Mot-clef

kaléidoscope

Anna Walker, Lottie & Walter

« Lottie avait un secret. […] Lottie était la seule à savoir qu’un requin se cachait au fond de la piscine. » Et chaque samedi, Lottie avait mal au ventre et restait assise au bord du bassin. Jusqu’au jour où apparut Walter, « très occupé à chantonner Oumbelli dou, loumbelli la, loupiii lou ! ». Longues moustaches, belles défenses, est-il sorti « De l’autre côté du miroir » de Lewis Carroll, ce sympathique morse joueur ? Toujours est-il que notre Lottie, un beau samedi, sauta… de l’autre côté de l’eau. Bravo, Lottie !

Dès 4 ans

Anna Walker, Lottie & Walter, Kaléidoscope, 2020, 48 p., 13,50 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en Italie

Kate Read, Un renard, un livre à compter haletant

« Un renard affamé. Deux yeux rusés. Trois poules dodues. Quatre pattes de velours. » Voilà qui promet du suspens ! D’un côté, la ruse, de l’autre… la cohésion ! Car non contente de nous apprendre à compter jusqu’à dix, cette aventure se termine par cent ! Cent poules, imaginez-vous ! Kate Read use d’une palette éclatante de couleurs, et mêle joyeusement collages, peinture et impressions diverses pour faire virevolter renard et poulettes.

Dès 3 ans

Kate Read, Un renard, un livre à compter haletant, Kaléidoscope, 2019, 36 p., 13 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en Chine.

Magdalena Guirao-Jullien, Louna et la petite Tahitienne

Magdalena Guirao-Jullien, Louna et la petite Tahitienne

« Louna aime rêver. Louna aime le silence ». Mais arrive à l’école une nouvelle élève, Maeva, qui vient de Tahiti. « Une vraie Zébulette », qui papote, et qui remue, et qui se prend d’amitié pour notre Louna, qui n’en peut mais et la rabroue. Jusqu’à ce que Maeva lui montre une belle étoffe colorée, avec cases, palmiers et pirogues. Tout comme Louna avait traversé la toile de Jouy (voir Louna et la chambre bleue), la voilà qui entraîne Maeva « de l’autre côté », et nos deux fillettes de se réconcilier en pataugeant dans le marigot. Une histoire subtile et charmante, pour aider les timides à sortir de leur coquille.

Dès 5 ans

Magdalena Guirao-Jullien, Louna et la petite Tahitienne, illustrations de Christine Davenier, Kaléïdoscope, 2018, 40 p., 13 €

Akiko Miyakoshi, Le récital de piano

Akiko Miyakoshi, Le récital de piano

Momoko, fillette en robe de satin rouge et aux cheveux bien tirés, « attend à l’arrière de la scène avec tous ses amis du cours de piano ». Voilà venu le moment tant attendu – et tant redouté : son premier récital. Le piano à queue est bien imposant, la scène immense… Momoko, toute petite, est envahie par le trac. Elle n’a qu’une seule envie : disparaître dans un trou de souris. Sans doute le pense-t-elle très fort, car l’auteur de l’album, Akiko Miyakoshi, la prend au mot : une charmante petite souris fait irruption dans la salle et entraîne Momoko dans un récital parallèle, celui d’une troupe de cirque miniature bien plus drôle que le récital scolaire. A l’heure de se produire, Momoko aura oublié son trac et jouera comme une virtuose !

Dès 6 ans

Akiko Miyakoshi, Le récital de piano, Kaléidoscope, 2017, 40 p., 13 €

Ruth Krauss et Marc Simont, Par une journée d’hiver

Ruth Krauss et Marc Simont, Par une journée d’hiver

Souris des champs, ours, escargots, écureuils, marmottes… chacun dort bien au chaud dans son chez-soi tout douillet. Et puis, ça renifle, ça se bouge… Mais où donc courent-ils tous ? Le texte en forme de ritournelle, les dessins en noir et blanc à la fois simples et fouillés font de cet album une réussite poétique et graphique qui réjouira les petits. Une réédition bienvenue, en format réduit, d’un album de 1991.

Tout-petits, avant 3 ans

Ruth Krauss et Marc Simont, Par une journée d’hiver, Kaléidoscope, 2015, 40 p., 12 €

John Burningham, Le Zoo derrière la porte

John Burningham, Le Zoo derrière la porte

« Un soir, au moment où elle allait d’endormir, Sylvie crut voir une porte dans le mur de sa chambre. Elle se dit qu’elle regarderait le lendemain matin pour vérifier si la porte était toujours là. » Le lendemain, le soir venu, Sylvie, munie d’une lampe de poche, découvre un escalier secret derrière la porte. Au bout ? Un zoo ! Mais voilà que les animaux, non contents de jouer avec leur nouvelle amie, s’invitent à la maison…

Dès 3 ans

John Burningham, Le Zoo derrière la porte, Kaléidoscope, 2014, 48 p., 14 €

Magdalena Guirao-Jullien, Louna et la chambre bleue

Magdalena Guirao-Jullien, Louna et la chambre bleue

« Louna est une petite fille très timide, qui parle peu mais qui observe tout. » Une rêveuse, toujours dans la lune, un peu perdue dans ce monde trépidant. Le calme, Louna le trouve chez sa grand-mère, et plus particulièrement dans une chambre bleue tapissée de toile de Jouy. Qui n’a jamais rêvé, du fond de son lit, d’emprunter une balancelle aux bergères ou de se pencher au bastingage d’une goélette ? Louna, elle, en compagnie d’un chien rouge, dévide dans ces paysages idylliques un fil d’Ariane coloré et, mutine, ajoute ici ou là un chapeau pointu, un ballon ou un bel oiseau. Bravo Louna !

Dès 5 ans

Magdalena Guirao-Jullien, Louna et la chambre bleue, illustrations de Christine Davenier, Kaléidoscope, 2014, 32 p., 13 €

Stéphane Henrich, La contrebasse

Stéphane Henrich, La contrebasse

« Sa chère contrebasse ! Toute sa jeunesse ! Tant de merveilleux souvenirs ! » M Lamy, dont la dégaine laisse présumer qu’il fut autrefois un jeune cadre dynamique, se prend de nostalgie devant sa contrebasse reléguée au grenier. Pour lui, oui, mais qu’y peut sa fille Charlotte, une blondine haute comme la moitié d’un violoncelle ? Et pourtant… « Les cordes changées, l’instrument accordé… A toi de jouer, ma Charlotte ! » Mais que veut donc Charlotte ? Allez, je vous le souffle : elle se rêve en kimono sur un tatami, notre Charlotte ! Les aquarelles de Stéphane Henrich s’inscrivent dans la veine des dessins de Sempé : jamais vachards… quoique…
A méditer avant d’inscrire vos rejetons au conservatoire, que vous en soyez, ou non, sorti avec un premier prix.

Dès 6 ans

Stéphane Henrich, La contrebasse, Kaléidoscope, 2013, 34 p., 12,80 €

Elsa Oriol, Déméter et Perséphone, un mythe grec

Elsa Oriol, Déméter et Perséphone, un mythe grec

« Il n’y avait qu’une seule saison en ce temps-là, et elle était toujours belle. La nature était continuellement en floraison. […] Déméter, la déesse de la Terre, vivait dans cet Olympe généreux avec sa fille adorée, Perséphone. » Quand, un beau jour, « Hadès, le dieu du Royaume des morts, surgit des entrailles de la terre »… Les couleurs vives et le trait vigoureux d’Elsa Oriol peignent ce mythe fondateur en s’inspirant des belles lumières de la Grèce.

Dès 5 ans

Elsa Oriol, Déméter et Perséphone, un mythe grec, Kaléidoscope, 2009, 34 p., 19,30 €