Thème

Avant 3 ans

Sarah Cheveau, Parcours santé pour les mains

Ouvre, ferme, secoue ta main droite, puis ta main gauche. Suis ce chemin, étire tes doigts… Dans ce parcours de santé original aux couleurs « pétantes », Sarah Cheveau propose aux tout-petits un parcours ludique, intuitif et progressif pour lire et jouer en même temps. Échauffements, sauts, escalade, étirements en longueur puis en largeur, jeux d’équilibre… et pour le retour au calme, rien de mieux que de caresser les petits lapins.
Un livre pour développer la motricité fine et la dextérité, empreint de la philosophie Montessori.

Tout-petits

Sarah Cheveau, Parcours santé pour les mains, Eds Thierry Magnier, 2021, 24 p. cartonnées, 11,90 € — Imprimé en Pologne

Véronique Joffre, Imagier mouillé

De la goutte à la flaque, de la mare à la cascade, de la marée haute à la marée basse, il y en a des occasions de se mouiller ! Cet imagier aussi simple qu’original montre de drôles d’animaux dans leur milieu aquatique : escargot, grenouille, poisson, crabes et canards… Seul le chat n’y mettra pas la patte ! Des couleurs vives, des formes franches, idéal avant d’aller au bain (mais attention, le carton n’aime pas l’eau) !

Tout-petits

Véronique Joffre, Imagier mouillé, Eds Thierry Magnier, 2016, 24 p. cartonnées, 11,90 € — Imprimé en Malaisie (éd. 2013).

Teresa Bellón, L’abeille

« Je suis une abeille bourdonnante ! J’ai un joli duvet et des rayures noires. J’utilise mes deux antennes pour sentir. Mes rayures avertissent que je pique ! En battant des ailes, j’émets un petit bourdonnement. » En deux pages, que d’informations utiles, de mots nouveaux et précis ! Une petite abeille n’attend plus qu’un petit doigt coquin pour se balancer au gré du vent. Aller de fleur en fleur pour récolter du pollen, visiter la ruche, goûter au miel et savoir comment aider les abeilles : voici les thèmes des 4 doubles pages suivantes. Tout cela vibre de couleurs et les dessins sont drôles, tout en restant documentaires. En actionnant les petits mécanismes, les images s’animent ! Un premier contact avec des insectes qui peuvent faire peur – mais qui ne piquent que si on les ennuie.

Avant 3 ans

Teresa Bellón, L’abeille, Kimane, 2022, 10 p. cartonnées, 9,95 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en Chine avec des encres végétales.

Emilie Vast, Je confonds tout !

Vous savez tous que je suis l’actualité d’Emilie Vast avec une grande attention, car ses albums offrent toujours l’occasion de s’émerveiller. Avec Je confonds tout !, elle nous régale autant par le scénario que par son humour et son trait, si simple (en apparence !). Lapin Brun raconte une histoire à son compère : « Alors voilà : un jour Escargot décide de partir en voyage. Il quitte sa maison et devient une limace. » « N’importe quoi ! Ce n’est pas possible », rétorque Lapin beige, qui explique un peu plus loin que « les limaces ne sont pas des escargots sans coquille. Ce sont deux animaux différents mais de la même famille : les gastéropodes ». Et hop ! Un nouveau mot vite appris !
Corbeaux, guêpes et abeilles, chameau et dromadaire, mouette et goéland, serpent et lézard, pingouin et manchot : à chaque fois que Lapin Brun tente de relancer son histoire, à chaque fois, Lapin Beige le renvoie dans ses buts – ou plutôt à la réalité du monde. Mais sans se fâcher, en jouant de finesse et d’humour. C’est drôle, c’est tendre, c’est farfelu et comme toujours chez MeMo, c’est fabriqué avec soin sur un beau papier mat.

Dès 2 ans

Emilie Vast, Je confonds tout !, MeMo, 2022, 48 p., 14 € — Imprimé en Europe

Virginie Aladjidi et Caroline Pelissier, Petit papillon

Saviez-vous que le papillon belle-dame avait des œufs vert turquoise ? De l’un de ces œufs sort « une toute petite chenille verte ». Elle va grandir, puis « le jour venu, la chenille s’enroule tête en bas dans un fil de soie qu’elle fabrique et se transforme en chrysalide ». S’adresser à des tout-petits sur un support tout carton n’interdit pas, bien au contraire, d’utiliser les mots précis. Un beau matin, de la chrysalide, sort un superbe papillon. Dessiné par Isabelle Simler, il est encore plus beau qu’un vrai – et on a le temps de bien le regarder, il ne s’envolera pas ! Une collection qui explique le cycle de la vie de quatre animaux faciles à observer.

Avant 3 ans

Virginie Aladjidi et Caroline Pelissier, Petit papillon, illustrations d’Isabelle Simler, Gründ, coll. « uN livre très nature », 2021, 12 p. cartonnées, 5 € — Imprimé en Espagne (sur du papier 100% recyclé)
Des mêmes auteurs, dans le même format :
Petite grenouille
Petite coccinelle
Petite libellule

Fiona Watt, Où est mon hibou ?

Un ventre trop pelucheux ? Une queue trop rugueuse ? Des ailes trop crépues ? Non, « ce n’est pas mon hibou ». Alors, où est mon hibou ? Ce livre cartonné, qui se regarde et qui se touche, avec des couleurs vives et des matières différentes, fera le bonheur des bébés – chouette, alors !

Tout-petits

Fiona Watt, Où est mon hibou ?, illustrations de Rachel Wells, Usborne, 2022, 10 p. cartonnées, 7,95 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en Chine.

Jörg Mühle, On joue, Petit Lapin !

« Où est Petit Lapin ?  — Ici ! » Bien caché derrière son doudou ! Un tour de balançoire, un Splatch ! dans sa petite baignoire, à quoi va encore jouer Petit Lapin ? Ce Petit Lapin est tout aussi facétieux que ses cousins dessinés par Dick Bruna. Libéré du trait années ’60 du ‘papa de Miffy’, et, donc un peu plus coquin mais voué aussi à une belle existence, cet album étant le quatrième d’une série plébiscitée par les bébés.

Tout-petits

Jörg Mühle, On joue, Petit Lapin !, L’Ecole des Loisirs, coll. Pastel, 2022, 20 p., 9 € — Traduit de l’allemand par Svea Winkler-Irigoin

Beatrix Potter, Pierre Lapin, ma première petite bibliothèque

Mots, chiffres, couleurs et formes : soit quatre tout petits livres en carton glissés dans leur étui. On y retrouve nos amis lapins, un hérisson, des rouges-gorges, quelques carottes, un arrosoir, une veste bleue et un béret vert… Les petits personnages so british de Beatrix Potter ne se démodent pas ! C’est tout frais et cela ravira les parents autant que les bébés à qui ces quatre mini-livres sont destinés.

Tout-petits

Beatrix Potter, Pierre Lapin, ma première petite bibliothèque, Gallimard Jeunesse, 2011, 8 €

Marie Colmont, Michka

Un beau papier, un format généreux (26 X 30 cm), des couleurs restaurées : voilà notre Michka prêt à émouvoir les enfants d’aujourd’hui ! Ce conte de Noël est paru pour la première fois en 1941 – combien de générations se sont émues du destin de ce petit ours en peluche ? Car « sa jeune maîtresse », Elisabeth, « n’était pas gentille », et « il n’était pas rare qu’elle vous secouât et vous jetât d’un bout à l’autre de la pièce ». Oui, à l’imparfait du subjonctif ! Alors « Michka s’était sauvé en passant par la chatière ». Le début d’un conte de Noël sous forme de road movie, avec l’heureuse conclusion de rigueur.

Dès 3 ans

Marie Colmont, Michka, illustrations de Feodor Rojankovski, Flammarion Jeunesse, Albums du Père Castor, édition restaurée, 2021, 32 p., 13,50 € — Imprimé au Portugal

Martine Bourre, Où es-tu ?

« Où es-tu, petite Lise ? Je fais ma valise. Où es-tu, Paolo ? Je suis sur mon vélo. » Accompagnés ici d’un petit cheval de bois rouge, ailleurs d’un renard coquin ou un joli rouge-gorge, chacun répond à ce qui pourrait être un jeu de cache-cache. Mais Martine Bourre, avec une grande finesse, pose une question plus délicate : « Mais où es-tu, Maman Ourse ?
— Je suis dans votre cœur à tous. Même si on ne me voit pas, vous savez bien que je suis là… »
Reste à savoir si cette Maman Ourse est seulement en voyage, si elle habite loin, ou si elle est partie pour toujours… Une manière sobre et chaleureuse d’évoquer l’absence, avec quelques jolies références à la littérature jeunesse.

Tout-petits

Martine Bourre, Où es-tu ?, Didier Jeunesse, 2021, 24 p., 12,90 € — Imprimé en France

Pauline Kalioujny, Voilà l’automne

Pauline Kalioujny, Voilà l’automne

Humm, l’automne… « La saison de la laine », des jeux dans les flaques d’eau, de la soupe de potiron, et… le meilleur moment pour se lire « des histoires blottis bien au chaud ». Ce petit album aux couleurs flamboyantes donnera envie à plus d’un de compléter sa collection de marrons bien brillants ! Le trait et les couleurs de Pauline Kalioujny sont un festival d’énergie et de bienveillance. Et il y a même une chouette !

Tout-petits

Pauline Kalioujny, Voilà l’automne, Seuil Jeunesse, 2021, 18 p. cartonnées, 10,90 € — Imprimé en Chine

Constanze von Kitzing, Aïe ! Ça fait mal !

Constanze von Kitzing, Aïe ! Ça fait mal !

Petit Blaireau a essayé de grimper dans le pommier – mais, badaboum, le voilà par terre… Aïe ! Ça fait mal ! Le hibou lui fait une caresse – et l’enfant est invité à en faire autant. L’écureuil souffle sur son bobo, allez, on souffle aussi ! Mais quand le putois cherche à détourner l’attention du blaireau en… faisant un pet, « vite, bouche-toi le nez » et n’en fais pas autant ! Quand papa arrive enfin, Petit Blaireau n’a plus aussi mal. Il sera même tout fier de son joli pansement. Une histoire interactive pleine d’émotions et d’empathie, pour guérir par le rire et la douceur les petits et les grands bobos.

Tout-petits

Constanze von Kitzing, Aïe ! Ça fait mal !, Minedition, 2021, 18 p. cartonnées. 11 € — Traduit de l’allemand par Julie Dutell. Imprimé en Espagne