Mot-clef

Les Petits Platons

Marion Kadi et Abram Kaplan, Newton et la confrérie des astronomes

Marion Kadi et Abram Kaplan, Newton et la confrérie des astronomes

Ce beau matin de 1682, Isaac Newton s’émerveille : son voisin a sept chats ! « Un chat rouge, un chat orange, un autre jaune, un vert, un bleu, un indigo et un violet. » Ou bien, n’en a‑t-il qu’un, couleur de chat ? Car notre savant a chaussé de curieuses lunettes, faites de « prismes en verre à cinq faces », lesquels décomposent la lumière blanche. Passionné d’optique, Newton a aussi construit une longue-vue, dont la perte va déclencher une série d’aventures et de rencontres plus loufoques les unes que les autres : on y croisera quelques pingouins mais surtout la « confrérie des astronomes », à laquelle appartiennent Ptolémée (curieusement féminisé), Copernic, Galilée, Kepler, Descartes, Leibnitz et Halley. Le temps d’un voyage spatial, à la découverte des grandes théories de la science moderne.

Dès 10 ans

Marion Kadi et Abram Kaplan, Newton et la confrérie des astronomes, illustrations de Tatiana Boyko, Les Petits Platons, 2018, 64 p., 14 € — Imprimé en Europe

Les Petits Platons, c’est aussi une librairie qui organise des ateliers philo pour les enfants et les adolescents.

Yan Marchand, Socrate président !

Yan Marchand, Socrate président !

Imaginez la surprise de Socrate, revenu dans notre XXIe siècle pour tenter de faire valoir la justice et la paix… Qu’il est loin, le Ve siècle avant J.-C. où il philosophait sous le soleil d’Athènes ! Et pourtant, ici comme là-bas, les hommes sont tout autant avides de vaines richesses et de discours lénifiants. Et encore plus, eh oui, quand s’annoncent des élections… présidentielles. Sur la trame du Gorgias de Platon, Yan Marchand invite le lecteur à réfléchir sur les techniques de manipulation de l’opinion, sur l’ordre social et la justice. Au terme d’une campagne effrénée, qui sera élu président, de Gorgias ou de Socrate ?
Les illustrations très colorées de Yann Le Bras sont pleines d’humour, notamment quand on voit nos deux protagonistes contempler un immense supermarché. Mais pourquoi donc avoir donné à Gorgias les traits d’un certain Donald Trump ? Est-ce bien politiquement conforme ?

La collection des Petits Platons a pour projet d’initier les enfants dès 9 ans à la philosophie et, au-delà de ses parutions, propose des ateliers philo.

Dès 9 ans

Yan Marchand, Socrate président !, illustrations de Yann Le Bras, Les Petits Platons, 2017, 64 p., 14 €

Claude-Henri Rocquet, Erasme et le grelot de la Folie

Claude-Henri Rocquet, Erasme et le grelot de la Folie

« Il fut baptisé sous le nom de Gérard, en 1468 ou 1469, à Rotterdam, mais il désire aujourd’hui qu’on l’appelle Erasme, parce qu’en grec ce nom signifie le ‘désiré’, ‘l’aimé’. Qu’est-ce qui le tourmente ? La lune ? La pleine lune ? On dit qu’elle tourneboule les esprits. » Demain, le jeune homme doit prononcer un discours devant les professeurs de la Sorbonne. Sera-t-il alors admis comme maître ? Et voilà que Marotte se pique de lui souffler son texte…
Dans une farandole échevelée digne des plus grands carnavals, passent Saint Thomas et Diogène, les proverbes flamands – ceux du tableau éponyme de Brueghel l’Ancien – dansent avec ceux de Villon, avant de nous embarquer sur la nef des fous… Bref, impossible de reprendre son souffle avant la fin du rêve d’Erasme !
La collection des « Petits Platons » a pour vocation de faire connaître et aimer la philosophie. Les ouvrages, malgré leur petit format et leurs illustrations dynamiques, s’adressent à des collégiens et à des lycéens déjà « armés » d’une solide culture générale.
L’équipe des Petits Platons organise aussi des ateliers et des rencontres philo. Dès janvier notamment, les Petits Platons remontent sur les planches de l’Odéon à Paris pour une nouvelle saison d’ateliers philo.

Adolescents et adultes

Claude-Henri Rocquet, Erasme et le grelot de la Folie, illustrations de Céline Le Gouail, Les Petits Platons, 2012, 64 p., 14 €