Anne Crausaz, Bon voyage petite goutte

Anne Crausaz, Bon voyage petite goutte

« Le chat m’a laissée seule, au fond de son bol. J’ai décidé de partir », annonce tout de go cette petite goutte d’eau. Digne descendante de la Perlette de Marie Colmont, cette goutte devient vapeur et flocon, découvre le monde, du haut des montagnes au fond des terriers, jouant à cache-cache avec le jeune lecteur. Cherchez bien, une petite chouette dort, blottie au creux d’une grande page !
Un très bel album, inspiré de l’école russe, avec de grands à‑plats de couleurs, et un papier velouté de belle qualité. Une typographie agréable – mais à qui manquent les majuscules, on ne sait trop pourquoi… Se sont-elles évaporées ?

Dès 3 ans

Anne Crausaz, Bon voyage petite goutte, Editions MeMo, 201, 35 p., 12 €

Stéphanie Ledu, Le chocolat

Stéphanie Ledu, Le chocolat

Cabosse et xocoalt ! Quelle formule magique cachent ces deux noms ? Une formule douce et sucrée, avec un soupçon d’amertume, une formule qui accueille volontiers les ingrédients les plus divers, de la noisette aux épices… Une formule qui rend les petits déjeuners plus toniques, et les goûters plus réconfortants… Celle du chocolat ! Mais d’où vient-il, ce chocolat ? Ce parcours didactique et ludique nous mène de la plantation de cacaoyers à la boutique du chocolatier. Pour le bonheur des petits, qui découvriront d’étranges machines et de drôles de mots, tout plus alléchants les uns que les autres ! Miam !

A partir de 4 ans

Stéphanie Ledu, Le chocolat, coll. Mes p’tits docs, Milan Jeunesse, 2010, 29 p., 6,90 €

Gilbert Keith Chesterton, L’inconvénient d’avoir deux têtes

Gilbert Keith Chesterton, L’inconvénient d’avoir deux têtes

« Un jour, Chesterton qui était une sorte de géant pesant très lourd écrivit un conte pour la petite fille de ses amis. Un conte, rien que pour elle ! Non seulement il rédigea ce conte, avec sa belle écriture bien appliquée, […] mais il en réalisa aussi les dessins », précise Philippe Maxence dans la préface de ce petit ouvrage. « La petite fille, qui le connaissait bien, le reconnut tout de suite sous les traits de ‘Jambes-Rouges’ », notre jeune héros dont la ruse et la logique viendront à bout du fameux géant à deux têtes.
Après quelques aventures et le mot Fin joliment calligraphié, le livre se poursuit avec les « variations sur un thème », celui des deux têtes, variations dues à la plume de Philippe Maxence, fin connaisseur de Gilbert Keith Chesterton (1874–1936).
Aucun inconvénient, ici, à faire lire le conte aux enfants et à garder pour soi des réflexions plus philosophiques sur les méfaits de la discorde et de la désunion. Ni à déchiffrer le texte anglais donné en regard de la traduction.

A partir de 8 ans

Gilbert Keith Chesterton, L’inconvénient d’avoir deux têtes, Via Romana, 2010, 36 p., 10 €

Masako Izama, Suivons ce chat !

Masako Izama, Suivons ce chat !

24 heures dans la vie d’un chat. Et quel chat ! Un jeune « bobtail japonais », nommé Tana, qui « n’a rien d’exceptionnel : c’est un chat tout à fait ordinaire, noir et blanc, à la queue courte, comme on en trouve partout ». Suivre Tana pendant 24 heures va néanmoins se révéler une riche expérience : le jeu de piste devient vite une leçon d’éthologie. Ce sera l’occasion d’apprendre « les règles de la société des chats » : s’éviter poliment, ne jamais se regarder dans les yeux et… faire pipi un peu partout, pour marquer son territoire
Tana nous fait aussi partager 24 heures de la vie tranquille d’une jeune Japonaise qui prend le temps d’observer, de noter, de lever des croquis, d’attendre patiemment le réveil de son protégé… L’album est dessiné avec beaucoup de finesse. Seul bémol : sur quelques pages, le texte en surimpression est parfois un peu difficile à lire.

À partir de 8 ans

Masako Izama, Suivons ce chat !, illustrations de Mamoru Hiraide, coll. Archimède, L’Ecole des loisirs, 2010, 43 p., 12,50 €

Georges Chaulet, Les exploits de Fantômette

Georges Chaulet, Les exploits de Fantômette

Mille pompons ! Entre les blagues de Toto les plus stupides et le politiquement correct « Simon a deux maisons », un grand retour sur le présentoir de mon libraire : Fantômette ! Oui, la jeune écolière intrépide au masque noir et au bonnet à pompons, celle qui met sens dessus dessous l’école de Framboisy, poursuit brigands et voleurs et rétablit la justice. A qui s’identifiera la jeune lectrice si curieuse de connaître la véritable identité de Fantômette ? A Françoise, à Ficelle, à Boulotte ou à Isabelle ? Une série indémodable, à rechercher aussi dans les brocantes.

Dès 8 ans

Georges Chaulet, Les exploits de Fantômette, La Bibliothèque Rose, Hachette jeunesse, 2010, 192 p., 5,50 € — Imprimé en France