Thème

Séries

Marie Bertiaux, Le secret du château – Camino, tome 3

Pour Martin, Alice, Agathe et Benjamin, il est temps de chausser leurs bonnes chaussures de randonnée et de bâter Gribouille, leur ânesse grise. D’autant plus que Filou, le labrador, sera aussi de la partie. « Cette année nous atteindrons Compostelle » a dit Papa, mais c’est sans compter… la course-poursuite d’un voleur, une châtelaine au lévrier mystérieusement disparue, une chasse au trésor dans un vieux château au cœur de la nuit… Et sans compter aussi avec une Maman enceinte, un peu fatiguée au fil des étapes. Décidément le Camino réserve bien des surprises !
Marie Bertiaux, mère de famille et jeune auteur, part chaque année en famille avec un âne sur les chemins de Compostelle. S’inspire-t-elle d’anecdotes vécues, ou laisse-t-elle son imagination vagabonder sur le chemin ? Sans doute un peu les deux, ce qui donne un roman d’aventures bien ancré dans la vie réelle d’une famille de pèlerins. Où les mèneront les prochaines étapes ?

Dès 8ans

Marie Bertiaux, Le secret du château – Camino, tome 3, illustrations de Céline Guinement, Editions Plein Vent, 2021, 152 p., 9,90 € — Imprimé en France

Paul Beaupère, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur — On va gagner, on vous le jure (t 9)

« — C’était peut-être pas une bonne idée de se porter volontaires pour organiser ce truc… » Ce truc, c’est la kermesse de l’école, et les parents Saint-Arthur, épuisés, font le point après une réunion aussi houleuse qu’hilarante (au moins pour les lecteurs). Mais le vrai souci, c’est celui du gros lot de la tombola ! Et papa doit trouver « une idée forte une idée nouvelle, une idée… » La solution se trouvera-t-elle dans le colis envoyé par papy ? Mais un collier en cuir avec une petite plaque dorée et une cloche en cuivre, est-ce vraiment un gros lot ? Que nenni, « le reste sera livré le jour de la kermesse, tout est prévu ». Les prévisions de papy se conjuguant parfaitement avec l’imprévu, voilà que cette histoire de gros lot occupe les nuits de papa, les cauchemars de la directrice et les fantasmes de toute l’école…
En mineure, les lecteurs apprécieront les efforts de Brune et de ses camarades pour aider Pénélope à avoir des bonnes notes et à retrouver l’estime d’elle-même – même si certaines méthodes ne sont pas des plus honnêtes !
Comme toujours – nous en sommes au 9e tome – la famille Saint-Arthur vit à 100 à l’heure, et comme toujours, qui lâcherait le roman en route ? Même pour une course en sac ou une barbe à papa !

Dès 8 ans

Paul Beaupère, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur — On va gagner, on vous le jure (t 9), Mame, 2020, 160 p., 10 € — Imprimé en Italie

René Goscinny, Le petit Nicolas

René Goscinny, Le petit Nicolas

De la part de Sixtine R. — Depuis plus de soixante ans, le Petit Nicolas est bien connu de tous les écoliers pour ses multiples talents, allant de ses pires bêtises à des choses « drôlement chouettes ». Il mérite d’être à nouveau mis à l’honneur.
Avec ce jeune garçon turbulent, le lecteur apprend l’amitié, l’amour des parents même quand on ne les comprend pas, la joie d’aller à l’école malgré le surveillant, la force de la bande de copains et surtout, le bonheur de jouer. A tout cela se joint ce regard de l’enfant sur le monde des adultes, qui permet aux jeunes lecteurs de porter un autre regard sur le monde. La vie est plus facile quand on rit de bon cœur !
En plus de tout cela, les aventures du Petit Nicolas, ce sont aussi de belles illustrations, et une langue française délicieuse portée par ce ton humoristique qui signe la série. Un régal à partager entre générations : les grands-parents expliqueront en effet à leurs petits-enfants certains détails venus des années 1960 et aujourd’hui un peu bien oubliés. Et les parents se souviendront du temps béni où ils bénéficiaient d’une grande liberté – dont il ne fallait pas abuser non plus.

A partir de 12 ans

René Goscinny, Le Petit Nicolas, illustrations de Jean-Jacques Sempé, Gallimard Jeunesse, coll. Folio Junior – dernière édition disponible : 2007, 176 p., 7 € — Ce premier tome est suivi de nombreux autres, tout aussi drôles.

Diane Malvezin, Greco au marché

Dans ce nouvel album, nous suivons Greco le petit Mexicain au marché. Pendant que sa maman vend les chapeaux fabriqués par son papa, Greco va faire les courses : il passe chez le marchand de légumes, et son panier se remplit de carottes, de poivrons et d’un piment ; puis chez son oncle Pedro, le fruitier – chic, un melon d’eau ; enfin, chez Madame Rosa qui vend de jolis ponchos et lui fait un petit cadeau. Les aquarelles d’Apolline Dussart rivalisent de jaunes, de rouges, d’orangés, de bleus et de verts éclatants, pour une belle promenade « le cœur joyeux ».

Dès 3 ans

Diane Malvezin, Greco au marché, illustrations d’Apolline Dussart, Les Editions des Petits Chouans, 2021, 12 p., 5 € — Imprimé en France.
Dans la même série, est récemment paru : Greco en Suisse.

Annie Pietri, Scoop à Versailles, L’affaire des treize pièces d’or

« Elle vivait à la cour du Roi-Soleil. Lui sortait tout droit du ruisseau.
— Comment t’appelles-tu ? reprit-elle d’un ton autoritaire.
— Gaspard. Gaspard Janvier. Je viens juste d’avoir douze ans.
Il posa un regard courageux sur celle qui venait de le surprendre… Un regard de petit chat sauvage prêt à se défendre.
— Et toi ? dit-il.
— Louise-Françoise.
— Tu es vraiment duchesse ? »
C’est en effet sous la table d’un banquet que se fait cette rencontre insolite entre Louise-Françoise de Bourbon, fille de Louis XIV et de Mme de Montespan, et le jeune Gaspard, inventé pour les besoins du roman. Apprenti journaliste, ce dernier cherche quelques anecdotes sur le prochain mariage d’Anne-Marie d’Orléans et du duc de Savoie. Et justement, la bague de fiançailles et les treize pièces d’or qui accompagnent ce présent ont disparu… Le début d’une enquête palpitante au cœur du château de Versailles ! Un domaine que connaît très bien Annie Pietri, auteur des Orangers de Versailles et de L’espionne du Roi-Soleil. Le premier tome d’une nouvelle série, dans laquelle l’enquête policière ne fait pas d’ombre à la rigueur historique, le tout à la hauteur des jeunes lecteurs d’aujourd’hui.

Dès 9 ans

Annie Pietri, Scoop à Versailles, L’affaire des treize pièces d’or, illustrations de Mégane Lepage, Gallimard Jeunesse, 2021, 128 p., 9,90 € — Imprimé en Italie.

Pierre Gemme, La colère des dieux

« Un géant jaillit d’un porche. Il tient un immense sac en toile épaisse.
— Ton chemin s’arrête ici ! gronde-t-il.
Le cœur d’Aouni bat si fort qu’il lui fait mal. Finou hérisse ses poils… »
Prisonniers ! Que vont devenir Aouni, jeune Egyptienne d’Abou Simbel, et son chat Finou ? Que veulent obtenir d’elle les brigands qui l’ont enlevée ? Aouni est la fille d’une célèbre magicienne, elle sait parler aux animaux et faire apparaître les dieux en cas de danger… Dans le temple désert d’Abou Simbel, un prêtre ricane déjà. Pourquoi a‑t-il manigancé cet enlèvement et pourquoi veut-il obtenir de l’or ? Un roman très illustré, à lire tout seul, qui fait la part belle à l’Egypte ancienne dans laquelle se déroule cette aventure très morale : le prêtre menteur sera victime de sa cupidité. En fin d’ouvrage, deux pages documentaires.

Dès 7 ans

Pierre Gemme, La colère des dieux, coll. « Les petits mystères d’Egypte », illustrations de Mary Gribouille, Flammarion Jeunesse, Castor romans, 2021, 48 p., 5,95 € — Imprimé en Espagne
Du même auteur, dans la même collection : La momie maléfique, coll. « Les petits mystères d’Egypte », illustrations de Mary Gribouille, Flammarion Jeunesse, Castor romans, 2021, 48 p., 5,95 €. Les deux romans peuvent être lu indépendamment.

Derib et Job, Yakari chez les castors

Après avoir remonté la rivière, Yakari, monté sur son ami Petit-Tonnerre, voit affleurer un barrage de branches. « Là-bas, on peut retraverser à gué ! » Mais voilà qu’il se fait interrompre ! « Hé ! vous deux ! Ne vous gênez pas !! Casseurs ! Démolisseurs ! C’est comme ça que vous respectez le travail des autres ? » Tout cela en très gros caractères, ce qui signifie, en code BD, que le personnage est très, très en colère. En fait de personnage, c’est un castor, « Mille-Gueules » le bien nommé, qui a alpagué notre jeune Indien. Une bande dessinée très vintage, dans une série toujours appréciée des jeunes lecteurs.

Dès 7 ans

Derib et Job, Yakari chez les castors, Le Lombard, 2000, 46 p. D’occasion chez un bouquiniste des quais de Paris

Marie Bertiaux, Camino, En avant Gribouille !

« On va y retourner Maman, c’est vrai ?
— Mais oui mon grand, si tout va bien dans quatre mois nous reprendrons notre route là où nous l’avons laissée. »
A ces mots j’ai jailli de ma chaise, j’ai planté un baiser sur sa joue et je suis sorti de la maison en trombe, ne m’arrêtant qu’au fond du jardin devant un enclos où se tenait une belle ânesse grise.
« On va repartir vers Compostelle, ma Gribouille ! Tous ensemble ! »
Tous ensemble, c’est-à-dire Papa, Maman, Martin (11 ans, le narrateur), Alice (9 ans), Agathe (6 ans), Benjamin (trois ans), et Filou, un jeune labrador – sans oublier bien sûr Gribouille, qui portera les bagages et parfois Benjamin. Deux semaines sur la route de Compostelle, que d’aventures en perspective ! Des bonnes et des mauvaises surprises, des rencontres surprenantes, une clef mystérieuse et même un poulpe séché…D’autant plus qu’une journaliste a décidé de suivre cette petite famille – un vrai crampon, cette Elisa – à qui il sera pardonné en fin de compte. Une orientation catholique bien affirmée, donc, et beaucoup d’humour dans ce roman destiné aux lecteurs bien débrouillés. Le 2e tome d’une série bien sympathique.

Dès 8 ans

Marie Bertiaux, Camino, En avant Gribouille !, illustrations de Cécile Guinement, Editions Plein Vent, 2021, 152 p., 9,90 € — Imprimé en France — Les droits d’auteur de ce livre sont reversés à des associations d’aide à l’enfance.

Gwenaële Barussaud, Le Palace de Rose et Suzon, Un air de fête

« ‑Je peux vous être utile, Madame ? demande Suzon en se plantant devant l’Américaine.
La vieille dame la dévisage en plissant les yeux. Elle ne semble pas la reconnaître.
— Je suis Suzon. Vous vous souvenez ? C’est moi qui ai défait vos malles ce matin. »
En cet été 1926, Madame Chiffoneau est revenue d’Amérique avec son fils, et n’a qu’une idée : trotter dans le Paris de sa jeunesse. Quitte à donner des sueurs froides au personnel du Ritz, car cette délicieuse vieille dame perd la mémoire. Suzon, la petite femme de chambre, et son amie Rose, la fille du sous-directeur, vont se relayer à ses côtés. En parcourant Paris, elles découvrent le quartier Montparnasse, haut-lieu du jazz. Or l’orchestre démodé de l’hôte déclare forfait pour la prochaine soirée dansante. Vite, un pianiste, un clarinettiste, un contrebassiste ! Ce dernier volume conclut en musique une trilogie consacrée au plus célèbre palace de Paris, le Ritz, vu par deux fillettes que tout aurait dû séparer, et qui sont les meilleures amies du monde. Surtout quand l’aventure est au coin de la rue !

Dès 8 ans

Gwenaële Barussaud, Le Palace de Rose et Suzon, Un air de fête, illustrations de Lucie Durbiano, Rageot, 2021, 160 p., 12 € — Imprimé en France
Gwenaële Barussaud, Le palace de Rose et Suzon, le plus bel hôtel du monde, illustrations de Lucie Durbiano, Rageot, 2019, 160 p., 11,90 € — Imprimé en France
Gwenaële Barussaud, Le palace de Rose et Suzon – Un mariage extraordinaire, illustrations de Lucie Durbiano, Rageot, 2020, 160 p., 11,90 €

Thomas Lavachery, Tor et le cow-boy

« — T’as vu ça, Einar ! dit papa. Buffalo Bill est à Borgisvik.
— Faudrait peut-être lui dire qu’il n’y a pas de bisons dans nos parages.
— Et pas d’Indiens non plus. »
Après quelques joutes oratoires entre le père, l’oncle d’Einar et le « cow-boy », place à la bagarre, puis aux explications autour de boissons d’hommes. On est comme ça, dans le Grand Nord, on fonce d’abord, on picole ensuite ! Mais foin de bisons ou d’Indiens. Ce que Bob Koufax vient chasser, ce n’est rien moins que le troll. Oui, « le troll géant des forêts profondes » ! Comment le jeune Einar va-t-il s’y prendre pour prévenir son ami Borigh-Borigh, « un troll authentique, haut comme une maison » ? D’autant plus que Gulliver, le chien de Bob, a un flair redoutable et que le troll – je ne vous fais pas de dessin – ça pue, ça pue… Ce nouvel épisode des aventures de Tor est aussi désopilant que les précédents, les péripéties s’enchaînent, pas toujours dans une extrême finesse mais dans un français riche en sons, en couleurs et en… parfums !

Dès 7 ans

Thomas Lavachery, Tor et le cow-boy, L’Ecole des Loisirs, coll. « Mouche », 2020, 88 p., 8 €

Gwenaële Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra – La féerie de Noël (tome 10)

« Il neige dans les rues de Paris, et Noël approche ! Célestine et ses amies découvrent, émerveillées, la douce ivresse du patin à glace, la musique d’un orgue de Barbarie, les vitrines féeriques des grands magasins… Mais la promesse d’un autre événement fait briller les yeux de Célestine encore plus fort que le reste : sa mère doit la rejoindre, et elles fêteront ensemble le réveillon… » Mais au dernier moment, rien n’est plus certain…
Madame la Chouette avoue avoir copié le résumé du livre, ce qui est rare, mais comment lire tant de livres avant Noël ? Le 10e tome des aventures si attachantes de Célestine, petit rat de l’Opéra en 1900.

Dès 8 ans

Gwenaële Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra – La féerie de Noël (tome 10), illustrations de Myrtille Tournefeuille, Albin Michel Jeunesse, 2020, 144 p., 7,20 €

Carol Talmon de l’Armée, Ballerina Belle, la série

J’ai reçu d’Amérique – mais en français ! — une série de petits livres absolument délicieux, qui raviront les ballerines en herbe. En 13 épisodes, l’héroïne, Belle, va faire l’apprentissage de la danse classique auprès de Madame Odette. Belle est américaine ; elle découvre en même temps son école, la Provence et la danse. Chaque « aventure » tourne autour d’un célèbre ballet, du Lac des Cygnes à Casse-Noisette (La surprise de Noël). En interlude, de précieux conseils de « pro » : faire un chignon, mettre ses pointes, se maquiller comme Coppélia… Les textes, très courts, sont à lire dès le CE1. Les illustrations sont issues de photos prises par l’auteur et travaillées sur un logiciel adapté. Le rendu est très frais, et vous pourrez voir les modèles sur la bande annonce de la série – qui attend sagement d’être distribuée. Carol Talmon de l’Armée, danseuse professionnelle, est professeur de danse classique et réside tantôt en France, tantôt en Californie. Son adorable Belle sera la meilleure amie de vos fillettes qui rêvent de tutus, d’arabesques et de révérences…

Dès 7 ans

Carol Talmon de l’Armée, Ballerina Belle, la série – 13 livrets de 38 p., à se procurer auprès de l’auteur sur le site www.ballerinabelle.com , ou sur Amazon, en version papier (9,26 € environ) ou Kindle (6 € l’ex.). Attention, l’auteur expédie ces petits livres depuis les Etats-Unis, les délais ne sont pas garantis en ce moment.