Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Chouette, un livre ! Le blog de Madame la Chouette

Une bibliothèque enfantine idéale

Dernières mises en ligne

Johann David Wyss et Peter Stamm, Le Robinson suisse

Une famille suisse – le père, la mère Katharina et leurs quatre fils (Fritz, Ernst, Jack et Franz) – s’échoue sur une île déserte ; ils en sont si sûrs qu’ils n’iront d’ailleurs jamais à la rencontre d’éventuels habitants. Seuls survivants d’un naufrage, ils parviennent à sauver un certain nombre d’animaux et d’objets de l’épave. Ils vont vivre de chasse, de pêche et de cueillette, mais aussi domestiquer des animaux sauvages, cultiver des champs et construire toutes sortes d’outils, de bateaux et de cabanes. Ils vont aussi devoir affronter des animaux dangereux – boa, lion, tigre, ours… bref, une faune digne d’un parc zoologique ! Au fil des années, ils font de cette île sauvage un petit paradis. Repartiront‐ils pour la Suisse quand un navire accostera ?
Johann David Wyss, un pasteur bernois, a imaginé cette « robinsonnade » pour ses quatre fils en 1812 avec des vues très didactiques : raison, sagesse, habileté, courage, travail sont des qualités essentielles à la survie.
Peter Stamm a remarquablement adapté (et raccourci) ce récit pour les jeunes lecteurs actuels : je vous défie de trouver les rares passages qu’il a ajoutés ! Les illustrations à la carte à gratter d’Hannes Binder enflammeront l’imagination du lecteur. Lequel n’aura de cesse de construire une cabane au fond du jardin !
Pour la petite histoire, les sous‐titres de ce roman ont varié avec les éditions, ce qui donne Le Robinson suisse « ou l’histoire d’une famille suisse naufragée », ou « Journal d’un père de famille naufragé avec ses enfants »… voire « ou Le Prédicateur suisse naufragé et sa famille ». Tout un programme ! Pour lire un extrait, c’est ici.

Dès 12 ans

Johann David Wyss et Peter Stamm, Le Robinson suisse, illustrations de Hannes Binder, La Joie de Lire, coll. « Encrages », 2017, 256 p., 16,50 €. Traduit de l’allemand.

 

Philippe Nessmann, Mission Apollo 13

1969 – 2019, mission Apollo 11 — cela fait 50 ans que l’Américain Neil Armstrong a posé le pied sur la Lune. En avril 1970, la mission Apollo 13 avait pour projet de poser à nouveau le LEM sur la Lune. Mais le sort en décide autrement…
« Soudain, le choc.
Le vaisseau tout entier vibra.
Swigert le sentit trembler sous lui.
Lovell, qui flottait dans l’air, vit les parois bouger et entendit comme le grondement sourd du tonnerre. […]
Sur le panneau central du tableau de bord, une lumière jaune se mit à clignoter.
Puis une alarme retentit. […]
— Je crois qu’on a eu un problème ici, s’écria Swigert à l’attention de Houston. »
Ce roman met à l’honneur les trois astronautes James Lovell, Fred Haise et Jack Swigert, qui vécurent l’incroyable odyssée de cette mission où rien ne se passa comme prévu – et qui aurait pu se terminer tragiquement. Nous avons beau savoir que les trois hommes s’en sont sortis, que de rebondissements ! Philippe Nessmann s’est inspiré du livre écrit par Lovell en 1994 et adapté au cinéma en 1995. Il rend accessibles aux jeunes lecteurs les sélections, les entraînements, les simulations, jusqu’au grand jour où le lanceur Saturne V fait rugir ses moteurs. 5… 4… 3… 2… 1 !

Dès 11 ans

Philippe Nessmann, Mission Apollo 13, Flammarion Jeunesse, 2019, 224 p., 6,20 € — réédition de l’ouvrage paru en 2009.

Anne‐Marie Desplat‐Duc, Marie‐Antoinette et ses sœurs, Premiers bals

En cette fin d’été de 1748, Antonia, 7 ans, et ses sœurs, après avoir goûté aux charmants jardins de Schönbrunn, s’apprêtent à recevoir « un petit prodige ».
« -Où est le prodige ? chuchote Antonia à sa sœur.
— Je crois que c’est le garçon.
— Ben… il doit avoir mon âge et il est tout ce qu’il y a de plus ordinaire. […]
— Wolfgang va vous interpréter une œuvre qu’il a lui‐même composée. Sa sœur assurera la partie chantée, annonce monsieur Mozart. »
Et, que l’on soit blasé à la cour de Marie‐Thérèse d’Autriche ou non, le génie du jeune Mozart est reconnu de tous. Conçu pour de toutes jeunes lectrices, ce roman historique est vraiment tourné vers les préoccupations des enfants – jeux, ballets, fanfreluches et petites disputes — mais il arrive aussi, hélas, que la mort s’invite au château. Elle emporte ainsi Jeanne‐Gabrielle, à peine âgée de 12 ans, puis Isabelle, la jeune femme de Joseph, et leur bébé. Le grand sujet de conversation des demoiselles tourne autour des époux que leur choisiront leurs parents. Mais il reste un peu de temps à Antonia, pour apprendre, sans doute dans un lointain épisode, qu’elle sera mariée à un certain Louis‐Auguste de France. Car Antonia, ou Madame Antoine, n’est autre, vous l’avez deviné, que notre Marie‐Antoinette.

Dès 8 ans

Anne‐Marie Desplat‐Duc, Marie‐Antoinette et ses sœurs, Premiers bals (tome 2), illustrations de Le Lapain, Flammarion Jeunesse, 2019, 128 p., 8,50 €

Elisabeth Dumont Le Cornec, Les Merveilles de France racontées aux enfants

Certains font le tour de France à bicyclette, d’autres à pied ou en ballon… Ce magnifique livre nous invite à une promenade en photos au cœur de notre beau pays. Sites naturels, patrimoine architectural, œuvres d’art, on ne sait où porter notre admiration. De l’Ange au sourire de Reims à la Tapisserie de Bayeux, du marais poitevin aux falaises d’Étretat, des calvaires bretons à l’Art Nouveau nancéen, chaque merveille est resituée dans sa région et dans son histoire. Un beau voyage, qui permet aussi de mieux connaître les hommes qui ont fait la France.
Une devinette en passant : si vous passez par Verzy, que sont les faux que vous y admirerez ?

Dès 10 ans

Elisabeth Dumont Le Cornec, Les Merveilles de France racontées aux enfants, Ed de La Martinière Jeunesse, 2014, 144 p., 118,90 €

Martine Perrin, Lapin malin, un livre animé à colorier

« De tous les lapins, c’est moi le plus malin, regarde bien ! Tu apparais avec tes bottes… je disparais dans les carottes. ! Tu me crois en balade… je dévore la salade ! » De page en page, suivons ce lapin orange et… malin ! Pour les autres couleurs, c’est à chacun de choisir. En plus, il y a des objets bien cachés sous des volets à ouvrir et le livre se déplie comme une frise. Décidément, un vent nouveau se lève au pays des albums à colorier, souvent concurrencés, il est vrai, par des modèles gratuits à imprimer chez soi.

Dès 4 ans

Martine Perrin, Lapin malin, une histoire à colorier, Editions des Grandes Personnes, 18 p., 13,50 €

Paul‐Emile Victor, Banquise

« Mercredi 7 avril 1937 — Cette nuit, Arnatayik a mis au monde, sans bruit, quatre chiens blancs et tachetés. Ma cabane a l’air d’un chenil et j’écris au milieu d’un concert de cris et de miaulements. »
Paul‐Emile Victor (1907–1995) est l’un des plus grands explorateurs polaires du XXe siècle. Pas moins de 31 missions le conduisirent à la découverte des pôles, du Grand Nord à l’Antarctique. Sous la forme d’un journal de bord, « Banquise » raconte une des expéditions du « Pourquoi‐Pas ? » et fait revivre les traditions des Esquimos – on ne disait pas encore Inuits – de la côte Est du Groënland.
Pour tous les explorateurs en herbe qui avaient vibré aux aventures d’Apoutsiak, le petit flocon de neige. Un petit jeu, pour finir ? Mémoriser l’orthographe de Kangerlussuatsiaq ! Pour en savoir plus sur Paul‐Emile Victor, c’est ici.

Dès 12 ans, adolescents et adultes

Paul‐Emile Victor, Banquise, Points, coll. « Points aventure », 2015, 587 p., 8,60 €

TétrasLire 41, Ouvre l’œil

Tétras Lire, « le magazine des 8 – 12 ans qui donne des ailes à la lecture » propose dans son numéro 41, une nouvelle policière et scientifique : La Perle noire, de Victorien Sardou, met ici en scène deux jeunes savants, qui aideront à démasquer le coupable, bien mieux que le commissaire de police. En effet, qui a donc forcé la serrure du secrétaire dans lequel Balthazar rangeait non seulement son argent mais aussi quelques bijoux hérités de Madame sa Mère ? Après cette lecture, vient un passionnant dossier sur la foudre et l’orage. Puis quelques jeux, dont une enquête à mener en résolvant des énigmes. Le conte final, Cécile et Vigile, illustre poétiquement la maxime d’Antoine de Saint‐Exupéry : « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux. » Une revue mensuelle qui donne vraiment envie de lire ! Parents autres adultes, n’hésitez pas à compléter cette lecture par celle du TétrasBlog.

Dès 8 ans

TétrasLire 41, Ouvre l’œil, mai 2019 – 96 p., 9,50 € ou sur abonnement. Imprimé en France.

Vive les vacances !

Chères amies lectrices, chers amis lecteurs,

Tout au long de ces deux mois d’été, Madame la Chouette vous proposera des nouveautés et des coups de coeur plus anciens. Lisez à la plage, lisez à la campagne, lisez à la montagne, dans l’auto ou dans le train, chez vous ou ailleurs — évadez‐vous ! Et n’hésitez pas à me faire partager vos découvertes ! Bonnes vacances à tous !

Struan Reid, Fenêtre sur les ponts, les tours et les tunnels

Que se passe‐t‐il si l’on fait passer des éléphants sur un pont à poutres, le plus simple des modèles de ponts ? Le pont risque de se rompre, sauf s’il comporte suffisamment de piles pour limiter la pression – ou si les éléphants passent à tour de rôle ! Pont en arc, pont à treillis, pont à haubans, chacun a des caractéristiques particulières. Et quelles sont celles du Tower Bridge londonien ou de notre viaduc de Millau ?
Ponts, tours, tunnels : cet album initiera les jeunes lecteurs aux lois de la physique et à la complexité de leur construction. De quoi faire naître des vocations d’ingénieurs !

Dès 9 ans

Struan Reid, Fenêtre sur les ponts, les tours et les tunnels, illustrations d’Annie Carbo, Usborne, 2019, 16 p., 12,50 € — Traduit de l’anglais. Avec des rabats.

Maurice Denis, Premiers paysages

« Ce n’est pas difficile de faire des maisons quand on ne fait pas toutes les fenêtres… ni de faire les arbres quand on ne fait pas toutes les feuilles ». Mais « appliquez‐vous à dessiner les arbres. Et faites‐les aussi ressemblants que si c’étaient des bonhommes » ! Tels sont les judicieux conseils donnés par le peintre Maurice Denis aux enfants. A côté de chaque planche en couleurs, le jeune artiste trouvera la même planche en noir et blanc ; libre à lui de choisir ses couleurs et sa technique – crayon de couleur, feutre, craie grasse ou peinture. Les Editions du Chapeau à plume ont eu la bonne idée de rééditer ce cahier de coloriage réalisé en 1912. Convaincues que les enfants sont un public‐clé de la mise en valeur du patrimoine, les animatrices du Chapeau à plume proposent de nombreux livres‐jeux et des animations culturelles.

Dès 6 ans

Maurice Denis, Premiers paysages, Editions du Chapeau à plume, 2019, 12 p., 12 €

Dan Metcalf, Les enquêtes de Lottie Lipton – L’Aigle de Rome

« J’espère que la formidable bibliothèque du British Museum contient des indices qui m’aideront à retrouver… (Elle marqua une pause pour ménager son effet.) l’Aigle de la Neuvième Légion !
Lottie poussa un cri de surprise. […] L’Aigle était l’étendard de la célèbre Neuvième Légion, un régiment de dix mille soldats romains qui avaient disparu comme par magie en plein combat. » Un des objets les plus insaisissables de l’histoire ! Et Lady Violette, cette aventurière aux méthodes pas toujours orthodoxes, partirait à sa recherche dans le Londres de 1928 ? Lottie et ses acolytes se lancent alors dans une course contre la montre, qui les mène jusqu’à Trafalgar Square et dans les sous‐sols londoniens… non sans avoir résolu des messages secrets, qui se présentent comme des sudokus ou autres casse‐tête– d’où le crayon et le carnet joints au livre. Un petit roman policier plein d’humour, délicieusement british et loufoque. Idéal pour les premières lectures de l’été !

Dès 8 ans

Dan Metcalf, Les Enquêtes de Lottie Lipton – L’Aigle de Rome, illustrations de Rachelle Panagarry, Flammarion, « Castor Romans », 96 p., 8,50 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en Chine. Avec un carnet de notes et un crayon.

Loïc Le Borgne, Les Loups, La Citadelle oubliée

« Attention, seules deux patrouilles – celles qui auront remporté les flots de leur troupe durant le camp – participeront au Grand défi : une patrouille de Château‐Bernard et une patrouille d’Aix-les-Oliviers. Donc CP + cul de pat’ = victoire ou défaite. C’est cela, le Grand défi. C’est l’alliance du fort et du fragile. Celle du chevalier accompli et du page débutant. » En l’occurrence, celle d’Édouard, chef de la patrouille des Loups, et de Paulin, fils de stars du cinéma, qui vit son premier camp. Dans la Beauce, terre de Templiers. D’où viendront les épreuves ? Du défi scout qui les voit s’affronter à Romaric, dit Grizzli, et à Briac ? Des étranges manœuvres de Ralf Leone, fils d’un parrain corse, qui rôde autour de Paulin ? De la légende évoquant le trésor des Templiers, perdu depuis 1314 ?
Après La Promesse du roi et Le secret des murmureurs, Loïc Le Borgne livre ici un troisième tome des aventures de la patrouille des Loups, toujours aussi palpitantes. Des aventures très scoutes, pimentées d’un zeste de fantastique, pour la rédaction desquelles il remercie deux jeunes chefs créatifs et pleins d’imagination. Idéal en ce début d’été !

Dès 12 ans

Loïc Le Borgne, Les Loups — La Citadelle oubliée, Mame, 2019, 296 p., 14,90 € — Imprimé en Italie.
Du même auteur : Les Loups – La Promesse du roi, Mame, 2018, 224 p., 14,90 €
Les Loups, Le secret des murmureurs, Mame, 2018, 272 p., 14,90 €