Mot-clef

la belle au bois dormant

Lotte Reiniger, La Belle au bois dormant

Lotte Reiniger, La Belle au bois dormant

« Il était une fois, dans un superbe château entouré de forêts, un roi et une reine au comble de la joie depuis la naissance de leur petite fille tant attendue. Elle était si jolie qu’ils choisirent de l’appeler Belle, tout simplement. » Et ils invitèrent toutes les fées du voisinage à venir déposer leurs dons au pied du berceau. Toutes, Eh non, il en manquait une, et c’était la plus méchante… Cet album reprend le conte en l’illustrant d’un choix de superbes papiers découpés de Lotte Reiniger (1899–1981), une réalisatrice allemande qui fut une pionnière du film d’animation en silhouettes. Ces silhouettes se déplient devant des décors féériques – qui le seront plus encore si vous éclairez les scènes d’un mince rayon lumineux. The Sleeping Beauty parut en 1954, il durait 10 minutes, et vous pouvez l’admirer ici, en anglais.

Dès 6 ans, pour enfants soigneux

Lotte Reiniger, La Belle au bois dormant, Editions des Quatre fleuves, 2016, 19,90 €. Traduit de l’anglais.

Jakob et Wilhelm Grimm, La Belle au bois dormant

Jakob et Wilhelm Grimm, La Belle au bois dormant

« La onzième dame venait juste de prononcer son vœu quand soudain la treizième entra. Puisqu’on ne l’avait pas invitée, elle allait se venger ! Et sans saluer ni daigner regarder personne, elle s’écria : ‘La fille du roi, quand elle aura quinze années, à un fuseau se piquera et morte tombera.’ Et sans plus rien ajouter, elle fit demi-tour et quitta la salle. L’effroi fut général. C’est alors que la douzième dame s’avança. Comme elle ne pouvait annuler l’affreux serment, mais juste en atténuer la dureté, elle déclara : ‘La fille du roi ne mourra pas, mais dans un sommeil sombrera qui cent ans durera.’ » Ah, ces dames fées… Voici, traduite avec finesse et illustrée avec délicatesse et élégance, la version intégrale des frères Grimm, dans laquelle un certain jouvenceau a bien de la chance d’arriver les cent ans écoulés. Ce n’est pas une nouveauté, mais l’album est toujours disponible.

Dès 6 ans

Jakob et Wilhelm Grimm, La Belle au bois dormant, illustrations de Sibylle Delacroix, Casterman, albums Duculot, 2002, 30 p., 13,95 €

Les frères Grimm, La Belle au bois dormant

Les frères Grimm, La Belle au bois dormant

« Il était une fois un roi et une reine qui se disaient chaque jour : ‘Ah, si seulement nous avions un enfant !’ Mais hélas, il n’en venait pas. Un jour que la reine prenait son bain, une grenouille bondit hors de l’eau et lui dit ces mots : ‘Ton désir se réalisera. Avant que l’année ne soit écoulée, tu mettras au monde une fille. » Ainsi débute le conte. Mais, pas de chance, le roi et la reine, pourtant à la tête d’un opulent royaume, n’ont que douze assiettes d’or dans leur buffet, et les fées, elles, sont treize… Imaginez la colère de celle qui ne fut pas invitée ! La suite est connue : les vœux, le fuseau, le bois dormant, le prince charmant.
Affichiste de renom, Herbert Leupin (1916–1999) pratiquait cet « art du sourire » qui nous fit aimer le cirque Knie et le chocolat Milka. Pour “La Belle au bois dormant”, il n’hésite pas à utiliser de grands à‑plats de couleurs vives et parsème ses illustrations de détails humoristiques : quelle drôle d’idée de poser une couronne sur toutes les têtes : hiboux, poissons, lézards et champignons !

Dès 5 ans

Les frères Grimm, La Belle au bois dormant, illustrations d’Herbert Leupin, Editions Langlaude, 2012, 20 p., 10,14 €
Deux autres contes de Grimm, dans la même collection, et du même illustrateur :
“Blanche-Neige et les sept nains”, Editions Langlaude, 2012, 20 p., 11 €
“Le Chat botté”,  Editions Langlaude, 2012, 20 p., 11 €