Mot-clef

editions du rocher

Guillaume Le Cornec, Enquêtes aux jardins – Les pommes de l’apocalypse

À l’invitation du Jardin des Plantes de Rouen, qui prépare une grande exposition sur la pomme, Emma et Lucas, deux adolescents, profitent de leurs vacances de printemps pour intégrer une prestigieuse délégation de chercheurs venus du monde entier.
Mais la proposition de leur vieil ami et mentor Jean-Marie James est-elle vraiment « innocente » ? Pourquoi Emma et Lucas doivent-ils aussi subir un entraînement commando sous la houlette du major Towsend ? Qui est exactement Liu Yi, trop élégant pour être honnête ? Mais d’abord : quel mal étrange frappe les vergers normands les uns après les autres ? Et nous voilà lancés dans un thriller d’un nouveau genre, le thriller botanique. Versant botanique, le roman invite à réfléchir sur la quête du profit au mépris de l’environnement. Versant thriller, on piste les méchants et on tremble pour les gentils, sans oublier de rire aux facéties insolentes de Guillaume Le Cornec.
Les Editions du Rocher se sont associées à Sciences et Vie Junior, à la ville de Rouen et à l’association des Jardins botaniques de France pour élaborer une exposition virtuelle : « La Pomme dans tous ses états ! », librement téléchargeable. Un parcours d’enquête, doublé d’une énigme à résoudre.
Avec une postface de Marc-André Selosse, biologiste français spécialisé en botanique et mycologie de réputation internationale.

Dès 11 ans

Guillaume Le Cornec, Enquêtes aux jardins – Les pommes de l’apocalypse, Editions du Rocher, 2020, 272 p., 12,90 € — Imprimé en France

Yvon Bertorello et Boris Talijancic, Ad Romam, Le trophée d’Auguste

Antoine, Agathe, Blaise et Julia : quand ces quatre lycéens, par une belle nuit d’été, font le mur pour explorer le trophée d’Auguste, à La Turbie, ils ne se doutent pas des aventures extraordinaires qui les attendent. Par la vertu d’une pièce frappée à l’effigie de l’empereur, Antoine, le premier, va se retrouver en 16 avant J.-C., vêtu d’une cuirasse et armé d’une épée courte pour faire face à l’ennemi. Des allers et retours entre notre époque et les temps anciens permettent de scénariser astucieusement l’histoire de La Turbie et des environs. Car Antoine finira par persuader ses amis de le suivre dans ces sauts de temps. Ses amis et même son professeur d’histoire, intrigué par les fulgurants progrès de son élève.

Adolescents

Yvon Bertorello et Boris Talijancic, Ad Romam, Le trophée d’Auguste, Editions du Rocher, 2020, 60 p., 15,90 € — Imprimé en France

Bertrand Puard, Clepsydre sur Saône

Comment et pourquoi Alicia et Ewan, jeunes aventuriers d’un futur orwellien, parcourent-ils le temps et l’espace, de la Gaule romaine à la Judée, de la Grèce de Pythagore au Yucatan ? Leur mission ? « Remettre le temps en ordre ». Tout a commencé en Normandie – voir Clepsydre sur Seine. Maintenant, Ewan doit solliciter Chronos, le dieu du temps, mais surtout sa jugeotte et son énergie, pour éviter le pire : la main mise sur le monde de Mickey Vermogen, ex majordome de la famille d’Alicia devenu président des Etats-Unis. A chacune de ses étapes (sauf chez les dinosaures du Yucatan !), il trouvera pour l’aider une mystérieuse communauté, celle de la Clepsydre, cet instrument à eau qui permet de compter le temps. Un temps distordu, hallucinant, où les heures valent des minutes, ou inversement… « Heureusement, les Compagnons de la Clepsydre, gardiens millénaires des cristaux du temps, veillent. » Et conservent l’espoir que la mission d’Alicia et d’Ewan réussira.

Dès 12 ans

Bertrand Puard, Clepsydre sur Saône, Editions du Rocher, 2020, 260 p., 12,90 € — Imprimé en France

Fanny Gordon, Le Bureau des Fantômes – Black Moor

« — Donc vous êtes des fantômes !? s’écria Tim avec une réaction d’effroi qu’il ne chercha pas à contrôler.
— Oh non, pas du tout, vous êtes, et nous sommes tous ici, des spectrus. Mais je ferai mieux de tout vous raconter. Vous êtes prêts ? »
Tim et Mo viennent juste de mourir. Si leur enveloppe corporelle est restée sur terre, leur énergie vitale, libérée, a pris « une forme nouvelle et légère : le spectrus. Mais au lieu de traverser le « pont d’ailleurs », ils ont été poussés par le « lac aux souvenirs » vers une île étrange qui abrite une non moins étrange organisation : le Bureau des Fantômes. Lequel a pour tâche d’aller convaincre les fantômes récalcitrants de lâcher le monde des vivants pour l’au-delà. Accompagnés de deux charmantes et espiègles « spectras », nos deux héros vont se retrouver au cœur d’une mission dangereuse. Car le terrible Mac’Allan, patron de la Ligue des Fantômes, a fait de son château de Black Moor une zone de non-droit… Mais attention, plus de chaînes grinçantes, plus de draps blancs flottant dans la brume, mais de la technologie de pointe ! Et beaucoup, beaucoup d’humour ! Voilà bien la chance de lire un roman écrit en français par deux grands noms de la littérature jeunesse, Pascale Perrier et Véronique Demamarre-Bellégo : il fourmille d’inventions verbales et de jeux de mots délirants et sème ici ou là, sans avoir l’air, quelques citations de Lamartine. La palme revenant à deux pastiches irrévérencieux : sur l’air de l’Internationale, se chante « C’est la ligue des fantômes / Groupons-nous et demain / Avec Mac’Allan / Hantons le genre humain ». Et personne n’ignore la mélodie qui accompagne « Ami, entends-tu le vol noir des fantômes sur nos plaines ? / Ami, entends-tu les rires sourds des fantômes qui s’déchaînent… ».
Dès le 16 octobre, allez voir le site www.lebureaudesfantomes.com. Un concours d’écriture permettra aux lauréats d’intégrer le deuxième volet du Bureau des Fantômes.

Dès 10 ans

Fanny Gordon, Le Bureau des Fantômes – Black Moor, Editions du Rocher, 2019, 180 p., 12,90 € — Imprimé en France

David Moitet, Alice

« Pourcentage de la population sujet au somnambulisme : un à quatre pour cent.
Nombre d’élèves atteints à cet étage : cent pour cent moins Samantha O’Donnel.
Conclusion : il se passe un truc très étrange… »
Et Samantha, Sam pour ses amis, de suivre dans les dédales de la tour Alice ces zombies qui, le matin encore, étaient les meilleurs geeks de leur génération, fiers d’avoir intégré le prestigieux institut Alice. Si cette ado surdouée a osé passer le concours d’entrée, ce n’est pas tant pour coder des algorithmes complexes que pour retrouver Arnaud, son seul ami, dont elle n’a plus de nouvelles… La recherche de ce « truc très étrange » va la mener, avec Alex et Arnaud, des tours de la Défense aux Alpes Mancelles, sous le patronage singulier de Lewis Carroll. Sous la forme d’un polar, l’auteur mêle enquête « policière » et récit d’aventure tout en faisant réfléchir sur les dangers de l’intelligence artificielle. Des automates fabriqués par Héphaïstos au célèbre HAL 9000 de L’Odyssée de l’espace, en passant par Pinocchio et Frankenstein, il n’est pas toujours bon que les créatures échappent à leur maître… Car enfin, qui est exactement Alice, richissime et trop parfaite businesswoman ?

Dès 10 ans

David Moitet, Alice, Editions du Rocher, 2019, 164 p., 12,90 € — Imprimé en Bulgarie.

Viviane Koenig, Athéna et les voleurs d’or

Viviane Koenig, Athéna et les voleurs d’or

Athènes, sur le chantier du Parthénon, Ve siècle avant J.-C. Mélia et Théo, 9 ans, « devinent deux ombres courant le long du mur, d’étranges paquets dans les bras.
«  Tu les connais ? murmure la fillette.
— Pas du tout.
— Ils n’ont rien à faire dans le temple.
— Nous non plus, remarque Théo le malin.
— Vrai, mais eux, ce sont des voleurs. Ils emportent quelque chose. Pas nous ! Suivons-les, Athéna l’ordonne ! »
Une chouette hulule au loin comme pour les encourager. »
Mélia, fille d’un peintre, et Théo, fils d’un sculpteur, ont leurs entrées sur le chantier du Parthénon– des yeux grand ouverts, du courage et de la malice à revendre. Une enquête parsemée d’embûches leur permettra de retrouver les voleurs qui ont osé dérober l’or de la déesse Athéna et ont ainsi porté préjudice à Phidias, le célèbre sculpteur. Cette enquête policière permet de découvrir, tout en finesse, la cité de Périclès à son apogée.

De 8 à 10 ans

Viviane Koenig, Athéna et les voleurs d’or, Illustrations de Marie Caillou, Editions du Rocher, 2018, 128 p., 8,50 €

Guillaume Le Cornec, La Presqu’île empoisonnée, les Jaxon

Guillaume Le Cornec, La Presqu’île empoisonnée, les Jaxon

« Je n’ai pas dit que ça allait exploser mais que ça pouvait. J’aimerais prendre la mesure de tout ceci. Me rendre compte par moi-même de ce que signifie réellement vivre dans la Vallée de la Chimie.
— Et quoi, on va aller faire un micro-trottoir et du porte-à-porte ?
— Tu as tout compris mon gars !
— Mais c’est une manie. Vous avez tous bouffé du cervelas pas frais ma parole ! Judith et Amara font pareil, mais côté traboules. Des traboules pour les maboules ! Du Seveso pour les dingos ! »
Judith, Amara, Xavier, Oscar et Nicolas, les fameux Jaxon, ont quitté Nantes pour Lyon. Une ville qu’ils vont découvrir en dehors de tout circuit touristique ! Leur enquête écolo-compatible, destinée au journal du collège (mais personne ne le croit vraiment !), va prendre un tour très aventureux : promoteurs véreux, scientifiques sous emprise, explorateurs de souterrains… et les conduire dans des périples explosifs, de la Calabre à Tel-Aviv en passant par Turin.
Ces cinq ados en ont plus sous le moteur que la plupart de leurs condisciples, et les lecteurs plus âgés en oublieront vite qu’ils ont affaire à des teen-agers boutonneux – lesquels sont tout aussi capables d’explorer le dark net que de faire chanter les mafias les plus puissantes du monde  — tout en pillant le frigo familial et en flirtant entre les cours. Bref, les « Six Compagnons » ont de bien sympathiques successeurs !

Adolescents, jeunes adultes

Guillaume Le Cornec, La Presqu’île empoisonnée, Les Jaxon, Editions du Rocher, 2018, 448 p., 14,90 €
Guillaume Le Cornec, Les Jaxon, L’île aux Panthères, Editions du Rocher, 2017, 360 p., 14,90 €

Stéphanie Buhot, Les enfants au musée !

Stéphanie Buhot, Les enfants au musée !

Carnet de croquis en main, les yeux écarquillés, ils tentent de recopier des hiéroglyphes, de saisir la silhouette d’une statue, voire le mouvement d’une marine. Vous pensez que je rêve ? Pas du tout ! Les enfants sont fascinés par les œuvres d’art et par les musées qui les abritent – à condition de choisir des lieux calmes, et, parfois, de promettre un bon goûter à la sortie ! Si vous voulez vous remettre en mémoire les courants artistiques, proposer des jeux inédits de « cherche et trouve », ou connaître les mille astuces des grands musées, cet ouvrage, dû à la plume aussi savante que pédagogique de Stéphanie Buhot, vous sera d’une grande aide.

Pour les parents et toute la famille.

Stéphanie Buhot, Les enfants au musée ! Le guide indispensable pour tous les parents, Editions du Rocher, 2018, 212 p., 16,90 €

Guillaume Le Cornec, Les Jaxon, L’île aux Panthères

Guillaume Le Cornec, Les Jaxon, L’île aux Panthères

Judith, Amara, Xavier, Oscar, Nicolaï : soit cinq copains de collège, les JAXON. Dans le désordre, l’une est championne de jiu-jitsu (et plus encore), l’autre un geek que rien n’arrête, la troisième se bat contre les triades chinoises (rien que cela…) le suivant parle serbe, le dernier est hypermnésique… bref, ce « club des cinq » déborde d’énergie et de savoir-faire technologique, tout en cachant quelques secrets derrière des airs mutins. Ajoutez à cela des voleurs de bijoux, un archéologue passionné de trésors vikings (un peu malmenés, nos cousins du Nord, mais passons), quelques Serbes sanguinaires (politiquement correct oblige ?), une ou deux bases secrètes, une pincée d’Interpol – et c’est parti pour un « polar de clan version 2.0 », un tour de grand huit époustouflant de trouvailles et de rebondissements. Le tout dans une langue de collégiens bien dans leur peau, tout à fait de leur temps. Et si vous êtes nantais, vous ne verrez plus jamais votre ville du même œil.

Dès 12 ans

Guillaume Le Cornec, Les Jaxon, L’île aux Panthères, Editions du Rocher, 2017, 360 p., 14,90 €

Anne Riolet, Evgenia, t. 2, Les îles Solovki

Anne Riolet, Evgenia, t. 2, Les îles Solovki

Juin 1941, Helsinki. Alors qu’Evgenia a revêtu l’uniforme des lottas, ces jeunes volontaires Finlandaises, son ami Kolya, lui, a obtenu son brevet de pilote. Il y aura bientôt un an que leur amie Olga s’est jetée dans la gueule du loup soviétique : sous couvert d’une mission de la Croix-Rouge, elle recherche la moindre trace de vie de sa famille, déportée dès 1938 aux îles Solovki. Pris dans la tourmente de la guerre, les jeunes gens vont mettre leur énergie et leur courage à rude épreuve, aidés ici par une adorable babouchka, ailleurs par Sergueï, un jeune cadet qui n’hésite pas à déserter, voire par le maréchal Mannerheim en personne. Les lecteurs retrouvent ici Evgenia, Olga et Kolya, les héros du 1er tome, plus mûrs et plus décidés que jamais à gagner leur liberté.

A partir de 12 ans.

Anne Riolet, Evgenia, t. 2, Les îles Solovki, Editions du Rocher, 2017, 224 p., 14,50 €
Anne Riolet, Evgenia, t. 1, Les îles Valaam, Editions du Rocher, 2017, 223 p., 14,50 € — réédition du volume paru en 2014 aux Editions Artège.