Mot-clef

usborne

Felicity Brooks, Pâques, mes petits autocollants

Savez-vous que le gouvernement irlandais a publié une dépêche autorisant le lièvre de Pâques à circuler en Irlande, malgré le confinement, pour remplir sa mission ? Distribuer les œufs et les chocolats dans les jardins ! La Poste française m’a apporté hier cet album de saison : des œufs par dizaines, des agneaux, des lapins, des poussins et des fleurettes, plus de 250 autocollants réutilisables à mettre en scène. Alors, oui, les cloches et les poissons traditionnels de notre enfance ont disparu de l’imagerie, même profane, liée aux fêtes pascales mais nous ne bouderons pas notre plaisir tant que les paniers se rempliront de douces surprises !

Dès 3 ans

Felicity Brooks, Pâques, mes petits autocollants, illustrations de Malu Lenzi, Usborne, 2020, 16 p, 250 vignettes, 5,95 € — Imprimé en Chine

Lucy Bowmann, Noël avec autocollants

Les vitrines scintillent, les nuits s’allongent – et les mercredis après-midi deviennent un peu longs à occuper ! Avec plus de 800 autocollants, dont de nombreuses vignettes brillantes, les enfants compléteront de jolies scènes hivernales et festives : des bonshommes de neige, des jeux sur un lac gelé, la décoration du sapin, l’atelier du père Noël et sa hotte à remplir de cadeaux. Les autocollants pourront aussi servir à créer des cartes de vœux ou des étiquettes cadeaux- selon votre propre interprétation du Père Noël : créateur, fournisseur ou distributeur de cadeaux ? Magique, c’est sûr !

Dès 5 ans

Lucy Bowmann, Noël avec autocollants, illustrations de Stella Bagott, Usborne, 2019, 23 p., 6,50 € — Imprimé en Malaisie

Struan Reid, Fenêtre sur les ponts, les tours et les tunnels

Que se passe-t-il si l’on fait passer des éléphants sur un pont à poutres, le plus simple des modèles de ponts ? Le pont risque de se rompre, sauf s’il comporte suffisamment de piles pour limiter la pression – ou si les éléphants passent à tour de rôle ! Pont en arc, pont à treillis, pont à haubans, chacun a des caractéristiques particulières. Et quelles sont celles du Tower Bridge londonien ou de notre viaduc de Millau ?
Ponts, tours, tunnels : cet album initiera les jeunes lecteurs aux lois de la physique et à la complexité de leur construction. De quoi faire naître des vocations d’ingénieurs !

Dès 9 ans

Struan Reid, Fenêtre sur les ponts, les tours et les tunnels, illustrations d’Annie Carbo, Usborne, 2019, 16 p., 12,50 € — Traduit de l’anglais. Avec des rabats.

Lisa Jane Gillespie, Habille… Les mythes grecs

Lisa Jane Gillespie, Habille… Les mythes grecs

Elle porte un plastron de métal sur sa robe, un casque sur ses longs cheveux, une lance à la main et une chouette sur l’épaule… Elle, c’est Athéna, « la déesse de la guerre et de la sagesse. Pendant les batailles, les guerriers grecs s’en remettent à elle. Si elle considère qu’un guerrier le mérite, elle le protège, dans les combats comme dans les quêtes dangereuses ». Après une visite du Mont Olympe, les petites mains iront aussi habiller Apollon, Artémis, Dédale, Persée ou le roi Midas. Et s’ils collent des oreilles d’âne à Icare, ce ne sera pas définitif, les 220 autocollants sont repositionnables.

Dès 6 ans

Lisa Jane Gillespie, Habille… Les mythes grecs, Usborne, coll. « Habille… », 2019, 24 p., 6,50 € — Traduit de l’anglais.

Struan Reid et Diego Diaz, Habille… le roi Arthur

Struan Reid et Diego Diaz, Habille… le roi Arthur

« Accompagné des chevaliers Ector et Kay, le jeune Arthur arrive en ville. Tous se rassemblent autour d’une énorme pierre dans laquelle est plantée une épée. Seul l’héritier légitime du trône de la Bretagne celtique pourra l’en sortir. Un par un, tous les chevaliers du royaume s’y essayent en vain : seul Arthur réussit. » Cette épée, c’est Excalibur autour de laquelle le Roi réunira ses chevaliers. Mais Merlin comme Morgane veillent dans l’ombre… Cet album narre la légende arthurienne en quelques phrases, qui donnent un cadre à l’activité proposée : habiller le roi et son entourage grâce à plus de 140 autocollants. Casques, hauberts, armes et armures, épées et coupes, robes et manteaux donneront fière allure aux héros légendaires. J’y ai appris que la Table ronde a été offerte en cadeau de mariage à Arthur et Guenièvre par Léodagan, père de la mariée, lequel était déjà au service d’Uther Pendragon, le père d’Arthur.

Dès 6 ans

Struan Reid et Diego Diaz, Habille… le roi Arthur, Usborne, 2019 (réed. de 2016), 24 p. + les autocollants, 6,50 € — Traduit de l’anglais

Mon premier bloc de jeux de Noël

Mon premier bloc de jeux de Noël

« Quel sentier doit suivre le père Noël pour rejoindre Rodolphe, le renne au nez rouge ? » Dans la neige, quel fouillis, chacun a creusé son chemin, alors, lequel suivre ? « Y a‑t-il assez de carottes pour que chaque renne en mange une ? » Question importante, quand on sait que les rennes du Père Noël déposent leurs cadeaux en priorité dans les maisons qui leur offrent des carottes.
Ce bloc propose près de 200 jeux et activités sur le thème de Noël : casse-têtes, dessins, points à relier, mots mêlés, jeux des différences et jeux de logique simples. De quoi amuser les enfants pendant les vacances, lors des longs trajets ou pendant les préparatifs des fêtes de fin d’année.

Dès 6 ans

Mon premier bloc de jeux de Noël, Usborne, 2017, 95 p., 7,95 €

Je décore mes fenêtres pour Noël

Je décore mes fenêtres pour Noël

Village illuminé, traîneau du Père Noël, étoiles, maisons de pain d’épice… cet album propose les motifs traditionnels de Noël, à colorier sur du papier calque.
Sur la page de gauche, l’image est en couleurs, sur la page de droite, les contours de la même image sont imprimés sur une feuille de papier-calque à colorier en s’inspirant de la page de gauche ou au gré de son imagination. Au crayon de couleur pour un effet plus doux ; au feutre pour un effet plus marqué. Chaque image devient un vitrail grâce aux pages de papier-calque détachables. Une bonne idée pour décorer les fenêtres de la maison, d’autant plus festive qu’on s’y mettra à plusieurs.

Dès 5 ans

Je décore mes fenêtres pour Noël, Usborne, 30 p. + 28 p. de papier calque, 7,95 €

Anna Milbourne, Casse-Noisette

Anna Milbourne, Casse-Noisette

« Noël était un moment magique pour Fritz et Marie. Le sapin scintillait, et il y avait plein de cadeaux – un cheval à bascule, un petit train à vapeur et des soldats de plomb. Mais le cadeau préféré de Marie était une poupée casse-noisette, qui cassait de vraies noix avec ses dents. » Magie de Noël, et magie du conte de Casse-Noisette, puisque Marie va se trouver « rétrécir à la taille d’une poupée » et entraînée dans des folles aventures, jusqu’à rencontrer le roi des souris. Cette version adaptée du conte est illustrée de couleurs vives, et surtout, riche en découpes de toutes sortes, étoiles et décorations.

Dès 3 ans

Anna Milbourne, Casse-Noisette, illustrations de Karl James Mountford, Usborne, coll. « Coucou ! Mes contes de fées », 2018, pages cartonnées, 9,95 € — Traduit de l’anglais par Eleonore Souchon. Imprimé en Chine

N. Ryan, Jo Moore, J. Russel, Habille les rois et les reines

N. Ryan, Jo Moore, J. Russel, Habille les rois et les reines

Pierres précieuses, or, soieries, fourrures, brocarts… De Nefertiti à Elizabeth II, de Louis XIV à Napoléon, jamais le roi – et encore moins la reine – n’est allé nu – sauf dans les contes. La richesse de leurs vêtements ne laissera aucune fillette indifférente. 170 autocollants et quelques explications : le roi Dagobert ne mettra plus sa culotte à l’envers !

Dès 6 ans

N. Ryan, Jo Moore, J. Russel, Habille les rois et les reines, Usborne, 2013 — 2018, 24 p., 5,50 €

Emily Bone et Laura Cowan, Histoire de la mode

Emily Bone et Laura Cowan, Histoire de la mode

Des fourrures portées par Œtzi il y a 5000 ans aux pattes d’éléphant des années 1970, cet album propose un vaste panorama de la mode vestimentaire. Chiton et péplos, braies et torques, vertugadins, franges, tournures et lamé, que d’inventivité dans l’art de se vêtir ! Loin de se limiter aux modes aristocratiques et coûteuses, les auteurs présentent aussi les vêtements simples et pratiques des paysans et quelques tenues bien amusantes, comme les costumes de bain 1900. Les explications sont claires et détaillées, et les illustrations élégantes et de bon goût.

Chez le même éditeur, les fashionatas en herbe sauront aussi trouver albums à colorier, autocollants et figurines de papier à habiller pour stimuler leur créativité.

Dès 8 ans

Emily Bone et Laura Cowan, Histoire de la mode, Usborne, 2017, 111 p., 12,95 € — Traduit de l’anglais.

Atlas de l’Europe illustré (Collectif)

Atlas de l’Europe illustré (Collectif)

Qu’est-ce que le « picigin » et dans quel pays y joue-t-on ? Où trouve-t-on des maisons coniques nommées trulli ? Dans quel pays se situe la chaussée des Géants ? Que signifie « Zdravo ! » en bosniaque ? Qui a inventé l’imprimerie ? En dix grandes cartes, voici une vision de notre Europe à portée des enfants dès 9 ans, avec la présentation de nombreuses traditions enracinées et bien vivantes, du marché de Noël de Nuremberg à l’arbre de Mai suédois et aux danses irlandaises. Avec plus de 350 autocollants.

Dès 9 ans

Collectif, Atlas de l’Europe illustré, coll. « Autocollants », Usborne, 2017, 7,95 € — Traduit de l’anglais

Felicity Brooks, Jolis jardins

Felicity Brooks, Jolis jardins

Fleurs printanières, jardin à papillons, bord de mer ou bord de mare, prairie estivale, jardin méditerranéen ou champêtre, jardin tropical et le jardin de cactus, jardin japonais et paysage d’hiver : soit onze jardins à compléter avec des décalcomanies à transférer à sec (qui se souvient des décalcomanies à laisser tremper ?). Il suffit donc d’un stylo à bille fine et de patience pour décoller et placer une foule de petites vignettes – certaines sont minuscules – et faire ainsi vivre des paysages raffinés. Les décalcomanies sont rangées dans une pochette attachée à l’intérieur du livre, ce qui évitera de les perdre. Un cadeau astucieux venu d’Angleterre, pays de jardiniers patients.

De 5 à 8 ans

Felicity Brooks, Jolis jardins, illustrations de Janine Bethan, Usborne, 2017, 26 p., 15 € — Avec des décalcomanies.