Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2016

Jean-Luc Cherrier et Patricia Tollia, Pierre et Marie à la cour de Napoléon III

DSC03442.JPGMarie portera-t-elle cette somptueuse robe à volants d’organza et aux rubans de taffetas mauve ? Pierre, lui, aura fière allure dans sa tunique écarlate à brandebourgs et sa culotte de daim blanc ! Iront-ils se divertir à Compiègne – où ils se rendront en train, ou essaieront-ils de garder leur équilibre sur un vélocipède ? Marie et Pierre sont deux figurines de papier, dont le trousseau se compose de 12 costumes. Ils racontent, en filigrane, la vie durant le fastueux Second Empire. En effet, aux feuilles prêtes à découper est adjointe une intéressante fiche documentaire.

Dès 8 ans

Jean-Luc Cherrier et Patricia Tollia, Pierre et Marie à la cour de Napoléon III, Editions Pages de France, coll. « Les costumes de l’Histoire », 4 planches A3 et une fiche documentaire A4, 11,50 €
Pour commander : www.pagesdefrance.fr  Avant le 20 décembre au plus tard si c’est un cadeau de Noël.

08/12/2016

Virginie Morgand, ABC du marin

16-12 morgand abc du marin.jpgDe « A comme l’ancre que tu remontes », à « ZZZ comme ton sommeil après ce long périple », en passant par « S comme les sirènes sur l’île », cet abécédaire coloré invite à un beau voyage sur mer, et permet d’acquérir quelques mots du vocabulaire marin. Les couleurs en à-plat sont vives et mettent en joie les petits matelots – d’autant plus que l’album ne se termine pas avec le Z, mais avec une invitation à recommencer : « A comme l’aventure suivante… »

Tout-petits

Virginie Morgand, ABC du marin, Ed MeMo, 2015, 30 p., 14 €

http://www.virginie-morgand.com/ABC-du-Marin

06/12/2016

Jules Verne, Voyage au centre de la Terre

16-12-verne voyage centre terre simler.jpg

« Descends dans le cratère du Yocul de Sneffels que l’ombre du Scartaris vient caresser avant les calendes de juillet, voyageur audacieux, et tu parviendras au centre de la Terre. Ce que j’ai fait. Arne Saknussemm. » Quand le jeune Axel dévoile à son oncle le contenu d’un message « runique », le vieux savant, l’estimable Professeur Lidenbrock, fait illico ses malles – et nous entraîne dans un voyage extraordinaire. Entre science et fiction, bien malin celui qui fera d’emblée la différence ! En 1864, date de la première publication du roman, nos connaissances sur le centre de la Terre n’étaient pas aussi avancées, ce qui permettait mille fantaisies au romancier. Les illustrations d’Isabelle Simler traduisent à merveille les visions (pseudo-)scientifiques et l’humour de Jules Verne : réalistes ou oniriques, délicates et intrigantes, elles prolongent avec élégance le rêve et le voyage. Le recueil est de plus très bien réalisé : beaux papiers (bouffant et cristal), encre bleu noir, signet, reliure bradel cartonnée : un très beau cadeau. Et, promesse d'éditeur, d'autres romans de Jules Verne seront republiés dans cette collection.

 

Dès 12 ans

Jules Verne, Voyage au centre de la Terre, Illustrations d’Isabelle Simler, Editions Courtes et Longues, 2016, 205 p., 29,90 €

05/12/2016

Thierry Dedieu, Les bonshommes de neige sont éternels

Dedieu, les bonshommes de neige sont éternels.jpg« Au petit matin, Ecureuil, en premier, montra le bout de son nez. En chemin, il passa à côté du repaire de Chouette qui venait à peine de s’endormir après une longue nuit de veille. - Tu dormiras quand tu seras vieille ! lui dit Ecureuil. Les autres sont déjà en route. » Les autres, ce sont le hérisson et le lapin, qui se retrouvent autour de leur ami le bonhomme de neige. Mais l’inquiétude les gagne… Que va-t-il devenir une fois la neige fondue ? Les quatre amis vont découvrir que, malgré les apparences, le bonhomme de neige n'a pas disparu. Le cycle naturel de l'eau l'a transformé et entraîné dans de merveilleuses aventures entre la mer et le ciel. Un bel album pour faire découvrir en poésie le cycle des saisons et de l’eau, mais aussi – et surtout – la force de l’amitié et cette éternité que pressentent même les enfants. Le tout servi par la plume fine et le pinceau plein d’humour (à moins que ce ne soit le contraire) de Thierry Dedieu, plus optimiste que Jacques Prévert sur la survie des bonshommes de neige.

Dès 3 ans

Thierry Dedieu, Les bonshommes de neige sont éternels, Seuil Jeunesse, 2016, 34 p., 18 €

02/12/2016

Noël traditionnel, rites païens et sacrés

IMG_1639.JPGSaint Nicolas et le Père Fouettard, Tante Arie, dame Holle, seront-ils cette année au pied de votre sapin ? N’oubliez pas non plus, dans la crèche, le pistachié et le ravi… Comment allumerez-vous la bûche dans votre foyer - une vraie, pas celle au chocolat ? De l’Alsace à la Corse, du Berry à l’Ariège, chacune de nos provinces a conservé ses traditions pour fêter le solstice d’hiver et la fête de la Nativité. Cette revue fait ainsi revivre diverses célébrations et propose contes et légendes à lire à la veillée, du temps où les bêtes parlaient et où les anges côtoyaient les lutins.

Pour les adultes, avec des contes à lire aux enfants

Noël traditionnel, rites païens et sacrés, Contes et Légendes Magazine, n° 1, nov.-déc. 2016, 146 p., 9,50 € en Maisons de la presse.

01/12/2016

Suzanne Max, Liann et le bâton de pluie

liann baton de pluie suzanne max.pngLiann n’est encore qu’un enfant, mais un jour il régnera sur le peuple fabuleux des faunes ! En attendant, son grand-père, le roi Silvère, le charge d’une importante mission : rendre son pouvoir magique à un mystérieux bâton de pluie… Liann quitte donc la sécurité de sa forêt pour s’aventurer, une fois de plus, dans le monde des hommes. Hélas, la jalousie de son ami Khali pourrait bien contrarier ses plans et le mettre en danger. La fée Capucine et l’elfe facétieux pourront-ils l’aider dans sa tâche ?

Suzanne Max livre ici le 3e tome des aventures de Liann, toujours confronté aux dangers que constitue une approche égoïste et mercantile des ressources naturelles ; ici, Liann et ses amis devront « libérer » un ruisseau dont les eaux sont retenues par un barrage construit à son seul usage par un riche propriétaire terrien. Une fable écologique dont les héros – enfants humains et animaux - sont guidés par le « petit peuple ». Liann et la forêt menacée, que j’avais chroniqué en mars (ici), vient d'obtenir le prix 2016 « Lire et écrire en Gascogne », un bel encouragement pour Suzanne Max.

Dès 8 ans

Suzanne Max, Liann et le bâton de pluie, illustrations d’Alain Benoist, Editions Ex Aequo, 2016, 62 p, 12 € - http://editions-exaequo.fr

29/11/2016

Camille Chincholle et Mathilde Bréchet, Moi, j’aime Noël

16-11-chincolle moi j aime noel.jpg« Moi, j’aime Noël et retrouver tous mes cousins. Les voilà ! Derrière les rochers… » Il suffit en effet des soulever le petit volet pour découvrir les cousins des ours. Et le bouquetin, aime-t-il aussi fêter Noël ? Quelles surprises partagera-t-il avec le lièvre, le renard et l’hermine ? Un album « tout carton » aux couleurs vives pour faire patienter les petits lecteurs !

Dès avant 3 ans

Camille Chincholle et Mathilde Bréchet, Moi, j’aime Noël, Gallimard Jeunesse, coll. « Mes tout premiers livres », 2016, 10 p., 15 €

28/11/2016

André Maurois, Le pays des Trente-six mille volontés

16-11 maurois pays 36000 volontés.jpgQuelle fillette de sept ans n’a pas un jour rêvé de devenir fée ? de ne plus obéir du matin au soir ? d’en oublier ses tables de multiplication ?

Et voici que le corbeau Honteuzékonfu – enfin, le très respectable André Maurois (1885-1967), qui dix ans plus tard, sera académicien – propose à la petite Michelle de rejoindre le Clos Magique, où elle pourra enfin faire ses trente-six-mille volontés ! Choisir des ailes, apprendre à se servir d’une baguette magique, maîtriser le vol – et l’atterrissage - ou parfois l’apommissage quand il s’agit de se poser sur un pommier - tout cela est inattendu, délicieux, merveilleux…

Mais à l’arrivée, il ne s’agit pas de prendre le thé avec le Lièvre de Mars ou de jouer avec Peter Pan. Pas vraiment… Car le nonsense et la fantasy se teintent vite de morale. La reine des fées « folle et charmante » se désintéresse de son petit peuple. Et quand des dizaines de petites voix crient ensemble «je veux », « je ne veux pas », la bataille devient générale… La seule « volonté » qui reste permet tout juste de rentrer chez soi.

Les illustrations colorées de l’artiste belge Alice De Page conviennent parfaitement à cette réédition au format d’un bel album cartonné- vous pouvez en voir certaines ici.

Dès 9 ans (ou dès 7 ans si le livre est lu à haute voix par un adulte)

André Maurois, Le pays des Trente-six mille volontés, illustrations d’Alice De Page, Gautier Languereau, 2016, 64 p., 14,50 €

25/11/2016

Mon calendrier de coloriages de l’Avent

16-11 calendrier de coloriages de l avent.jpgLe 1er décembre, « au pôle Nord, tous les amis du Père Noël arrivent pour l’aider », comme cet ours sur sa luge. Le 7 décembre, « dans les rues, les décorations sont installées » et le 10, « Ça y est ! Le sapin est décoré ! » Pour chaque jour, une page de coloriage est proposée, avec une petite phrase pour se mettre dans l’ambiance. En bonus, 75 autocollants et un poster géant. Mais surtout, en bas de chaque page, une dédicace : « ce dessin a été réalisé par …… pour …. », qui incite l’enfant à offrir son dessin – c’est ce qui m’a fait craquer !

De 3 à 7 ans

Mon calendrier de coloriages de l’Avent, Editions 1, 2, 3 Soleil !, 2016, 52 p., 5,95 €

24/11/2016

Fred Elola et Olivier Giommi, A l’origine des expressions françaises

16-11 bescherelle jeu expressions françaises.jpegD’où vient l’expression « haut les cœurs ! » ? Origine n°1 : « ‘Haut les cœurs !’ désigne le signal donné aux marins pour effectuer les manœuvres susceptibles de faire chavirer l’estomac des passagers ou des nouvelles recrues, en guise de baptême ou de bizutage ». Hum, hum, pas si sûr… Alors, optez-vous pour l’origine n°2 ? « Le cœur désigne non pas l’organe, mais le principe. Le courage en est la manifestation. Il faut encourager (‘haut !’) l’homme de cœur à se conduire avec courage. » Cette origine vous semble plausible, mais voilà qu’une 3e origine vous est proposée : « Dans le jeu de la manille coinchée, un joueur qui annonce ‘haut les cœurs !’ prétend pouvoir ramasser tous les cœurs de la partie et ainsi gagner vingt points de bonus. » Cette origine-là est trop belle pour être honnête ! Si vous avez parié pour la 2e origine avant même de connaître la 3e, vous avez gagné 2 points – mais si vous avez attendu que le meneur de jeu ait lu la 3e possibilité, vous n’aurez gagné qu’un point pour cette même réponse n°2. Le jeu comprend ainsi 118 cartes, plus 40 autres portant sur des expressions dont l’origine est trouble. Après quelques parties ponctuées de fous rires, l’origine d’expressions telles « faire du plat », « à brûle-pourpoint », « veiller au grain » ou « filer à l’anglaise » n’auront plus de secret pour vous. Réflexion, connaissances et astuce seront les meilleurs alliés des joueurs !

Grands adolescents et adultes

Fred Elola et Olivier Giommi, A l’origine des expressions françaises, un jeu Bescherelle, Editions Hatier, 2016, 15,95 €