Thème

De 7 à 8 ans

Françoise de Guibert et Laurence Schaack, Que de pourquoi

« Pourquoi n’a‑t-on pas la tête en bas dans l’hémisphère sud ? », « Pourquoi les Anglais roulent-ils à gauche ? », mais aussi… « Pourquoi nos pieds sentent-ils parfois le fromage ? » et encore… « Pourquoi n’y a‑t-il jamais de poussin quand on casse un œuf ? » — A 130 questions très diverses, les auteurs apportent des réponses éclairées : une courte phrase, une explication scientifique, et une petite anecdote pour la mémoire. Astronomie, vie quotidienne, botanique, santé, chimie et psychologie, le panier des « pourquoi » est bien rempli ! Les illustrations de Robbert, très colorées et très expressives, sont assez disparates et ne m’enthousiasment pas à chaque page – mais tout est affaire de goût personnel, et le recueil amusera les plus jeunes – pour que la phase des « pourquoi » dure très, très longtemps.

Dès 6 ans

Françoise de Guibert et Laurence Schaack, Que de pourquoi, illustrations de Robbert, Saltimbanque Editions, 2020, 164 p., 14,90 € — Imprimé en Slovénie

John Muir, Pays sauvage

« Dans les montagnes, campe parmi les herbages et les gentianes des versants glacés, dans les jardins nichés sur les reliefs sauvages où la nature abrite ses plus précieux trésors » ; « partir en montagne, c’est rentrer au pays » ; « goûte la liberté du randonneur » — tels sont quelques-uns des aphorismes qui parsèment cet album. Nous les devons à John Muir (1838–1914). Né en Ecosse, il a parcouru les grands espaces nord-américains, du Kentucky à la Floride, et en particulier le Yosemite. Il a aussi beaucoup écrit et joué un rôle majeur dans la fondation des premiers parcs nationaux américains. Giovanni Manna, prix Andersen 2003, a illustré de nombreux ouvrages, dont le célèbre Si… tu seras un Homme mon fils. Son pinceau évoque à merveille les grands espaces, et nous invite à aller marcher, « sans bruit et sans bagage ».

Dès 6 ans

John Muir, Pays sauvage, illustrations de Giovanni Manna, 2020, Plume de carotte, 27 p., 16 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en France

Smiljana Coh, La grande dispute des petites princesses

De la part de Marie-Dorothée : Dans un royaume très lointain vivaient sept princesses, si différentes qu’on avait du mal à croire qu’elles étaient sœurs… Une belle histoire de famille avec ses querelles, ses chamailleries et surtout ses réconciliations.
Ce que j’ai aimé :  les illustrations vivantes et drôles, l’histoire où il s’agit d’une famille nombreuse, et bien sûr la réconciliation qui arrive avec la joie de se remémorer les bons souvenirs ! Même si ce sont des princesses, ce n’est pas girly !

Dès 5 ans

Smiljana Coh, La grande dispute des petites princesses, Larousse, 2017, 48 p., 11,95 €

Cécile Petit, Je fais mes desserts moi-même sans cuisson

Sans cuisson, et même avec les mains ! A nous les banana splits, les palets bretons, les spéculoos, les verrines poire-mascarpone… Les recettes sont conçues pour que les enfants, petits et grands, puissent mettre littéralement la main à la pâte : on mesure grâce à un mug ; on mélange avec les mains ; on découpe avec un couteau à beurre… Les étapes et les dessins sont très clairs. La couverture se transforme en chevalet, et les pages sont totalement lavables ! Et, contrairement à une tablette, le livre ne se met pas en veille juste au moment où les petites mains sont pleines de chocolat ! Idéal pour préparer de somptueux goûters et des desserts exquis – justement, les vacances arrivent, profitons-en !

Dès 6 ans

Cécile Petit, Je fais mes desserts moi-même sans cuisson, illustrations d’Elena Seleniene, Milan, 2020, 96 p. plastifiées, 14,90 € — Imprimé en Chine

Claire Lecoeuvre, Les insectes : 21 petites histoires naturelles

Les vers luisants ? « Ils n’ont rien de vers, ce sont des coléoptères. Le jour, ils restent cachés pour ne pas se faire manger. Et à la tombée de la nuit, ils font des folies ! La femelle grimpe sur une plante, haut, très haut, puis elle allume le bout de sa queue. Elle clignote plus ou moins vite pour émettre un code spécial. Si de loin, les mâles voient ces lumières et reconnaissent les bons signaux, c’est que leurs énormes yeux sont conçus pour ne pas les rater. » Alors, vite, éteignons les lumières ! Ils sont autrement plus poétiques que le bousier à cornes retroussées, qui se nourrit d’excréments. Et plus proches de nous que le phasme de Yen Tu, qui vit sur une montagne du Vietnam et mesure jusqu’à cinquante-quatre centimètres. Moins dangereux que le criquet pèlerin qui, au nord de l’Afrique, dévore tout sur son passage. Comment choisir parmi les 21 insectes présentés par Claire Lecoeuvre et dessinés par Capucine Mazille, dans leur cadre naturel ? Ils ont tous des caractères bien spéciaux et sont, de plus, d’excellents indicateurs de la bonne santé de leur environnement — forêts, champs, étangs ou ruisseaux.

Dès 6 ans

Claire Lecoeuvre, Les insectes : 21 petites histoires naturelles, illustrations de Capucine Mazille, Editions du Ricochet, coll. « Grands albums nature », 2020, 40 p. Imprimé en Pologne

Françoise Morvan, La berceuse du marchand de sable et autres chansons douces

« Le ciel est plein de paysages,
On voudrait partir en voyage,
Sans élan, sans bruit, lentement,
Sur le dos d’un grand oiseau blanc. »
Des ondines et des gnomes, un renard et des pies, Cendrillon et Merlin, un canard sauvage, Jean-de‑l’Ours et Niels… Toutes ces figures passent sous nos yeux ébahis, en attendant que passe le Marchand de sable dont la berceuse, si douce, nous invite au rêve plus qu’au sommeil.
Ou comment la poésie est le meilleur chemin pour transmettre les traditions populaires, cette « source vive, à préserver comme précieuse et fragile entre toutes » comme le précise Françoise Morvan. Les subtiles illustrations de Pierre Favreau sont aussi légères qu’un nuage ou qu’un vieil oreiller de plumes. A apprendre avec le cœur.

Dès 6 ans et pour toute la famille

Françoise Morvan, La berceuse du marchand de sable et autres chansons douces, illustrations de Pierre Favreau, MeMo, 2020, 36 p., 13 € — Imprimé en Europe

Agnès Laroche, Les apprentis détectives – Sauvons les petits cochons !

«  ‑Quoi ? « Rien de grave », tu rigoles ? s’est-elle indignée. Au contraire, c’est une histoire dramatique !
Nina a haussé les épaules.
– Attends, c’est rien que des cochons. J’ai écarquillé les yeux. Des cochons ?
– Et alors ? a riposté sa petite sœur. Jean-Léon les adore, il s’en occupe super bien, c’est normal qu’il soit malheureux. » En fait de cochons, ce sont cinq cochons d’Inde « de race » qui ont disparu de l’enclos de Jean-Léon, le voisin de Sam et de ses amies, Nina et Agathe. Qui dit disparition, dit bien sûr enquête ! Les trois amis, aidés du chien Maurice, ne demandent que cela ! Le 5e épisode d’une série idéale pour les lecteurs juste « débrouillés ».

Dès 7 ans

Agnès Laroche, Les apprentis détectives – Sauvons les petits cochons !, illustrations de Clotka, 2020, Rageot, coll. « Heure noire », 96 p., 7,20 € — Imprimé en France

Anne-Laure Blanc, Les Douze Travaux d’Hercule

L’oracle de Delphes a demandé à Hercule de se mettre au service d’Eurysthée, le roi d’Argolide. Ce méchant roi lui a ordonné de réaliser dix exploits, plus terribles les uns que les autres. En fait, ils seront douze, parce qu’il paraît qu’Hercule a triché deux fois. Mais avouez que chacun de nous a bien du mal à retrouver ces douze travaux — et dans l’ordre voulu par la tradition ! Du lion de Némée à la biche de Cérynie, de l’hydre de Lerne aux juments de Diomède, pour finir aux Enfers sans me faire mordre par Cerbère, j’ai tenté de faire revivre ces aventures extraordinaires. En effet, Madame la Chouette est passée de l’autre côté du miroir et publie son premier album jeunesse.
Une enfance bercée par les récits homériques, les exploits de Persée ou de Thésée, des films comme « Le Choc des Titans » ou « Jason et les Argonautes » : il n’en fallait pas plus à mon complice Willy pour se prendre au jeu et donner vie et couleurs à Hercule et au monde merveilleux dans lequel il évolue.

Dès 6 ans

Anne-Laure Blanc, Les Douze Travaux d’Hercule, illustrations de Willy, La Nouvelle Librairie Jeunesse, 2020, 20 p., 9,90 € — Imprimé en France

Nathalie Tordjman, Le livre aux petites bêtes

Elles marchent, elles volent, elles nagent, de jour comme de nuit… et elles ne nous inspirent pas souvent de bons sentiments. Passe encore pour la coccinelle, le papillon ou la libellule… mais que dite-vous quand une araignée tombe du plafond, qu’une armée de fourmis envahit la cuisine ou que des limaces se régalent des salades du potager ? Cet album invite à mieux connaître les « petites bêtes » de nos jardins, de nos forêts et de nos rivières : que mangent-elles ? où se cachent-elles ? comment se déplacent-elles ? Après les explications, mettons la main à la pâte. Des ateliers pour apprendre à construire un refuge à insectes ou élever des escargots, et des quiz pour s’amuser complètent les données scientifiques, superbement illustrées. Qui a parlé de s’ennuyer au jardin ?

Dès 7 ans

Nathalie Tordjman, Le livre aux petites bêtes, illustrations de Julien Norwood et Emmanuelle Tchoukriel, Belin Jeunesse, 2018, 70 p., 18,90 €

Lieutenant Y, Les aventures de Bonhomme en Afrique

« Quel voyage étrange que celui de Bonhomme ! Partir 4 mois en Afrique sans sa famille pour travailler, on n’a pas idée ! […] Quel métier étonnant Bonhomme fait-il donc ? Il est militaire… Et les militaires partent quelquefois longtemps dans des pays lointains, où la France a besoin d’eux. »
Cette fois-ci, Bonhomme part dans le désert. Mais comment vit-on dans le désert ? Il faut trouver des astuces pour boire de l’eau fraîche (ou pas trop chaude), pour faire d’une boîte de ration un festin, ou pour dormir à l’abri des « malfaisants »… Ce récit tout en finesse raconte, non sans humour, la vie quotidienne des militaires en mission avec des mots simples et sans rien d’anxiogène. Soldats et officiers empruntent leurs silhouettes à un bestiaire des plus variés, ce qui crée une distanciation salutaire. Saint-Cyriens et pères de famille nombreuse, Lieutenant Y et Lieutenant Z forment un binôme dans la vie réelle : l’un écrit, l’autre dessine. Quelle riche idée d’avoir mis leurs talents en commun !

Dès 5 ans

Lieutenant Y, Les aventures de Bonhomme en Afrique, illustrations de Lieutenant Z, Pierre Téqui éditeur, 2020, 32 p., 13,50 € — Imprimé en France

Hélène Lasserre, Quand Mamie était petite… comme moi

Les carambars qui collent et les collants qui grattent, les 45 tours et les leçons de morale, les collections de porte-clés et les scoubidous, la « vraie » boîte de Banania et la queue du tigre Esso, cela vous dit quelque chose ? Non ? Alors, vous n’étiez pas « petite… comme moi » en 1964. Enfin un album qui permet de partager ses souvenirs d’enfance avec ses petits-enfants ! Les textes, espiègles et joyeux, plongent dans l’atmosphère des Trente Glorieuses, des écoles « de filles » et « de garçons », des voyages en 403 sur la nationale 7 et des Monsieur Hulot en Solex. Gilles Bonotaux a retrouvé les objets iconiques de notre enfance – oui, ça y est, vous savez enfin que Mme la Chouette avait 9 ans en 1964 ! Poupées en costumes traditionnels au-dessus du lit, bandeau dans les cheveux, soirées diapos, – jusqu’aux blagues téléphoniques visant – pan, pan ! – Monsieur Lapin, tout y est plus vrai que vrai. C’est léger comme l’enfance, cette enfance que les adultes laissaient le plus souvent à l’écart des tumultes et des misères du monde. Un régal !

Dès 6 ans

Hélène Lasserre, Quand Mamie était petite… comme moi, illustrations de Gilles Bonotaux, Saltimbanque Editions, 2020, 64 p., 13,90 € — Imprimé en Italie

Mathilde Beaudoire, Je découvre et je colorie… les costumes européens

Broderies, fines dentelles, rubans fleuris, coiffes, bonnets, tabliers et gilets… De l’Alsace aux Asturies, de la Dalécarlie au Latium, les costumes traditionnels européens rivalisent d’imagination et de créativité. Leurs teintes vives et leurs motifs floraux égaient la vie quotidienne. Que ce soit pour travailler ou pour festoyer, ils sont conçus dans des étoffes naturelles, solides et adaptées au climat. Ils donnent à ceux qui les portent une silhouette à nulle autre pareille !
La jeune artiste Mathilde Beaudoire présente ici onze couples habillés de couleurs chatoyantes. En vis-à-vis, leurs silhouettes attendent vos couleurs. Crayons, feutres, gouache ou aquarelle – à votre idée !

Dès 5 ans et pour tous les talents

Mathilde Beaudoire, Je découvre et je colorie… les costumes européens, La Nouvelle Librairie Jeunesse, 2020, 16 p., 7,90 €