Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2016

Catherine Kalengula, Délices et Confidences

16-02- kalengula - délices et confidences.jpgChloé, 10 ans, quitte sa vie parisienne pour s’installer dans une petite ville de Provence. La jeune fille doit partager la maison de Luce, sa grand-mère – une grand-mère photographe, qui conduit son 4X4 et s’habille en kaki, bref, une grand-mère bien d’aujourd’hui. Chloé, la Parisienne, doit aussi se faire accepter dans la petite école du village. Elle tombe par hasard sur un cahier de recettes ayant appartenu à son grand-père. Chloé se surprend à aimer cuisiner et, avec Maud et ses nouveaux amis, elle décide de créer son propre atelier de pâtisserie : Délices & Confidences. Un petit roman pour fille sans chichis, inspiré des séries anglo-saxonnes mais écrit en bon français. Quelques valeurs sûres : la transmission, l’amitié et l’enracinement dans une Provence au parfum de lavande – et de cake aux fruits ! Les recettes sont fournies, mais ni la farine, ni les œufs !

Dès 8 ans

Catherine Kalengula, Délices et Confidences, illustrations de Marie Spénale, Flammarion Jeunesse, 2016, 87 p., 10 €

09/02/2016

Charles Perrault, Le Petit Poucet, illustré par Emmanuel Fornage

16-02-perrault fornage petit poucet.jpgLe Petit Poucet et ses frères « heurtèrent à la porte, et une bonne femme vint leur ouvrir. Elle leur demanda ce qu'ils voulaient. Le petit Poucet lui dit qu'ils étaient de pauvres enfants qui s'étaient perdus dans la forêt, et qui demandaient à coucher par charité. Cette femme, les voyant tous si jolis, se mit à pleurer, et leur dit :
" Hélas ! mes pauvres enfants, où êtes-vous venus ? Savez-vous bien que c'est ici la maison d'un Ogre qui mange les petits enfants ?
- Hélas ! madame, lui répondit le petit Poucet, qui tremblait de toute sa force, aussi bien que ses frères, que ferons-nous ? Il est bien sûr que les loups de la forêt ne manqueront pas de nous manger cette nuit si vous ne voulez pas nous retirer chez vous, et cela étant, nous aimons mieux que ce soit Monsieur qui nous mange ; peut-être qu'il aura pitié de nous si vous voulez bien l'en prier. » Comme cela est élégamment demandé…
Les découpages d’Emmanuel Fornage, inspiré des techniques ancestrales des découpeurs du Pays d’En Haut, conviennent parfaitement au conte. Décidemment, le Petit Poucet inspire les créateurs de papiers découpés, puisque octobre 2015 avait aussi vu paraître chez Hélium Le très grand Petit Poucet, avec des décors et des découpes de Clémentine Sourdais

Dès 5 ans

Charles Perrault, Le Petit Poucet, illustré par Emmanuel Fornage, Circonflexe, 2015, 64 p., 22 €

08/02/2016

Viviane Koening, Dédale, l’homme-oiseau

16-02-koening - dédale tourbillon.jpg« Beau jeune homme aux cheveux bouclés, Dédale est devenu un sportif excellent. Il sait manier les armes à la chasse comme à la guerre. Il est aussi le meilleur des artisans et le plus extraordinaire des savants. Forgeron, potier, architecte et sculpteur, il sait tout faire. » Mais voilà, il est aussi orgueilleux, jaloux et violent… autant de défauts que les Grecs ne supportent pas et résument dans le terme d’ubris. Le meurtre de son neveu lui vaut d’être exilé d’Athènes. Une nouvelle vie attend celui qui est accueilli par Minos, le roi de Crète… Minos, Pasiphaé, le Minotaure, Ariane et Thésée, Icare… autant de noms qui résonnent encore à nos oreilles. Viviane Koening signe là une belle adaptation des textes anciens, avec une belle allusion au célèbre tableau de la Chute d’Icare de Pieter Brueghel l'Ancien. De nombreux petits encarts satisferont les plus curieux sans alourdir le récit. Le tout sur un beau papier dans une édition soignée.

Dès 10 ans

Viviane Koening, Dédale, l’homme-oiseau, illustrations de Mélisande Luthringer, Tourbillon, 2010, 148 p. – 9,95 € ou à trouver d’occasion pour quelques euros.

05/02/2016

Solenne et Thomas, L’Oiseau d’or

16-02-solenne - oiseau d'or.jpg« Au milieu de nulle part, vit un oiseau sur son arbre. Un matin, un éclat de couleur passe à l’horizon. Poussé par la curiosité, l’oiseau quitte sa maison. » Notre oiseau d’or se lance dans un long voyage, qui le mènent dans des pays où les ours sont rouges et les baleines violettes. Jusqu’à retrouver, sur la branche qu’il avait quittée une charmante oiselle aux ailes multicolores. Un bel album sur la quête de la beauté, sur la saine curiosité et l’émotion – mais qui se prête à de nombreuses interprétations – ou qui se raconte juste pour le plaisir des couleurs. Les gravures de ce duo d’illustrateurs sont en parfaite adéquation avec le thème de l’album.

Dès 4 ans

Solenne et Thomas, L’Oiseau d’or, Gautier Languereau, 2015, 32 p., 14,95 €

04/02/2016

Catarina Sobral, Cher grand-père

16-02-sobral - cher grand père - hélium.jpgMême si – ou parce que ?- « mon grand-père se réveille tous les jours à six heures du matin », il aime prendre le temps de vivre, et de bien vivre ! A sa façon, comme nous le raconte l’un de ses petits-enfants. De cours d’allemand en déjeuner sur l’herbe (à la Manet), de lettres d’amour en jardinage, voilà un grand-père digne de fumer sa pipe sur le même banc que Jacques Tati. D’autant plus que les illustrations de Catarina Sobral ont un charmant petit air années 1950 !

Dès 4 ans

Catarina Sobral, Cher grand-père, Hélium, 2016, 12,50 €

02/02/2016

Alice Melvin, Dans la maison de ma grand-mère

16-02-melvin - maison grand mère.jpgSally se rend volontiers chez sa grand-mère « où tout est unique et où rien ne change jamais ». La voici donc qui parcourt chaque pièce de cette belle demeure très anglaise, où ne manque ni le cache-théière ni la moquette à fleurs. Très à l’aise dans cette maison qui semble bien vide, notre petite Sally… Où donc retrouvera-t-elle Grand-Mère ? A la dernière page, pour un tea time plein de fantaisie. Very, very british ! Pour entrer chez Grandma, c’est ici.

Dès 4 ans

Alice Melvin, Dans la maison de ma grand-mère, 2015, Albin Michel Jeunesse, 32 p., 16,90 €

01/02/2016

Timothée de Fombelle, Vango, t. 2, Un prince sans royaume

16-02-fombelle vango 2 en poche.jpgParus en 2010 et 2011, les deux tomes de Vango sont désormais aussi disponibles en collection de poche. Une belle occasion de relire ce roman d’aventure où les courses poursuites s’enchaînent dans les lieux les plus improbables – les coursives d’un zeppelin, un gratte-ciel en chantier, les combles du Mont-Saint-Michel, entre autres. Timothée de Fombelle serait-il un émule de Sylvain Tesson ?
Le roman se situant en 1936, ces traversées des Etats-Unis et de l’Europe sont l’occasion pour Vango, Ethel, la Taupe et quelques autres de partager les inquiétudes d’un avant-guerre tumultueux. D’autant plus que la Russie – soviétique, mais pas seulement - s’invite dans l’intrigue… Le voile est enfin levé sur la généalogie et donc sur l’identité de notre héros – avec jusque ce qu’il faut d’ombres pour maintenir un soupçon de doute. Quant à l’abominable Cafarello…
Ne négligeons pas le plaisir de lire et faire lire une belle langue française, toujours dynamique et inventive, qui permet de croiser des héros positifs, libres, à la fois sportifs et raffinés – avec cette pointe d’humour et de finesse bien de chez nous.

Dès 11 ans

Timothée de Fombelle, Vango, t. 2, Un prince sans royaume, Gallimard Jeunesse, Folio Junior, 452 p., 7,30 €
Timothée de Fombelle est aujourd’hui estampillé « Cercle Gallimard de l’enseignement » ; les enseignants disposent donc de multiples « ressources pédagogiques » pour étudier ses romans en classe.

29/01/2016

David A. Carter, Hiver

16-01-carter - hiver.jpgEntre les flocons, se cachent un bonhomme de neige, de jolies baies rouge vif, un lynx, un lièvre variable et quelques hermines. Dans le ciel, passe un vol d'oies sauvages… Mais qui a dit que l’hiver était tout blanc ? Ici, il éclate de couleurs et de poésie. Un joli moment hivernal. Un livre animé conçu par un technicien hors pair.

Dès 3 ans

David A. Carter, Hiver, un pop-up enneigé, Gallimard Jeunesse, 2015, 10 p., 14,90 €

28/01/2016

Claire Laurent, Stéphane Durand, et al., Les Saisons, cahier d’activités

16-01-les saisons.jpg« Le sol est enseveli sous un épais manteau blanc. Plongé dans la poudreuse jusqu’à la poitrine, un troupeau de rennes trace de profonds sillons à travers la vaste plaine. L’été, ils profitent du court dégel pour migrer vers le nord. » Un texte court et informatif, qui complète une superbe photo de rennes, pelage beige et bois bruns sur la neige, d’une esthétique très japonaise. Sur la page en regard, un jeu permet de bien observer les ramures des rennes afin de repérer celui qui n’a pas de jumeau. L’album parcourt les temps forts du film et apprend à identifier rongeurs, oiseaux, batraciens et grands animaux, leurs traces, leur habitat. Idéal pour prolonger l’aventure du film sans trop de discours.

Dès 6 ans

Claire Laurent, Stéphane Durand, et al., Les Saisons, cahier d’activités, 2015, Actes Sud Junior, 56 p., 13 €

26/01/2016

Evelyne Boyard, Cajou, l’écureuil et le monstre de la forêt

16-01-boyard cajou belize.jpg« Dans sa course, Cajou remarque quelque chose d’inhabituel sur le tronc du vieux chêne.
– Que sont ces marques rouges ? se questionne l’écureuil. »

Renard, mésange, blaireau s’interrogent tour à tour…
« Les marques rouges, ce sont les hommes qui les ont faites !
Le grand cerf a parlé. Avec ses bois impressionnants, il a une allure majestueuse.
[…]
« – Pour quoi faire ? interroge Cajou.
– Pour repérer les arbres à couper… »

Tous les animaux de la forêt, aidés de la jeune Anaïs, se liguent et s’affairent pour éviter le pire. Ce petit livre, bien écrit et joliment illustré; fait le tour des habitants de la forêt en les mettant en scène, ce qui ajoute un plus par rapport à un ouvrage purement naturaliste. L'intrigue est astucieuse: les hommes qui ont marqué les arbres sont en fait des voleurs de bois ; la présence d'une "autorité", ici le garde ONF, est bienvenue, car elle évite de tomber dans le catastrophisme. Nos forêts sont belles justement parce qu'elles sont bien gérées.

De 7 à 9 ans

Evelyne Boyard, Cajou, l’écureuil et le monstre de la forêt, Editions Belize, coll. « Les petits gardiens de la nature », 2016, 32 p., 13 €