Charles Perrault, La Barbe bleue, illustrations de Sara

Charles Perrault, La Barbe bleue, illustrations de Sara

« Il était une fois un homme qui avait de belles maisons à la ville et à la campagne, de la vaisselle d’or et d’argent, des meubles en broderie, et des carrosses tout dorés ; mais par malheur cet homme avait la Barbe bleue : cela le rendait si laid et si terrible, qu’il n’était ni femme ni fille qui ne s’enfuît de devant lui.
Une de ses voisines, dame de qualité, avait deux filles parfaitement belles. Il lui en demanda une en mariage, et lui laissa le choix de celle qu’elle voudrait lui donner. Elles n’en voulaient point toutes deux, et se le renvoyaient l’une à l’autre, ne pouvant se résoudre à prendre un homme qui eût la barbe bleue. Ce qui les dégoûtait encore, c’est qu’il avait déjà épousé plusieurs femmes, et qu’on ne savait ce que ces femmes étaient devenues. »
Ce terrible conte, qui met en garde les petites demoiselles contre certains prédateurs, est illustré ici de papiers découpés aux couleurs si franches qu’elles en deviennent violentes – aussi violentes que le thème du conte. De plus, l’illustratrice a planté un décor des plus contemporains : belle voiture, villa de luxe, silhouettes à la mode – jusqu’aux frères appelés par sœur Anne qui déboulent enfin sur leurs motos. Un choix donc délibéré et assumé – on aime ou on déteste, mais cela ne laisse pas indifférent. Une fois n’est pas coutume, je vous présente donc un album qui me dérange – mais n’est-ce pas la force du conte de Barbe-bleue, ici en version intégrale, de nous faire frémir aujourd’hui encore ?

Dès 8 ans, une lecture à accompagner.

Charles Perrault, La Barbe bleue, illustrations de Sara, Le Genévrier, 2016, 56 p., 18 €

Jeongwan Park, Fais dodo bébé souris

Jeongwan Park, Fais dodo bébé souris

« Quand sur le toit bleu de ma maison, la nuit descend, mon bébé va se coucher, tout doucement. » Bébé d’homme ou bébé souris ? Vrai bébé souris ou doudou ? Mais où donc son papa et maman ? Une histoire sans chichis, comme une berceuse, venue de Corée, aux couleurs douces et aux traits raffinés

Avant 3 ans

Jeongwan Park, Fais dodo bébé souris, Didier Jeunesse, 2016, 40 p., 13,10 €

Elsa Beskow, La fête des fleurs

Elsa Beskow, La fête des fleurs

De la part de Laurence B. : « Coup de foudre d’une grand-mère pour l’histoire, les poèmes, les symboles que l’on retrouve dans les dessins un peu naïfs, aux tons pastels, une petite merveille ; par contre, le livre doit être ancien… “Je suis la fée de la Saint-Jean, dit l’éblouissante apparition. Je t’adresse les compliments de toutes les fleurs et leur invitation à te rendre à la fête qui aura lieu ici, dans le jardin. Chaque année, la nuit de Saint-Jean, les fleurs vont et viennent librement comme toi et moi.” »

Dès 5 ans

Elsa Beskow, La fête des fleurs, éditions Bonnier, 1977, et version française chez Garnier Frères, 1982, 32 p – A rechercher d’occasion.

Loup, y es-tu ? Le Roman de Renart, dans le magazine TétrasLire

Loup, y es-tu ? Le Roman de Renart, dans le magazine TétrasLire

Voulez-vous savoir comment Renart emporta de nuit les jambons d’Ysengrin ? Ou comment il conduisit son compère à la pêche aux anguilles ? A moins que vous ne préfériez apprendre comment Ysengrin voulut se venger de Renart et comment il le regretta amèrement ? Ces aventures du célèbre goupil et bien d’autres encore, illustrées par Nicolas Duffaut, forment le thème central du numéro d’octobre du magazine TétrasLire. Le second texte littéraire raconte l’histoire du loup de Gubbio, illustrée par Eric Puybaret. En bonus, quelques jeux, un dossier sur le loup dans les mythologies et dans la nature, et les adresses des plus beaux parcs animaliers où l’on peut observer des loups. Un numéro pour petits loups, louveteaux et louvettes !

De 8 à 12 ans

Loup, y es-tu ? Le Roman de Renart, dans le magazine TétrasLire, n°12, octobre 2016, 96 p., 9,50 €