Thème

Mois : janvier 2016

Claire Laurent, Stéphane Durand, et al., Les Saisons, cahier d’activités

Claire Laurent, Stéphane Durand, et al., Les Saisons, cahier d’activités

« Le sol est enseveli sous un épais manteau blanc. Plongé dans la poudreuse jusqu’à la poitrine, un troupeau de rennes trace de profonds sillons à travers la vaste plaine. L’été, ils profitent du court dégel pour migrer vers le nord. » Un texte court et informatif, qui complète une superbe photo de rennes, pelage beige et bois bruns sur la neige, d’une esthétique très japonaise. Sur la page en regard, un jeu permet de bien observer les ramures des rennes afin de repérer celui qui n’a pas de jumeau. L’album parcourt les temps forts du film et apprend à identifier rongeurs, oiseaux, batraciens et grands animaux, leurs traces, leur habitat. Idéal pour prolonger l’aventure du film sans trop de discours.

Dès 6 ans

Claire Laurent, Stéphane Durand, et al., Les Saisons, cahier d’activités, Actes Sud Junior, 2015, 56 p., 13 €

Evelyne Boyard, Cajou, l’écureuil et le monstre de la forêt

Evelyne Boyard, Cajou, l’écureuil et le monstre de la forêt

« Dans sa course, Cajou remarque quelque chose d’inhabituel sur le tronc du vieux chêne.
– Que sont ces marques rouges ? se questionne l’écureuil. »
Renard, mésange, blaireau s’interrogent tour à tour…
« Les marques rouges, ce sont les hommes qui les ont faites !
Le grand cerf a parlé. Avec ses bois impressionnants, il a une allure majestueuse.
[…]
« – Pour quoi faire ? interroge Cajou.
– Pour repérer les arbres à couper… »
Tous les animaux de la forêt, aidés de la jeune Anaïs, se liguent et s’affairent pour éviter le pire. Ce petit livre, bien écrit et joliment illustré ; fait le tour des habitants de la forêt en les mettant en scène, ce qui ajoute un plus par rapport à un ouvrage purement naturaliste. L’intrigue est astucieuse : les hommes qui ont marqué les arbres sont en fait des voleurs de bois ; la présence d’une “autorité”, ici le garde ONF, est bienvenue, car elle évite de tomber dans le catastrophisme. Nos forêts sont belles justement parce qu’elles sont bien gérées.

De 7 à 9 ans

Evelyne Boyard, Cajou, l’écureuil et le monstre de la forêt, Editions Belize, coll. « Les petits gardiens de la nature », 2016, 32 p., 13 €

Carlo Collodi, Les aventures de Pinocchio, histoire d’un pantin

Carlo Collodi, Les aventures de Pinocchio, histoire d’un pantin

« Il y avait une fois…
— Un roi ! diront tout de suite mes petits lecteurs.
— Non, mes enfants, vous vous êtes trompés. I y a avait une fois un morceau de bois. Ce n’était pas du bois de luxe, mais un morceau pris dans un vulgaire tas de petit bois, de ceux que, l’hiver, on met dans les poêles et les cheminées. […] Un beau jour ce morceau de bois se retrouva dans la boutique d’un vieux menuisier, qui se nommait Maître Antoine, ceci mis à part que tous l’appelaient Maître Cerise. » Et voilà notre Maître Cerise tout heureux d’avoir un bout de bois à transformer en un pied de table… Mais voilà que le bout de bois se lamente… Tout frémissant, et plus superstitieux que courageux, Maître Cerise s’en défausse vite fait en le cédant à son voisin Gepetto… Lequel en fera la marionnette bien connue ! Ce grand album est illustré de main de maître par le Napolitain Roberto Innocenti, qui a choisi de replacer ce chef‑d’œuvre dans la Toscane du XIXe siècle. Un ouvrage à garder dans la bibliothèque familiale !

Dès 10 ans

Carlo Collodi, Les aventures de Pinocchio, histoire d’un pantin, illustrations de Roberto Innocenti, Gallimard Jeunesse, 2005, 192 p., 25,40 €

Maria Dek, En forêt

Maria Dek, En forêt

« Tu vas faire une rencontre, sois patient » explique le renard. Un superbe renard roux, en double page ! Des renards, Maria Dek en rencontre sûrement souvent dans les forêts polonaises où elle aime se promener ! Elle nous en montre les secrets, les trésors, les nids, les terriers, les pommes de pin… Et la nuit ? Pour elle, « la nuit, la forêt est magique ». Pour nous aussi, si nous emboitons ses pas pour aller en découvrir le charme et les mystères. Quelle est la forêt la plus proche de chez vous ?

Dès 4 ans

Maria Dek, En forêt, Editions Marcel et Joachim, 2015, 48 p., 14 €

Jean Giono, L’homme qui plantait des arbres

Jean Giono, L’homme qui plantait des arbres

Nous voici quelque part entre la Durance et la Drôme, Sisteron et le mont Ventoux, dans la première moitié du XXe siècle… Sur cette terre âpre si bien chantée par Giono. Et voici que le poète rencontre un berger. Rencontre ? Imagine ? Un berger qui, jour après jour, année après année, plante des chênes, des hêtres, des bouleaux… Pour illustrer ce texte célébrissime, Joëlle Jolivet a choisi la linogravure et réalisé quelques « pop-up » qui, en se dépliant, donnent tout leur relief à ces montagnes provençales.

Dès 10 ans

Jean Giono, L’homme qui plantait des arbres, illustrations de Joëlle Jolivet, Gallimard Jeunesse, 2010, 40 p., 13,50 €. Cet album contient quelques pop-up. Avec la participation de l’Office national des forêts.

Isabelle Simler, Dans les poches d’Alice, Pinocchio, Cendrillon et les autres

Isabelle Simler, Dans les poches d’Alice, Pinocchio, Cendrillon et les autres

Un coquillage, une plume, un grelot, un boulon, une clé, une bille… qui de nous n’a jamais eu de tels trésors au fond de sa poche ? Alors, quand Isabelle Simler s’amuse à faire les poches d’Alice, de Pinocchio, de Cendrillon ou du Petit Poucet… comment ne pas aller de surprise en surprise ! A nous de retrouver les heureux propriétaires de ces joyeux bric-à-brac. En effet, très discrète, notre auteur attend la dernière page pour lever le secret… Un bel instant de poésie avant de (faire) vider les poches de nos garnements.

Dès 5 ans

Isabelle Simler, Dans les poches d’Alice, Pinocchio, Cendrillon et les autres, Éditions Courtes et Longues, 2015, 48 p., 22 €

Pirates et gentilshommes de fortune, anthologie

Pirates et gentilshommes de fortune, anthologie

« Celui qui descend de Panama, parmi les îles blanches de guano de la côte équatorienne, découvre, avant le troisième degré sous la Ligne, un golfe dont les rives surbaissées multiplient l’étendue. Une grande île basse, la Puna, en occupe le fond, ne laissant aux navires qu’un étroit passage, entre le banc de Mala et la côte de Tumbez. » Ainsi débute L’Or du Cristobal, d’Albert t’Serstevens, l’un des romans de pirates de cette anthologie. Il ne s’agit pas pourtant de rêver de sable chaud – mais de capturer le Cristobal, et ses 19 millions de dollars en or… Alors, moussaillon, prêt à embarquer ?
PS : les Cahiers de Le Gofic contreviennent parfois aux règles de la bienséance.

Adolescents et jeunes adultes

Pirates et gentilshommes de fortune, anthologie, Editions Omnibus, 2011, 1024 p., 20 €.
Comprend : Le Négrier, d’Édouard Corbière ; L’Île au trésor, de Robert Louis Stevenson ; les Contes de pirates, de Sir Arthur Conan Doyle ; Les Pirates de l’avenue du Rhum, de Pierre Mac Orlan ; L’Or du Cristobal, d’Albert t’Serstevens ; Les Cahiers de Le Golif, dit Borgnefesse ; Les Clients du Bon Chien jaune, de Pierre Mac Orlan.

Anne de La Boulaye, Le livre des chevaliers dont tu es le héros

Anne de La Boulaye, Le livre des chevaliers dont tu es le héros

Case 1 : « chevalier » ; case 2 : « château-fort »… Case 16. « Veillée d’armes, jeûne et prière. Après tant d’efforts, l’écuyer va enfin être armé chevalier. La nuit qui précède son adoubement, le jeune homme implore Dieu de le guider dans sa mission de chevalier. » Case 25 : « armoiries et blasons » ; case 59 : « romans de chevalerie »… En 63 étapes, celles du jeu de l’oie, avec ses chances et ses pièges, chaque joueur suit les principales étapes de la vie d’un chevalier, jusqu’à délivrer le trésor gardé par un dragon. Dans un jeu, pourquoi ne pas alterner l’histoire et les légendes ? Pour bien jouer – et tenter de gagner -, il est très utile de se reporter aux riches informations historiques et culturelles données au fil des pages. Un livre gai, plein de couleurs, de vie et d’aventures !

Dès 7 ans

Anne de La Boulaye, Le livre des chevaliers dont tu es le héros, illustrations de Léonard Dupond, Seuil Jeunesse, coll. « Livres-objets », 2015, 66 p., 16,90 € — Avec un plateau de jeu.

Hans-Christian Andersen, La Petite Sirène, illustrations de Bilibine

Hans-Christian Andersen, La Petite Sirène, illustrations de Bilibine

« En pleine mer, l’eau est toute bleue, comme les pétales des bluets, et si transparente qu’on dirait du cristal. Et quelle profondeur ! Il faudrait poser l’un sur l’autre un nombre infini de clochers, pour que le dernier pût montrer sa pointe au-dessus des eaux. C’est tout au fond que vivent les sirènes. » Alors, pourquoi une petite sirène de quinze ans à peine vint-elle a quitter ce royaume enchanté ?
Le célèbre conte d’Andersen, donné ici dans sa version d’origine, est magnifiquement illustré par Bilibine (1876–1942), dont les décors sont riches de symboles.

Dès 6 ans (à lire tout seul dès 9 ans)

Hans-Christian Andersen, La Petite Sirène, illustrations de Bilibine, Flammarion, coll. « Père Castor », 2005, 24 p., 10,50 €

Philippe UG, Lutin des bois

Philippe UG, Lutin des bois

« Oohé du bouleau ! Petit frère des forêts ! … allons voir si la glace a fondu… Avec joie, sœurette du petit bois. Allons chercher les autres… Oohé du rondin ! La lutine du petit bois, le lutin des forêts… le lutin des clairières et le lutin des sapins, allons chercher le lutin des futaies de la montagne… pour voir si la glace a fondu… » Nos amis lutins s’interpellent pour annoncer la fin de l’hiver – un hiver qui a du mal à quitter la clairière si l’on en croit les teintes bleutées et les silhouettes noires de l’album.
Philippe UG, « ingénieur papier » reconnu, signe ici un pop-up hivernal absolument charmant, fin et poétique. Les textes en sont simples, parfois un peu redondants, ce qui crée un effet de comptine apprécié des petits. Un beau support pour rêver.

Dès 4 ans et pour toutes les petites mains soigneuses

Philippe UG, Lutin des bois, Editions Les Grandes Personnes, 2015, 14 p., 22,20 €

Josef Lada, Coucou ! Amusons-nous !

Josef Lada, Coucou ! Amusons-nous !

« C’était un lutin bizarre
qui habitait dans la mare.
Sur un saule il reste assis
il coud ses bottes toute la nuit. »
Cet album, une réédition de l’original de 1941, fait revivre quatorze comptines tchèques traditionnelles mises en images par Josef Lada (1887–1957) : courtes scènes, couleurs gaies, textes malicieux : un exemple brillant de l’illustration tchèque de l’entre-deux-guerres.

Dès 3 ans

Josef Lada, Coucou ! Amusons-nous !, Editions MeMo, 2015, 16 p., 9,50 € — Tout en carton