Thème

De 9 à 10 ans

Les Gommettes françaises

Je vais faire aujourd’hui une petite entorse à mes habitudes et sortir de ma bibliothèque ! Je suis fana de gommettes – notamment parce que le dessin et moi, ce n’est pas vraiment évident. Alors, quand il s’agit d’occuper mes petits-fils, l’arme magique, ce sont les gommettes ! Mais encore faut-il en trouver de jolies, qui conviennent à ces petits messieurs, et qui ne me ruinent pas. Comme leur nom l’indique, les Gommettes françaises sont bien de chez nous : fabriquées dans le Rouergue, et expédiées à domicile.
Des formes colorées aux feuilles thématiques, il y en a pour tous les goûts, toutes les occasions et toutes les saisons. Le site propose aussi des cahiers de coloriage, des stickers, etc. Un seul hic : on a envie de tout commander.
Les gommettes françaises, c’est aussi une histoire de famille, une famille anticonformiste et bien sympathique. Amandine est graphiste, elle créée les gommettes, Yoann les fabrique à l’aide d’une machine d’impression découpe, et assure la logistique et la relation client. Leurs deux filles, Lola et Eva, sont là pour tester les nouveaux modèles. Une belle réussite à soutenir.

De 3 à 10 ans (et parfois pour les plus grands)

Les Gommettes françaises, https://lesgommettesfrancaises.com/

François Place, Le Chêne

Dans le rôle-titre, un magnifique chêne d’une forêt de Sologne : Du haut de ses 17,50 m et de ses 212 ans, il a même connu Napoléon ! Les héros du film ? L’écureuil roux, le geai des chênes, le mulot sylvestre, le balanin du chêne (un coléoptère dont j’ignorais le nom !)… Au fil des saisons, Laurent Charbonnier et Michel Seydoux ont réalisé de superbes images et, de ces 350 heures de rushs, ont monté un film à grand spectacle. Que vos enfants aient vu ou non le film, cet album leur fera découvrir cet arbre majestueux et ses habitants. Qui mieux que François Place, l’illustrateur de Tobie Lolness, pouvait raconter et illustrer cet album, enrichi de photos du film, de QR codes dirigeant vers des extraits sonores et des petits secrets du tournage ? Près de chez vous, il y a sûrement un chêne à observer en ce début de printemps !

Dès 6 ans

François Place, Le Chêne, Belin Jeunesse, 2022, 56 p., 15,90 € — Imprimé en France

Sabine Boccador, Le château de Versailles

Du petit relais de chasse construit sur des marécages, aux dernières restaurations et aux Grandes Eaux qui attirent tant de touristes, cet album offre une belle visite du château de Versailles. Centré, bien évidemment, sur le règne de Louis XIV, il permet de découvrir autant les plus célèbres pièces du château que les jardins, décors de fêtes somptueuses, et les Trianons. Mais il n’oublie ni Louis XV ni Louis XVI, et consacre quelques pages à l’histoire du château après le tragique 6 octobre 1793, départ sans retour pour Louis XVI et Marie-Antoinette.
La plupart des illustrations sont soit des reproductions de tableaux ou de gravures, soit des photos, et les dessins de Jean-Noël Rochut sont aussi élégants que discrets et précis. Les textes, pédagogiques, sont rédigés dans une langue claire, en paragraphes courts et indépendants, qui en rendent la lecture facile pour les enfants.

Dès 8 ans

Sabine Boccador, Le château de Versailles, illustrations de Jean-Noël Rochut, Fleurus, coll. « La grande imagerie », 2021, 32 p, 7,95 € — Imprimé en Italie

Luciano Lozano, Tancho

« Yoshitaka vivait dans la région des marais, sur l’île de Hokkaïdo. Tout le monde l’appelait Tancho, le surnom que les Japonais donnent aux grues. » Mais qu’est-ce qui a pu lier le destin de ce jeune homme à celui de ces oiseaux extraordinaires ? Vous l’apprendrez en découvrant cet album qui ne parle pas que d’oiseaux, mais aussi de responsabilité, de respect, de connaissance et de ce qui lie tout cela, une forme d’amour qui se manifeste en silence, jour après jour. Ces fameuses grues ont été sauvées de l’extinction par un petit groupe d’ornithologues passionnés, alors même qu’elles sont un symbole très fort pour les Japonais et qu’elles figurent dans de nombreuses œuvres d’art. De ces deux voyages au Japon, Luciano Lozano a rapporté justement ce qui fait l’essence du Japon éternel, dont témoigne ce très bel album, entre conte et documentaire.

Dès 6 ans

Luciano Lozano, Tancho, Editions des Eléphants, 2022, 48 p., 15 € — Traduit de l’espagnol par Sébastien Cordin. Imprimé au Portugal.

J. Foiret et Ph. Brochard, Les frères Lumière et le cinéma

Phénakistiscope, phakinescope, praxinoscope, kinétoscope… autant d’inventions sans lesquelles nous n’irions pas au… cinéma ! Imaginez-vous, ce 28 décembre 1894, dans la salle de billard d’un café parisien. Sur le mur du fond, un grand panneau blanc. Et soudain, voilà des personnages qui s’agitent, puis un bébé dans son bain ; et puis, non, attention ! Ce train qui vous fonce dessus… Ce n’est qu’une image, mais avouez, vous avez eu peur ! Car vous venez d’assister à la toute première séance de cinématographe. Ce petit livre documentaire fera, pour 2 euros, un parfait souvenir d’une visite au musée des Arts et Métiers, à Paris. Les enfants (dès 8 ans) comme les adolescents y passeront une journée passionnante, à la recherche de ces drôles de machines inventées depuis la fin du XVIIIe siècle.

Dès 9 ans

J. Foiret et Ph. Brochard, Les frères Lumière et le cinéma, illustrations de Loïc Derrien, Nathan, coll. « Monde en poche », 1992, 78 p., 2 € — Imprimé en France

Anne-Laure Blanc, Cantorix, le forgeron des dieux

Un beau matin d’hiver, à la fin du IVe siècle avant notre ère, Terneg et Enora, deux petits Celtes polissons, découvrent avec stupeur le magnifique bouclier réalisé par Cantorix, leur oncle forgeron, aidé du bronzier Tritos. Un bouclier extraordinaire, animé de figures étranges… Rigantona, la déesse cavalière, est suivie de Cernunnos, le dieu aux ramures de cerf, de Dagda, Brigitt, Lug et Cuchulainn, d’Ogma et Esus… Conteur hors pair, Cantorix va donner vie à ces grandes figures tutélaires et enflammer l’imagination de Terneg et d’Enora. Leurs réparties naïves et leur énergie communicative entraînent les jeunes lecteurs dans le monde si peu connu de la mythologie celte.
Ce bouclier est un bouclier imaginaire. Ses motifs ont été empruntés à divers objets retrouvés en Europe par les archéologues : char solaire de Trundholm, chaudron de Gundestrup, bouclier de Battersea, statues de Cernunnos, épées et bijoux, mais personne ne sait dans quel alliage il a été réalisé.
Un glossaire et deux pages « pour en savoir plus » satisferont la curiosité des jeunes lecteurs.
Pour la petite histoire, le bouclier a été conçu et dessiné par Emma ; cela m’a inspiré pour écrire le texte, et Anna a ajouté les frais minois des enfants, avec leur vitalité et plein de couleurs. Deux illustratrices pour un album : pari réussi !

Dès 6 ans

Anne-Laure Blanc, Cantorix, le forgeron des dieux, illustrations d’Emma La Maôve et d’Anna Lamblore, La Nouvelle Librairie Jeunesse, 2022, 28 p., 9,90 € — Imprimé en France

Rudyard Kipling, Le Livre de la jungle (adaptation)

« “Un petit d’homme ! jappa-t-il. Il y a un petit d’homme !”
presque sous son museau se trouvait un bébé à la peau sombre, tout juste en âge de marcher. Le bébé leva la tête vers Rama et éclata de rire.
“C’est donc ça, un petit d’homme ? dit Raksha. Amène-le par ici !”
Alors, de la même façon qu’il aurait porté un de ses quatre louveteaux, Rama prit délicatement Mowgli dans sa gueule et le déposa parmi les petits loups. Aussitôt, l’enfant se mit à boire le lait de Raksha. La louve leva ses deux yeux vers et dit à Rama :
“Il est aussi frêle qu’une grenouille. Nous l’appellerons Mowgli. ” »
Que d’aventures suivront, avec l’ours Baloo et la panthère Bagheera, face au peuple des singes et aux griffes de Shere Khan !
Le charme de cet album vient en grande partie des illustrations, à cent lieues de celles des dessins animés : des tons bleutés, roses, orangés, violines, un trait fin et délicat, des compositions à l’équilibre subtil : la jungle de Florian Pigé est une jungle de rêve, une jungle de papier peint, et qui pourtant n’entre pas en conflit avec le texte. Celui-ci est une adaptation respectueuse à la fois de l’auteur et des jeunes lecteurs, dans une langue fluide et bien rythmée.

Dès 6 ans

Rudyard Kipling, Le Livre de la jungle, illustrations de Florian Pigé, traduction et adaptation de Thibault Vermot, Sarbacane, 2022, 64 p., 16,90 € — Imprimé en France

Hans Christian Andersen, Quatre contes

Si les deux contes « Poucette » et « La Princesse et le petit pois » sont encore connus, les deux autres contes de ce recueil le sont moins : « Le Briquet » et « Grand-Claus et Petit-Claus », qui font aussi partie des tout premiers contes publiés par Andersen. Tout n’est pas rose, loin de là, dans ces contes ! Avarice, vengeances, ruses… l’astuce est récompensée, la bêtise lourdement sanctionnée, le goût de l’argent et du luxe peut faire perdre la tête, les rois et les reines ne sont pas tous des modèles.
Seul le monde imaginaire de Poucette mène à une conclusion vraiment optimiste : après moult aventures et un long voyage sur les ailes d’une hirondelle, Poucette devient la reine d’un pays chaud, où chaque fleur est habitée par un petit personnage ailé. Les trois autres contes vont entrer le merveilleux dans un Danemark où la vie est rude, où chaque sou compte et où les assiettes ne se remplissent pas seules, le Danemark de l’enfance d’Andersen.
Paru en 1942, à Anvers, ce recueil est merveilleusement illustré en quatre couleurs par Elisabeth Ivanovsky, au plus haut de son art. La traduction, réalisée dans la première moitié du 20e siècle par Étienne Avenard, enlevée et sonnante, rend à ces contes toute leur verve. Je n’ai pas comparé ligne à ligne avec d’autres traductions mais il me semble que le texte est complet, sans coupes ni adaptations, ce qui redonne toute leur vigueur à ces contes.

Dès 8 ans

Quatre contes d’Andersen, illustrations d’Elisabeth Ivanovsky, MeMo, 2021, 64 p., 18 € — Traduit du danois par Etienne Avernard.

Anne-Florence Lemasson, 6 explorateurs et leurs navires

Pythéas, Éric le Rouge, Magellan, Zheng Hé, James Cook, Jean-Baptiste Charcot : autant de figures mythiques dans le domaine de l’exploration des mers ! Chacun d’entre eux est présenté sur une double page : contexte historique, biographie, itinéraires tracés sur une carte, portrait, permettent de revivre leurs explorations océanes. Sur la double page suivante, pentécontore, drakkar, baochuan ou bateau-trésor, caraque, galion, trois-mâts barque, ces 6 navires sont décrits avec leurs caractéristiques avant de se déplier, magie de papier sur une carte marine. Un superbe livre-objet à manipuler avec attention, pour de beaux voyages !

Dès 6 ans

Anne-Florence Lemasson, 6 explorateurs et leurs navires, illustrations et conception de Dominique Ehrhard, Editions Ouest France, 2019, 20 p. et 6 pop-ups, 22 € — Imprimé en Chine.

Lisa Voisard, Arborama

Voici un livre qui nous vient de Suisse. Et quel est l’arbre emblématique des montagnes suisses, si ce n’est l’arole ? mais comment le reconnaître au milieu des sapins, des mélèzes, des pins sylvestres et autres conifères ? « Il suffit de regarder ses aiguilles : elles sont fines et regroupées par cinq. Ses cônes sont aussi un indice précieux, grâce à leur magnifique couleur bleu-violet. » J’ajouterai le parfum inimitable de son bois ! Dans Arborama, vous découvrirez 30 portraits d’arbres que vous pouvez trouver autour de chez vous : dans les villes, les parcs et jardins, en montagne ou en forêt. Chaque portrait est accompagné, sur quatre pages, d’illustrations réalistes, d’un guide d’observation détaillé (feuilles, fleurs, écorce) et d’une foule d’autres informations utiles. Enfin, un chapitre supplémentaire vous dévoile tous les secrets du monde des arbres : comment respirent-ils, se reproduisent-ils, communiquent-ils entre eux ?

Dès 8 ans

Lisa Voisard, Arborama, Découvre et observe le monde fabuleux des arbres, Helvetiq, 2021, 208 p., 24,90 € — Imprimé en Lettonie

David Hawcock, Trains

Qu’ils aient fonctionné à la vapeur ou grâce à la traction électrique, voici quelques trains qui ont marqué l’histoire ferroviaire. A tout seigneur, tout honneur, voici l’Orient-Express : « Ce train parcourant la ligne Paris-Istanbul était célèbre pour le luxe de ses wagons et sa cuisine raffinée. Autrefois, il était surtout fréquenté par la royauté, les nobles, les diplomates, les hommes d’affaires et la riche bourgeoisie », qui prenaient le temps de vivre et de contempler le paysage. Pour moi, j’irai bien faire un petit voyage à bord du Glacier Express, train mythique qui traverse les Alpes suisses ! Quant au Transsibérien, si je vous disais que j’y ai passé quelques jours et quelques nuits mémorables ?

Dès 6 ans

David Hawcock, Trains, 10 pop-ups, NuiNui jeunesse, 2021, 18 p cartonnées, 9,90 € — Traduit de l’anglais par Baptiste Levy-Gastaud. Imprimé en Chine

Pascale Bouchié, L’incroyable destin de Charles Darwin et la théorie de l’évolution

« — Dis, Charles, tu me montres encore ta collection de cailloux ?
Le garçon soupire.
— Pas des cailloux, Catty, des fossiles !
il saute du lit, allume une bougie et entraîne sa petite sœur devant un grand tiroir en bois.
— Ces pierres contiennent des restes d’animaux ou de plantes qui ont vécu il y a très longtemps. Je me demande quel âge elles ont. »
Après une adolescence où sa vocation de naturaliste se dessine envers et contre tout, le jeune Charles Darwin obtient enfin la permission d’embarquer, en décembre 1831, sur le Beagle : son tour du monde va révolutionner les sciences naturelles !
Ce roman historique accessible dès 7 ans est complété par des pages documentaires qui replacent cette aventure intellectuelle dans un XIXe siècle en plein ébullition. Il faudra sans doute aider les jeunes lecteurs à lire les mots anglais – une bonne initiation aussi.

Dès 7 ans

Pascale Bouchié, L’incroyable destin de Charles Darwin et la théorie de l’évolution, illustrations de Simon Bailly, Bayard Jeunesse, coll. « Les romans doc », 2018, 48 p., 6,50 € — Imprimé en France