Thème

Contes, légendes et fééries

Jean-Claude Mourlevat, L’enfant et l’œuf

« La poule est dans son nid. L’enfant s’approche et dit à la poule :
— Tu as pondu un œuf tout à l’heure. Donne-le-moi et ma mère m’en fera une omelette.
La poule, sans même le regarder (on dirait qu’elle dort), répond :
— Cot… cot… c’est vrai. Je suis en train de le couver. Il est encore tout chaud. Tu l’auras… cot… cot… si tu me rapportes une poignée de grains. »
Dans un pays recouvert d’une neige épaisse, voilà donc l’enfant au petit chaperon bleu parti pour une quête semée de rencontres improbables et d’embûches, qui le mènera jusque chez le cruel seigneur d’un château…
Ce conte « randonnée » tient en haleine – et montre que l’entraide et la générosité peuvent l’emporter sur la vanité, la colère et le sentiment de toute-puissance.
Même si la neige a disparu de nos régions en ce beau mois de mai, elle fait aussi partie intégrante du conte !

Dès 4 ans

Jean-Claude Mourlevat, L’enfant et l’œuf, illustrations de Fabienne Teyssèdre, Mango, 2021, 32 p., 13,50 € — Imprimé en Roumanie

Nicolò Carozzi, Hardie comme une souris

« “Tu veux jouer ?” demanda la souris au poisson. “OH OUI !” répondit le poisson. Et ils commencèrent à jouer », la souris batifolant devant l’aquarium, le poisson sautillant à qui mieux mieux. Jusqu’à l’arrivée de trois compères dont nous ne voyons que les ombres sur le mur… et bientôt, voilà nos trois chats menant une sarabande endiablée autour de l’aquarium. Qui croqueront-ils en premier ? Mais notre amie la souris, « hardie » comme le dit le titre de cet album, trouve un subterfuge original pour échapper au pire… Les dessins sont aussi désopilants que l’histoire, c’est loufoque et charmant !

Dès 4 ans

Nicolò Carozzi, Hardie comme une souris, Albin Michel Jeunesse, 2022, 40 p., 14,90 € — Traduit de l’anglais par Anne Léonard. Imprimé en Lettonie

Anne Ferrier, Lancelot, l’enfance d’un chevalier

« On en voit des choses depuis le ciel lorsqu’on vole comme moi, Lug le corbeau ! » Et que voit-il notre corbeau ? « Un château assiégé et une mère éplorée déposant son enfant au bord d’un lac avant de s’enfuir. » Puis une fée, Viviane, la Dame du Lac, qui s’empare délicatement du couffin et qui berce l’enfant… Lug, le corbeau, va veiller sur les destinées de cet « enfant de roi », jusqu’à ce que celui-ci découvre son nom et sa généalogie et se fasse connaître du roi Arthur. Un récit à l’humour tendre, avec des batailles (quand même) et des personnages hauts en couleur. Une belle initiation à la légende arthurienne, à compléter avec les trois autres albums de la série.

Dès 5 ans

Anne Ferrier, Lancelot, l’enfance d’un chevalier, illustrations de Christelle Le Guen, Locus Solus Junior, coll. « Minus », 2022, 32 p., 11,90 € — Imprimé en France. Une première édition est parue en 2014 aux éditions Millefeuille.
Chez le même éditeur :
Anne Ferrier, Arthur, l’enfance d’un roi, illustrations de Christelle Le Guen, Ed Locus Solus, 2019, 32 p., 11,90 €
Anne Ferrier, Merlin, l’enfance d’un enchanteur, illustrations de Christelle Le Guen, Ed Locus Solus, 2019, 32 p., 11,90 €
Anne Ferrier, Morgane, l’enfance d’une magicienne, illustrations de Christelle Le Guen, Ed Locus Solus, 2019, 32 p., 11,90 €

 

Florence Dutruc-Rosset, Le châle de Nonna

« Il était une fois… » Ainsi débutent les contes, depuis tant et tant d’années… Nonna, cela signifie grand-mère en italien, et Nonna est en effet la grand-mère de Capucine, qu’elle a recueillie et élevée depuis qu’elle est bébé. Autant vous dire que des liens très forts se sont tissés entre elles deux. Nonna a tout appris à Capucine mais surtout « elle lui avait appris à aimer ». Ce temps passé est très important pour placer le conte hors du temps. Car la suite, vous l’attendez déjà : « un matin, Capucine trouva sa Nonna sans vie Elle était morte pendant la nuit. » Même le guérisseur n’avait rien pu pour elle… Capucine va alors décider d’aller déposer le châle de sa Nonna en haut de la Montagne Sacrée. Un long voyage initiatique, qui lui fait traverser une sombre forêt avant de voir le paysage s’éclaircir. Et là, une hirondelle… Ce conte sur le deuil et la perte d’un être aimé met en images le cheminement qui mène du chagrin le plus profond à l’acceptation et à la sublimation des souvenirs, avec parfois des influences un peu païennes, dans la lignée des écrits de Jung, par exemple.
A la fin de l’album Florence Dutruc-Rosset explicite le sens symbolique de chacun des personnages ou lieux rencontrés. Une référence à conserver pour aider les enfants lors d’un deuil familial.

Dès 5 ans

Florence Dutruc-Rosset, Le châle de Nonna, illustrations de Juliette Barbanègre, Bayard Jeunesse, coll. « les contes qui guérissent », 2022, 40 p., 13,90 € — Imprimé en Slovénie

Florence Magnin, Amandine et Caramel

Amandine, « curieuse et gourmande », a osé explorer une vieille bâtisse abandonnée. Dans la cuisine, elle trouve un livre de recettes bien étranges : quel goût peuvent bien avoir ces gâteaux qui se nomment « Vampirella aux groseilles » ou « Mélusine-Frangipaneux » ? La charlotte de Dame Tartine tient toutes ses promesses : elle va grandir, grandir et notre Amandine, suivie de son écureuil Caramel, va pénétrer dans son royaume – celui de la célèbre chanson ! Florence Magnin a glissé d’autres allusions sucrées et littéraires dans ce délicieux album, je vous laisse les découvrir. Son Amandine pourrait être la cousine de Caroline, avec sa salopette, ses taches de rousseur et son air mutin, et ce n’est pas pour déplaire. Les illustrations très colorées, fourmillent de détails amusants– mais gare, la sorcière d’Hansel et Gretel n’est pas loin ! Pour tous les becs sucrés et les amateurs de contes de fées !

Dès 5 ans

Florence Magnin, Amandine et Caramel, Editions Clair de Lune, 2022, 48 p., 19,95 € — Imprimé en France

Lisa Jane Gillespie, Habille… Les mythes grecs

Lisa Jane Gillespie, Habille… Les mythes grecs

Nouvelle édition ! Elle porte un plastron de métal sur sa robe, un casque sur ses longs cheveux, une lance à la main et une chouette sur l’épaule… Elle, c’est Athéna, « la déesse de la guerre et de la sagesse. Pendant les batailles, les guerriers grecs s’en remettent à elle. Si elle considère qu’un guerrier le mérite, elle le protège, dans les combats comme dans les quêtes dangereuses ». Après une visite du Mont Olympe, les petites mains iront aussi habiller Apollon, Artémis, Dédale, Persée ou le roi Midas. Et s’ils collent des oreilles d’âne à Icare, ce ne sera pas définitif, les 220 autocollants sont repositionnables.

Dès 6 ans

Lisa Jane Gillespie, Habille… Les mythes grecs, Usborne, coll. « Habille… », 2022, 24 p., 6,50 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en Chine.

Charlotte Grossetête, Les cloches du maître chocolatier et autres contes inédits

« Pâques approchait. Et cette année, la fête coïnciderait avec un anniversaire : Marthe et Marie, les cloches de l’église, allaient avoir cinq cents ans. Pour célébrer l’événement, Gautier avait eu l’idée de réaliser un modèle de cloches en chocolat les reproduisant fidèlement. » Partant de cette très louable initiative, Charlotte Grossetête entraîne peu à peu le lecteur dans une autre dimension. Car il suffit parfois d’un sourire pour changer la vie… surtout quand le tendre sourire de deux saintes femmes se déploie sur des cloches en chocolat !
Les lièvres de Pâques ? Nous les retrouvons batifolant dans la nuit polaire, à la recherche de la lumière – un phénomène encore mystérieux pour ces joyeuses boules de poils. Les œufs ? Ce sera l’occasion de rencontrer une princesse russe, vieille dame aveugle si digne dans sa solitude, à qui deux enfants rapportent un œuf de pierres précieuses « volé » par une pie. Ce sera aussi le thème d’un autre conte, où un œuf en chocolat offre son plus beau sourire – et bien plus encore – à un enfant des rues. Le cinquième conte nous entraîne dans la montagne, où un berger accueille un curieux visiteur, tout de blanc vêtu, parti chercher mille cloches à Rome.
Ces cinq contes, aux illustrations intemporelles et poétiques, transmettent avec subtilité et générosité les valeurs chrétiennes du temps pascal, avec un sens du merveilleux toujours très positif.

Dès 5 ans

Charlotte Grossetête, Les cloches du maître chocolatier et autres contes inédits, illustrations de Sara Ugolotti, Mame, 2022, 64 p., 17 € — Imprimé en Slovénie

Satomi Ichikawa, Accroche-toi à Maman !

Hier, Rimba a vu « un bébé orang-outan sur le dos de sa maman » — car la fillette vit sur l’île de Bornéo, à la lisière de la plus ancienne forêt tropicale du monde, où se cachent les derniers membres de cette espèce menacée. Le lendemain, quand sa maman lui demande d’aller chercher quelques bananes, elle lève le nez, et aperçoit un « nid » bien étrange… Et voilà le début d’une drôle d’aventure : Rimba va rejoindre Pongo et sa maman. Elle nous fait ainsi découvrir la vie quotidienne de ces grands singes, lors d’une promenade assez mouvementée dans la canopée. Satomi Ichikawa illustre avec humour et finesse cette histoire pleine d’imprévus. Notamment à l’heure du repas : une bouchée de durian, passe encore, mais des fourmis, non merci !

Dès 5 ans

Satomi Ichikawa, Accroche-toi à Maman !, L’Ecole des Loisirs, 2022, 28 p., 13 €

Luciano Lozano, Tancho

« Yoshitaka vivait dans la région des marais, sur l’île de Hokkaïdo. Tout le monde l’appelait Tancho, le surnom que les Japonais donnent aux grues. » Mais qu’est-ce qui a pu lier le destin de ce jeune homme à celui de ces oiseaux extraordinaires ? Vous l’apprendrez en découvrant cet album qui ne parle pas que d’oiseaux, mais aussi de responsabilité, de respect, de connaissance et de ce qui lie tout cela, une forme d’amour qui se manifeste en silence, jour après jour. Ces fameuses grues ont été sauvées de l’extinction par un petit groupe d’ornithologues passionnés, alors même qu’elles sont un symbole très fort pour les Japonais et qu’elles figurent dans de nombreuses œuvres d’art. De ces deux voyages au Japon, Luciano Lozano a rapporté justement ce qui fait l’essence du Japon éternel, dont témoigne ce très bel album, entre conte et documentaire.

Dès 6 ans

Luciano Lozano, Tancho, Editions des Eléphants, 2022, 48 p., 15 € — Traduit de l’espagnol par Sébastien Cordin. Imprimé au Portugal.

Sylvie Baussier, Tout savoir sur la mythologie grecque

Les dieux de l’Olympe, les héros, les douze travaux d’Hercule, les Argonautes, la guerre de Troie… Cet album documentaire allie des textes faciles à lire à de belles reproductions photographiques d’œuvres d’art antiques ou plus récentes. Plus originale, par exemple, cette carte des Enfers, qui présente aussi bien les Champs Elysées que le Tartare, le Léthé, l’Achéron et le Styx, sans même oublier le Phlégéthon et le Cocyte. Gare à Cerbère !

Dès 6 ans

Sylvie Baussier, Tout savoir sur la mythologie grecque, Fleurus, 2020, 48 p., 9,95 € — Imprimé en Roumanie

Sophie Dri Desprez, L’oiseau qui mangeait les nuages

Avez-vous déjà vu un petit oiseau bleu naître d’un œuf enfoui au pied d’un grand hêtre ? Non ? Alors, regardez mieux la prochaine fois que vous sortirez en forêt ! Et si vous n’avez pas la patience d’attendre le printemps, lisez ce délicieux petit album. Sophie Dri Desprez a écrit et illustré un joli conte, où il est parlé de cet oiseau bleu, du ciel et des nuages, de l’amitié de l’écureuil… C’est tout doux, subtil et poétique. J’aime bien découvrir les « petites » maisons d’édition qui œuvrent, avec enthousiasme, à faire connaître des voix originales. A vous de les soutenir !

Dès 4 ans

Sophie Dri Desprez, L’oiseau qui mangeait les nuages, Editions L’Escalier, 2022, 16 p., 11 € — Imprimé en France

Rudyard Kipling, Le Livre de la jungle (adaptation)

« “Un petit d’homme ! jappa-t-il. Il y a un petit d’homme !”
presque sous son museau se trouvait un bébé à la peau sombre, tout juste en âge de marcher. Le bébé leva la tête vers Rama et éclata de rire.
“C’est donc ça, un petit d’homme ? dit Raksha. Amène-le par ici !”
Alors, de la même façon qu’il aurait porté un de ses quatre louveteaux, Rama prit délicatement Mowgli dans sa gueule et le déposa parmi les petits loups. Aussitôt, l’enfant se mit à boire le lait de Raksha. La louve leva ses deux yeux vers et dit à Rama :
“Il est aussi frêle qu’une grenouille. Nous l’appellerons Mowgli. ” »
Que d’aventures suivront, avec l’ours Baloo et la panthère Bagheera, face au peuple des singes et aux griffes de Shere Khan !
Le charme de cet album vient en grande partie des illustrations, à cent lieues de celles des dessins animés : des tons bleutés, roses, orangés, violines, un trait fin et délicat, des compositions à l’équilibre subtil : la jungle de Florian Pigé est une jungle de rêve, une jungle de papier peint, et qui pourtant n’entre pas en conflit avec le texte. Celui-ci est une adaptation respectueuse à la fois de l’auteur et des jeunes lecteurs, dans une langue fluide et bien rythmée.

Dès 6 ans

Rudyard Kipling, Le Livre de la jungle, illustrations de Florian Pigé, traduction et adaptation de Thibault Vermot, Sarbacane, 2022, 64 p., 16,90 € — Imprimé en France