M’envoyer un message

Les champs marqués d’un * sont obligatoires.

Un coup d’œil aux dernières publications

Déjà le 1er août ?

Chers lecteurs, chères lectrices,

Pour ce mois d’août, Madame la Chouette a choisi de republier quelques-uns de ses coups de coeur !

Bonnes vacances à tous, et à très vite pour de nouvelles découvertes !

Amélie Javaux, Le jour où je suis devenue plus méchante que le loup

« J’ai toujours eu peur du loup. Il est si impressionnant avec ses grandes dents et ses yeux méchants. » Même si des loups, on n’en voit pas si souvent… En fait, « il y en a un dans mon école. Mon loup s’appelle Agnès, elle se déplace toujours avec sa meute ». Et sa proie favorite n’est autre que notre narratrice… Jusqu’au jour où, nous dit-elle, lasse d’être l’éternelle victime, « je suis devenue plus méchante que le loup », ce qui bien sûr la mène droit à la catastrophe. Car, bien honnête et bien bonne, notre héroïne sera tout autant, si ce n’est encore plus malheureuse que le bambin victime de sa méchanceté… La présence d’un adulte compatissant aidera la fillette à reprendre confiance en elle. Une histoire très morale sur le harcèlement, qui en montre toutes les facettes, de la violence physique à la très insidieuse emprise morale que peut avoir un enfant sur un autre.

Dès 6 ans

Amélie Javaux, Le jour où je suis devenue plus méchante que le loup, illustrations d’Annick Masson, Mijade, 2021, 12 € — Imprimé en Belgique

Jean Diwo, La Calèche

De la part de Marjorie – la 4e de couverture de ce roman apprécié par son fils Gustave.
« Le petit écoutait avec ferveur et n’oubliait pas le jour où il avait réussi à coudre lui-même une bonne longueur de trait et en avait été félicité par ces paroles du maître : “Tu seras un homme du cuir, mon fils !” » Un talentueux sellier s’installe à Paris au début du XIXe siècle. À une époque où tout s’accélère, le nombre croissant de calèches, de voitures et de cavaliers provoque des embouteillages dans la capitale ! C’est une aubaine pour le jeune Thierry, bien décidé à produire des selles de qualité et à se faire un nom : Hermès, la célèbre marque devenue le symbole du luxe à la française. C’est le grand roman d’une dynastie du savoir-faire qui traverse les tourments et les progrès d’une époque où tout s’accélère, tout en gardant à l’esprit son rêve d’excellence. Des campagnes de Napoléon jusqu’à l’aube du XXe siècle en passant par les Trois Glorieuses et la Commune, voici l’histoire d’une dynastie du savoir-faire, d’une famille de chair et de cuir.

Dès 12 ans

Jean Diwo, La Calèche, J’ai lu Roman historique, 2021, 288 p., 7,20 € — Chez Flammarion, en grand format, 2010, 280 p., 21,40 €