Mot-clef

hélium

Anouck Boisrobert et Louis Rigaud, Lou là-haut

« Je m’appelle Lou et, depuis que je suis toute petite, je rêve de toi. Est-ce ton nom qui te rend si proche ou tes grands yeux dorés comme les miens ? Aujourd’hui est un grand jour, je boucle mon sac pour enfin partir à ta rencontre. » Nous allons suivre Lou dans une belle randonnée en montagne, des alpages fleuris jusqu’aux neiges éternelles, à travers 5 doubles pages d’un superbe pop-up dont Anouck Boisrobert et Louis Rigaud expliquent ici la conception. « Pop-up » ? On peut aussi dire « livre animé narratif », et celui-ci raconte une belle histoire. Qui verra le loup ?

Dès 6 ans

Anouck Boisrobert et Louis Rigaud, Lou là-haut, Hélium, 2021, 5 doubles pages pop-up, 18,90 € — Imprimé en Chine

Béatrice Alemagna, Les choses qui s’en vont

« Dans la vie, beaucoup de choses s’en vont. Elles se transforment, elles passent. » Que ce soit le petit bobo, les poux, les larmes, toutes ces petites misères finissent par passer – et même quand les cheveux tombent comme les feuilles mortes, ce n’est pas si grave – et ça, on le voit bien avec ce jeu de calques qui modifient « juste un peu » les images et retiennent l’attention. Car le plus important vient à la fin : « Une seule chose ne s’en va pas. Et ne s’en ira jamais. Jamais. » mais qui n’est jamais dite non plus – c’est, vous l’avez deviné, immuable, solide et perpétuel, l’amour d’un parent pour son enfant. Ce livre d’artiste plein de trouvailles graphiques a obtenu en 2020 le Prix Sorcières.

Dès 4 ans

Béatrice Alemagna, Les choses qui s’en vont, Hélium, 2019, 70 p., 15,90 € — Imprimé en Belgique

Olivia Cosneau, Sitelles belles belles

Une sitelle ? C’est un très joli passereau, qui vit dans les arbres, se nourrit d’insectes et de graines, et chante sur plusieurs tons et mélodies. Le dos gris, le ventre orangé, l’œil marqué d’un long trait noir, voici notre vedette du jour. Ou plutôt nos six vedettes, qui d’apprêtent à s’envoler. Ce très beau pop-up se déroule sur une année et rend hommage à la nature et au cycle de la vie, à travers sept scènes animées hautes en couleur, pour suivre l’envol – et l’aventure – des sittelles d’une seule nichée. L’histoire et les illustrations d’Olivia Cosneau permettront aux enfants de découvrir les charmes et les dangers de la vie en forêt… et de s’amuser à reconnaître, planant au-dessus des sittelles ou cachés dans les buissons en pop-up, une quinzaine d’espèces d’oiseaux, mésanges, hirondelles, rapaces, rouges-gorges… mais saurez-vous tous les reconnaître ? Les effets de pop-up, dus à l’ingénieur papier talentueux qu’est Bernard Duisit, sont très réussis : ils donnent l’impression que les oiseaux vont s’envoler « pour de vrai ».

Dès 5 ans

Olivia Cosneau, Sitelles belles belles, ingénieur papier Bernard Duisit, Hélium, 2019, 14 pages cartonnées avec des pop-up et des flaps, 18,90 € — Imprimé en Chine

Delphine Chedru, Des petits trous

Neuf ronds, mais un seul trou… qui cache un œuf. Neufs ronds, mais deux trous, derrière lesquels se montrent deux poissons. Par un système de découpe, l’enfant va compter de page en page, de 1 à 10. En tournant la page, chaque chiffre dévoile un ensemble d’éléments : deux poissons, cinq ballons ou encore sept champignons. Sur un fond noir, les couleurs éclatent et permettent de visualiser chaque nombre. Car connaître la suite des chiffres comme une comptine, ce n’est pas compter : encore faut-il saisir chaque quantité. Très astucieux et très mathématique sous une apparente simplicité !

Tout-petits

Delphine Chedru, Des petits trous, Hélium, 2020, 40 p. cartonnées, 10,90 € — Imprimé en Chine

Sophie Vissière, Le Potager d’Alena

Sophie Vissière, Le Potager d’Alena

« Ce matin, comme tous les matins, pour aller à l’école, je passe avec maman devant un champ en friche. » « En friche », en voilà un mot savant ! Ce champ, au fil des jours, se transforme en un beau potager jusqu’au jour où, bien sûr, tous les légumes sont récoltés. Où ont-ils pu disparaître ? Tout simplement sur l’étal de la maraîchère, pour le régal des petits et des grands. Des dessins naïfs, parfois au ras de terre, parfois en vue aérienne, ce qui permet de suivre du doigt les chemins qui mènent au village.

Dès 5 ans

Sophie Vissière, Le Potager d’Alena, Hélium, 2017, 56 p., 13,90 €

 

Mathieu Lavoie, Frouch

Un petit bonhomme suivi de son âne porteur d’un panier d’œufs, une poule sur le chemin, un oiseau dans le ciel. a, ce sont les dessins. Le texte, lui, fait Cui ! cui !, Cot ! Cot !, Hihan ! De page en page, l’œuf est vendu, puis ajouté à un gâteau par une maman dont le bébé dort, bien accroché dans son dos. Et les onomatopées de sonner de plus belle : Zwiz ! Miam ! Tic, tic, tic… Jusqu’à ce que la maman s’endorme. Zzz… Et joue de la trompette. Tut ! Tut ! Alors, ce « Frouch » ? Il est suivi d’un « Pin-pon » tonitruant, car c’est le bruit du gâteau qui brûle dans le four ! De grands à‑plats de couleur, des bruits, cela fait une histoire qui ravira les amateurs de cris d’animaux. Un drôle d’album venu du Québec, où les chats font aussi « Miaou ! », les chiens « Ouaf ! » et la pluie « Plic, ploc ! ».

Avant 3 ans

Mathieu Lavoie, Frouch, Hélium, 2019, 64 p., 13,90 € — Imprimé au Portugal

Sabina Radeva, Sur l’Origine des espèces de Charles Darwin

« Darwin fit le tour du monde à bord du HMS Beagle, pour visiter des terres merveilleuses, étudier les animaux et recueillir des fossiles. » Au fil de ses voyages et de ses découvertes, il élabora sa théorie de l’évolution. Son ouvrage le plus important, « De l’Origine des espèces », fit grand bruit à sa parution en 1859. Imaginez-vous ! Nous autres humains aurions des ancêtres communs avec les singes ? La vieille Angleterre n’a pas trouvé cela très net ! Sabina Radeva, scientifique de formation, raconte et illustre cette aventure de la pensée avec force anecdotes et citations. Un album très frais, qui invite avec humour au voyage et à la réflexion.

Dès 6 ans

Sabina Radeva, Sur l’Origine des espèces de Charles Darwin, adaptation et illustration par Sabina Radeva, Hélium, 2019, 64 p., 16,90 €  — Imprimé en Chine. Traduit de l’anglais

Daniel Salmieri, Ourse et Loup

Daniel Salmieri, Ourse et Loup

« C’était une nuit sans vent et des flocons de neige scintillants tombaient à travers les arbres de l’épaisse forêt. Ourse se promenait, quand soudain elle aperçut quelque chose se détacher sur le blanc éclatant. Au même moment, Loup se promenait… » Ils marchent l’un vers l’autre. Que va-t-il se passer ? D’un accord tacite, ils vont repartir, côte à côte, pour découvrir la beauté du monde : la neige, un harfang, une clairière, des poissons pris sous la glace du lac… Jusqu’au moment où l’ourse repart vers sa tanière et e loup vers sa meute. Une belle histoire servie par des illustrations superbes, à voir ici (version anglaise), dans des tonalités hivernales réveillées parfois par une touche de jaune ou de rouge, avant que le printemps n’éclate de mille couleurs.

Dès 4 ans

Daniel Salmieri, Ourse et Loup, Hélium, 2018, 40 p., 14,90 € — Traduit de l’anglais. Imprimé au Portugal.

Auro Roselli et Laurent de Brunhoff, Les Chats de la tour Eiffel

Auro Roselli et Laurent de Brunhoff, Les Chats de la tour Eiffel

« Oh, regardez, s’exclama-t-il, un chat !
— Ne sois pas stupide, Arthur, répliqua sa mère. Il n’y a pas de chats sur la tour Eiffel.
— N’empêche, insista Arthur, il y a un animal avec quatre pattes et une queue au milieu de toutes ces poutres, tous ces boulons et tous ces écrous ! »
Un chat ? Non, une chatte, qui a échappé à la petite Adalgise, 8 ans aux cerises. Une chatte ? Bientôt accompagnée d’un papa chat, puis de chatons, puis de petits-chatons… Des chats qui font une concurrence tout à fait illégale aux guides touristiques. Pas de quoi fouetter un chat ? Que si… L’affaire remonte jusqu’aux plus hautes autorités, ce qui nous vaut une mise en boîte réjouissante des rouages de l’Etat, président, ministres, agent secret et conseiller tout aussi secret. Une mise en boîte, mais aussi une histoire douce, pleine de tendresse – où les grandes personnes elles-mêmes sont invitées à réfléchir avant d’appeler leur mère.
Ce roman illustré par Laurent de Brunhoff était connu des petits Américains depuis 1967 ; il était resté inédit en France, allez savoir pourquoi… Aucun de nos présidents n’a pourtant « un grand nez et un caractère abominable », foi de matou. Mais au fait, avez-vous vu des chats sur la tour Eiffel ?

Dès 5 ans

Auro Roselli, Les Chats de la tour Eiffel, illustrations de Laurent de Brunhoff, Hélium, 2018, 56 p., 14,90 € — Traduit de l’anglais. Imprimé au Portugal.

Olivia Cosneau, Jument, que caches-tu ?

Olivia Cosneau, Jument, que caches-tu ?

« Que caches-tu, la brebis ? Je cache deux agneaux » — que l’enfant découvre en soulevant un petit volet – enfin, un « flap ». Et la jument, le hibou, le chat, la cane… combien de petits cachent-ils ? De 1 à 9, c’est selon ! Chut, c’est presque un secret. Une initiation toute douce au dénombrement, avec ces animaux blottis bien au chaud près de leur maman.

Dès 18 mois

Olivia Cosneau, Jument, que caches-tu ?, Hélium, coll. « Un livre à flaps », 2018, 18 p. cartonnées, 11,90 € — Imprimé en Chine

Stéphanie Demasse-Pottier, Les Sentiers perdus

Stéphanie Demasse-Pottier, Les Sentiers perdus

« Ce matin, j’ai fait l’école buissonnière. J’ai pris le chemin que tu aimais tant », confie la narratrice au grand-père qui vient de disparaître. Elle a le cœur si lourd… de chagrin et de colère aussi. Ours brun, lynx, renard et loups vont l’accompagner de clairière en rivière, le temps qu’elle retrouve la paix et qu’elle rentre à la maison. « Mon cher grand-père, je ne t’oublierai pas. » Papa et Maman comprendront, « puisqu’ils partagent ma peine ». Un album qui parle de deuil, de souvenir, de transmission. Un album très pudique, pour ne pas oublier les sentiers parcourus avec ceux qui nous ont quittés.

Dès 5 ans

Stéphanie Demasse-Pottier, Les Sentiers perdus, illustrations de Mathilde Poncet, Hélium, 2018, 32 p., 14,90 €. Imprimé au Portugal

Julien Baer, Le Livre du livre du livre

Julien Baer, Le Livre du livre du livre

Ciel bleu, mer calme, parents assoupis… Thomas, 6 ans, s’ennuie. Part à l’aventure. S’égare. Trouve un petit livre abandonné… Lequel raconte l’histoire d’un petit Thomas, 6 ans, qui s’ennuie… mais cette fois à la montagne. Et, boucle suivante, rien de moins que sur une planète lointaine. Trois histoires encastrées, qui toutes se terminent bien, retrouvailles et embrassades. L’astuce de cette édition est de raconter la seconde histoire dans un livre encastré dans le premier, et la troisième dans un fascicule encastré, à son tour, dans le second. Les illustrations, gaies et malicieuses, invitent à de beaux voyages !

Dès 4 ans

Julien Baer, Le Livre du livre du livre, illustrations de Simon Bailly, Hélium, 2018, 56 p., 16,90 €