Mot-clef

Philippe Dumas

Zacharias Topelius, Refanut, le navire fantastique

Zacharias Topelius, Refanut, le navire fantastique

« Le navire L’Espoir était amarré dans le port. On avait permis à une foule de gamins de monter à bord et de grimper dans la mâture. Quelques-uns se risquèrent jusqu’à la hune de misaine, deux parvinrent au petit hunier et un autre voulut savoir, au moins une fois dans sa vie, ce qu’on ressentait sur la vergue de cacatois. » Heureux gamins ! Mais, par une coquetterie du Finlandais Zacharias Topelius (1818–1898), L’Espoir, resté à quai, ne sert que de décor à l’histoire complètement loufoque d’un autre navire, le Refanut. Dépassés, les Marseillais, avec leur sardine qui bouche le Vieux-Port ! Le Refanut, lui, se coince dans le golfe de Botnie, rien de moins ! Les illustrations de Philippe Dumas sont toute en humour et en finesse, et la réalisation tient les promesses de ce petit éditeur plutôt lusitanien, de la belle ouvrage !

Dès 9 ans

Zacharias Topelius, Refanut, le navire fantastique, illustrations de Philippe Dumas, Chandeigne, 2007, 60 p., 15 €

Philippe Dumas, Une ferme d’autrefois

Philippe Dumas, Une ferme d’autrefois

Quand l’auteur vivait en Angleterre, près d’Oxford, à la fin des années 1980, il habitait à côté d’une ferme modèle, où les hommes, « comme autrefois », respectaient le cycle des saisons et vivaient en harmonie avec la nature. Il a croqué, « sur le vif », les gestes traditionnels quotidiens, notamment autour de la traite et de la transformation du lait. Les légendes, discrètes, n’empiètent pas sur l’élégance des dessins aquarellés, dont le raffinement se conjugue à la précision documentaire, avec un savoir-faire très british.
Depuis, le manoir de Cogges est devenu un musée vivant, qui permet de découvrir la vie rurale de l’Oxfordshire à l’époque victorienne.
Un bel album à feuilleter au coin du feu, un dimanche d’automne, après avoir initié les enfants au rituel des scones et des muffins faits maison.

A partir de 5 ans

Philippe Dumas, Une ferme d’autrefois, Ecole des loisirs, 1997. Réédition : sept. 2010, 48 p., 14,50 €