Mot-clef

André Maurois

André Maurois, Le pays des Trente-six mille volontés

André Maurois, Le pays des Trente-six mille volontés

Quelle fillette de sept ans n’a pas un jour rêvé de devenir fée ? de ne plus obéir du matin au soir ? d’en oublier ses tables de multiplication ?
Et voici que le corbeau Honteuzékonfu – enfin, le très respectable André Maurois (1885–1967), qui dix ans plus tard, sera académicien – propose à la petite Michelle de rejoindre le Clos Magique, où elle pourra enfin faire ses trente-six-mille volontés ! Choisir des ailes, apprendre à se servir d’une baguette magique, maîtriser le vol – et l’atterrissage — ou parfois l’apommissage quand il s’agit de se poser sur un pommier — tout cela est inattendu, délicieux, merveilleux…
Mais, à l’arrivée, il ne s’agit pas de prendre le thé avec le Lièvre de Mars ou de jouer avec Peter Pan. Pas vraiment… Car le nonsense et la fantasy se teintent vite de morale. La reine des fées « folle et charmante » se désintéresse de son petit peuple. Et quand des dizaines de petites voix crient ensemble « je veux », « je ne veux pas », la bataille devient générale… La seule « volonté » qui reste permet tout juste de rentrer chez soi.
Les illustrations colorées de l’artiste belge Alice De Page conviennent parfaitement à cette réédition au format d’un bel album cartonné- vous pouvez en voir certaines ici.

Dès 9 ans (ou dès 7 ans si le livre est lu à haute voix par un adulte)

André Maurois, Le pays des Trente-six mille volontés, illustrations d’Alice De Page, Gautier Languereau, 2016, 64 p., 14,50 €

André Maurois et Jean Bruller (Vercors), Patapoufs et Filifers

André Maurois et Jean Bruller (Vercors), Patapoufs et Filifers

Dans la très parisienne famille Double, autant le jeune Edmond – dit Patapouf – est dodu et encombré de sa personne, autant son frère Thierry – dit Fil-de-Fer — est maigrelet et tonique. Ces deux frères inséparables, tout comme Alice, pénètrent un jour dans un curieux monde souterrain. A leur grand dam, nos deux « Surfaciens » sont bien vite séparés… L’un embarque pour Pataport, direction Pataburg, capitale du royaume des Patapoufs, tandis que l’autre embarque pour Filiport, puis rejoint Filigrad, capitale de la République des Filifers. D’un côté, le roi Obésapouf XXXII et le maréchal Pouf ; de l’autre, le président Brutifer et le général Tactifer. Parviendront-ils à éviter la guerre qui menace ? Les illustrations de Jean Bruller (qui deviendra Vercors dans la résistance) pleines de fantaisie, détaillent objets, plantes et animaux de chacun des deux pays et sont une véritable histoire dans l’histoire.
Ce plaidoyer pacifique est aussi le portrait assez décalé, vu par des Français très… français, de nos voisins anglais, allemands et russes – à vous de deviner qui est qui.

Dès 10 ans

André Maurois et Jean Bruller (Vercors), Patapoufs et Filifers, Albin Michel Jeunesse, 2013, 92 p., 19 €. Réédition de l’édition originale de 1930 (Hartmann). A aussi été édité chez Folio Junior en 1984, épuisé.