Thème

De 8 à 9 ans

Paul Beaupère, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur — On va gagner, on vous le jure (t 9)

« — C’était peut-être pas une bonne idée de se porter volontaires pour organiser ce truc… » Ce truc, c’est la kermesse de l’école, et les parents Saint-Arthur, épuisés, font le point après une réunion aussi houleuse qu’hilarante (au moins pour les lecteurs). Mais le vrai souci, c’est celui du gros lot de la tombola ! Et papa doit trouver « une idée forte une idée nouvelle, une idée… » La solution se trouvera-t-elle dans le colis envoyé par papy ? Mais un collier en cuir avec une petite plaque dorée et une cloche en cuivre, est-ce vraiment un gros lot ? Que nenni, « le reste sera livré le jour de la kermesse, tout est prévu ». Les prévisions de papy se conjuguant parfaitement avec l’imprévu, voilà que cette histoire de gros lot occupe les nuits de papa, les cauchemars de la directrice et les fantasmes de toute l’école…
En mineure, les lecteurs apprécieront les efforts de Brune et de ses camarades pour aider Pénélope à avoir des bonnes notes et à retrouver l’estime d’elle-même – même si certaines méthodes ne sont pas des plus honnêtes !
Comme toujours – nous en sommes au 9e tome – la famille Saint-Arthur vit à 100 à l’heure, et comme toujours, qui lâcherait le roman en route ? Même pour une course en sac ou une barbe à papa !

Dès 8 ans

Paul Beaupère, Les folles aventures de la famille Saint-Arthur — On va gagner, on vous le jure (t 9), Mame, 2020, 160 p., 10 € — Imprimé en Italie

Claire Lecoeuvre, Les insectes : 21 petites histoires naturelles

Les vers luisants ? « Ils n’ont rien de vers, ce sont des coléoptères. Le jour, ils restent cachés pour ne pas se faire manger. Et à la tombée de la nuit, ils font des folies ! La femelle grimpe sur une plante, haut, très haut, puis elle allume le bout de sa queue. Elle clignote plus ou moins vite pour émettre un code spécial. Si de loin, les mâles voient ces lumières et reconnaissent les bons signaux, c’est que leurs énormes yeux sont conçus pour ne pas les rater. » Alors, vite, éteignons les lumières ! Ils sont autrement plus poétiques que le bousier à cornes retroussées, qui se nourrit d’excréments. Et plus proches de nous que le phasme de Yen Tu, qui vit sur une montagne du Vietnam et mesure jusqu’à cinquante-quatre centimètres. Moins dangereux que le criquet pèlerin qui, au nord de l’Afrique, dévore tout sur son passage. Comment choisir parmi les 21 insectes présentés par Claire Lecoeuvre et dessinés par Capucine Mazille, dans leur cadre naturel ? Ils ont tous des caractères bien spéciaux et sont, de plus, d’excellents indicateurs de la bonne santé de leur environnement — forêts, champs, étangs ou ruisseaux.

Dès 6 ans

Claire Lecoeuvre, Les insectes : 21 petites histoires naturelles, illustrations de Capucine Mazille, Editions du Ricochet, coll. « Grands albums nature », 2020, 40 p. Imprimé en Pologne

Grégoire Thonnat, Guides et scouts d’Europe, le petit Quizz

Savez-vous ce que sont le baussant et le Hodari ? Etes-vous déjà calé en froissartage et en matelotage ? Quelle est la différence entre le camping et le campisme ? Avez-vous déjà participé à un Eurojam ? Tous ces mots étranges ont attisé votre curiosité et celle de vos enfants ? En septembre, il est alors temps, s’ils ont entre 8 et 12 ans, d’aller rencontrer avec eux les louveteaux et les louvettes, et s’ils sont plus âgés, d’aller partager les aventures des éclaireurs ou des éclaireuses. Fidèle au format (tout petit !) et aux délicates illustrations en silhouettes qui font le succès de sa collection, Grégoire Thonnat propose ici une série de 50 questions-réponses qui présentent l’identité et les valeurs du scoutisme européen.

Dès 8 ans

Grégoire Thonnat, Guides et scouts d’Europe — le petit Quizz, illustrations d’Elvire Thonnat, 2020, 104 p., 6 € — disponible sur le site des scouts d’Europe ou chez Carrick – imprimé en France

Agnès Domergue et Cécile Hudrisier, L’Herbier philosophe

« La pensée – Si je te demande de ne penser à rien, à quoi penses-tu ? » — «  L’amour en cage – L’amour est un oiseau. Si tu enfermes l’amour en cage, chantera-t-il encore demain ? » Ces courtes phrases, anecdotes ou énigmes, sont une forme poétique japonaise ancestrale : le koan. Jouant avec les immortelles et le cosmos, le bouton d’or et le perce-neige, Agnès Domergue nous invite à méditer et à nous émerveiller. Cette musicienne – elle est altiste dans une autre vie – a demandé à Cécile Hudrisier de « faire le portrait » non d’un oiseau, mais de ces fleurs aux noms évocateurs. Ses aquarelles, légères, légères, tracent sur le blanc de la feuille, telles des calligraphies, juste ce qu’il faut pour nous emporter sur un petit nuage de poésie. Et parce que ces fleurs existent en vrai – et c’est justement pour cela qu’elles sont admirables – leur nom savant, en latin, et leur silhouette accompagnent leur nom courant en pied de page. Une typographie, une mise en page et une fabrication des plus soignées font de cet album une rare réussite.

Dès 8 ans, pour toute la famille

Agnès Domergue, L’Herbier philosophe, illustrations de Cécile Hudrisier, Grasset Jeunesse, 2020, 64 p., 18,50 € — Imprimé en Espagne
Des mêmes auteurs : La balade de Koïshi, Grasset Jeunesse, 2019, 68 p., 20 €

Atsuo Sugaya, Napoléon – 1769–1821

« — Ohé ! Napoleone !
— Oui !!
C’est bientôt l’heure du départ.
— Entendu, père. »
Accompagné de son frère Joseph, le jeune garçon de 9 ans s’embarque pour un pays dont il ne connaît pas grand-chose : la France. Du collège de Brienne, où Napoléon dirige une mythique bataille de boules de neige, à sa mort à Sainte-Hélène, ce récit narre fidèlement la geste napoléonienne. Les dessins sont simples et épurés, le texte clair.
Ce manga est complété d’un dossier pédagogique reprenant le contexte historique, une chronologie et la reproduction de quelques tableaux célèbres. Comme le précise non sans humour ce dossier, « en devenant un héros de manga, Napoléon est globalement montré à son avantage, tant du point de vue graphique que dans son comportement ». Le mythe reste donc bien présent, avec un fond de naïveté qui rappelle les ouvrages scolaires des années 1950. Attention seulement au sens de lecture, mais les habitués de manga ont déjà pris le pli.

Dès 8 ans

Atsuo Sugaya, Napoléon – 1769–1821, dessins de Tatsuyoshi Kobayashi, 2020, Pika édition, Nobi Nobi !, coll. « Les grands noms de l’histoire en manga », 7,90 € — Traduit du japonais. Imprimé en France

Françoise Morvan, La berceuse du marchand de sable et autres chansons douces

« Le ciel est plein de paysages,
On voudrait partir en voyage,
Sans élan, sans bruit, lentement,
Sur le dos d’un grand oiseau blanc. »
Des ondines et des gnomes, un renard et des pies, Cendrillon et Merlin, un canard sauvage, Jean-de‑l’Ours et Niels… Toutes ces figures passent sous nos yeux ébahis, en attendant que passe le Marchand de sable dont la berceuse, si douce, nous invite au rêve plus qu’au sommeil.
Ou comment la poésie est le meilleur chemin pour transmettre les traditions populaires, cette « source vive, à préserver comme précieuse et fragile entre toutes » comme le précise Françoise Morvan. Les subtiles illustrations de Pierre Favreau sont aussi légères qu’un nuage ou qu’un vieil oreiller de plumes. A apprendre avec le cœur.

Dès 6 ans et pour toute la famille

Françoise Morvan, La berceuse du marchand de sable et autres chansons douces, illustrations de Pierre Favreau, MeMo, 2020, 36 p., 13 € — Imprimé en Europe

Alexandra Ragache, Les caisses en bois Récup’

Que faire des belles caisses ou boîtes en bois qui protègent les bouteilles de vin offertes aux adultes ? Elles peuvent bien sûr resservir telles quelles, mais ce serait se priver des 19 bonnes idées proposées ici par Alexandra Ragache. Au choix, et selon le niveau de compétence et d’autonomie des enfants, des nichoirs, un coffret à thé, un coffre à bagage pour son vélo, voire… un panier à bières. Les explications sont très claires (dessins et photos), la liste des outils et matériaux supplémentaires précise, les résultats joliment mis en valeur. Sans oublier des gabarits et des astuces « de pro ».

Dès 8 ans, avec l’aide d’un adulte

Alexandra Ragache, Les caisses en bois Récup’, Editions de Saxe, 2019, 96 p., 17,90 €

Agnès Laroche, Les apprentis détectives – Sauvons les petits cochons !

«  ‑Quoi ? « Rien de grave », tu rigoles ? s’est-elle indignée. Au contraire, c’est une histoire dramatique !
Nina a haussé les épaules.
– Attends, c’est rien que des cochons. J’ai écarquillé les yeux. Des cochons ?
– Et alors ? a riposté sa petite sœur. Jean-Léon les adore, il s’en occupe super bien, c’est normal qu’il soit malheureux. » En fait de cochons, ce sont cinq cochons d’Inde « de race » qui ont disparu de l’enclos de Jean-Léon, le voisin de Sam et de ses amies, Nina et Agathe. Qui dit disparition, dit bien sûr enquête ! Les trois amis, aidés du chien Maurice, ne demandent que cela ! Le 5e épisode d’une série idéale pour les lecteurs juste « débrouillés ».

Dès 7 ans

Agnès Laroche, Les apprentis détectives – Sauvons les petits cochons !, illustrations de Clotka, 2020, Rageot, coll. « Heure noire », 96 p., 7,20 € — Imprimé en France

Anne-Laure Blanc, Les Douze Travaux d’Hercule

L’oracle de Delphes a demandé à Hercule de se mettre au service d’Eurysthée, le roi d’Argolide. Ce méchant roi lui a ordonné de réaliser dix exploits, plus terribles les uns que les autres. En fait, ils seront douze, parce qu’il paraît qu’Hercule a triché deux fois. Mais avouez que chacun de nous a bien du mal à retrouver ces douze travaux — et dans l’ordre voulu par la tradition ! Du lion de Némée à la biche de Cérynie, de l’hydre de Lerne aux juments de Diomède, pour finir aux Enfers sans me faire mordre par Cerbère, j’ai tenté de faire revivre ces aventures extraordinaires. En effet, Madame la Chouette est passée de l’autre côté du miroir et publie son premier album jeunesse.
Une enfance bercée par les récits homériques, les exploits de Persée ou de Thésée, des films comme « Le Choc des Titans » ou « Jason et les Argonautes » : il n’en fallait pas plus à mon complice Willy pour se prendre au jeu et donner vie et couleurs à Hercule et au monde merveilleux dans lequel il évolue.

Dès 6 ans

Anne-Laure Blanc, Les Douze Travaux d’Hercule, illustrations de Willy, La Nouvelle Librairie Jeunesse, 2020, 20 p., 9,90 € — Imprimé en France

Michaël Lê, Inis Fáil, le peuple de Dana

« J’ai vu des vaisseaux énigmatiques et colossaux, pourchassés par une lointaine malédiction. J’ai entendu les forêts chanter la venue d’un Haut Roi et les montagnes pleurer la disparition d’un autre. » Cette voix qui raconte, c’est celle de « Fintan, le druide primordial et antédiluvien, la mémoire vivante de l’île », cette Irlande mystérieuse.
Avant même l’arrivée des Celtes, le peuple de Dana subit la puissance maléfique des monstrueux Fomoires, les géants de la mer. Un jour, un héros vient pourtant défier leur tyrannie : Lugh le polytechnicien, maître de tous les arts, qui rassemble autour de lui les plus grands héros de Dana afin d’affronter l’armée la plus horrible à avoir jamais envahi l’île verte. Racontés par le druide Fintan, leurs exploits mêlent ruse, courage, magie et talismans merveilleux. Les couleurs vives et les lumières intenses d’Hélène Let ont percé les brumes et les embruns pour nous transporter dans une Irlande mythique des plus étranges.

Dès 8 ans

Michaël Lê, Inis Fáil, le peuple de Dana, illustrations d’Hélène Let, Aleph éditions, 2019, 48 p., 16,90 € — Imprimé en Belgique.
Dans la même collection : Anne-Claire Bondon, Idunn, illustrations de Tristan Gion, Aleph éditions, 2019, 48 p., 16,90 €

Nathalie Tordjman, Le livre aux petites bêtes

Elles marchent, elles volent, elles nagent, de jour comme de nuit… et elles ne nous inspirent pas souvent de bons sentiments. Passe encore pour la coccinelle, le papillon ou la libellule… mais que dite-vous quand une araignée tombe du plafond, qu’une armée de fourmis envahit la cuisine ou que des limaces se régalent des salades du potager ? Cet album invite à mieux connaître les « petites bêtes » de nos jardins, de nos forêts et de nos rivières : que mangent-elles ? où se cachent-elles ? comment se déplacent-elles ? Après les explications, mettons la main à la pâte. Des ateliers pour apprendre à construire un refuge à insectes ou élever des escargots, et des quiz pour s’amuser complètent les données scientifiques, superbement illustrées. Qui a parlé de s’ennuyer au jardin ?

Dès 7 ans

Nathalie Tordjman, Le livre aux petites bêtes, illustrations de Julien Norwood et Emmanuelle Tchoukriel, Belin Jeunesse, 2018, 70 p., 18,90 €

Lieutenant Y, Les aventures de Bonhomme en Afrique

« Quel voyage étrange que celui de Bonhomme ! Partir 4 mois en Afrique sans sa famille pour travailler, on n’a pas idée ! […] Quel métier étonnant Bonhomme fait-il donc ? Il est militaire… Et les militaires partent quelquefois longtemps dans des pays lointains, où la France a besoin d’eux. »
Cette fois-ci, Bonhomme part dans le désert. Mais comment vit-on dans le désert ? Il faut trouver des astuces pour boire de l’eau fraîche (ou pas trop chaude), pour faire d’une boîte de ration un festin, ou pour dormir à l’abri des « malfaisants »… Ce récit tout en finesse raconte, non sans humour, la vie quotidienne des militaires en mission avec des mots simples et sans rien d’anxiogène. Soldats et officiers empruntent leurs silhouettes à un bestiaire des plus variés, ce qui crée une distanciation salutaire. Saint-Cyriens et pères de famille nombreuse, Lieutenant Y et Lieutenant Z forment un binôme dans la vie réelle : l’un écrit, l’autre dessine. Quelle riche idée d’avoir mis leurs talents en commun !

Dès 5 ans

Lieutenant Y, Les aventures de Bonhomme en Afrique, illustrations de Lieutenant Z, Pierre Téqui éditeur, 2020, 32 p., 13,50 € — Imprimé en France