
La poupée Olga, sa « sœur » Rose, Sibylle la souris mécanique et Marcel le soldat de bois seront bientôt rejoints par Henri, l’ours polaire, qui s’est cassé la jambe en faisant des cabrioles à ski.
Car cette histoire se déroule au début des années 1900, dans l’univers féerique d’un grand magasin parisien qui a installé pour la première fois une vitrine de Noël animée. Bénédicte Delelis revisite ici les thèmes classiques des contes de Noël : jouets qui s’animent la nuit, enfants riches et capricieux s’amendant en offrant un jouet aux enfants pauvres, adultes tour à tour sévères et compatissants… et comme elle est théologienne, elle a glissé le récit de la Nativité au milieu de la féerie. On y chante aussi (paroles en fin d’album), entraînés par la boîte à disques de monsieur François. Les dessins aquarellés d’Anne-Charlotte Larroque ont recréé à merveille l’ambiance élégante des grands magasins, dames enchapeautées et messieurs en redingotes, mais d’un pinceau si léger et aérien que le conte en devient presque intemporel. Ajoutez à ce superbe album un CD et un QR code qui permettront de passer une petite heure en compagnie d’Olga et de chanter quelques chants de Noël, et vous comprendrez que je suis tombée sous le charme ! A offrir dès début décembre, pour la Saint-Nicolas, afin de bien en profiter avant Noël.

Dès 4 ans

Bénédicte Delelis, Le merveilleux Noël des jouets, illustrations d’Anne-Charlotte Larroque, Mame, 2022, 48 p + 1 CD + 1 QR Code, 19,90 € — Imprimé en Pologne

Marie Malcurat, Les disparus du Colisée

Après avoir vécu des aventures mémorables sur la Grande Muraille de Chine, au cœur du Machu Picchu et aux pieds du Christ Rédempteur de Rio, Felipe, Gustavo et Clara se retrouvent à Rome. Que va leur réserver la Ville Éternelle ? Trouveront-ils le 4e sceau ? Pour cela, ils doivent résoudre une énigme : qui en veut aux chats du Capitole ?
Ce roman, accessible aux lecteurs juste débrouillés, sous prétexte d’enquête policière, invite à une belle visite de Rome, en donnant une part importante à l’architecture, tant antique que religieuse. Mais on y déguste aussi pizzas et glaces !

Dès 7 ans

Marie Malcurat, Les sept nouvelles merveilles du monde, tome 4 : Les disparus du Colisée, illustrations de Claire Delvaux, Plein Vent, 2022, 64 p., 6,90 € — Imprimé en France

Daniel Bernstrom, L’ours et l’abeille

Un ours. Une abeille. Une ruche. Mais non ! Beaucoup, beaucoup d’abeilles bien décidées à défendre leur territoire – et toujours un seul ours. Un ours qui a faim, très faim…
Une trame simple, très peu de texte mais un suspens qui tient en haleine jusqu’au bout, grâce à des dessins tout en mouvements, très cinématographiques. Foin de la compassion habituelle, ici, on ne partage pas, on fonce !

Dès 3 ans

Daniel Bernstrom, L’ours et l’abeille, illustrations de Brandon James Scott, Minedition, 2022, 36 p., 15 € — Traduit de l’anglais par Julie Duteil. Imprimé en Pologne

Alice Butaud, Bestioles – Le Marmotton

« Mais pourquoi veux-tu t’évader ? C’est l’hiver, il faut dormir.
— Une sieste de six mois, pas question ! »
Et pourtant, il va bientôt être l’heure d’y aller, au fond de ce terrier si confortable !
Cet album se partage entre une BD rigolote et des pages documentaires ; il propose également un QR code pour accéder à un podcast de France Inter : aucune excuse, donc, pour ne pas chercher à en savoir plus sur ce gros rongeur montagnard dont les apparitions amusent tant les randonneurs. Savez-vous que ses coups de sifflet s’entendent à un kilomètre à la ronde ? Bien utile pour prévenir quand les oiseaux de proie s’annoncent dans le ciel !

Dès 6 ans

Alice Butaud, Bestioles – Le Marmotton, illustrations de Julie Colombet, Hélium en co-édition avec le Museum d’Histoire naturelle, 2022, 40 p., 13,50 €

Marie de France, Fables

« Voyant un cerf plein de beauté / un lièvre se mit à envier / les cornes qui ornaient sa tête. / […] Dès lors le lièvre n’eut de cesse / de s’adresser à la déesse / et de lui demander pourquoi / il n’était pas doté de bois. » Son vœu exaucé, le voilà bien encombré : il ne peut plus se déplacer.
Morale de la fable : « Les cupides et les envieux / croient pouvoir tout réinventer / tant ils n’en ont jamais assez / et montrent tant de démesure / qu’ils courent à leur perte à coup sûr. »
Le Lièvre qui voulait des bois, Le Renard et le Coq, Le Loup et le Hérisson, Le Cerf en son miroir : ces quatre fables ne sont ni d’Esope, ni de La Fontaine, mais d’une poétesse du XIIe siècle, Marie de France. Si ses lais inspirés de la matière de Bretagne sont connus des amateurs de récits chevaleresques, ses fables le sont beaucoup moins. Parmi la centaine de fables qui lui sont attribuées, Christian Demilly en a choisi 24, les plus adaptées à de jeunes lecteurs. De cette poétesse, on ne sait rien de très précis, et l’on ne sait même pas dans quelle langue elle écrivit : les textes qui nous sont parvenus sont des copies en anglonormand, en picard et en francien. Toujours est-il qu’elle connaissait parfaitement les fables d’Esope ainsi que les œuvres de nombreux auteurs grecs et latins, mais aussi la littérature arabe (d’où la fable La Puce et le Chameau) et à la mythologie celtique.
La préface de l’éditrice aurait bien mérité une fable, avec son petit couplet « qui va bien » pour défendre le « matrimoine » et fustiger ses confrères (du XXe siècle !) oublieux des talents féminins : rien ni personne ne m’ont jamais empêchée de lire Christine de Pisan ou Marguerite de Valois.
Les enfants se régaleront des illustrations de Fred L., fraîches, drôles et inventives.

Dès 10 ans

2022, 58 p., 18,50 € — Traduction en Marie de France, Fables, illustrations de Fred L., Talents hauts, français moderne de Christian Demilly. Imprimé en Espagne.

Luc Blanvillain et Emmanuel Trédez, Les chouquettes à la crème

Si vous croisez un jour dans les couloirs de l’école une jeune femme un peu ahurie répondant au nom improbable d’Elwina Lebéchec, ne lui offrez surtout pas de chouquettes ! Car Elwina Lebéchec en a goûté de bien curieuses dans le roman écrit à quatre mains par Luc Blanvillain et Emmanuel Trédez. Auteur – pardon, autrice — de romans pour la jeunesse, la jeune femme met du beurre dans ses épinards en allant de classe en classe répondre aux questions saugrenues d’écoliers dûment « chauffés » par leurs professeurs. Ceux de l’école de Carensac sont particulièrement créatifs. Jusqu’où va l’entraîner le jeu de piste monté par les CM2 ? Bien plus loin encore que ce qu’elle avait imaginé dans son dernier roman…
Humour et aventures : une lecture idéale pour les prochaines vacances.

Dès 9 ans

Luc Blanvillain et Emmanuel Trédez, Les chouquettes à la crème, illustrations d’Alice A. Morentorn, Fleurus, coll. « Kactus », 2022, 208 p., 12,95 €

Richard Jones, Tout petit ours

« Le lundi, j’ai trouvé un ours polaire dans le jardin. Il était si petit qu’il tenait dans ma main », raconte le petit garçon. Vraiment si petit ? Ce n’est pas l’avis de Richard Jones, qui l’a dessiné énorme, cet ours blanc ! Alors, oui, « le mardi, le tout petit ours avait grandi. Et dès le mercredi, il ne tenait même plus dans ma poche… » Je vous laisse imaginer ce qui va se passer le jeudi, le vendredi, le samedi et enfin le dimanche ! « Tout petit ours », c’est une belle histoire d’amour et d’amitié, mais aussi une porte ouverte vers l’imaginaire, l’aventure et les grands espaces — notamment avec ce jeu plein d’humour tendre sur l’espace « élastique » dans lequel se meuvent l’ours et le garçonnet.

Dès 3 ans

Richard Jones, Tout petit ours, Albin Michel Jeunesse, 2021, 40 p., 12,90 € — Traduit de l’anglais par Françoise de Guibert. Imprimé en Chine