Mot-clef

illustrations d’alice beniero

Isabelle Wlodarczyk, Argos, le compagnon d’Ulysse

Isabelle Wlodarczyk, Argos, le compagnon d’Ulysse

« En s’éloignant Ulysse a crié : “Et toi, Argos, prends soin de Télémaque !” J’ai aboyé une seule fois : promis ! » Et vingt ans ont passé ; c’est long, vingt ans, dans la vie d’un bon chien… Le jeune chiot agile et prompt à lever les lièvres dans les garrigues d’Ithaque a veillé sur le palais et ses habitants, sur Pénélope et sur Télémaque, puis il est devenu un bien vieux chien au poil grisonnant. Lorsqu’un jour, nous raconte-t-il, il le devine, « ce vieillard aux yeux ternes, au dos voûté par les années, c’est Ulysse. Pénélope ignore que l’homme qu’elle attend depuis toujours est de retour. Moi je le sens dans tous mes poils, dans mon cœur fatigué, dans mon âme de chien. C’est lui, Ulysse. » Une ultime caresse et Argos, après tant d’années, peut s’endormir « pour toujours, repu et heureux. Ulysse est rentré ».

Quelle belle leçon de patience et de fidélité nous a donnée Homère ! Isabelle Wlodarczyk donne ici la parole à Argos qui, à sa façon, nous raconte ce qu’il a compris de l’odyssée de son maître. Les illustrations d’Alice Beniero, d’un trait fort et énergique, nous font découvrir à ras de truffe le palais et ses habitants, les criques et les campagnes d’Ithaque. Emotions garanties.

Dès 6 ans

Isabelle Wlodarczyk, Argos, le compagnon d’Ulysse, illustrations d’Alice Beniero, Editions Amaterra, 2018, 40 p., 12,90 €

Sylvie Misslin, Marbre – Le David de Michel Ange

Sylvie Misslin, Marbre – Le David de Michel Ange

« Je suis un bloc de marbre. J’ai vu le jour dans la chaleur d’une carrière, en Italie. C’est Francesco, avec ses mains brunes et son savoir-faire, qui m’a arraché à la montagne. J’étais sa fierté. Puis, un étranger est venu un sculpteur. Il m’a choisi, moi. Où cet homme va-t-il m’emmener ? Que veut-il faire de moi ? Quel sera mon destin ? »

Voilà donc un bloc de marbre qui parle ? Un cube qui résiste, « bloc de patience », qui se refuse, qui se laisse oublier. Jusqu’à la rencontre, des années plus tard, avec le Maître, Michel- Ange. Et le bloc de marbre devint chef‑d’œuvre. Une narration décalée et très efficace, qui permet de bien comprendre le processus de création, les aléas techniques, l’inspiration et la nécessaire maturation d’une vision.

Dès 8 ans

Sylvie Misslin, Marbre – Le David de Michel Ange, illustrations d’Alice Beniero, Editions Amaterra, coll. « L’autre histoire », 2017, 44 p., 12,90 €