Françoise de Guibert, Dis, comment tu nais ?

Françoise de Guibert, Dis, comment tu nais ?

« Entre mars et juin, le couple peut avoir quatre portées de trois à cinq bébés. » On ne chôme pas, dans la famille des musaraignes musettes ! Et qu’il est drôle de les voir, quand ils sortent du « nid familial », s’accrocher « à la queue leu leu pour ne pas se perdre » ! La chouette chevêche, « haute comme deux pommes », est gâtée par son partenaire, qui lui offre de délicieux mulots. Dans le trou d’arbre qui sert de nid, elle pond « quatre œufs qui ressemblent à des balles de ping‐pong blanches ». Puis elle les couve. A trois semaines, les oisillons « commencent à grimper aux parois du nid avec leurs griffes pour aller jouer les équilibristes. Encore une grande semaine, et ils s’essaieront à voler. Partons au fond des mers. La pieuvre, après avoir veillé sans manger « de 24 à 125 jours » sur les milliers d’œufs fixés au plafond de sa grotte, mourra d’épuisement… Dans cet album, Françoise de Guibert explique en termes simples mais scientifiques la conception et la naissance de plus de 40 bébés animaux. Cette « pouponnière » est illustrée avec talent et humour par Clémence Pollet, qui porte un regard tendre sur ces bébés animaux et sur leurs parents.

Dès 8 ans

Françoise de Guibert, Dis, comment tu nais ?, illustrations de Clémence Pollet, De La Martinière Jeunesse, 2019, 96 p., 12,90 € — Imprimé en Espagne

Des mêmes auteurs :
Dès 8 ans — Françoise de Guibert, Dis, que mangestu ?, illustrations de Clémence Pollet, De La Martinière Jeunesse, 2018, 96 p., 12,90 €
Dès 8 ans — Françoise de Guibert, Dis, où tu habites ?, illustrations de Clémence Pollet, De La Martinière Jeunesse, 2017, 96 p., 12,90 €
Dès 4 ans — Florence Guibert et Clémence Pollet, Dis, comment ça pousse ?, De La Martinière Jeunesse, 2016, 86 p., 12,90 €

Monika Vaicenaviciené, Qu’est-ce qu’un fleuve ?

Monika Vaicenaviciené, Qu’est-ce qu’un fleuve ?

Pendant qu’elle brode au bord du fleuve, Grand‐Mère répond aux questions de son petit‐enfant : Fleuve, qui es‐tu ? « Un fleuve, c’est un voyage » ; de sa source à son estuaire – ou à son delta – il visite « des déserts et des grandes villes, des forêts denses et des prairies vertes, des steppes et des toundras, des montagnes et des vallées ». Souvent navigables, les fleuves « unissent les gens et les lieux ». A la fin de l’album, l’enfant qui a tressé une couronne de fleurs en écoutant sa grand‐mère « laisse le fleuve l’emporter dans son courant ». Les illustrations dues à l’auteur sont pleines de fantaisie, incluant ici ou là des termes tels « méandre d’un fleuve ». Elles nous invitent à nous asseoir sur le rivage, à guetter les oiseaux, à observer les changements de couleur du ciel et de l’eau. Ou à embarquer sur une péniche ? Les plus courageux organiseront un voyage à vélo le long des pistes cyclables qui longent les grands fleuves : Loire ou Danube ?

Dès 6 ans

Monika Vaicenaviciené, Qu’est-ce qu’un fleuve ?, Ed Cambourakis, 2019, 32 p., 16 € — Traduit du suédois par Catherine Renaud. Imprimé en Lettonie.

Dan Green, Charles Darwin

Dan Green, Charles Darwin

« 1529 espèces d’animaux et 3907 échantillons de plantes » ! On se demande comment Charles Darwin (1809–1882)  a pu rapporter autant de fossiles et de spécimens dans les cales du Beagle… Après cette expédition, qui avait duré cinq années – de 1831 à 1836 — il en passa un certain nombre à nommer, trier, étiqueter et ranger toutes ces découvertes. Cette biographie de Charles Darwin revient sur les principaux événements de sa vie, ses études, (médecin ? pasteur ? botaniste ?), sa vocation de chasseur de papillons, son voyage, ses trouvailles, ses réflexions autour des notions d’évolution des espèces vivantes et de la sélection naturelle. Le livre ne passe sous silence ni ses scrupules, ni les réactions de ses contemporains, choqués que l’homme puisse « descendre » du singe, alors que Darwin avait seulement suggéré qu’hommes et singes avaient un ancêtre commun. Les illustrations de Rachel Katstaller (ici en anglais) et une typographie aérée permettent aux jeunes lecteurs de se familiariser avec une pensée scientifique de premier ordre.

Dès 8 ans

Dan Green, Charles Darwin, illustrations de Rachel Katstaller, Gallimard Jeunesse, coll. « Les Grandes Vies », 2019, 64 p., 9,90 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en Chine.

Amandine Laprun, Arbre

Amandine Laprun, Arbre

Au printemps, il se couvre de fleurs. Tiens, une averse… En été, miam, les cerises sont toutes rouges ! En automne, notre arbre a la visite d’un renard. Cet album cartonné en forme d’arbre se déplie pour montrer le cycle des saisons. Astucieux et esthétique.

Tout‐petits

Amandine Laprun, Arbre, Actes Sud Junior, 2017, 48 p., 12,80 € — Imprimé en Malaisie. En carton.

Emilie Vast, Jusqu’en haut

Emilie Vast, Jusqu’en haut

« Sur le sol de la forêt, Coati cherche des fruits.  Quand soudain, Ocelot lui tombe dessus. Pendre un ocelot sur le dos, c’est douloureux ! » Coati va donc essayer de savoir pourquoi Ocelot lui est tombé dessus. Et Ocelot d’expliquer que c’est Ibis qui l’a piqué de son bec… Le lecteur va remonter tout au long des arbres de l’immense forêt amazonienne, jusqu’à la canopée, « là où la brise est légère ». Il ira ainsi à la rencontre du coati, de l’ocelot, de l’ibis rouge, du tamandua, du toucan, du paresseux, du singe hurleur, de l’ara bleu et du singe‐écureuil. Ce dernier serait‐il donc à l’origine de cette série de « pourquoi » ? De ces « pourquoi ? » sans fin qui, à défaut de nous faire monter aux arbres, nous font parfois grimper aux rideaux ! Ici, la fin est drôle et tendre, aussi tendre que les dessins d’Emilie Vast qui ne cesse de nous enchanter dans ses albums épurés, où l’art vit en parfaite harmonie avec la nature.

Dès 3 ans

Emilie Vast, Jusqu’en haut, MeMo, 2019, 48 p., 16 € — Imprimé en quadrichromie et en Europe

Bernadette Gervais, L’escargot

Bernadette Gervais, L’escargot

« Escargot d’Bourgogne, montre‐moi tes cornes ! » — la comptine est parfaite pour enfiler ses bottes et aller observer sur le terrain des petites bêtes qui ont le bon goût de ne pas courir trop vite !
Ce petit livre très scientifique explique avec des mots simples et précis comment se développent les escargots, ce qu’ils mangent – et n’oublie pas ceux qui les mangent. Des volets à soulever (comme des feuilles de salade ?) permettent de voir évoluer notre gastéropode préféré. Maillot, ambrette commune, clausilie, hélicelle, sont les cousins de nos petits‐gris – le saviez‐vous ?
Vous pourrez rencontrer l’auteur le 16 mars prochain à la librairie Le Divan Perché (226 rue de la Convention, 75015 Paris).

Dès 5 ans

Bernadette Gervais, L’escargot, Albin Michel Jeunesse, 2019, 16 p., 14 € — Imprimé en Chine