Accueil | Aventures et découvertes | Heng Swee Lim, Apolline et la vallée de l’espoir
Heng Swee Lim, Apolline et la vallée de l’espoir

Heng Swee Lim, Apolline et la vallée de l’espoir

Apolline, fillette au prénom solaire prédestiné, cultive des tournesols, des tournesols, des milliers de tournesols. Et « lorsqu’elle les voyait fleurir, son cœur s’emplissait de joie. Mais un jour un immense nuage noir vint assombrir la vallée ». Qui va cacher le soleil, et faire faner les tournesols. Comment Apolline va-t-elle protéger ses plantations ? En apprivoisant le nuage. En lui offrant un tournesol, elle l’autorise à… craquer, et à pleuvoir, ce qui est son rôle de nuage, après tout ! Le graphiste malaisien Heng Swee Lim, connu sur Instagram sous le pseudonyme de ilovedoodle, raconte avec une grande économie de moyens – du jaune, du noir, un dessin au trait – une histoire qui sera comprise à plusieurs niveaux. Il s’est en effet inspiré d’une Vallée de l’Espoir bien réelle qui accueille et soigne des lépreux. Mais le soleil, le nuage et la pluie peuvent avoir aussi bien d’autres symboliques.

Dès 5 ans

Heng Swee Lim, Apolline et la vallée de l’espoir, Grasset jeunesse, 2020, 48 p., 15,50 € — Texte français de Christian Demilly. Imprimé en Espagne.