Thème

Artistes en herbe

Sir Chrysostome, Le bricolage est un jeu d’enfants

Bricoler, c’est à la fois savoir réparer et créer de nouveaux objets. Dans ce livre grand format, il s’agit en effet autant de savoir planter un clou que de fabriquer un sous-verre, de graisser une serrure que monter un cerf-volant géant. Alors, bien sûr, vous n’aurez plus besoin de savoir changer des plombs ou équiper une douille. Fabriquer un pot à tabac pour la fête des pères, c’est un tantinet obsolète aussi… Mais c’est ce qui fait tout le charme de ce livre, moins connu que « La cuisine est un jeu d’enfants » ou « La pâtisserie est un jeu d’enfants », mais construit sur le même principe : être sérieux sans se prendre au sérieux. Les dessins et les explications sont d’une simplicité désopilante (« Clouez ! Clouez ! Clouez ! ») Qui sait s’il ne sera pas utile dans une maison de campagne, cet album daté de 1966 ? Tout cela pour vous dire aussi que les bouquinistes des quais de Seine continuent à vous proposer leurs ouvrages pendant cette période où même le marché Brassens et les Puces de Vanves ont dû fermer. Qui saura m’en dire plus sur Sir Chrysostome ?

Dès 6 ans

Sir Chrysostome, Le bricolage est un jeu d’enfants, illustrations de Michel Oliver, Plon, 1966, 96 p., reliure spirale. D’occasion. Trouvé pour 10 € chez un bouquiniste des quais de Seine.

Nathaniel Hawthorne, Les pommes d’or

Nathaniel Hawthorne, Les pommes d’or

Ce récit, extrait du Livre des Merveilles de Nathaniel Hawthorne, est le thème central du 61e numéro du magazine TétrasLire. Il est illustré par Hengjing Zang. Hercule s’est arrêté quelques instants en la charmante compagnie des nymphes, et leur a raconté ses exploits. Mais il doit à présent repartir, une nouvelle épreuve l’attend : cueillir les pommes d’or du jardin des Hespérides. Et la tâche ne s’annonce pas de tout repos…
En plus dans ce numéro : des jeux, un dossier pour tout savoir sur les héros antiques et modernes, une rencontre avec la cascadeuse Estelle Piget, des recettes gourmandes pour une pause bien méritée, des conseils de pro pour créer des photos avec des effets spéciaux, ainsi que la légende germanique de Siegfried, illustrée par Sylvie Bleeckx.

Dès 8 ans

Invincible, Magazine TétrasLire n° 61, mars 2021, 96 p., 9,50 € — Imprimé en France. Pour s’abonner et en savoir plus.

Carl Norac, Monsieur Satie, l’homme qui avait un petit piano dans la tête

Désolé de ne pas recevoir de courrier, monsieur Satie « décide de s’écrire une lettre à lui-même. Bien cher moi, commence-t-il, heureux de sa formule. Et après ? » Après, le facteur la lui apportera, cette lettre, et d’autres suivront. C’est qu’il est bien seul, Erik Satie, et bien pauvre aussi : il « n’a même pas assez d’argent pour s’acheter un oiseau. Alors, dans une petite cage, il a mis le dessin d’un oiseau ». Dans ce superbe livre-CD, on sent que Carl Norac est vraiment chez lui : ses mots, doux amers, dansent avec une ironie retenue, sa fantaisie rejoint celle de Satie – et résonnent les Gymnopédies, les Gnossiennes et la Valse du chocolat aux amandes. Les papiers collés et les illustrations typographiques d’Elodie Nouhen, prennent, elles aussi, le parti-pris de la simplicité – enfin, une simplicité aussi travaillée que celle de Frédéric Vaysse-Knitter qui interprète au piano les plus célèbres mélodies du compositeur.

Dès 8 ans

Carl Norac, Monsieur Satie, l’homme qui avait un petit piano dans la tête, Didier Jeunesse, 2006. Un livre CD avec des illustrations d’Elodie Nouhen, la voix de François Morel et Frédéric Vaysse-Knitter au piano. 48 p. et un CD. 23,80 €

Dominique Ehrhard, 9 jouets d’artistes

Des marionnettes de Paul Klee au mobile en forme de poisson de Calder, des chevaliers de Carl Otto Czeschka à l’Arche de Noé d’André Hellé, Dominique Ehrhard a réussi un par peu ordinaire : redonner vie à ces jouets en créant des pop-ups à leur ressemblance. Car il fut un temps où les parents créaient des jouets pour leurs enfants, avec parfois peu de choses, papier, chiffons, bouts de bois… Quand ces parents étaient de grands artistes, leurs jouets n’ont pas tous disparu et sont maintenant exposés dans les plus grands musées. Trois pages documentaires s’ajoutent à ce déploiement de couleurs et de formes. Un album à laisser ouvert pour rêver, s’évader, raconter…

Dès 4 ans et pour toutes les petites mains soigneuses

Dominique Ehrhard, 9 jouets d’artistes, Editions des Grandes Personnes, 2018, 24 p., 28,50 € — Imprimé en Chine

Alice de Nussy et Janik Coat, La Malédiction des flamants roses

A côté d’Alice, qui écrit, et de Janik, qui dessine, il y a aussi Valéria, « celle qui chapeaute » et qui va, l’air de rien, tenter d’organiser le joyeux bazar qui s’annonce. Plein de grâce, en tutu rose, debout sur une jambe ? C’est une danseuse. Mais sur une patte ? Alors, c’est un flamant rose, « le héros de notre histoire ». Mais avez-vous déjà vu un flamant rose tout seul ? En Camargue, ils vivent en groupes serrés. Tiens, Janik a caché (enfin, on ne voit que lui !) un corbeau dans la page. A la suivante, entrent en scène un éléphant et un (ou une) hippopotame. Ensuite, ça se déchaîne ! Valéria ne peut plus rien face à l’imagination d’Alice et de Janik : une forêt, un loup, un renard, un chaperon rouge, un écureuil… De page en page les personnages se révoltent contre les choix d’Alice et de Janik – est-ce vraiment comme cela que se fabrique un album ? Les dernières pages proposent aux enfants de découper les personnages et de les coller sur les paysages – un code permet de les télécharger pour ne pas abimer le livre. Le très grand format de l’album permet de le raconter à un groupe d’enfants, qui pourront prolonger ce moment un peu farfelu en créant leur propre version de l’histoire. Ils peuvent aussi parrainer un flamant rose, à la Tour du Valat.

Dès 3 ans

Alice de Nussy, La Malédiction des flamants roses, illustrations de Janik Coat, Grasset Jeunesse, 2021, 48 p., 18,90 € — Imprimé en Espagne

Avalon Nuovo, Musique !

Avalon Nuovo, Musique !

« Selon de nombreux experts, la salle de concert dotée de la meilleure acoustique au monde est le Musikverein à Vienne, en Autriche. Conçu par l’architecte danois Theophil Hansen, il fut achevé en 1870. Aujourd’hui, les scientifiques et les ingénieurs ont de grandes connaissances en matière d’acoustique ». Et il en faut pour entendre les moindres détails d’une symphonie ou d’un opéra ! Cet album documentaire se penche aussi sur la façon dont on joue d’un violon ou d’une trompette, explique la différence entre un ténor, une basse et un baryton, fait revivre quelques grands musiciens, de Beethoven à Holst, et confie les secrets d’une bonne musique de film. Les illustrations de David Doran sonnent parfaitement avec le texte informatif et entraînant d’Avalon Nuovo. À vous, maestro !

Dès 8 ans

Avalon Nuovo, Musique !, illustrations de David Doran, Milan, 2020, 80 p., 19,90 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en Lettonie.

Pascale Estellon, L’Imagier des couleurs de la nature

Pascale Estellon, L’Imagier des couleurs de la nature

Dans la nature, fraises, tomates ou coccinelles sont d’un beau rouge. Mais de quel rouge vont se servir les peintres pour les représenter ? Du vermillon, du magenta, du cadmium écarlate, du rouge de Chine ou du rouge turc ? Autant de nuances créées au fil du temps, d’abord à partir de plantes ou de minéraux, en broyant et en touillant, puis par des chimistes et des fabricants – qui ont su les conserver dans ces tubes dont nous oublions parfois de bien visser le bouchon. Aux couleurs primaires et secondaires, Pascale Estellon a ajouté le brun, le noir et le blanc. Elle propose, à chaque fois, sur de grandes pages à rabats, les noms savants des différentes teintes et les illustre d’animaux, de plantes ou de minéraux. Vite, à nos pinceaux !

Dès 6 ans

Pascale Estellon, L’Imagier des couleurs de la nature, Editions des Grandes Personnes, 2020, 44 p grand format avec rabats, 19,50 €

Béatrice Fontanel, La Dame à la licorne

Béatrice Fontanel, La Dame à la licorne

« Autour de l’étrange assemblée, les bêtes sauvages s’approchaient, charmées par le doux babil des fées : des cerfs aux bois veloutés, des biches charmantes, des chouettes hulottes, une colombe couleur de lys et une grande licorne, blanche comme neige, aux yeux myosotis et aux naseaux si doux que pétales de rose. Tous voulaient écouter le parlement des fées. » Car les habitants de la forêt étaient en grand danger : les chasseurs et leurs chiens approchaient à grand fracas… Dans quel jardin secret la belle licorne trouvera-t-elle refuge ?
Ce récit palpitant s’inspire des tapisseries médiévales les plus célèbres sur le thème de la Dame à la licorne — celles du musée de Cluny à Paris et celles du Cloisters muséum de New-York. Les superbes illustrations de Vanessa Hié, à base de papiers découpés, nous entraînent dans ce monde enchanté, où fées, princesses et licornes délivrent les princes charmants.

Dès 8 ans

Béatrice Fontanel, La Dame à la licorne, illustrations de Vanessa Hié, Seuil Jeunesse, 2020, 48 p., 16,50 € — Imprimé en Italie

Hege Barnholt, En direct de Scandinavie : les trésors de Noël

Hege Barnholt, En direct de Scandinavie : les trésors de Noël

« Noël, c’est l’attente, la joie, l’effervescence, les sentiments chaleureux et surtout les traditions » annonce l’auteur de ce livre aux trésors. En Scandinavie, Noël se prépare dès octobre, quand les nuits rallongent, rallongent… Et pour s’occuper les mains, les bonnes idées ne manquent pas : boules de mousse, photophores, cadeaux fabriqués à partir de petits riens, sans oublier de nourrir les oiseaux sauvages. Et pour se réchauffer, rien de vaut le glögg de grand-mère, agrémenté de petits gâteaux aux formes traditionnelles et au parfum d’anis et de cannelle. A déguster sans modération !

Pour toute la famille

Hege Barnholt, En direct de Scandinavie : les trésors de Noël, photographies de Bjorn Johan Stenersen, Les Editions de Saxe, 2013, 160 p., 19,50 €

Gwenaële Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra – La féerie de Noël (tome 10)

« Il neige dans les rues de Paris, et Noël approche ! Célestine et ses amies découvrent, émerveillées, la douce ivresse du patin à glace, la musique d’un orgue de Barbarie, les vitrines féeriques des grands magasins… Mais la promesse d’un autre événement fait briller les yeux de Célestine encore plus fort que le reste : sa mère doit la rejoindre, et elles fêteront ensemble le réveillon… » Mais au dernier moment, rien n’est plus certain…
Madame la Chouette avoue avoir copié le résumé du livre, ce qui est rare, mais comment lire tant de livres avant Noël ? Le 10e tome des aventures si attachantes de Célestine, petit rat de l’Opéra en 1900.

Dès 8 ans

Gwenaële Barussaud, Célestine, petit rat de l’Opéra – La féerie de Noël (tome 10), illustrations de Myrtille Tournefeuille, Albin Michel Jeunesse, 2020, 144 p., 7,20 €

Jenny Brown, Noël, mes petits coloriages

Un ange pour le sapin, un bonhomme de pain d’épices, un lutin joyeux, une étoile brillante… Ces illustrations simples aux contours épais permettront aux jeunes enfants de colorier sur le thème de l’hiver et de Noël – idéal pour une fin de journée pluvieuse ! Les plus habiles pourront tenter de reproduire les motifs. Un prix vraiment modeste pour des dessins bienvenus sur un papier épais.

Dès 4 ans

Jenny Brown, Noël, mes petits coloriages, Usborne, 2020, 32 p., 3,95 €  — Imprimé en Chine

Carol Talmon de l’Armée, Ballerina Belle, la série

J’ai reçu d’Amérique – mais en français ! — une série de petits livres absolument délicieux, qui raviront les ballerines en herbe. En 13 épisodes, l’héroïne, Belle, va faire l’apprentissage de la danse classique auprès de Madame Odette. Belle est américaine ; elle découvre en même temps son école, la Provence et la danse. Chaque « aventure » tourne autour d’un célèbre ballet, du Lac des Cygnes à Casse-Noisette (La surprise de Noël). En interlude, de précieux conseils de « pro » : faire un chignon, mettre ses pointes, se maquiller comme Coppélia… Les textes, très courts, sont à lire dès le CE1. Les illustrations sont issues de photos prises par l’auteur et travaillées sur un logiciel adapté. Le rendu est très frais, et vous pourrez voir les modèles sur la bande annonce de la série – qui attend sagement d’être distribuée. Carol Talmon de l’Armée, danseuse professionnelle, est professeur de danse classique et réside tantôt en France, tantôt en Californie. Son adorable Belle sera la meilleure amie de vos fillettes qui rêvent de tutus, d’arabesques et de révérences…

Dès 7 ans

Carol Talmon de l’Armée, Ballerina Belle, la série – 13 livrets de 38 p., à se procurer auprès de l’auteur sur le site www.ballerinabelle.com , ou sur Amazon, en version papier (9,26 € environ) ou Kindle (6 € l’ex.). Attention, l’auteur expédie ces petits livres depuis les Etats-Unis, les délais ne sont pas garantis en ce moment.