Thème

Aventures et découvertes

Sara Donati, Père Montagne

« — Je n’ai pas les bonnes chaussures…
— Tes baskets iront très bien !
Son papa s’approche d’elle et lui glisse dans la main un caillou, ni trop petit ni trop gros, blanc et lisse.
Agathe le plonge dans sa poche et se retourne :
— J’veux pas y aller, papa !
— Tu changeras d’avis, la montagne est merveilleuse en ce moment… »
Agathe n’a pas vraiment envie de quitter le confort de chez elle et sa vie urbaine pour partir en colonie de vacances à la montagne. Au fil des pages, elle va dépasser ses peurs, apprivoiser la nature, jusqu’à y trouver petites et grandes joies : le vent tout doux, les fleurs, le feu de camp… illustrés avec beaucoup d’empathie par cette jeune auteur illustratrice italienne. Un titre assez énigmatique pour une histoire qui aide à grandir.

Dès 6 ans

Sara Donati, Père Montagne, Rouergue, 2021, 48 p., 15 € — Traduit de l’italien. Imprimé au Portugal

Anne Brouillard, Nino

« Personne n’a vu Nino tomber. Simon dormait. Papa et Maman regardaient les arbres. Personne, vraiment ? » Dans le chemin creux, l’ours en peluche se demande ce qu’il fait là… Lapin, qui habite à quelques pas de là, aide Nino à se relever et l’invite chez lui pour prendre le thé. Nino fait la connaissance d’Écureuil, des mésanges noires, de Renard, qui lui font visiter leur forêt belle et sauvage… Mais bientôt, la nuit tombe. Nino reverra-t-il Simon, le petit humain qui l’avait adopté ?
Un album plein de tendresse et d’émotions, qui passe doucement du réel à l’imaginaire. Une lecture toute trouvée avant de s’endormir en berçant son doudou. Ou quand le doudou a vraiment été perdu… mais ça, je ne vous le souhaite pas !

Dès 3 ans

Anne Brouillard, Nino, Les Editions des Eléphants, 2021, 36 p., 14 € — Imprimé en Slovaquie

Clémentine Sourdais, La Grande Escapade

« Un livre randonnée », tel est le sous-titre de cet album plein de jolies surprises. Suivons la jeune Brume dans son exploration montagnarde ! De la forêt aux hauts plateaux, des alpages au sommet, la montagne est tour à tour majestueuse, sauvage et fragile. Ici, la vache Fanette, bien connue de la petite fille. Plus loin, le chamois et le bouquetin, la cascade et le névé (attention, début mai, il reste de la neige dans nos Alpes, soyons prudents !). Mais comment s’appelle cette fleur ? et cet insecte ? A la fin de l’album, les pages documentaires donnent la solution. Mais avant, dépliez les doubles pages, laissez les paysages se développer sous vos yeux, soulevez les volets et régalez-vous ! Une idée : éteignez la lumière et éclairez le livre avec une lampe de poche posée de côté. Vive la montagne !

Dès 6 ans, pour petites mains soigneuses

Clémentine Sourdais, La Grande Escapade, Seuil Jeunesse, coll. « Livre animé », 2021, 24 p. avec des découpes et des pliages, 16,90 € — Imprimé en Chine

Anne Ferrier, Lancelot, l’enfance d’un chevalier

« On en voit des choses depuis le ciel lorsqu’on vole comme moi, Lug le corbeau ! » Et que voit-il notre corbeau ? « Un château assiégé et une mère éplorée déposant son enfant au bord d’un lac avant de s’enfuir. » Puis une fée, Viviane, la Dame du Lac, qui s’empare délicatement du couffin et qui berce l’enfant… Lug, le corbeau, va veiller sur les destinées de cet « enfant de roi », jusqu’à ce que celui-ci découvre son nom et sa généalogie et se fasse connaître du roi Arthur. Un récit à l’humour tendre, avec des batailles (quand même) et des personnages hauts en couleur. Une belle initiation à la légende arthurienne, à compléter avec les trois autres albums de la série.

Dès 5 ans

Anne Ferrier, Lancelot, l’enfance d’un chevalier, illustrations de Christelle Le Guen, Locus Solus Junior, coll. « Minus », 2022, 32 p., 11,90 € — Imprimé en France. Une première édition est parue en 2014 aux éditions Millefeuille.
Chez le même éditeur :
Anne Ferrier, Arthur, l’enfance d’un roi, illustrations de Christelle Le Guen, Ed Locus Solus, 2019, 32 p., 11,90 €
Anne Ferrier, Merlin, l’enfance d’un enchanteur, illustrations de Christelle Le Guen, Ed Locus Solus, 2019, 32 p., 11,90 €
Anne Ferrier, Morgane, l’enfance d’une magicienne, illustrations de Christelle Le Guen, Ed Locus Solus, 2019, 32 p., 11,90 €

 

Florence Magnin, Amandine et Caramel

Amandine, « curieuse et gourmande », a osé explorer une vieille bâtisse abandonnée. Dans la cuisine, elle trouve un livre de recettes bien étranges : quel goût peuvent bien avoir ces gâteaux qui se nomment « Vampirella aux groseilles » ou « Mélusine-Frangipaneux » ? La charlotte de Dame Tartine tient toutes ses promesses : elle va grandir, grandir et notre Amandine, suivie de son écureuil Caramel, va pénétrer dans son royaume – celui de la célèbre chanson ! Florence Magnin a glissé d’autres allusions sucrées et littéraires dans ce délicieux album, je vous laisse les découvrir. Son Amandine pourrait être la cousine de Caroline, avec sa salopette, ses taches de rousseur et son air mutin, et ce n’est pas pour déplaire. Les illustrations très colorées, fourmillent de détails amusants– mais gare, la sorcière d’Hansel et Gretel n’est pas loin ! Pour tous les becs sucrés et les amateurs de contes de fées !

Dès 5 ans

Florence Magnin, Amandine et Caramel, Editions Clair de Lune, 2022, 48 p., 19,95 € — Imprimé en France

Isabelle Carré, La mer dans son jardin

« Avec émotion, la fillette dit au revoir aux copines qui l’attendent au pied du grand toboggan. Elle va désormais vivre en Bretagne, non loin de l’océan.
Jusqu’à ce jour, ses parents n’avaient jamais quitté leur banlieue parisienne. Marie, qui vient de fêter ses sept ans, n’a donc jamais vu la mer… »
Nouvelle maison, nouvelle école, nouveaux paysages. Et surtout la mer ! Mais voilà que Marie en a un peu peur, de cette immense étendue sauvage. C’est froid, ça remue, ça claque à chaque ressac… Et Maman, avec son gros ventre (oui, elle attend un bébé), va nager si loin. « Comment savoir ce qui se cache sous la surface ? Des poissons certainement, des algues aux formes bizarres, des méduses jaunes et violettes… et d’autres créatures inconnues. »
Après ce premier contact, une bonne nuit s’impose. Marie, tout doucement, sombre dans un rêve étrange : la mer monte, monte, « bientôt on ira en classe en bateau ». Bien sûr, ce rêve peut donner matière à évoquer le risque de montée des eaux lié à un réchauffement climatique – mais il peut aussi être seulement un « mauvais rêve ». Dès le réveil, Marie n’a qu’une hâte : retourner sur la plage. Petit à petit, elle apprivoisera la mer, et goûtera aux joies de la baignade en attendant la naissance du bébé. Une belle histoire qui aidera les enfants à surmonter leurs peurs, sans hâte, entourés de la bienveillance de leurs parents.

Dès 6 ans

Isabelle Carré, La mer dans son jardin, illustrations de Kasya Denisevich, Grasset Jeunesse, 2022, 48 p., 16 €. Imprimé en Espagne.

Kallie George, Le petit faon

« Ce matin, maman a aperçu une biche.
Papa et Sara l’ont vue aussi. »
Là, tout près, juste derrière les draps un peu transparents, sur le fil à linge, dans le jardin.
« Pas moi. Je m’habillais toute seule, dans ma chambre. Je rate toujours tout. »
Voilà notre pit’choune bien décidée à la voir, cette biche… Suivons-la au jardin, un grand jardin, avec des sapins, des pommiers, un étang. Mais sommes-nous toujours dans le jardin, ou un peu plus loin, dans cette nature accueillante et douce ? Et là, dans les buissons, qui est-ce qui se fait à peine entendre ?
Les illustrations d’Ellie MacKay, doucement aquarellées et parfois japonisantes, donnent un charme fou à cet album. Un joli conte promenade, idéal en ces jours printaniers où certaines ont la chance de mettre leurs draps à sécher au vent…

Dès 3 ans

Kallie George, Le petit faon, illustrations d’Elly MacKay, L’Ecole des Loisirs, 2022, 13 € — Traduit de l’anglais par Rosalind Elland-Goldsmith

Flore Brunelet, Les écrans, c’est pour les grands

Si c’est la dame du livre qui le dit… Voilà une autorité qui, parfois, peut venir en aide aux parents. C’est le cas avec cet album écrit par Flore Brunelet, psychologue, et illustré par sa fille Madeleine. Un charmant bambin à lunettes nous conduit chez lui, à hauteur de son bout du nez. Alors, oui, « à la maison, il y a un ordinateur, une télé, deux téléphones, deux tablettes. Je sais que c’est pour les grands mais moi j’aimerais bien qu’on me les prête. Papa et Maman ne sont pas d’accord, ils ne veulent pas partager. » Et si la dame qui a écrit le livre ne suffit pas à convaincre, c’est le docteur qui vient à la rescousse. « Courir, jouer, imaginer ! plein de choses que les écrans ne peuvent remplacer. » Après ses sages conseils, notre chenapan va cacher les écrans de ses parents – seraient-ils devenus dépendants ? Le texte comme les dessins évitent tout côté moralisateur pour énoncer un simple constat : l’exposition aux écrans nuit au développement des jeunes enfants et peut avoir de graves répercussions sur leur santé. Connaissez-vous la règle des 3 /6 / 9 / 12 ?

Dès 3 ans, et surtout pour les parents

Flore Brunelet, Les écrans, c’est pour les grands, illustrations de Madeleine Brunelet, Flammarion Jeunesse, Père Castor, 2022, 24 p., 6,50 € — Imprimé en Chine

Anne Crausaz, Une nuit au jardin

Avec le printemps, la nature se réveille doucement et les nuits vont être moins frisquettes. Quelle belle occasion d’aller voir ce qui se passe au jardin quand on croit que tout dort… Anne Crausaz nous y conduit sur la pointe des pieds : qu’allons-nous découvrir sous son pinceau magique ? Une luciole, une sauterelle, quelques fleurs, mais sublimées par son regard et son talent. Que faire d’autre que nous émerveiller, nous aussi ? Un album grand format, à la couverture photoluminescente – à vous de trouver des piles pour votre lampe de poche !

Dès 4 ans

Anne Crausaz, Une nuit au jardin, MeMo, 2021, 28 p., 20 € — Imprimé en Europe

Diane Malvezin, Greco fête son anniversaire

« Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Greco », le petit Mexicain. Il est grand : cinq ans déjà ! Et à cinq ans, au Mexique, on apprend déjà à jouer de la guitare, comme Papa. « Quel merveilleux cadeau ! » s’exclame notre bambin. Avec ses amis, il jouera à faire éclater une piñata remplie de bonbons et de confettis, avant de souffler ses bougies et de déguster le gâteau du jour. Mais vous, savez-vous jouer au jeu du « piment fort » ?
Les textes de cette série – ce volume est le 8e – sont écrits en caractères cursifs de grande taille ; les dessins naïfs d’Apolline Dussart pétillent de couleurs et de soleil.

Dès 4 ans

Diane Malvezin, Greco fête son anniversaire, illustrations d’Apolline Dussart, Eds des Petits Chouans, 2022, 12 p., 5 € — Imprimé en France

Anne-Laure Blanc, Cantorix, le forgeron des dieux

Un beau matin d’hiver, à la fin du IVe siècle avant notre ère, Terneg et Enora, deux petits Celtes polissons, découvrent avec stupeur le magnifique bouclier réalisé par Cantorix, leur oncle forgeron, aidé du bronzier Tritos. Un bouclier extraordinaire, animé de figures étranges… Rigantona, la déesse cavalière, est suivie de Cernunnos, le dieu aux ramures de cerf, de Dagda, Brigitt, Lug et Cuchulainn, d’Ogma et Esus… Conteur hors pair, Cantorix va donner vie à ces grandes figures tutélaires et enflammer l’imagination de Terneg et d’Enora. Leurs réparties naïves et leur énergie communicative entraînent les jeunes lecteurs dans le monde si peu connu de la mythologie celte.
Ce bouclier est un bouclier imaginaire. Ses motifs ont été empruntés à divers objets retrouvés en Europe par les archéologues : char solaire de Trundholm, chaudron de Gundestrup, bouclier de Battersea, statues de Cernunnos, épées et bijoux, mais personne ne sait dans quel alliage il a été réalisé.
Un glossaire et deux pages « pour en savoir plus » satisferont la curiosité des jeunes lecteurs.
Pour la petite histoire, le bouclier a été conçu et dessiné par Emma ; cela m’a inspiré pour écrire le texte, et Anna a ajouté les frais minois des enfants, avec leur vitalité et plein de couleurs. Deux illustratrices pour un album : pari réussi !

Dès 6 ans

Anne-Laure Blanc, Cantorix, le forgeron des dieux, illustrations d’Emma La Maôve et d’Anna Lamblore, La Nouvelle Librairie Jeunesse, 2022, 28 p., 9,90 € — Imprimé en France

QiaoQiao Li, Papa a beaucoup de travail !

« C’est le grand jour ! On va se balader, papa et moi. »
Voilà donc, dans le bus, un petit bonhomme tout fier, avec sa casquette orange, et un Papa qui ne lâche ni son téléphone, ni son ordinateur. Et le téléphone de sonner…
« Oh, un bel oiseau ! Tiens, on dirait que quelqu’un vole sur son dos », s’étonne notre bout de chou. Une fée ! Cette douce apparition suffira-t-elle pour que Papa daigne enfin éteindre son ordinateur ? Un album plein de tendresse pour aider les adultes à vraiment déconnecter et à partager de belles aventures avec leurs enfants, entre le monde réel et celui de la fantaisie.

Dès 4 ans

QiaoQiao Li, Papa a beaucoup de travail !, Minedition, 2022, 40 p., 14,20 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en Chine