Thème

Pour rire

Anne Brouillard, Pikkeli Mimou

KIlliok, dans sa cabane au fond des bois, voit tomber la première neige – et s’aperçoit que « demain, c’est l’anniversaire de Pikkeli Mimou ». Tout en cuisinant un succulent gâteau, il soliloque : quel meilleur équipement pour glisser sur le lac gelé ? Poète, il « entend chanter les étoiles », et profite de chaque instant au cœur de la forêt enneigée, même s’il n’est pas toujours rassuré. Chez Pikkeli Mimou, quelle joie de partager le gâteau avec Véronica au coin du poêle fumant ! Une histoire qui tombe à pic pour Noël, surtout si vous êtes familiers des Mimoons, auquel Killiok ressemble comme un frère. Les dessins et la mise en page sont un régal ! Pour les gourmands, le livre offre même la recette du gâteau de Killiok. Miam !

Dès 5 ans

Anne Brouillard, Pikkeli Mimou, L’Ecole des Loisirs, coll. Pastel, 2020, 32 p., 12,50 €

Gérald Guerlais, La Belle Aventure

« Papi m’a promis le plus extraordinaire des voyages ! Mais avant de partir, il nous faut la panoplie complète de l’aventurier ! » Et s’équiper, c’est déjà une aventure, car il faut trouver les meilleures chaussures, les chaussettes qui ne grattent pas (à huit kilomètres et demi), un chapeau qui protège du soleil et de la pluie… Au bout d’une bonne semaine, voilà notre duo fin prêt ! Objectif : retrouver le totem devant lequel papi avait photographié la maman de notre héros. Et vous pensez bien que rien ne va se passer exactement comme prévu ! Un conte randonnée exquis, qui mêle aventure et complicité, humour et tendresse – bref, qui donne la meilleure recette des promenades réussies !

Dès 5 ans

Gérald Guerlais, La Belle Aventure, Gautier–Languereau, 2020, 40 p., 14 €

Valérie Yagoubi, Chacun cherche son mot

« L’automne n’est rien sans un hi…
L’automne n’est rien sans un hiver. Après l’automne vient toujours l’hiver, puis le printemps, l’été , et de nouveau l’automne. »
Et la craie ? « La craie n’est rien sans une ar… La craie n’est rien sans une ardoise. Est-ce que tu peux écrire ton nom sur une ardoise ? » Et la fée ? Et le printemps ? Et le parachute ?
Cet album propose des devinettes toute simples aux enfants dès 3 ans : il les invite à observer la vie quotidienne mais aussi à répondre à de petits défis. L’illustratrice Agnès Audras joue des formes et des couleurs avec humour et poésie : chaque fenêtre ouvre sur une surprise et aide à apprendre des mots nouveaux, comme autant de gourmandises.

Dès 3 ans

Valérie Yagoubi, Chacun cherche son mot, illustrations d’Agnès Audras, Seuil Jeunesse, 80 p., 14,90 € — Imprimé en Chine

Marcel Aymé, Le Problème

« Penchées sur leurs cahiers de brouillons, Delphine et Marinette sanglotaient. Le chien vint se planter entre leurs deux chaises et, posant ses deux pattes de devant sur la table, leur passa plusieurs fois sa langue sur les joues.
— Est-ce qu’il est vraiment si difficile, ce problème ?
— S’il est difficile ! Soupira Marinette. C’est bien simple. On n’y comprend rien.
— Si je savais de quoi il s’agit, dit le chien, j’aurais peut-être une idée. […]
— Ne vous découragez pas. Le problème a beau être difficile, on en viendra à bout. Je vais réunir toutes les bêtes de la maison. A nous tous, on finira bien par trouver la solution. »
Entre les chênes, les hêtres, les bouleaux, les bois de la commune, les ares et les hectares, comment s’y retrouver ? Voilà que la petite poule blanche a une idée…
May Angeli illustre de ses bois gravés un nouveau conte de Marcel Aymé, toujours aussi malicieux et imprévisible. Qui a donc eu la chance d’inviter dans sa classe le cheval, le cochon et le sanglier ?

Dès 8 ans

Marcel Aymé, Le Problème, illustrations de May Angeli, Les Editions des Eléphants, 2020, 44 p., 16,50 € — Imprimé au Portugal

Marcel Aymé, L’Eléphant, illustrations de May Angeli, Editions des Eléphants, 2019, 48 p., 16,50 €
Marcel Aymé, Les Boîtes de peinture, bois gravés de May Angeli, Les Editions des Elephants, 2018, 48 p., 15 €.

Smiljana Coh, La grande dispute des petites princesses

De la part de Marie-Dorothée : Dans un royaume très lointain vivaient sept princesses, si différentes qu’on avait du mal à croire qu’elles étaient sœurs… Une belle histoire de famille avec ses querelles, ses chamailleries et surtout ses réconciliations.
Ce que j’ai aimé :  les illustrations vivantes et drôles, l’histoire où il s’agit d’une famille nombreuse, et bien sûr la réconciliation qui arrive avec la joie de se remémorer les bons souvenirs ! Même si ce sont des princesses, ce n’est pas girly !

Dès 5 ans

Smiljana Coh, La grande dispute des petites princesses, Larousse, 2017, 48 p., 11,95 €

Stéphane Kiehl, Les amis de mon amie Carla

Vos enfants (et vous) aimez les bassets, les bergers suisses, les shih tzu, les labradors, les jacks russels ? Alors cet album est pour votre famille ! Ces toutous sont les grands (ou les petits) amis de Carla – et Carla, l’avez-vous deviné ? — est une boule d’énergie sur pattes, affectueuse et aventureuse, qui tient la première place dans le cœur d’une petite fille assez délurée. Stéphane Kiehl s’est pris au jeu et propose une galerie de portraits canins pleins d’humour. Alors que le texte est vif, plein d’astuces et de trouvailles, on regrettera ici ou là quelque laisser aller (« ses vrais amis la kiffent »), mais rien n’interdit de couper à lecture. Ouaf, ouaf !

Dès 4 ans

Stéphane Kiehl, Les amis de mon amie Carla, Grasset Jeunesse, 2020, 64 p., 16 € — Imprimé en Espagne

Valérie Yagoubi, Chacun cherche son mot

« L’automne n’est rien sans un hi…
L’automne n’est rien sans un hiver. Après l’automne vient toujours l’hiver, puis le printemps, l’été , et de nouveau l’automne. »
Et la craie ? « La craie n’est rien sans une ar… La craie n’est rien sans une ardoise. Est-ce que tu peux écrire ton nom sur une ardoise ? » Et la fée ? Et le printemps ? Et le parachute ?
Cet album propose des devinettes toute simples aux enfants dès 3 ans : il les invite à observer la vie quotidienne mais aussi à répondre à de petits défis. L’illustratrice Agnès Audras joue des formes et des couleurs avec humour et poésie : chaque fenêtre ouvre sur une surprise et aide à apprendre des mots nouveaux, comme autant de gourmandises.

Dès 3 ans

Valérie Yagoubi, Chacun cherche son mot, illustrations d’Agnès Audras, Seuil Jeunesse, 80 p., 14,90 € — Imprimé en Chine

Sophie Marvaud, Hermès détective – Ulysse a disparu (t. 3)

« — Tu sais qu’on vide ta cave et tes réserves de nourriture ? Bientôt, vous serez ruinés, Télémaque et toi !
L’adolescent, qui vient de rentrer dans la cour, se précipite vers la reine.
— Ne cède pas, Maman : Personne ne mérite de prendre la place de mon père ! »
Mais ce mari et père chéri, le célèbre Ulysse, fait-il vraiment tous les efforts nécessaires pour revenir à Ithaque, alors que la guerre de Troie est finie depuis dix ans ? C’est ce qu’Hermès, le dieu aux sandales ailées, va tenter de découvrir… avant que Pénélope ait fini son tissage. Loin de proposer un nouvel abrégé de l’Odyssée, Sophie Marvaud a choisi de mettre le lecteur dans le secret d’une filature bien spéciale, menée par Hermès : tout en restant fidèle aux sources, elle imagine certains raccourcis très astucieux dans ce « polar mythologique » destiné aux lecteurs débutants.

Dès 8 ans

Sophie Marvaud, Hermès détective – Ulysse a disparu (t. 3), illustrations de Delphine Renon, Magellan & Cie, 2020, 80 p., 9,90 € — Imprimé en France

Paul Beaupère, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur — On va gagner, on vous le jure (t 9)

« — C’était peut-être pas une bonne idée de se porter volontaires pour organiser ce truc… » Ce truc, c’est la kermesse de l’école, et les parents Saint-Arthur, épuisés, font le point après une réunion aussi houleuse qu’hilarante (au moins pour les lecteurs). Mais le vrai souci, c’est celui du gros lot de la tombola ! Et papa doit trouver « une idée forte une idée nouvelle, une idée… » La solution se trouvera-t-elle dans le colis envoyé par papy ? Mais un collier en cuir avec une petite plaque dorée et une cloche en cuivre, est-ce vraiment un gros lot ? Que nenni, « le reste sera livré le jour de la kermesse, tout est prévu ». Les prévisions de papy se conjuguant parfaitement avec l’imprévu, voilà que cette histoire de gros lot occupe les nuits de papa, les cauchemars de la directrice et les fantasmes de toute l’école…
En mineure, les lecteurs apprécieront les efforts de Brune et de ses camarades pour aider Pénélope à avoir des bonnes notes et à retrouver l’estime d’elle-même – même si certaines méthodes ne sont pas des plus honnêtes !
Comme toujours – nous en sommes au 9e tome – la famille Saint-Arthur vit à 100 à l’heure, et comme toujours, qui lâcherait le roman en route ? Même pour une course en sac ou une barbe à papa !

Dès 8 ans

Paul Beaupère, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur — On va gagner, on vous le jure (t 9), Mame, 2020, 160 p., 10 € — Imprimé en Italie

Nadine Robert, Joseph Fipps

« Tu dis toujours non ! Je ne peux jamais rien faire ! Tu es méchante et je veux une autre mère !
Maman a de gros yeux ronds.
— Très bien, dit-elle. Je connais une maman qui voudra peut-être s’occuper de toi. C’est une maman morse qui habite sur la banquise, au pôle Nord. »
Parce que parfois, trop, c’est trop, et ce petit Joseph en accumule, des bêtises, du haut de ses cinq ans. Alors Maman se fâche (mais, ici, notons qu’elle garde son flegme !), et Joseph ronchonne. Avant de partir bouder. Jusqu’au pôle Nord ? Tout se finira par des câlins, dans cet album plein de tendresse et d’imagination, tout droit venu du Québec.

Dès 4 ans

Nadine Robert, Joseph Fipps, illustrations de Geneviève Godbout, La Pastèque, 2020, 40 p., 16 €

Jonathan Swift, Voyages de Gulliver

Jonathan Swift, Voyages de Gulliver

Gulliver – Lemuel de son prénom – est, l’a‑t-on oublié ? – chirurgien de marine. Jusqu’au jour où son navire fait naufrage. Le voilà recueilli par les Lilliputiens, peuple minuscule mais néanmoins belliqueux. Un des motifs de leur guerre contre l’Empire de Blefuscu ? « Une très vieille querelle autour de la façon de casser les œufs à la coque » : par le gros bout, comme les Gros-Boutistes, ou par le petit bout, comme le défendent les Petits-Boutistes ? Après ce voyage à Lilliput, Gulliver se retrouve à Broddingnag, quelque part entre l’Amérique et le Japon, puis à « Laputa, Balnibarbi et autres contrées », avant de se retrouver chez les Houyhnhnms, ces chevaux aussi beaux qu’intelligents. Ce roman d’aventures du XVIIIe siècle, où la science-fiction et le fantastique permettent de se moquer de nos travers, a été adapté ici pour de jeunes lecteurs sans perdre de sa vivacité ni de son style inimitable.

Dès 9 ans

Jonathan Swift, Voyages de Gulliver, adaptation de Claude Carré, illustrations de Kaa, Auzou, coll. « Recueils universels », 2017, 104 p., 17,50 €

Marie-Sabine Roger, Ma Cabanamoi

« Quand je serai haut comme ça, je me ferai une cabane, ce sera ma cabanamoi. La cabane de Noah. Je la construirai tout seul, dans ce très très gros arbre. » Grand comme trois pommes, notre bonhomme ? Bien plus que ça : Chloé Alméras a superposé pommes, clémentines, oranges, concombre et aubergine pour laisser imaginer la taille de Noah ! Tout aussi farfelu est le dialogue qui s’instaure entre Noah et le narrateur : « Mais si un loup survient, Noah ? Un loup à grandes dents qui piquent ? » Sans se démonter, notre loulou de répondre : « Je m’encabanerai dans ma cabanamoi. J’en redescendrai pas. » Bref, un digne émule du Baron perché d’Italo Calvino, notre Noah : il trouve autant de plaisir à vivre au-dessus des adultes qu’à jouer avec les mots ! Et la cabanamoi de grandir, grandir, grandir…

Dès 4 ans

Marie-Sabine Roger, Ma Cabanamoi, illustrations de Chloé Alméras, Seuil Jeunesse, 2020, 40 p., 12,50 € — Imprimé au Portugal