Thème

De 9 à 10 ans

Kate Slater, Machines volantes

Le biplan des frères Wright, le dirigeable Graf Zeppelin, la fusée Zoyouz-FG et l’Eurocopter X3 : quatre machines volantes qui ont marqué leur époque ! Le Wright Flyer, en 1903, n’a volé que 12 secondes sur une longueur de 36 m, mais il a volé – et a ainsi « lancé l’ère de l’aviation ». Le Graf Zeppelin, lui, a effectué « la première traversée sans escale de l’océan Pacifique » en 1931, mais les voyages en dirigeables ont pris fin dès 1937 : trop dangereux. C’est aux Russes que nous devons la fusée Soyouz-FG qui réalise des missions dans l’espace, notamment des liaisons avec la station spatiale internationale, ou le lancement de satellites. Quant à l’Eurocopter X3, il a battu, en juin 2013, « le record de vitesse en hélicoptère en volant à 472 km/h ». Vous trouverez beaucoup d’autres renseignements sur ces quatre engins dans ce fascicule cartonné. Il contient les quatre maquettes en carton léger qui seront à accrocher au plafond de la chambre : rien de mieux pour décoller au pays des rêves !

Dès 8 ans

Kate Slater, Machines volantes – un livre et quatre maquettes, Fleurus, coll. « mes maquettes 3 », 2020, 8 p. cartonnées, 9,95 €

Sylvie Baussier, Tout savoir sur la mythologie grecque

Apollon est un dieu solaire. « Fils de Zeus et de Léto, [il] est le dieu de la lumière, des arts et de la divination. Il est beau et bourré de talents ! Cela ne l’empêche pas d’être plutôt malheureux en amour. » Pour illustrer le portrait de ce dieu, une photo de Delphes, celle d’un vase avec la pythie, une fresque représentant la muse Uranie et un autre vase où Artémis, la jumelle d’Apollon, bande son arc. Le retour d’Ulysse est illustré par une carte de la Méditerranée situant les différents épisodes de l’Odyssée. De l’Olympe aux Enfers, du voyage de Jason à la Crète, cet album présente les principaux thèmes de la mythologie grecque. Textes courts et illustrations choisies en font un ouvrage agréable à consulter !

Dès 8 ans

Sylvie Baussier, Tout savoir sur la mythologie grecque, Fleurus, 2020, 48 p., 9,95 € — Imprimé en Roumanie

Raphaël Martin et Henri Cap, Evolutions

Il s’en est passé des choses sur la Terre, de ‑13,7 milliards d’années (environ) aux ‑7 millions d’années qui nous séparent des premiers bipèdes ! En 16 doubles pages, cet album grand format fait « remonter le fil de l’évolution ». Que de découvertes ! Atomes et molécules, virus (eh oui !), archées et bactéries, éponges, méduses, poissons, mammifères, peu à peu, les espèces se sont différenciées, ont conquis de nouveaux territoires – ou ont disparu. Les explications sont simples, mais pas simplistes ; les dessins laissent de la place à l’imagination, bien utile quand il faut se suffire de rares fossiles.

Dès 8 ans

Raphaël Martin et Henri Cap, Evolutions, illustrations de Fred L, Saltimbanque Editions, 2020, 40 p., 16 € — Imprimé en Pologne

Jules César, Centurion, un nouveau numéro de la revue TétrasLire

Eduens, Séquanes, Helvètes, Germains, Harudes, Némètes… Que de peuples belliqueux en lutte, de la Gaule à la Germanie ! Alors, quand les Romains s’en mêlent, les choses se compliquent ! Faut-il cependant croire sur paroles les récits de Jules César dans la Guerre des Gaules ? Le numéro de septembre du mensuel TétrasLire a choisi un extrait de ce texte fameux pour conduire ses lecteurs au cœur des combats. Les illustrations de Jacques Guillet collent bien au récit, tandis que celles de Clémence Meynet font merveille pour accompagner « le rêve de Goban », un conte inspiré du monde celte. Entre ces deux textes, jeux, documentaires, recettes accompagnent les 8–12 ans sur les traces de César et de Vercingétorix.

Dès 8 ans

Jules César, Centurion, revue TétrasLire, septembre 2020, 96 p., 9,50 € — abonnements sur le site de l’éditeur, Alba Verba

Sophie Marvaud, Hermès détective – Ulysse a disparu (t. 3)

« — Tu sais qu’on vide ta cave et tes réserves de nourriture ? Bientôt, vous serez ruinés, Télémaque et toi !
L’adolescent, qui vient de rentrer dans la cour, se précipite vers la reine.
— Ne cède pas, Maman : Personne ne mérite de prendre la place de mon père ! »
Mais ce mari et père chéri, le célèbre Ulysse, fait-il vraiment tous les efforts nécessaires pour revenir à Ithaque, alors que la guerre de Troie est finie depuis dix ans ? C’est ce qu’Hermès, le dieu aux sandales ailées, va tenter de découvrir… avant que Pénélope ait fini son tissage. Loin de proposer un nouvel abrégé de l’Odyssée, Sophie Marvaud a choisi de mettre le lecteur dans le secret d’une filature bien spéciale, menée par Hermès : tout en restant fidèle aux sources, elle imagine certains raccourcis très astucieux dans ce « polar mythologique » destiné aux lecteurs débutants.

Dès 8 ans

Sophie Marvaud, Hermès détective – Ulysse a disparu (t. 3), illustrations de Delphine Renon, Magellan & Cie, 2020, 80 p., 9,90 € — Imprimé en France

Paul Beaupère, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur — On va gagner, on vous le jure (t 9)

« — C’était peut-être pas une bonne idée de se porter volontaires pour organiser ce truc… » Ce truc, c’est la kermesse de l’école, et les parents Saint-Arthur, épuisés, font le point après une réunion aussi houleuse qu’hilarante (au moins pour les lecteurs). Mais le vrai souci, c’est celui du gros lot de la tombola ! Et papa doit trouver « une idée forte une idée nouvelle, une idée… » La solution se trouvera-t-elle dans le colis envoyé par papy ? Mais un collier en cuir avec une petite plaque dorée et une cloche en cuivre, est-ce vraiment un gros lot ? Que nenni, « le reste sera livré le jour de la kermesse, tout est prévu ». Les prévisions de papy se conjuguant parfaitement avec l’imprévu, voilà que cette histoire de gros lot occupe les nuits de papa, les cauchemars de la directrice et les fantasmes de toute l’école…
En mineure, les lecteurs apprécieront les efforts de Brune et de ses camarades pour aider Pénélope à avoir des bonnes notes et à retrouver l’estime d’elle-même – même si certaines méthodes ne sont pas des plus honnêtes !
Comme toujours – nous en sommes au 9e tome – la famille Saint-Arthur vit à 100 à l’heure, et comme toujours, qui lâcherait le roman en route ? Même pour une course en sac ou une barbe à papa !

Dès 8 ans

Paul Beaupère, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur — On va gagner, on vous le jure (t 9), Mame, 2020, 160 p., 10 € — Imprimé en Italie

Claire Lecoeuvre, Les insectes : 21 petites histoires naturelles

Les vers luisants ? « Ils n’ont rien de vers, ce sont des coléoptères. Le jour, ils restent cachés pour ne pas se faire manger. Et à la tombée de la nuit, ils font des folies ! La femelle grimpe sur une plante, haut, très haut, puis elle allume le bout de sa queue. Elle clignote plus ou moins vite pour émettre un code spécial. Si de loin, les mâles voient ces lumières et reconnaissent les bons signaux, c’est que leurs énormes yeux sont conçus pour ne pas les rater. » Alors, vite, éteignons les lumières ! Ils sont autrement plus poétiques que le bousier à cornes retroussées, qui se nourrit d’excréments. Et plus proches de nous que le phasme de Yen Tu, qui vit sur une montagne du Vietnam et mesure jusqu’à cinquante-quatre centimètres. Moins dangereux que le criquet pèlerin qui, au nord de l’Afrique, dévore tout sur son passage. Comment choisir parmi les 21 insectes présentés par Claire Lecoeuvre et dessinés par Capucine Mazille, dans leur cadre naturel ? Ils ont tous des caractères bien spéciaux et sont, de plus, d’excellents indicateurs de la bonne santé de leur environnement — forêts, champs, étangs ou ruisseaux.

Dès 6 ans

Claire Lecoeuvre, Les insectes : 21 petites histoires naturelles, illustrations de Capucine Mazille, Editions du Ricochet, coll. « Grands albums nature », 2020, 40 p. Imprimé en Pologne

Grégoire Thonnat, Guides et scouts d’Europe, le petit Quizz

Savez-vous ce que sont le baussant et le Hodari ? Etes-vous déjà calé en froissartage et en matelotage ? Quelle est la différence entre le camping et le campisme ? Avez-vous déjà participé à un Eurojam ? Tous ces mots étranges ont attisé votre curiosité et celle de vos enfants ? En septembre, il est alors temps, s’ils ont entre 8 et 12 ans, d’aller rencontrer avec eux les louveteaux et les louvettes, et s’ils sont plus âgés, d’aller partager les aventures des éclaireurs ou des éclaireuses. Fidèle au format (tout petit !) et aux délicates illustrations en silhouettes qui font le succès de sa collection, Grégoire Thonnat propose ici une série de 50 questions-réponses qui présentent l’identité et les valeurs du scoutisme européen.

Dès 8 ans

Grégoire Thonnat, Guides et scouts d’Europe — le petit Quizz, illustrations d’Elvire Thonnat, 2020, 104 p., 6 € — disponible sur le site des scouts d’Europe ou chez Carrick – imprimé en France

Agnès Domergue et Cécile Hudrisier, L’Herbier philosophe

« La pensée – Si je te demande de ne penser à rien, à quoi penses-tu ? » — «  L’amour en cage – L’amour est un oiseau. Si tu enfermes l’amour en cage, chantera-t-il encore demain ? » Ces courtes phrases, anecdotes ou énigmes, sont une forme poétique japonaise ancestrale : le koan. Jouant avec les immortelles et le cosmos, le bouton d’or et le perce-neige, Agnès Domergue nous invite à méditer et à nous émerveiller. Cette musicienne – elle est altiste dans une autre vie – a demandé à Cécile Hudrisier de « faire le portrait » non d’un oiseau, mais de ces fleurs aux noms évocateurs. Ses aquarelles, légères, légères, tracent sur le blanc de la feuille, telles des calligraphies, juste ce qu’il faut pour nous emporter sur un petit nuage de poésie. Et parce que ces fleurs existent en vrai – et c’est justement pour cela qu’elles sont admirables – leur nom savant, en latin, et leur silhouette accompagnent leur nom courant en pied de page. Une typographie, une mise en page et une fabrication des plus soignées font de cet album une rare réussite.

Dès 8 ans, pour toute la famille

Agnès Domergue, L’Herbier philosophe, illustrations de Cécile Hudrisier, Grasset Jeunesse, 2020, 64 p., 18,50 € — Imprimé en Espagne
Des mêmes auteurs : La balade de Koïshi, Grasset Jeunesse, 2019, 68 p., 20 €

Atsuo Sugaya, Napoléon – 1769–1821

« — Ohé ! Napoleone !
— Oui !!
C’est bientôt l’heure du départ.
— Entendu, père. »
Accompagné de son frère Joseph, le jeune garçon de 9 ans s’embarque pour un pays dont il ne connaît pas grand-chose : la France. Du collège de Brienne, où Napoléon dirige une mythique bataille de boules de neige, à sa mort à Sainte-Hélène, ce récit narre fidèlement la geste napoléonienne. Les dessins sont simples et épurés, le texte clair.
Ce manga est complété d’un dossier pédagogique reprenant le contexte historique, une chronologie et la reproduction de quelques tableaux célèbres. Comme le précise non sans humour ce dossier, « en devenant un héros de manga, Napoléon est globalement montré à son avantage, tant du point de vue graphique que dans son comportement ». Le mythe reste donc bien présent, avec un fond de naïveté qui rappelle les ouvrages scolaires des années 1950. Attention seulement au sens de lecture, mais les habitués de manga ont déjà pris le pli.

Dès 8 ans

Atsuo Sugaya, Napoléon – 1769–1821, dessins de Tatsuyoshi Kobayashi, 2020, Pika édition, Nobi Nobi !, coll. « Les grands noms de l’histoire en manga », 7,90 € — Traduit du japonais. Imprimé en France

Emmanuel Bourdier, Qui dit mieux ?

« — Zoé, quelle est la race de Jean-Louis ?
Je déglutis.
— Je ne sais pas. On nous l’avait donné il y a longtemps, mais le vétérinaire nous avait dit qu’on avait de la chance vu que c’était un… un…
Je fronce les sourcils, fouille dans mon cerveau chamboulé par tant d’espoir soudain.
— Une samobsède ? Un smayonaise ? Un sékikimède ?
— Un samoyède ! »
Et c’est ce samoyède – qui sent très, très mauvais – qu’un « petit bonhomme tout rouge en costume » est venu soustraire à l’affection de Zoé, de sa sœur et de sa maman. « Saisie exécutoire dans le cadre légal d’une mesure de recouvrement ». Car il ne reste pas grand-chose à saisir, chez Zoé… Valeur estimée de Jean-Louis : entre 1500 et 2000 €. Mise à prix lors de la vente aux enchères : 1000 €. Aidée de ses amis et de ses voisins, Zoé va tout faire, absolument tout faire, pour récupérer son chien.
Cela donne un roman drôle et touchant à la fois, où les trouvailles verbales font écho aux pires astuces des enfants. Ou comment aborder le thème de la pauvreté avec humour et générosité à la fois. Rassurez-vous, amis des bêtes, les huissiers n’ont pas le droit de saisir les animaux de compagnie.

Dès 9 ans

Emmanuel Bourdier, Qui dit mieux ?, illustrations de Zelda Zonk, Flammarion Jeunesse, 2020, 136 p., 11 € — Imprimé en Espagne

Jonathan Swift, Voyages de Gulliver

Jonathan Swift, Voyages de Gulliver

Gulliver – Lemuel de son prénom – est, l’a‑t-on oublié ? – chirurgien de marine. Jusqu’au jour où son navire fait naufrage. Le voilà recueilli par les Lilliputiens, peuple minuscule mais néanmoins belliqueux. Un des motifs de leur guerre contre l’Empire de Blefuscu ? « Une très vieille querelle autour de la façon de casser les œufs à la coque » : par le gros bout, comme les Gros-Boutistes, ou par le petit bout, comme le défendent les Petits-Boutistes ? Après ce voyage à Lilliput, Gulliver se retrouve à Broddingnag, quelque part entre l’Amérique et le Japon, puis à « Laputa, Balnibarbi et autres contrées », avant de se retrouver chez les Houyhnhnms, ces chevaux aussi beaux qu’intelligents. Ce roman d’aventures du XVIIIe siècle, où la science-fiction et le fantastique permettent de se moquer de nos travers, a été adapté ici pour de jeunes lecteurs sans perdre de sa vivacité ni de son style inimitable.

Dès 9 ans

Jonathan Swift, Voyages de Gulliver, adaptation de Claude Carré, illustrations de Kaa, Auzou, coll. « Recueils universels », 2017, 104 p., 17,50 €