Dernières mises en ligne

Stéphane Kiehl, Blanc, une histoire dans la montagne

« Notre maison était ouverte sur la forêt. […] Un renard venait délicatement fouiller dans notre grande poubelle installée devant le portail de la maison. Il se régalait de nos restes et ce dîner improvisé le satisfaisait tant qu’il revenait se servir chaque jour. La première fois, je l’avais juste aperçu, je me souviens de l’émotion de cette rencontre.
J’avais alors établi un poste de surveillance et, à travers la fenêtre de ma chambre, j’attendais que l’animal réapparaisse. » Et puis, un beau jour, un jour blanc de neige, le narrateur est parti vers la forêt… Dans tout ce blanc, c’était risqué, et, au détour d’une page en papier calque (quelle belle astuce !), il se rend compte qu’il est perdu…
Quelques taches de couleur – du roux, du vert — ponctuent cette symphonie en noir et blanc dans un album très raffiné, qui invite au rêve et laisse flotter l’imagination. Je l’avais loupé à sa sortie, merci à la librairie du Temps Retrouvé, à Salbris, de l’avoir proposé aux jeunes lecteurs solognots dont certains vivent au plus près des renards.

Dès 5 ans (et pour tous les rêveurs)

Stéphane Kiehl, Blanc, une histoire dans la montagne, 2020, La Martinière Jeunesse, 32 p., 16,90 € — Imprimé en Slovénie

Paul Beaupère, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur – Que j’aime ta verdure !

Pour le 11e épisode de leurs « folles aventures », les cinq enfants et les parents Saint-Arthur vont encore vous faire rire aux éclats. Où iront-ils fêter Noël ? Ce sera… dans les Vosges au grand désespoir de Brune, la narratrice, dont les copines se vantent de voyages bien plus exotiques. Les Vosges, ses lynx, son munster, ses tartes aux myrtilles, enfin, aux brimbelles… et la neige qui, quand elle se décide à tomber, ne tombe pas à moitié. Le seul moment à peu près calme – et encore – sera la messe de minuit. Quant au retour, il donnera l’occasion de passer du côté de la féerie : les animaux de la forêt vosgienne n’ont pas dit leur dernier mot !
Paul Beaupère a le chic pour capter les expressions enfantines et adolescentes, et d’en faire du condensé bien serré : c’est plus que pétillant, c’est explosif. Alors tant pis pour la grammaire et tant pis pour les bonnes manières (quoique… le vieux fonds versaillais résiste !), finalement, les Vosges, ce n’est pas « un plan loose de la mort qui tue », comme le dit Brune, 12 ans, la narratrice. La preuve ? On peut même y faire une course en chasse-neige et voir des loups, en vrai.
Une bonne idée de cadeau à glisser sous le sapin, que vous fêtiez Noël au fin fond du Berry ou des Ardennes, il est à parier que votre jeune lecteur en oubliera le dessert.

Dès 8 ans

Paul Beaupère, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur – Que j’aime ta verdure !, illustrations d’Ariane Delrieu, Mame, 2022, 192 p., 10 € — Imprimé en Italie

Isabelle Stock, Le secret de Clotilde

Un camp d’été en Bretagne annulé, et remplacé au dernier moment par un camp à 15 km de chez soi, au fin fond de la Meuse, en pleine campagne… est-ce une raison pour bouder ? Pas question ! Dans la patrouille du Koala, jeunes demoiselles, on ne boude pas ! Et on se motive pour relever un nouveau défi : préparer une grande veillée pour une centaine de spectateurs ! Répétitions, costumes, décors… Les journées s’annoncent chargées. D’autant plus que Clotilde, qui a le rôle principal, adopte parfois un comportement bien étrange… Quel est donc son secret ?
Après « Hermine part en camp » et « La promesse d’Hermine », les jeunes lectrices retrouveront l’irremplaçable ambiance de la vie en patrouille, avec ses petits riens qui créent de grands souvenirs.

Dès 10 ans

Isabelle Stock, Le secret de Clotilde – Les Filles du Koala, illustrations de Juliette Vizzaccaro, Emmanuel Jeunesse, 2022, 320 p., 14,90 € — Imprimé en France

Marie Colmont, Marlaguette

« Elle s’appelait Marie-Olga, mais on disait Marlaguette pour faire plus court et aussi plus gentil. Un jour qu’elle était allée cueillir des champignons dans les bois, … une grosse bête sauta sur elle et l’emporta pour la manger. Une grosse bête grise, avec des oreilles pointues, une gueule rouge : bref, un loup. » Mais voilà que les choses ne se passent pas tout à fait comme dans le Petit Chaperon rouge. Marlaguette va résister, le loup va se faire très mal et Marlaguette va le soigner. Elle va aussi finir par admettre, sur les conseils du vieux bûcheron, qu’un loup ne peut pas être végétarien, qu’il est et doit rester sauvage et carnivore.
Quarante ans (eh oui !) après sa première publication, Gerda Muller propose une nouvelle version illustrée de Marlaguette, conte sensible sur la nature signé Marie Colmont (1895–1948). Le superbe format 24 X 30 cm, agrandi, permet de découvrir de nouveaux détails, savoureux et délicats.
Sa morale reste bien d’actualité : quel que soit le loup rencontré, il ne faut pas imaginer pouvoir l’apprivoiser ; la nature est ainsi faite que les enfants ne peuvent pas en faire toujours à leur guise, ce que comprend très bien la fillette, dans un grand élan de générosité.

Dès 4 ans

Marie Colmont, Marlaguette, illustrations de Gerda Muller, Le Père Castor, Flammarion Jeunesse, 2022, 32 p., 13,50 € — Imprimé au Portugal. Autres formats disponibles à moindre prix.

Anne Crausaz, Quand il fait mauvais temps

« plic, aux premières gouttes de pluie, les chèvres se mettent à l’abri. Les cabris, tout excités, sautent partout. » Si le chat essaie tous les lits, les moineaux, eux, préfèrent se blottir sous les feuilles. Quant aux grenouilles, bien sûr, elles sautent à qui mieux mieux. Et les enfants ? Allez hop, les bottes et le ciré « car après la pluie vient le beau temps ». Tout au long de cette randonnée graphique, de la maison au jardin, Anne Crausaz a le chic pour donner aux animaux des silhouettes à la fois très simples et très élégantes. Ses couleurs en quadrichromie sont sublimées par le magnifique papier des éditions MeMo. Faire simple et beau, bravo !

Avant 3 ans

Anne Crausaz, Quand il fait mauvais temps, MeMo, 2022, 28 p., 16 € — Imprimé en Europe

Anne-Sophie Chauvet, Mascarade à Venise

Louis, Xavier, Isabelle et Marguerite ont bien de la chance : voici leur huitième voyage ! Après l’Amérique, l’Alsace, l’Egypte, etc., ils arrivent à Venise, pour le Carnaval. Lord Patrick, qui vient d’épouser leur chère Maman, y possède même un palais. Et travaille sur un projet « top secret ». Une expression qui a tout de suite un petit parfum d’aventure… Car, face aux « gentils » qui veulent restaurer le palais voisin au bénéfice de sa sympathique propriétaire, se trouvent des malfaiteurs qui ont une idée tout à fait différente. Anne-Sophie Chauvet invite ses jeunes lecteurs à mener l’enquête, prétexte à une magnifique visite de Venise, du palais des Doges à Murano, en passant par les quartiers moins touristiques, où l’on peut jouer au foot avant de déguster les spécialités vénitiennes. Le tout sous la bauta, le costume de Carnaval, bien commode pour faire diversion. Irez-vous pour autant glisser votre main dans la bocca di leone ?

Dès 7 ans

Anne-Sophie Chauvet, Mascarade à Venise, Les Quatre Aventuriers – tome 8, illustrations d’Amandine Wanert, Emmanuel Jeunesse, 2022, 169 p., 10,90 €

Soledad Bravi, Le cadeau d’anniversaire

Pour son anniversaire – comptez bien les bougies, 5 ans, c’est un grand ! – Tomi reçoit un magnifique cadeau. Vu l’emballage dessiné sur la couverture, facile de deviner : c’est un vélo, et en plus, un vélo rouge ! Avec un casque vert. Au fil des pages, nous partageons la joie et l’enthousiasme de ce petit bonhomme. Les dessins, très épurés, respirent la bonne humeur, et cela fait du bien de passer un moment dans la famille toute normale de Tomi, un enfant comme tant d’autres, qui n’a besoin pour être heureux que d’être aimé de ses parents, d’avoir la liberté de faire « 88 fois le tour du pâté de maisons » et de garder son casque neuf sur la tête même dans son bain.

Dès 3 ans

Soledad Bravi, Le cadeau d’anniversaire, L’Ecole des Loisirs, 2022, 46 p., 11 € — Imprimé en Espagne

Blandine Cossa, 20 Destins héroïques de notre histoire

Des balbutiements de l’Etat français au sacrifice d’Arnaud Beltrame, les enfants découvriront ces grandes figures : Vercingétorix, Clovis, Charles Martel, Charlemagne, Godefroy de Bouillon, Saint Louis, Jeanne d’Arc, le chevalier Bayard, François Ier, Henri IV, Louis XIV, Surcouf, Madame Elisabeth, Lafayette, Charrette, Napoléon, d’Estienne d’Orves, de Gaulle, Hélie de Saint Marc et Arnaud Beltrame.
Ces vingt portraits sont accompagnés d’anecdotes, de documentaires et de cartes. Ils font redécouvrir les grandes figures incontestables de notre « roman national » et fait aussi la part belle à quelques héros moins connus, tels Madame Elisabeth, Charrette ou Hélie de Saint Marc. On peut seulement regretter un saut un peu rapide, qui fait passer de Napoléon à de Gaulle. Les textes sont à la fois clairs et riches en détails parfaitement documentés, tout en assumant une vision traditionnelle et chrétienne de l’Histoire de France.

Dès 8 ans

Blandine Cossa, 20 Destins héroïques de notre histoire de Vercingétorix à Arnaud Beltrame, illustrations d’Arnaud Clermont et Chloé Gautier, Mame, 2022, 128 p., 19,90 € — Imprimé au Portugal

Jean-François Vivier, Premier de Cordée, Intégrale du cycle de Chamonix

Premier de Cordée, La Grande Crevasse, Retour à la montagne : la célèbre trilogie chamoniarde de Roger Frison-Roche a été adaptée de mains de maîtres en bandes dessinées. Au scénario, Jean-François Vivier ; au dessin, Pierre-Emmanuel Dequest. Une cordée de choc pour faire revivre les aventures héroïques du grand alpinisme des années 1930. D’orages en chutes de pierres, de cordes rompues et crevasses sournoises, tout ce qui peut se passer de pire en montagne donne aux hommes l’occasion de se dépasser, de faire preuve de courage et d’abnégation. Pour le côté romanesque, la jolie Brigitte, citadine mal acceptée par les montagnards, saura prouver ses qualités d’alpiniste – mais le destin sera bien cruel envers elle.
Pierre-Emmanuel Dequest a su recréer l’atmosphère de l’époque, autant dans les costumes et le matériel que dans les techniques utilisées ; ses personnages sont très crédibles, avec leurs visages expressifs et leurs silhouettes déterminées. Ils sont néanmoins dépeints avec ce je-ne-sais-quoi qui permet au lecteur de se sentir accepté dans les refuges comme à la ferme, dans ce magnifique massif du Mont-Blanc. Car la grande héroïne, c’est bien sûr la montagne. Et là, couvrez-vous bien, ça dépote ! Neige, glace et granit alternent avec le vert des alpages et des forêts, dans des cadrages d’une rare efficacité. Messieurs, chapeau !

Adolescents

Jean-François Vivier, Premier de Cordée, l’intégrale du cycle de Chamonix, illustrations de Pierre-Emmanuel Dequest, Editions Plein Vent, 168 p., 29,90 € — Imprimé en France

Bénédicte Delelis, Le merveilleux Noël des jouets

« Je m’appelle Olga. Et je suis une poupée. J’habite aux Galeries parisiennes, au rayon “Jouets”. […] lorsque les enfants passent et nous regardent de leur petit air gourmand et plein d’espoir, après avoir dit :” Oh, mais qu’elle est drôle !”, ils s’écrient invariablement : “Et ses joues sont si rouges !” »
La poupée Olga, sa « sœur » Rose, Sibylle la souris mécanique et Marcel le soldat de bois seront bientôt rejoints par Henri, l’ours polaire, qui s’est cassé la jambe en faisant des cabrioles à ski.
Car cette histoire se déroule au début des années 1900, dans l’univers féerique d’un grand magasin parisien qui a installé pour la première fois une vitrine de Noël animée. Bénédicte Delelis revisite ici les thèmes classiques des contes de Noël : jouets qui s’animent la nuit, enfants riches et capricieux s’amendant en offrant un jouet aux enfants pauvres, adultes tour à tour sévères et compatissants… et comme elle est théologienne, elle a glissé le récit de la Nativité au milieu de la féerie. On y chante aussi (paroles en fin d’album), entraînés par la boîte à disques de monsieur François. Les dessins aquarellés d’Anne-Charlotte Larroque ont recréé à merveille l’ambiance élégante des grands magasins, dames enchapeautées et messieurs en redingotes, mais d’un pinceau si léger et aérien que le conte en devient presque intemporel. Ajoutez à ce superbe album un CD et un QR code qui permettront de passer une petite heure en compagnie d’Olga et de chanter quelques chants de Noël, et vous comprendrez que je suis tombée sous le charme ! A offrir dès début décembre, pour la Saint-Nicolas, afin de bien en profiter avant Noël.

Dès 4 ans

Bénédicte Delelis, Le merveilleux Noël des jouets, illustrations d’Anne-Charlotte Larroque, Mame, 2022, 48 p + 1 CD + 1 QR Code, 19,90 € — Imprimé en Pologne

Clémentine Beauvais, Azur et le mystère de la pièce d’or

« Comme tous les soirs, Azur rentre à l’orphelinat. Comme tous les soirs, il a hâte de dîner, après une longue journée de travail. Mais ce soir, pas comme tous les soirs, son ventre est noué de terreur… car, de toute sa vie, Azur n’a jamais rien fait d’aussi grave : voler une lettre. Et avec ça, une pièce d’or ! »
En ce début du XXe siècle, Azur, 10 ans, vit à l’orphelinat et gagne sa vie en tant que télégraphiste. Tous les jours, il enfourche sa bicyclette et porte à leurs destinataires des « petits bleus », ces lettres sorties du réseau pneumatique qui serpente sous Paris. Un beau jour, Azur se laisse tenter : il garde la pièce et le billet qu’il devait livrer… Les ennuis et l’aventure ne font que commencer.
Une enquête digne d’Arsène Lupin, un dénouement dans la droite ligne des romans sentimentaux, Clémentine Beauvais s’est amusée avec les codes littéraires très 1900, et cela donne une histoire charmante, avec des rebondissements à chaque chapitre.
Pour éviter toute fatigue oculaire, le livre est imprimé sur un papier légèrement teinté et la police de caractères ainsi que la composition ont été adaptées pour en faciliter la lecture.

Dès 8 ans

Clémentine Beauvais, Azur et le mystère de la pièce d’or, illustrations de Grégory Elbaz, coll. « Flash fiction », Rageot, 2022, 128 p., 7,70 € — Imprimé en France

Histoires celtiques

« Légendes et contes merveilleux d’Irlande, Ecosse, Bretagne et Pays de Galles », précise en sous-titre ce livre où « trolls et géants, elfes et lutins, sorcières, fées et animaux parlants, monstres marins et dragons, êtres mythologiques et fantastiques [sont] engagés dans des exploits dangereux et des aventures rocambolesques, protagonistes d’histoires d’amour et de mer ».
Ces seize histoires ont été sélectionnées et adaptées à partir de recueils parus en anglais au XIXe et au XXe siècle. Ils mêlent le merveilleux du vieux fonds païen au merveilleux chrétien, car il arrive parfois que des saints ou des moines viennent au secours des héros. Thème récurrent aussi, dans ce monde maritime : les aventures qui se déroulent au fond de la mer, dans des lieux étranges et fascinants. Bien évidemment, richesses et trésors attendent les vainqueurs des combats ou des énigmes, car, pour rêver d’être riches sur ces terres si défavorisées, il fallait bien faire appel à un peu magie…
Kate Forrester a dessiné pour chaque conte un superbe motif en pleine page, sobre et élégant, dans l’esprit des théâtres d’ombres. Dee belles finitions, y compris un joli ruban vert marque-page, feront de ce livre un joli cadeau.

Dès 10 ans

Histoires celtiques, Légendes et contes merveilleux d’Irlande, Ecosse, Bretagne et Pays de Galles, illustrations de Kate Forrester, éditions Nuinui, 2022, 175 p., 24,90 € — Traduit de l’anglais par Baptiste Levy-Gastaud. Imprimé en Roumanie