Thème

Découverte de la nature

Oona Seguin, Badger le trappeur

Badger, le trappeur, vit au fin fond du Montana. Mais il « n’est pas un trappeur comme les autres, les animaux sont ses amis. Et quand ils sont en difficulté, Badger est là pour les aider. » Elan, ours, castors, aigle, lynx… ils ont tous eu besoin de lui au long de la journée. A chaque fois, Badger invente une solution assez originale pour les tirer d’embarras. Alors, le soir venu, quand Badger « glisse maladroitement sur sa chaussette » (éclat de rire assuré !) et se retrouve plâtré (oh, le pauvre !), ses amis animaux viennent gaiement lui rendre service. Un conte randonnée plein d’imprévus et de gags, et une belle leçon de vie.

Dès 4 ans

Oona Seguin, Badger le trappeur, Editions l’Agrume, 2021, 36 p., 14,50 € — Imprimé en Italie

Lucie de la Héronnière, Mon cahier Montagne

Inès, Simon et leur chien Névé passent leurs vacances à la montagne. Ils se font donc très naturellement le fil conducteur de ce cahier d’activités qui regroupe 60 jeux. Des jeux ? oui, mais qui demandent de bien lire les textes et de réfléchir avant de prendre son crayon. Géologie, nivologie, biologie, études des écosystèmes… Ces domaines qui semblent complexes s’éclairent au fil des pages : de labyrinthes en rébus, de mots croisés en charades et en recettes, le vocabulaire s’enrichit sans peine. Les textes sont clairs et les illustrations de la Savoyarde Elodie Balandras, précises et colorées.Idéal pour compléter ou remplacer un cahier de vacances standard.

Dès 8 ans

Lucie de la Héronnière, Mon cahier Montagne, illustrations d’Elodie Balandras, Glénat Jeunesse, 2021, 52 p., 10 € — Imprimé en  Pologne.

Rhiannon Findla, A l’attaque du virus !

« Voici un virus. C’est un microbe. Il peut nous rendre malade. » ET en plus, il n’est pas bien beau, tout vert, avec ses antennes et ses grandes dents… Quand il entre « discrètement dans une cellule du corps », alors, branle-bas de combat ! Car « la cellule repère l’ennemi. » Protéines, enzymes, anticorps… tout le monde sur le pont ! « Adieu virus ! » Quand l’organisme fait bien son travail, « la cellule est de nouveau en bonne santé ». Les mécanismes de « fenêtres vénitiennes » animent les images, pour la grande joie des petits yeux qui verront le virus très fâché !
Cette introduction simple et ludique au système immunitaire montre bien qu’un virus, finalement, ce n’est pas toujours bien grave !

Tout-petits, jusqu’à 4 ans

Rhiannon Findla, A l’attaque du virus !, illustrations de Susanna Rumiz, Kimane, 2021, 14 pages cartonnées, 12,95 € — Traduit et adapté de l’anglais. Imprimé en Chine.

Wendy Meddour, Hugo, un banal gecko ?

« “Tu me vois, là ? Et là ? Et là ? Je me camoufle si merveilleusement bien que je mériterais une médaille !” Quelque chose volette autour d’Hugo et disparaît. Mais Hugo ne sent rien. “On devrait me surnommer Hugo, le roi du camouflage de la jungle. Ou même… le roi du monde ! ” Quelque chose remue ses antennes, mais Hugo ne voit rien. » Pour tout vous dire, Hugo le gecko est un tantinet prétentieux et ne s’intéresse qu’à lui, au grand dam des autres animaux de la jungle. Mais être banal, c’est trop difficile. Car, pense Hugo, être banal, c’est risquer de n’être aimé de personne. Coralie, la jolie gecko violette, saura-t-elle lui prouver le contraire ? Cet album raconte donc deux histoires en une : une histoire naturelle autour du camouflage, et une histoire qui met en jeu les affections et les relations sociales : que faut-il faire pour être aimé ? Carmen Saldaña a illustré cet album avec beaucoup d’humour – une troisième lecture permet aussi un « cherche et trouve » réjouissant et très coloré.

Dès 3 ans

Wendy Meddour, Hugo, un banal gecko ?, illustrations de Carmen Saldaña, Kimane, 2021, 32 p., 13,50 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en Chine

Dawn Casey, Le jardin de Mamie

« Le jardin de Mamie est envahi de fleurs sauvages. Mamie dit qu’elles nourrissent les oiseaux de passage. » Jour de soleil, jour de pluie… Que de cachettes pour les insectes et les oiseaux ! Jardin de jour, jardin de nuit, éclairé par un bon feu. Jardin des quatre saisons. Avec Mamie, et puis, un jour, sans Mamie… La petite fille qui jardinait avec sa Mamie continue avec sa Maman et devient, elle aussi, porteuse de vie. Un album 100% tendresse pour voir passer les jours, les saisons, les années, entre départs et renouveau. Merci à Jessica Courtney-Tickle pour ses mille fleurs !

Dès 4 ans

Dawn Casey, Le jardin de Mamie, illustrations de Jessica Courtney-Tickle, Kimane, 2021, 36 p., 13,50 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en Chine

Barbara Taylor, Le Livre extraordinaire des insectes et araignées

« Les premières espèces d’insectes et d’araignées sont apparues il y a plus de 300 millions d’années, bien avant les dinosaures ! Aujourd’hui, il existe environ cinq millions d’espèces d’insectes et plus de 50 000 araignées. » Cet immense album (non, il ne doit pas servir à écraser la moindre bestiole !) présente 36 spécimens parmi les plus extraordinaires, ou les plus proches de nous, comme les puces, les blattes ou la coccinelle à sept points. Phasme scorpion, caloptéryx éclatant ou néphile à soie dorée n’auront plus de secrets pour les entomologistes en herbe. Avec ses 27cm x 37cm, cet album sera aussi bien pratique pour initier une classe ou un groupe d’enfants aux chasses subtiles.

Dès 6 ans

Barbara Taylor, Le Livre extraordinaire des insectes et araignées, illustrations de Val Walerczuk, Little Urban, 2021, 80 p., 23 € — Traduit de l’anglais par Emmanuel Gros. Imprimé en Chine

Isabelle Stock, Hermine part en camp

« – Koala… On y va !
– Mouette unie dans la… tempête !
– Toujours un oeil de… Lynx !
– Guides toujours… appela la cheftaine.
– Prêtes ! répondirent toutes les guides d’une voix claire.
Hermine observa la scène bouche bée. Tout s’était passé très vite et les filles étaient maintenant immobiles, détaillant la nouvelle venue.
– Je vous présente Hermine, déclara Sophie dans un grand silence. Je vous avais annoncé son arrivée dans notre compagnie, elle va découvrir le scoutisme avec nous toutes. Je compte sur vous pour bien l’accueillir et l’entourer pour son premier camp. »
Suivons donc Hermine pendant ces deux semaines riches en découvertes et en aventures ! Isabelle Stock présente avec talent la réalité d’un camp scout et, grâce au thème du Grand Jeu, retrace la création du scoutisme par Baden-Powell. Pas d’aventures « magiques », pas d’énigmes abracadabrantes, juste les petits soucis – entorse, lessive croquée par les vaches, pluies diluviennes, agaceries entre filles – que connaissent tous les scouts et qui sont narrés ici avec un humour bienveillant. La présence religieuse est très discrète mais conclut en beauté le roman, avec la cérémonie de la promesse de deux guides. Si, selon la formule de Baden–Powell « le bonheur ne vient pas à ceux qui l’attendent assis », après avoir lu ce roman, gageons qu’il y aura des inscriptions dans les nombreuses troupes scoutes de France et de Navarre.

Dès 8 ans

Isabelle Stock, Hermine part en camp, illustrations de Juliette Vizzaccaro, BOD, 2021, 220 p., 10,90 € — Disponible notamment chez Livres en famille.

Marie Bertiaux, Camino, En avant Gribouille !

« On va y retourner Maman, c’est vrai ?
— Mais oui mon grand, si tout va bien dans quatre mois nous reprendrons notre route là où nous l’avons laissée. »
A ces mots j’ai jailli de ma chaise, j’ai planté un baiser sur sa joue et je suis sorti de la maison en trombe, ne m’arrêtant qu’au fond du jardin devant un enclos où se tenait une belle ânesse grise.
« On va repartir vers Compostelle, ma Gribouille ! Tous ensemble ! »
Tous ensemble, c’est-à-dire Papa, Maman, Martin (11 ans, le narrateur), Alice (9 ans), Agathe (6 ans), Benjamin (trois ans), et Filou, un jeune labrador – sans oublier bien sûr Gribouille, qui portera les bagages et parfois Benjamin. Deux semaines sur la route de Compostelle, que d’aventures en perspective ! Des bonnes et des mauvaises surprises, des rencontres surprenantes, une clef mystérieuse et même un poulpe séché…D’autant plus qu’une journaliste a décidé de suivre cette petite famille – un vrai crampon, cette Elisa – à qui il sera pardonné en fin de compte. Une orientation catholique bien affirmée, donc, et beaucoup d’humour dans ce roman destiné aux lecteurs bien débrouillés. Le 2e tome d’une série bien sympathique.

Dès 8 ans

Marie Bertiaux, Camino, En avant Gribouille !, illustrations de Cécile Guinement, Editions Plein Vent, 2021, 152 p., 9,90 € — Imprimé en France — Les droits d’auteur de ce livre sont reversés à des associations d’aide à l’enfance.

Adeline Ruel, Les Fruits de mon jardin

Fraise, pomme, cerise, orange, figue : quel régal ! Un régal sous la langue, mais aussi pour les yeux ! Comment se développe une fraise ? Où se cachent les pépins de la pomme ? Chaque double page présente un fruit, ses fleurs ou son arbre, et un rabat permet de le découvrir dans toute sa splendeur. Miam, miam ! Il n’y a plus qu’à prendre son petit panier pour aller soit au verger, soit au marché.

Tout-petits

Adeline Ruel, Les Fruits de mon jardin, Flammarion Jeunesse, Père Castor, 2021, 12 p. cartonnées, 9,50 € — Imprimé en Chine

Sandra Edinger, La cabane

Construire une cabane dans la forêt, c’est tout un art ! « Il faut trouver le bon terrain. Pas trop mouillé. Avec des arbres. » Après les fondations, quelques pierres pour délimiter les murs, qui seront montés avec des branches, puis une charpente et un toit. Enfin, une grande écorce pour la porte, sans oublier des fleurs pour décorer. Maintenant, regardez bien, les quatre petits pieds de nos amis qui dépassent ! Sous les yeux étonnés des animaux de la forêt ! Les premières pages de l’album montrent les habitants de ces bois, verdier, hermine et blaireau, tandis que les dernières aident à reconnaître plantain, orties et violettes. Des cabanes dans les bois, Sandra Edinger en a sûrement construit avec ses amis avant de dessiner celle-ci, un modèle du genre, toute de guingois mais parfaite pour vivre de belles aventures.

Dès 4 ans

Sandra Edinger, La cabane, L’Ecole des loisirs, coll. « Pastel », 2021, 30 p., 13 €.

Michael Morpurgo, Le phare aux oiseaux

Benjamin Postlethwaite, un nom que le jeune Allen n’oubliera jamais. Mais si vous avez, comme moi, un peu de mal à le lire, dites Ben, cela lui va aussi. Ben était gardien du phare de l’île aux Macareux, Puffin Island, une des îles Scilly (que Normands et Bretons appellent Sorlingues). Un phare, un gardien, une nuit de tempête… La suite logique, c’est un naufrage et un sauvetage, bien sûr. Mais aussi le début d’une incroyable aventure, comme seul sait les raconter Michael Morpurgo. Des années après le naufrage, Allen, qui a grandi, retourne sur le phare. Pourquoi Ben n’a‑t-il jamais répondu à ses lettres ? Quel « invité » cache-t-il dans une boîte en carton ? Le roman est superbement illustré par Benji Davies, avec des scènes parfois grandioses, parfois intimistes, qui respirent le grand large. Michael Morpurgo a un lien bien fort avec ces îles de l’extrême ouest européen : elles servaient déjà de cadre à un roman étonnant, Le mystère de Lucy Lost. Comme les macareux, nous y revenons avec un plaisir non dissimulé ! Michael Morpurgo nous offre aussi une lecture à plusieurs niveaux : le héros du roman, qui va apprendre à lire à Ben, porte le nom d’Allen Lane, le fondateur des éditions Penguin en 1935, puis en 1940, de la maison Puffin, dédiée aux livres de jeunesse. Penguin, le pingouin ; Puffin, le macareux.

Dès 8 ans

Michael Morpurgo, Le phare aux oiseaux, illustrations de Benji Davies, Gallimard Jeunesse, 2021, 104 p., 16,50 € — Traduit de l’anglais par Diane Ménard. Imprimé en Italie

Natalie Marshall, Sous l’océan

Natalie Marshall, Sous l’océan

« Qui nage au-dessus des coraux ? » Tirons sur la tirette ! « Un adorable hippocampe. » Et qui se cache derrière les algues ? Combien de goélands volent dans le ciel ? Et hop, une tirette, un dessin, une explication. Mais quand il s’agit de la baleine, la tirette entraîne à elle seule deux images emboitées – jusqu’au grand jet d’eau qui traverse la page. Des couleurs très vives, un carton solide et une foule d’animaux cachés au fond de la mer. Idéal pour les petites mains curieuses.

Avant 3 ans

Natalie Marshall, Sous l’océan, mon joli livre cache-cache, Kimane, 2021, 12 p. cartonnées avec tirettes, 7,95 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en Indonésie