Accueil | Adolescents | Alain Damasio, Scarlett et Novak
Alain Damasio, Scarlett et Novak

Alain Damasio, Scarlett et Novak

« — Novak, tu viens de battre ton record de fractionné. Veux-tu tweeter la nouvelle à tes amis ? le prévient son appareil.
— Derrière, ils sont à combien ?
Tes concurrents sont à 160 mètres derrière toi. Souhaites-tu définir une ligne d’arrivée virtuelle ? Je te propose le Pont Vinci.
— C’est pas… des concurrents… Scarlett.
Il est 23 h 50. Il est seul. Et il a deux hommes en chasse derrière lui. »
Boris Bershov et Davor Suker. Nationalité inconnue. Leur projet ? Se saisir du brightphone de Novak. Quand ils y parviennent, après un tabassage en règle, Scarlett, l’Intelligence Artificielle qui « anime » son smartphone, ne répond plus qu’à son nouveau propriétaire. Novak sera-t-il définitivement hors-jeu ? Ce très court roman d’Alain Damasio – une nouvelle plutôt – se lit d’une traite et éclaire d’un jour très cru les réalités de demain… presque celles d’aujourd’hui pour ceux qui ne savent déjà plus trouver leur chemin en ville ou écouter chanter les oiseaux. « T’as 50 fenêtres ouvertes mais ton cœur se referme / une vie passée à caresser une vitre / gavé d’images qui ne te prendront jamais dans leurs bras » : en fin d’ouvrage, une postface sous forme de slam met de nouveau en garde contre cette addiction que peut être le smartphone. Quelques termes argotiques ne choqueront pas les adolescents, qui en entendent de bien pires…

Adolescents

Alain Damasio, Scarlett et Novak, Rageot, 2021, 64 p., 4,90 € — Imprimé en Espagne