Mot-clef

Capucine Mazille

Claire Lecoeuvre, Les insectes : 21 petites histoires naturelles

Les vers luisants ? « Ils n’ont rien de vers, ce sont des coléoptères. Le jour, ils restent cachés pour ne pas se faire manger. Et à la tombée de la nuit, ils font des folies ! La femelle grimpe sur une plante, haut, très haut, puis elle allume le bout de sa queue. Elle clignote plus ou moins vite pour émettre un code spécial. Si de loin, les mâles voient ces lumières et reconnaissent les bons signaux, c’est que leurs énormes yeux sont conçus pour ne pas les rater. » Alors, vite, éteignons les lumières ! Ils sont autrement plus poétiques que le bousier à cornes retroussées, qui se nourrit d’excréments. Et plus proches de nous que le phasme de Yen Tu, qui vit sur une montagne du Vietnam et mesure jusqu’à cinquante-quatre centimètres. Moins dangereux que le criquet pèlerin qui, au nord de l’Afrique, dévore tout sur son passage. Comment choisir parmi les 21 insectes présentés par Claire Lecoeuvre et dessinés par Capucine Mazille, dans leur cadre naturel ? Ils ont tous des caractères bien spéciaux et sont, de plus, d’excellents indicateurs de la bonne santé de leur environnement — forêts, champs, étangs ou ruisseaux.

Dès 6 ans

Claire Lecoeuvre, Les insectes : 21 petites histoires naturelles, illustrations de Capucine Mazille, Editions du Ricochet, coll. « Grands albums nature », 2020, 40 p. Imprimé en Pologne

Eric Mathivet, Les Oiseaux !

Eric Mathivet, Les Oiseaux !

« Le faucon pèlerin plane au-dessus de ses proies, avant de tomber sur elles comme une bombe. Il peut alors dépasser la vitesse de 300 kilomètres / heure : c’est l’animal le plus rapide du monde ! » Il loge dans les tours et les clochers, comme ceux qui illustrent cette double page.
Cet album présente vingt autres oiseaux, leur morphologie, leur habitat et leurs habitudes, de l’adorable mésange bleue à la terrifiante harpie, en passant par le toucan au bec en banane et les piverts à la langue gluante. Les textes jouent sur les rythmes et les rimes, la typographie est aérée : tout est fait pour faciliter la lecture de ces 21 histoires vraiment surprenantes. Capucine Mazille a le chic pour donner ampleur et mouvement à cette volière aux couleurs vives et toniques.

Dès 5 ans

Eric Mathivet, Les Oiseaux !, 21 petites histoires naturelles, illustrations de Capucine Mazille, Ed du Ricochet, 2018, 40 p., 16 €

Françoise Laurent et Capucine Mazille, Tous aux abris

Françoise Laurent et Capucine Mazille, Tous aux abris

« Qui sont les champions du terrassement ? Les lapins de garenne ! Une colonie peut creuser des centaines de chambres qui communiquent par des galeries. Ce tortueux labyrinthe est appelé ‘garenne’… d’où le nom du lapin. » De la falaise où niche le macareux-moine au lac colonisé par le castor, cet album explore les habitats de nombreux animaux. Où s’installer pour protéger ses petits des prédateurs et les nourrir jusqu’à ce qu’ils deviennent autonomes ? Chacun a sa méthode ! Mais ces animaux, font-ils des plans ? de savants calculs ? ou est-ce leur seul instinct qui parle ?

Dès 5 ans

Françoise Laurent et Capucine Mazille, Tous aux abris, Ricochet, coll. « Ohé la Science ! », 2015, 40 p., 12,50 €

Françoise Laurent et Capucine Mazille, Un cheval, des chevaux

Françoise Laurent et Capucine Mazille, Un cheval, des chevaux

« Monté à cru ou bien sellé, tirant de lourdes charges ou des carrosses dorés, le cheval symbolise toujours… la plus noble conquête de l’homme. » Un très bel album, esthétique et pédagogique, qui aidera à distinguer un cheval isabelle d’un alezan, et un Frison d’un Shire. Enfin un livre sur les chevaux qui évite les sempiternels et hideux poneys roses à crinière dorée !
Les aquarelles de Capucine Mazille ont beaucoup de charme ; aucun doute, elle aime les chevaux – mais aussi d’autres créatures plus fantastiques, comme le montre son site. Elle dessine aussi des elfes et des licornes !

Dès 6 ans

Françoise Laurent et Capucine Mazille, Un cheval, des chevaux, Ricochet, coll. « Ohé la science ! », 2014, 40 p., 12,50 € — réédité en 2016.