Amélie Laffaiteur, Une promenade en Europe : 15 villes à découvrir

Amélie Laffaiteur, Une promenade en Europe : 15 villes à découvrir

Pour le goûter, préfères-tu déguster un yaourt au miel, un langos, ou des pasteis de nata ? Selon ton choix, tu iras visiter Athènes, Budapest ou Lisbonne ! Mais tu auras aussi admiré le Parthénon, tu te seras baigné aux thermes, ou tu auras gravi les collines dans le tram 28. De Saint-Pétersbourg à Barcelone, de Dublin à Athènes, cet album permet de faire connaissance avec quinze belles villes européennes. Le principe ? Une pleine vue sur la page de droite et un imagier avec des faits et anecdotes sur la page de gauche. Des dessins très frais, plein de charmants petits détails, dus au pinceau d’Amélie. On attend impatiemment une suite à ce beau voyage !

Dès 6 ans

Amélie Laffaiteur, Une promenade en Europe : 15 villes à découvrir, Larousse Jeunesse, 2019, 48 p., 14,95 € — Imprimé en Espagne

Flore Vesco, 226 bébés

Flore Vesco, 226 bébés

Le vieux Bert, allumettier et célibataire de son état, pensait couler une retraite tranquille mais, pas de chance, « sa maisonnette était située sous un couloir aérien très fréquenté », non par des avions, mais par des cigognes. Lesquelles ont la mauvaise habitude de laisser parfois tomber des nouveau-nés de leur baluchon dans son jardin. « Et c’est ainsi que Bert se retrouva avec 226 bambins sur les bras. » Avec une seule idée, s’en débarrasser au plus vite, la « compagnie 6gogne » refusant de les reprendre. Son assureur ayant répondu que « l’arrivée d’un bébé dans un foyer n’est pas considérée comme un sinistre », Monsieur Bert va parcourir la contrée avec un chargement des plus braillards. L’occasion de rencontrer au fil des pages les héros de contes de fées : de Barbe Bleue à Raiponce, leur destin en sera singulièrement modifié.
Flore Vesco a‑t-elle croisé la route de Pierre Gripari et de sa Patrouille du conte ? Elle revient ici avec sa créativité, sa gouaille et son insolence coutumières, talents partagés avec une « couvée de jeunes lecteurs » qui, dans le cadre du « Feuilleton des Incos », ont la chance de pénétrer dans les coulisses de la création littéraire et de la fabrication d’un livre.

Dès 8 ans

Flore Vesco, 226 bébés, Didier Jeunesse, 2019, 96 p., 12 € — Imprimé en France

Vincent Péghaire, Mes premières émotions dans l’art

Vincent Péghaire, Mes premières émotions dans l’art

« Ohé ! Je suis là ! Maman, prends-moi dans tes bras ! Maman, regarde, j’ai fait un dessin ! » Mais le dessin est tombé, aux pieds d’une bien jolie maman victorienne car la fillette qui tire sur sa robe cherche par tous les moyens à attirer l’attention : pourquoi donc de maman câline-t-elle ce bébé ? Ce charmant tableau de Christian Mary Wilbee illustre une émotion bien fréquente chez les petits : la jalousie. Car« toi, est-ce qu’il t’arrive de te sentir mal quand tes parents s’occupent d’un autre enfant ? Est-ce que tu es vert de jalousie ? » Des émotions qu’il s’agit de comprendre, de nommer et, ici, d’illustrer à travers leur représentation dans des œuvres d’art : la tristesse avec Van Gogh, la peur avec Munch, la faim avec Picasso, l’amour avec Klimt, la sérénité avec Bonnard… Des artistes avec qui dialoguer, pour donner des couleurs à ses émotions.

Dès 4 ans

Vincent Péghaire, Mes premières émotions dans l’art, Palette, coll. « Eveil », 2019, 13,90 € — Imprimé en Pologne

Sylvaine Jaoui, Picasso ou rien

Sylvaine Jaoui, Picasso ou rien

« Il a marmonné :
— Il aurait eu une vie formidable s’il était devenu ingénieur. Il serait resté mon fils.
— Pourquoi, il a cessé de l’être quand il a décidé de jouer du saxo ? »
Tel est le terrible dialogue qui oppose Jimi à son grand-père, un grand-père qu’il connaît à peine. Parce qu’un jour ce grand-père a dit à son fils : « Tu veux être musicien ? Très bien. Alors sois Mozart ou rien. » Une phrase qui a conduit le jeune musicien à rompre avec son père. Mais, cela, c’était dans le temps où ce père était jeune. Et aujourd’hui (dans le temps du roman), ce père est mort depuis déjà deux ans, bien trop tôt. Jimi ne sait pas s’il doit, comme le souhaite sa mère (un peu envahissante !), suivre tranquillement ses cours au collège ou faire fructifier son immense talent pour le dessin. Entre son ami Roméo et la jeune Lilas pour qui vibre son cœur, Jimi saura dépasser ce lourd héritage familial. Jusqu’à inviter « papy Sam » à fêter son succès à un prestigieux concours de manga. Sur fond de conflit entre générations, Sylvaine Jaoui signe un roman psychologique rempli de ces « petits faits vrais » qui aident les adolescents à se projeter dans la vie de ce jeune héros et à sortir « par le haut » des épreuves que leur réserve la vie.

Dès 11 ans

Sylvaine Jaoui, Picasso ou rien, Rageot, 2019, 190 p., 7,10 € — Réédition du roman paru en 2010 – Imprimé en France

Pierre Coran, Giselle, le ballet d’Adolphe Adam

Pierre Coran, Giselle, le ballet d’Adolphe Adam

« Dans une vallée de Germanie riche en vignes et en châteaux, vivait une paysanne prénommée Giselle », ainsi débutent le conte et le célèbre ballet d’Adolphe Adam. Une si jolie paysanne qu’elle fait battre le cœur du garde-chasse Hilarion mais aussi celui d’un villageois « qui se faisait appeler Loys ». Quand est levé le mystère de ce beau Loys, c’est le drame… Un drame d’amour, symbole de la danse romantique : quelle danseuse étoile n’a jamais rêvé d’incarner Giselle ? Giselle, non seulement va mourir d’amour, mais elle va être accueillie par la reine des Wilis. De bien étranges créatures, ces fiancées mortes avant le jour de leurs noces…
Ce livre-disque réunit une superbe équipe : le texte de Pierre Coran est lu par la voix envoûtante de Natalie Dessay. Il est illustré par le pinceau coloré d’Olivier Desvaux – si coloré qu’on se croirait plus en Provence qu’en Courlande ! Enfin, les morceaux choisis par Marc Dumont sont interprétés par l’orchestre symphonique de Londres sous la baguette du chef d’orchestre Anatole Fistourali : fête paysanne, valses, musiques de chasse…
Un superbe cadeau à écouter et réécouter – et pas seulement pour les ballerines en herbe !

Dès 6 ans

Pierre Coran, Giselle, le ballet d’Adolphe Adam, illustrations d’Olivier Desvaux, voix de Natalie Dessay, Didier Jeunesse, 2019, 48 p. + 1 CD, 23,80 € — Imprimé en Italie. Un code permet d’écouter l’album en ligne.