Mot-clef

Editions du Ricochet

Claire Lecoeuvre, Les insectes : 21 petites histoires naturelles

Les vers luisants ? « Ils n’ont rien de vers, ce sont des coléoptères. Le jour, ils restent cachés pour ne pas se faire manger. Et à la tombée de la nuit, ils font des folies ! La femelle grimpe sur une plante, haut, très haut, puis elle allume le bout de sa queue. Elle clignote plus ou moins vite pour émettre un code spécial. Si de loin, les mâles voient ces lumières et reconnaissent les bons signaux, c’est que leurs énormes yeux sont conçus pour ne pas les rater. » Alors, vite, éteignons les lumières ! Ils sont autrement plus poétiques que le bousier à cornes retroussées, qui se nourrit d’excréments. Et plus proches de nous que le phasme de Yen Tu, qui vit sur une montagne du Vietnam et mesure jusqu’à cinquante-quatre centimètres. Moins dangereux que le criquet pèlerin qui, au nord de l’Afrique, dévore tout sur son passage. Comment choisir parmi les 21 insectes présentés par Claire Lecoeuvre et dessinés par Capucine Mazille, dans leur cadre naturel ? Ils ont tous des caractères bien spéciaux et sont, de plus, d’excellents indicateurs de la bonne santé de leur environnement — forêts, champs, étangs ou ruisseaux.

Dès 6 ans

Claire Lecoeuvre, Les insectes : 21 petites histoires naturelles, illustrations de Capucine Mazille, Editions du Ricochet, coll. « Grands albums nature », 2020, 40 p. Imprimé en Pologne

Françoise Laurent, Les p’tits volcans

Le volcan « crache une lave bouillante, faite de roches fondues… » Des roches fondues ? « Les rochers peuvent fondre ? Comme le chocolat ? Eh oui, petit gourmand ! » Quant à la Terre, elle « ressemble à un fruit… » Mais « son noyau est une boule brûlante ! Sa chair… un manteau très chaud ! Et son écorce ? Un puzzle dont les morceaux se déplacent lentement ». Autant de comparaisons tirées de la vie quotidienne qui permettent d’initier les jeunes enfants à la géologie, et notamment, ici, à la vulcanologie, la science des volcans – vivants ou éteints. Chiara Dattola a donné des visages flamboyants ou dormants, colorés ou sombres à ces volcans qui chatouillent l’écorce terrestre. Quel feu d’artifice !

Dès 4 ans

Françoise Laurent, Les p’tits volcans, illustrations de Chiara Dattola, Editions du Ricochet, coll. « Eveil nature », 2020, 32 p., 9,50 € (réédition de 2017). Imprimé en Espagne.

Alice Quillardet, Une vie de chouette

« Lorsque la nuit tombe, au milieu des forêts,
de mystérieux oiseaux se mettent à chanter. HOU HOU HOU HOU !
Petite boule de plumes marron et blanches,
Grands yeux tout ronds, bec crochu.
Voici la chouette ! »
Où vit-elle ? Que mange-t-elle ? Comment naissent les bébés chouettes ? Alice Quillardet dessine ici son premier album consacré à un oiseau nocturne. Ouvrons grands les yeux ! Au clair de la lune, d’arbre en arbre, quel plaisir de suivre cette famille de chouettes !

Dès 4 ans

Alice Quillardet, Une vie de chouette, Editions du Ricochet, 2020,  12 €- Imprimé en Pologne

Rhéa Dufresne, Les mesures, ça s’allonge un peu, beaucoup, énormément…

« Un millimètre, c’est la plus petite mesure sur ma règle, ou le plus petit espace entre deux lignes. C’est aussi un grain de sable ou un pépin de framboise. Ces petits objets sont difficiles à manipuler avec mes doigts. » Mais c’est déjà bien plus grand qu’un micron qui mesure des choses « que mon œil ne peut pas voir ». Un centimètre, 10, puis 25 centimètres, un mètre, voilà des mesures faciles à concevoir pour un enfant. Cent mètres, un kilomètre, mille kilomètres, une année-lumière, voilà qui est de plus en plus compliqué ! Sauf avec les explications très claires et les exemples plein de malice de Rhéa Dufresne et les dessins très dynamiques de Sébastien Chebret ! Alors, grand comment ? Grand comme ça ? Soyons plus précis : tout se mesure, du minuscule à l’immense !

Dès 4 ans

Rhéa Dufresne, Les mesures, ça s’allonge un peu, beaucoup, énormément…, illustrations de Sébastien Chebret, Editions du Ricochet, coll. « Les Canoës »,  2019, 12,50 € — Imprimé en Pologne

Emmanuelle Houssais, Mon petit monde

Fusobacterium, Neisseria, Salmonella, Prevotella… Drôles de noms pour de drôles d’êtres vivants, ces bactéries « si petites qu’il faut un microscope pour les observer. » Des bactéries qui vivent partout, y compris dans notre corps. Comme l’explique Emmanuelle Houssais, « pour elles, tu es un univers à toi tout seul ! 100 mille milliards de bactéries vivent en toi, c’est plus que tes cellules, et plus que d’étoiles dans notre galaxie ». L’éditeur a fait le pari, pour raconter l’infiniment petit, d’un album aux dimensions imposantes (30,5 x 30,5 cm). Ce format permet à l’artiste de nous combler avec de superbes illustrations naturalistes : enfants et libellules, mésanges et coquelicots, bébé au sein de sa maman alternent avec des pages ou des bactéries vues au microscope cavalent dans un intestin ou courent à la surface de la peau – et même pas beurk !

Dès 6 ans

Emmanuelle Houssais, Mon petit monde, Editions du Ricochet, 2019, 16 € — Imprimé en Italie

Emmanuelle Grundmann, Cap sur les îles ! L’endémisme

« Si les îles dessinent de minuscules confettis éparpillés sur les mers et les océans, elles abritent pourtant une multitude d’espèces, parfois petites ou inversement géantes et qui, souvent, ne vivent qu’ici et nulle part ailleurs. » Car une île est rarement vraiment déserte ! Quelques graines venues avec le vent, des oiseaux migrateurs, et hop ! la vie s’installe.
« Etrange, étrange… Les plantes et animaux vivant sur les îles ne ressemblent aucunement à leurs cousins des continents. Isolés, sans moyen de communiquer avec les lointaines terres voisines, ils ont évolué jusqu’à devenir uniques. » Imaginez la surprise de ce petit bonhomme à la barbe blanche et en redingote dont nous suivons les voyages de page en page ! Il s’appelle Charles Darwin et a notamment étudié les tortues géantes des Galápagos pour formuler sa célèbre théorie de l’évolution.
Cet album éclatant de couleurs nous offre un merveilleux voyage parmi la flore et la faune d’îles aussi étonnantes que Madagascar, la Nouvelle-Calédonie ou Komodo. Les aquarelles de Céline Manillier sont aussi réalistes que poétiques. Idéal pour partir à la recherche du Brookesia micra, du kiwi ou du « dragon » de Komodo, ce gigantesque varan.

Dès 8 ans

Emmanuelle Grundmann, Cap sur les îles ! L’endémisme, illustrations de Céline Manillier, Editions du Ricochet, coll. « Ohé la science ! », 2019, 32 p., 13,50 €

Marie Lescroart, Je jardine les pieds sur terre

« Comment les plantes fabriquent leur parfum ? », « Les plantes sont-elles amies ? », « Pourquoi les plantes ont besoin d’eau ? ». Autant de questions qui se posent à l’apprenti jardinier. Oui, « la nature nous inspire » ‑en page gauche, donc, voici des explications claires et des schémas. Mais après la théorie, il s’agit de passer à la pratique – en page droite, avec de bons conseils de jardinage : installer des plantes aromatiques ; semer du cerfeuil à côté des courgettes car il en éloigne les limaces ; savoir comment et quand arroser. A chaque saison, il y a quelque chose à faire au jardin — cet album propose 16 activités ! On regrettera le ton parfois un peu trop familier des sous-titres – mais ce n’est qu’un détail. Sans en remonter aux illustres créateurs du Potager du Roi, pourquoi le jardinier ne saurait-il pas s’exprimer dans un français châtié ? Autre « point de détail » : oui, le purin d’ortie, « beurk, ça sent mauvais ! », très, très mauvais !

Dès 6 ans

Marie Lescroart, Je jardine les pieds sur terre, illustrations de Nicolas Gouny, Editions du Ricochet, 2019, 40 p., 13,50 €

Fleur Daugey, Les P’tites fourmis – La vie dans la fourmilière

« Dans le secret de la fourmilière, comme tous les jours de sa vie, la reine des fourmis pond des œufs. Quelques jours plus tard naît une larve, un bébé fourmi ! » Ces larves, il faut les nourrir, nettoyer et garder leur nid, s’occuper de la reine. Construire ou réparer la fourmilière… Bref, personne n’est inactif ! Avec des mots simples et des dessins très clairs, cet album offre une promenade au cœur de la fourmilière – cette construction vibrant de vie et parfois vraiment impressionnante sous les conifères. Pourquoi ne pas aller admirer ces insectes minuscules une loupe à la main – et sans démolir leur maison ? Il est aussi possible de construire un élevage de fourmis – cela s’appelle un vivarium à fourmis.

Dès 5 ans

Fleur Daugey, Les P’tites fourmis – La vie dans la fourmilière, illustrations de Chloé du Colombier, Editions du Ricochet, 2019, 32 p., 8,50 €

Emmanuel Trédez, Les Pâtes

Emmanuel Trédez, Les Pâtes

Des pâtes, oui mais des… Stooop, pas de pub ! Pas plus que d’arbres à pâtes ou de champs de pâtes ! Macaroni, penne, coquillette, tagliatelle, farfale ou encore stelline, spätzles ou crozets, que celui qui n’aime pas les pâtes lève la main ! Du champ de blé dur à l’usine, Emmanuel Trédez explique en termes clairs la fabrication des pâtes, puis donne quelques recettes et conseils diététiques. Le tout est illustré de manière très dynamique par Nicolas Gouny, un jeune papa fantaisiste mais très documenté.

Dès 6 ans

Emmanuel Trédez, Les Pâtes, illustrations de Nicolas Gouny, Editions du Ricochet, coll. « je sais ce que je mange », 2019, 36 p., 12,50 €

Eric Mathivet, Hier chenilles, aujourd’hui papillons !

Eric Mathivet, Hier chenilles, aujourd’hui papillons !

Uranie, proserpine, grand mars changeant, azuré, bombyx, sphinx demi-paon… Les noms des papillons sont aussi poétiques que leurs couleurs ou que leur vol ! Cet album renoue avec une belle tradition naturaliste : scientifique et esthétique à la fois, il fourmille d’informations précises sur les chenilles et les papillons. Si ces élégantes créatures sont indispensables à la reproduction des fleurs en transportant les pollens, elles peuvent aussi causer de gros dégâts, telles les pyrales ou les mites. Le temps est passé où chaque enfant agitait son filet à papillons dans les prés – mais essayez donc de photographier des papillons qui s’envolent à votre approche, c’est une chasse plus subtile qu’on l’imagine ! « En Europe, on recense moins de 10 000 lépidoptères, dont environ 5000 en France, parmi lesquels 250 seulement sont des papillons de jour. » Mais dans le monde, « on estime qu’il y a entre 165 000 et 200 000 espèces de lépidoptères » — hélas, souvent menacés par diverses formes de pollution. De quoi satisfaire tous les curieux !

Dès 6 ans

Eric Mathivet, Hier chenilles, aujourd’hui papillons ! Les lépidoptères, illustrations d’Emilie Vanvolsem, Editions du Ricochet, coll. « Ohé la science ! », 2017, 40 p., 13,50 €

Chloé du Colombier, A l’abri du chêne

Chloé du Colombier, A l’abri du chêne

A l’abri du chêne, au cœur de la forêt, « le renard écoute un ver de terre creuser un tunnel », pendant que « le loir cherche un logis » et que « les cerfs se battent », bois contre bois. Ce chêne est vraiment le roi de la forêt ! Les couleurs d’automne sont flamboyantes, les dessins très lisibles, et tout cela donne bien envie d’aller se promener en forêt.

Tout-petits

Chloé du Colombier, A l’abri du chêne, Editions du Ricochet, 2017, 16 p. cartonnées et découpées, 8,50 €
Dans la même série, du même auteur : A l’abri de l’oranger, Editions du Ricochet, 2017, 16 p. cartonnées et découpées, 8,50 €