Mot-clef

Karine-Marie Amiot

Karine-Marie Amiot, Mission Coquelicot

« Grand-Ma va mieux. Elle va sortir de l’hôpital. […] Mais elle ne pourra pas retourner chez elle.
— Quoi ???
Je n’arrive pas à comprendre…
— Elle ne peut plus vivre seule. Faire ses courses, son ménage, sa toilette, sa cuisine…
— Où est-ce qu’elle va aller alors ?
— Dans une maison pour personnes âgées. Une grande maison, comme un hôtel, où l’on prendra soin d’elle. »
Papa et Maman ont beau user de circonlocutions, savoir que Grand-Ma ne lui fera plus de crêpes, ne lui lira plus d’histoires, tout cela laisse Philomène, dite Philo, bien dubitative.
«  Et Grand-Ma ? Elle est d’accord, au moins ?
— Elle ne dit pas non. Ce ne sera pas facile. Mais c’est plus sage. […]
Je suis sûre que Grand-Ma n’a pas envie d’y aller. C’est triste, une maison de retraite. »
Alors, ni une ni deux, Philo et son amie Vio décident d’apporter un peu de leur joie de vivre et de leurs rires aux pensionnaires. Même si Madame Henriette, la directrice, n’apprécie pas du tout qu’un lapin apprivoisé cavale dans les couloirs !
Un texte d’une grande fraîcheur pour sourire et sensibiliser les enfants à l’attention à porter aux personnes âgées.

Dès 7 ans

Karine-Marie Amiot, Mission Coquelicot, Mame, coll « Les petits héros », 2022, 144 p., 10 €  — Imprimé en Italie
Du même auteur : Tout feu, tout flamme, Mame, Coll. « Les petits héros », 2022, 144 p., 10 € — Imprimé en Italie

Karine-Marie Amiot, Tout feu, tout flamme

L’année n’a pas très bien commencée pour Théo, 11 ans, « petit mais sportif ». Sa famille a déménagé, quittant la Provence pour Lyon ; il entre en 6e dans un collège inconnu, sans camarades ni repères… Alors quand Arthur l’encourage lors d’un exercice de corde à nœuds, une lueur s’allume dans ses yeux. S’ils devenaient amis ?
« — Je vais à l’école des J.S.P. La corde, ça me connaît. Alors je n’ai aucun mérite !
— Les J.S.P. ? C’est quoi ?
— Les jeunes sapeurs-pompiers.
J’ouvre des yeux ronds [c’est Théo qui raconte] :
— Tu vas dans une école de pompiers ? A ton âge ?
— Oui, c’est à partir de onze ans. »
Et voilà comment Théo, un beau matin, se retrouve devant la caserne. Il va y découvrir de belles amitiés, le vrai courage et partager exploits sportifs et fous rires. Ce roman rempli d’aventures et d’émotion pour les jeunes lecteurs, est aussi une ouverture sur l’engagement et la solidarité. Karine-Marie Amiot, mère de huit enfants, capte à merveille les attitudes, les inquiétudes et le langage des adolescents ; tout en mettant adroitement en scène des éléments 100% documentés, elle sait bâtir une intrigue qui « pulse » afin de maintenir le jeune lecteur en haleine. Gageons que certains regarderont les camions rouges d’un autre œil !

Dès 7 ans

Karine-Marie Amiot, Tout feu, tout flamme, Mame, Coll. « Les petits héros », 2022, 144 p., 10 € — Imprimé en Italie

Karine-Marie Amiot, Prune et Séraphin aiment faire plaisir

Karine-Marie Amiot, Prune et Séraphin aiment faire plaisir

« Vite ! Anatole et Lucie vont arriver. Il faut ranger ! » Entendez-vous déjà l’immense soupir de Séraphin ? A quoi bon, puisqu’on va jouer et déranger ? « Pour faire plaisir », tout simplement. Faire plaisir, c’est aussi prêter sa poupée (n’est-ce pas, Prune), jouer avec les invités même quand ce sont eux qui décident, garder une part de gâteau pour Papa, et cela s’apprend, sous l’œil complice de Maman – qui se verra offrir un bouquet.
Espiègles et coquins, nos deux héros sont aussi de petits chrétiens qui, jour après jour, vivent la tendresse, le partage, la bienveillance, le courage – et la foi, bien sûr, transmise par des parents attentifs et aimants.

Dès 4 ans

Karine-Marie Amiot, Prune et Séraphin aiment faire plaisir, illustrations de Florian Thouret, Mame, 2012, 16 p. solides, 6 €
Dans la même collection : Prune et Séraphin font la paix, Prune et Séraphin vont à la messe, Prune et Séraphin vont se coucher.