Thème

Séries

Dick Bruna, Le nouveau bébé

« Youpi ! s’écrie Miffy en dansant.
youpi, youpi, quelle joie !
Car voilà le secret : très bientôt,
un petit bébé arrivera. »
Et Miffy, en grande sœur très impliquée, de préparer avec ardeur l’arrivée de ce délicieux petit lapin !
Miffy ? vous avez dit Miffy ? Pour moi, dans les années 1980, le héros de mes petits garçons était « Petit Lapin » (chez Fernand Nathan), et voilà que Miffy est une demoiselle lapine ? Bon… Toujours est-il que le trait de Dick Bruna (1927–2017) n’a pas vieilli d’un iota. Ses couleurs vives cernées de noir, ses formes simples et le format carré des albums rencontrent toujours le même succès. Vive Miffy, sa famille et ses amis !

Tout-petits

Dick Bruna, Le nouveau bébé, La Martinière Jeunesse, 2021, 32 p., 6,50 € — Traduit du néerlandais. Imprimé en Allemagne

Paul Beaupère, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur, Retour à la nature (t. 10)

Saint-Arthur, ça rime avec Nature ! Et ça tombe bien, car ce dixième épisode est placé sous le signe du jardinage, des radis et des épinards et, pour le dire dans le langage de la maîtresse, sous le signe de la « transition écologique » et de l’autosuffisance. Bien sûr, quand Papy et son copain Georges viennent à la rescousse de Brune, notre narratrice, en 5e cette année, rien ne se passe comme prévu. A vue de nez, il s’en passe de drôles avec leur engrais… Quel est l’ingrédient magique qui transforme rangs de laitue et de haricots en une jungle inextricable ? Avec son talent habituel, Paul Beaupère entraîne les jeunes lecteurs dans une sarabande déjantée, à la suite de Brune, de son frère Alex (qui préfère la malbouffe chimique au moindre radis), de sa sœur Charlotte (l’intello de la famille) et des jumeaux de cinq ans au vocabulaire survitaminé. Et si cela ne vous donne pas envie de faire pousser des épinards au printemps prochain, vous aurez au moins appris le B.A BA du parfait jardinier – même si l’engrais magique a pour première vertu d’éclipser la nécessaire vertu de patience, au profit des jeux de mots approximatifs et des fous rires.

Dès 10 ans

Paul Beaupère, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur, Retour à la nature (t. 10), illustrations d’Ariane Delrieu, Mame, 2021, 160 p., 10 € — Imprimé en Italie

Marie Malcurat, Le Mystère du Machu Picchu

Après Le Trésor de la Grande Muraille et leurs aventures en Chine, Felipe, Gustavo et Clara vont suivre leur oncle James en Amérique du Sud, au Pérou. Oncle James, célèbre archéologue, est invité par ses collègues à la présentation d’un magnifique collier en or retrouvé lors de fouilles sur le site du Machu Picchu. Rien de moins ! Mais les trésors sont convoités par des individus prêts à tout… Nos jeunes héros devront faire preuve de courage et d’audace pour remonter la piste des voleurs. Parviendront-ils à récupérer le deuxième des sept sceaux qu’il leur faut réunir pour intégrer la société ultra secrète des Wonders chargée de protéger les grands monuments de la planète ?
Ce roman d’aventures fera le bonheur de jeunes lecteurs : bien écrit, riche en rebondissements, illustré de couleurs vives, il saura aussi satisfaire leur besoin de justice, tout en faisant naître chez eux la compassion face à la pauvreté endémique des montagnes péruviennes.

Dès 8 ans

Marie Malcurat, Le Mystère du Machu Picchu, Les 7 nouvelles merveilles du monde, tome 2, illustrations de Claire Delvaux, Editions Plein Vent, 2021, 64 p., 6,90 € — Imprimé en Lettonie

Collectif, Proverbes et expressions : Français

Avoir « une tête de linotte », « prendre la mouche », « être fier comme un paon », ou « muet comme une carpe », « retourner quelqu’un comme une crêpe » : les animaux, la nature, la nourriture et le corps humain donnent lieu à une multitude proverbes et d’expressions bien souvent intraduisibles.  Et pour cause, ils font partie intégrante d’une langue et de sa culture. Comme le précise la préface, « ils évoluent à travers l’histoire – certains restent dans le langage courant tandis que d’autres disparaissent – et révèlent une manière de penser et d’appréhender le monde ». Il s’agit donc de ne pas les oublier ! Ce recueil propose plus de 300 expressions de la langue française, illustrés avec humour. Une belle idée qui ne finira pas en queue de poisson !

Dès 8 ans

Collectif, Proverbes et expressions : Français, illustrations de Thomas Tessier, Ed Rue des Enfants, 2021, 64 p., 9,50 € — Imprimé en Pologne
Dans la même série :
Proverbes et expressions : anglais
Proverbes et expressions : monde
Proverbes et expressions : langue des signes française

Marie Bertiaux, Le secret du château – Camino, tome 3

Pour Martin, Alice, Agathe et Benjamin, il est temps de chausser leurs bonnes chaussures de randonnée et de bâter Gribouille, leur ânesse grise. D’autant plus que Filou, le labrador, sera aussi de la partie. « Cette année nous atteindrons Compostelle » a dit Papa, mais c’est sans compter… la course-poursuite d’un voleur, une châtelaine au lévrier mystérieusement disparue, une chasse au trésor dans un vieux château au cœur de la nuit… Et sans compter aussi avec une Maman enceinte, un peu fatiguée au fil des étapes. Décidément le Camino réserve bien des surprises !
Marie Bertiaux, mère de famille et jeune auteur, part chaque année en famille avec un âne sur les chemins de Compostelle. S’inspire-t-elle d’anecdotes vécues, ou laisse-t-elle son imagination vagabonder sur le chemin ? Sans doute un peu les deux, ce qui donne un roman d’aventures bien ancré dans la vie réelle d’une famille de pèlerins. Où les mèneront les prochaines étapes ?

Dès 8ans

Marie Bertiaux, Le secret du château – Camino, tome 3, illustrations de Céline Guinement, Editions Plein Vent, 2021, 152 p., 9,90 € — Imprimé en France

Paul Beaupère, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur — On va gagner, on vous le jure (t 9)

« — C’était peut-être pas une bonne idée de se porter volontaires pour organiser ce truc… » Ce truc, c’est la kermesse de l’école, et les parents Saint-Arthur, épuisés, font le point après une réunion aussi houleuse qu’hilarante (au moins pour les lecteurs). Mais le vrai souci, c’est celui du gros lot de la tombola ! Et papa doit trouver « une idée forte une idée nouvelle, une idée… » La solution se trouvera-t-elle dans le colis envoyé par papy ? Mais un collier en cuir avec une petite plaque dorée et une cloche en cuivre, est-ce vraiment un gros lot ? Que nenni, « le reste sera livré le jour de la kermesse, tout est prévu ». Les prévisions de papy se conjuguant parfaitement avec l’imprévu, voilà que cette histoire de gros lot occupe les nuits de papa, les cauchemars de la directrice et les fantasmes de toute l’école…
En mineure, les lecteurs apprécieront les efforts de Brune et de ses camarades pour aider Pénélope à avoir des bonnes notes et à retrouver l’estime d’elle-même – même si certaines méthodes ne sont pas des plus honnêtes !
Comme toujours – nous en sommes au 9e tome – la famille Saint-Arthur vit à 100 à l’heure, et comme toujours, qui lâcherait le roman en route ? Même pour une course en sac ou une barbe à papa !

Dès 8 ans

Paul Beaupère, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur — On va gagner, on vous le jure (t 9), Mame, 2020, 160 p., 10 € — Imprimé en Italie

René Goscinny, Le petit Nicolas

René Goscinny, Le petit Nicolas

De la part de Sixtine R. — Depuis plus de soixante ans, le Petit Nicolas est bien connu de tous les écoliers pour ses multiples talents, allant de ses pires bêtises à des choses « drôlement chouettes ». Il mérite d’être à nouveau mis à l’honneur.
Avec ce jeune garçon turbulent, le lecteur apprend l’amitié, l’amour des parents même quand on ne les comprend pas, la joie d’aller à l’école malgré le surveillant, la force de la bande de copains et surtout, le bonheur de jouer. A tout cela se joint ce regard de l’enfant sur le monde des adultes, qui permet aux jeunes lecteurs de porter un autre regard sur le monde. La vie est plus facile quand on rit de bon cœur !
En plus de tout cela, les aventures du Petit Nicolas, ce sont aussi de belles illustrations, et une langue française délicieuse portée par ce ton humoristique qui signe la série. Un régal à partager entre générations : les grands-parents expliqueront en effet à leurs petits-enfants certains détails venus des années 1960 et aujourd’hui un peu bien oubliés. Et les parents se souviendront du temps béni où ils bénéficiaient d’une grande liberté – dont il ne fallait pas abuser non plus.

A partir de 12 ans

René Goscinny, Le Petit Nicolas, illustrations de Jean-Jacques Sempé, Gallimard Jeunesse, coll. Folio Junior – dernière édition disponible : 2007, 176 p., 7 € — Ce premier tome est suivi de nombreux autres, tout aussi drôles.

Diane Malvezin, Greco au marché

Dans ce nouvel album, nous suivons Greco le petit Mexicain au marché. Pendant que sa maman vend les chapeaux fabriqués par son papa, Greco va faire les courses : il passe chez le marchand de légumes, et son panier se remplit de carottes, de poivrons et d’un piment ; puis chez son oncle Pedro, le fruitier – chic, un melon d’eau ; enfin, chez Madame Rosa qui vend de jolis ponchos et lui fait un petit cadeau. Les aquarelles d’Apolline Dussart rivalisent de jaunes, de rouges, d’orangés, de bleus et de verts éclatants, pour une belle promenade « le cœur joyeux ».

Dès 3 ans

Diane Malvezin, Greco au marché, illustrations d’Apolline Dussart, Les Editions des Petits Chouans, 2021, 12 p., 5 € — Imprimé en France.
Dans la même série, est récemment paru : Greco en Suisse.

Annie Pietri, Scoop à Versailles, L’affaire des treize pièces d’or

« Elle vivait à la cour du Roi-Soleil. Lui sortait tout droit du ruisseau.
— Comment t’appelles-tu ? reprit-elle d’un ton autoritaire.
— Gaspard. Gaspard Janvier. Je viens juste d’avoir douze ans.
Il posa un regard courageux sur celle qui venait de le surprendre… Un regard de petit chat sauvage prêt à se défendre.
— Et toi ? dit-il.
— Louise-Françoise.
— Tu es vraiment duchesse ? »
C’est en effet sous la table d’un banquet que se fait cette rencontre insolite entre Louise-Françoise de Bourbon, fille de Louis XIV et de Mme de Montespan, et le jeune Gaspard, inventé pour les besoins du roman. Apprenti journaliste, ce dernier cherche quelques anecdotes sur le prochain mariage d’Anne-Marie d’Orléans et du duc de Savoie. Et justement, la bague de fiançailles et les treize pièces d’or qui accompagnent ce présent ont disparu… Le début d’une enquête palpitante au cœur du château de Versailles ! Un domaine que connaît très bien Annie Pietri, auteur des Orangers de Versailles et de L’espionne du Roi-Soleil. Le premier tome d’une nouvelle série, dans laquelle l’enquête policière ne fait pas d’ombre à la rigueur historique, le tout à la hauteur des jeunes lecteurs d’aujourd’hui.

Dès 9 ans

Annie Pietri, Scoop à Versailles, L’affaire des treize pièces d’or, illustrations de Mégane Lepage, Gallimard Jeunesse, 2021, 128 p., 9,90 € — Imprimé en Italie.

Pierre Gemme, La colère des dieux

« Un géant jaillit d’un porche. Il tient un immense sac en toile épaisse.
— Ton chemin s’arrête ici ! gronde-t-il.
Le cœur d’Aouni bat si fort qu’il lui fait mal. Finou hérisse ses poils… »
Prisonniers ! Que vont devenir Aouni, jeune Egyptienne d’Abou Simbel, et son chat Finou ? Que veulent obtenir d’elle les brigands qui l’ont enlevée ? Aouni est la fille d’une célèbre magicienne, elle sait parler aux animaux et faire apparaître les dieux en cas de danger… Dans le temple désert d’Abou Simbel, un prêtre ricane déjà. Pourquoi a‑t-il manigancé cet enlèvement et pourquoi veut-il obtenir de l’or ? Un roman très illustré, à lire tout seul, qui fait la part belle à l’Egypte ancienne dans laquelle se déroule cette aventure très morale : le prêtre menteur sera victime de sa cupidité. En fin d’ouvrage, deux pages documentaires.

Dès 7 ans

Pierre Gemme, La colère des dieux, coll. « Les petits mystères d’Egypte », illustrations de Mary Gribouille, Flammarion Jeunesse, Castor romans, 2021, 48 p., 5,95 € — Imprimé en Espagne
Du même auteur, dans la même collection : La momie maléfique, coll. « Les petits mystères d’Egypte », illustrations de Mary Gribouille, Flammarion Jeunesse, Castor romans, 2021, 48 p., 5,95 €. Les deux romans peuvent être lu indépendamment.

Derib et Job, Yakari chez les castors

Après avoir remonté la rivière, Yakari, monté sur son ami Petit-Tonnerre, voit affleurer un barrage de branches. « Là-bas, on peut retraverser à gué ! » Mais voilà qu’il se fait interrompre ! « Hé ! vous deux ! Ne vous gênez pas !! Casseurs ! Démolisseurs ! C’est comme ça que vous respectez le travail des autres ? » Tout cela en très gros caractères, ce qui signifie, en code BD, que le personnage est très, très en colère. En fait de personnage, c’est un castor, « Mille-Gueules » le bien nommé, qui a alpagué notre jeune Indien. Une bande dessinée très vintage, dans une série toujours appréciée des jeunes lecteurs.

Dès 7 ans

Derib et Job, Yakari chez les castors, Le Lombard, 2000, 46 p. D’occasion chez un bouquiniste des quais de Paris

Marie Bertiaux, Camino, En avant Gribouille !

« On va y retourner Maman, c’est vrai ?
— Mais oui mon grand, si tout va bien dans quatre mois nous reprendrons notre route là où nous l’avons laissée. »
A ces mots j’ai jailli de ma chaise, j’ai planté un baiser sur sa joue et je suis sorti de la maison en trombe, ne m’arrêtant qu’au fond du jardin devant un enclos où se tenait une belle ânesse grise.
« On va repartir vers Compostelle, ma Gribouille ! Tous ensemble ! »
Tous ensemble, c’est-à-dire Papa, Maman, Martin (11 ans, le narrateur), Alice (9 ans), Agathe (6 ans), Benjamin (trois ans), et Filou, un jeune labrador – sans oublier bien sûr Gribouille, qui portera les bagages et parfois Benjamin. Deux semaines sur la route de Compostelle, que d’aventures en perspective ! Des bonnes et des mauvaises surprises, des rencontres surprenantes, une clef mystérieuse et même un poulpe séché…D’autant plus qu’une journaliste a décidé de suivre cette petite famille – un vrai crampon, cette Elisa – à qui il sera pardonné en fin de compte. Une orientation catholique bien affirmée, donc, et beaucoup d’humour dans ce roman destiné aux lecteurs bien débrouillés. Le 2e tome d’une série bien sympathique.

Dès 8 ans

Marie Bertiaux, Camino, En avant Gribouille !, illustrations de Cécile Guinement, Editions Plein Vent, 2021, 152 p., 9,90 € — Imprimé en France — Les droits d’auteur de ce livre sont reversés à des associations d’aide à l’enfance.