Thème

De 5 à 6 ans

Pascale Hédelin, Les Chevaliers

Pascale Hédelin, Les Chevaliers

« En principe, les chevaliers doivent respecter certaines règles : c’est le code d’honneur. » Par exemple, « défendre un enfant et risquer sa vie » quand l’ours le menace ; « ne jamais trahir ni abandonner un compagnon », surtout quand les flèches volent… Mais cela, est-ce toujours vrai ? « Est-ce que tous les chevaliers sont gentils » ? Malheureusement non… Certains « attaquent les dames et terrorisent les gens », d’autres « sont des brutes qui ne pensent qu’à s’amuser, se bagarrer ou s’enrichir ». « La vie au Moyen Âge », « Devenir chevalier », « L’équipement », « Les batailles » et « Les loisirs » : en cinq grandes parties, tout l’univers des chevaliers et des comparaisons avec aujourd’hui. Car, enfin, « pourquoi n’y a‑t-il plus de chevaliers aujourd’hui ? » Les pages fourmillent de détails, un peu dans le style des « cherche-et-trouve », avec un versant « imagier ». Textes complémentaires, jeux et index permettent d’en savoir plus sans s’ennuyer.

Dès 4 ans

Pascale Hédelin, Les Chevaliers, illustrations d’Emmanuel Ristord, Didier Balicevic, Hélène Convert, Sylvie Bessard et Marion Billet, Milan, coll. « Mes années Pourquoi », 2013, 94 p., 11,90 € — Imprimé en Espagne

Emilie Vast, La maison de l’ourse

Emilie Vast, La maison de l’ourse

… « et tout ce qu’elle contient », précise la couverture. S’étant approchée des maisons des hommes, l’Ourse n’eut plus qu’une idée en tête : se construire une maison, pour elle et son Ourson. Ni une ni deux, aidée d’Ours et des animaux voisins, elle ramasse tout ce qui traîne dans la forêt. De ce bric-à-brac, naît une maison, une vraie. Ourse n’aura de cesse de l’emplir de bibelots, jusqu’à ce qu’une tempête emporte maison, meubles et objets. Et Ourse de rire, de rire, si fort que « tous pensèrent qu’elle avait perdu la raison ». En réalité, ce rire était un rire libérateur ! « Que les humains sont fous d’accumuler tous ces objets qu’ils ont peur de perdre », telle est la morale de cette fable. Emilie Vast joue avec les lignes pures, la couleur en aplat et le contraste pour créer ces illustrations douces et poétiques qui sont sa signature – mais elle innove ici en introduisant des objets, nos objets, dans une fable animalière très actuelle : après Noël, n’avez-vous pas ajouté des objets à vos collections ?

Dès 4 ans

Emilie Vast, La maison de l’ourse, MeMo Editions, 2020, 52 p., 16 € — Imprimé en Europe

Philippe Jalbert, Bambi, une vie dans les bois

Philippe Jalbert, Bambi, une vie dans les bois

« Il ouvre les yeux pour la première fois, elle lui sourit tendrement et murmure :
— Bonjour Bambi.
Bambi déplie une patte, pose maladroitement son sabot sur le sol. Il fait de même avec l’autre, soulève ses épaules, son cou et dans un dernier effort, sa tête. Il vacille, respire profondément puis c’est au tour de son arrière-train. Mais à peine l’a‑t-il levé qu’il s’écroule. »
La vie est tout sauf simple dans la forêt – elle n’est ni douce ni tendre, mais rude, et parfois violente, même – et surtout – pour les petits faons sans défense.
Philippe Jalbert rend hommage au texte du romancier autrichien Felix Salten (1923) qu’il a épuré à l’usage des enfants. Ses illustrations au fusain et à la mine de plomb, avec une mise en couleur numérique, sont d’une précision et d’une finesse qui incitent au rêve. Un très bel album, plus profond et moins puéril que le dessin animé de Walt Disney.

Dès 4 ans

Philippe Jalbert, Bambi, une vie dans les bois, Gautier-Languereau, 2020, 40 p., 15,90 €

Carolina Rabei, Mon ami renard

Carolina Rabei, Mon ami renard

Pour Katie, « vive sans Ruby, c’était impossible, impensable ! Katie chercha partout, partout. Soudain elle vit des empreintes de pattes. » Et pourtant, Ruby est un renard en peluche – alors, à qui sont ces empreintes ? Ce sont celles d’un petit renard, « un vrai », qui a perdu sa maman, mais retrouvé du réconfort en câlinant une peluche à son image. Le départ d’une délicieuse aventure pour notre amie Katie ! Des dessins craquants pour une histoire qui fera papillonner les yeux des enfants.

Dès 4 ans

Carolina Rabei, Mon ami renard, Flammarion Jeunesse, Père Castor, 2020, 32 p., 13,50 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en Chine

Giulia Vetri, Là où tout est blanc

Giulia Vetri, Là où tout est blanc

« J’habite là-bas, vers le blanc… Je disparais dans la glace, est-ce que tu me vois ? Je suis le pétrel des neiges » et ma silhouette se découpe blanche, sur le papier calque. Le 14 décembre 1911, l’expédition du Norvégien Roald Amundsen atteint le pôle Sud. Giulia Vetri s’est passionnée pour cet univers mystérieux qu’est l’Antarctique, sa découverte au cours des siècles, tout ce qu’il reste à découvrir, et son importance du point de vue climatique et écologique. Elle en restitue non seulement les blancs, mais toute une gamme de bleus et de gris, sur un papier superbe, qui s’anime de découpes et de transparences. Un premier album, sans texte, était destiné aux adultes. Il a suffi d’une petite histoire pour qu’il s’adresse aussi aux enfants, à qui nous espérons léguer ces trésors naturels. A voir ici.

Dès 4 ans

Giulia Vetri, Là où tout est blanc, Editions des Grandes Personnes, 2020, 44 p., 20 € — Imprimé en Chine.

Hege Barnholt, En direct de Scandinavie : les trésors de Noël

Hege Barnholt, En direct de Scandinavie : les trésors de Noël

« Noël, c’est l’attente, la joie, l’effervescence, les sentiments chaleureux et surtout les traditions » annonce l’auteur de ce livre aux trésors. En Scandinavie, Noël se prépare dès octobre, quand les nuits rallongent, rallongent… Et pour s’occuper les mains, les bonnes idées ne manquent pas : boules de mousse, photophores, cadeaux fabriqués à partir de petits riens, sans oublier de nourrir les oiseaux sauvages. Et pour se réchauffer, rien de vaut le glögg de grand-mère, agrémenté de petits gâteaux aux formes traditionnelles et au parfum d’anis et de cannelle. A déguster sans modération !

Pour toute la famille

Hege Barnholt, En direct de Scandinavie : les trésors de Noël, photographies de Bjorn Johan Stenersen, Les Editions de Saxe, 2013, 160 p., 19,50 €

Jenny Brown, Noël, mes petits coloriages

Un ange pour le sapin, un bonhomme de pain d’épices, un lutin joyeux, une étoile brillante… Ces illustrations simples aux contours épais permettront aux jeunes enfants de colorier sur le thème de l’hiver et de Noël – idéal pour une fin de journée pluvieuse ! Les plus habiles pourront tenter de reproduire les motifs. Un prix vraiment modeste pour des dessins bienvenus sur un papier épais.

Dès 4 ans

Jenny Brown, Noël, mes petits coloriages, Usborne, 2020, 32 p., 3,95 €  — Imprimé en Chine

Anne Brouillard, Pikkeli Mimou

KIlliok, dans sa cabane au fond des bois, voit tomber la première neige – et s’aperçoit que « demain, c’est l’anniversaire de Pikkeli Mimou ». Tout en cuisinant un succulent gâteau, il soliloque : quel meilleur équipement pour glisser sur le lac gelé ? Poète, il « entend chanter les étoiles », et profite de chaque instant au cœur de la forêt enneigée, même s’il n’est pas toujours rassuré. Chez Pikkeli Mimou, quelle joie de partager le gâteau avec Véronica au coin du poêle fumant ! Une histoire qui tombe à pic pour Noël, surtout si vous êtes familiers des Mimoons, auquel Killiok ressemble comme un frère. Les dessins et la mise en page sont un régal ! Pour les gourmands, le livre offre même la recette du gâteau de Killiok. Miam !

Dès 5 ans

Anne Brouillard, Pikkeli Mimou, L’Ecole des Loisirs, coll. Pastel, 2020, 32 p., 12,50 €

Rachel Firth, Habille… les navigateurs et les marins

« Cette navigatrice fait le tour du monde en solitaire. Elle porte un gilet de sauvetage, des vêtements imperméables et des chaussures antidérapantes. Si elle tombe par-dessus bord, personne ne pourra l’aider, elle doit donc faire attention. » Et voilà que six navigatrices viennent de prendre le départ du Vendée Globe, tout aussi bien équipées ! Cet album d’autocollants (repositionnables) permet d’habiller de vaillants marins, des guerriers grecs et des vikings aux sous-mariniers et aux garde-côtes sans oublier les pirates et les explorateurs polaires. A chacun sa tenue !

Dès 4 ans

Rachel Firth, Habille… les navigateurs et les marins, illustrations de Diego Diaz, Usborne, 2020, 24 p. et plus de 160 autocollants, 6,50 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en Chine

Judith Bouilloc, 24 contes de Noël autour du monde

En Allemagne, le 1er décembre, Anna ouvre la première fenêtre de son calendrier de l’Avent et se demande si Noël est là. En Alsace, Marikele prépare des Bredele – allons, tous en cuisine ! En Pologne, Karol et Stanislaw découvrent la tradition de la carpe pour la Wigilia – et montent un stratagème pour « sauver » la carpe Gwiazdka. Au Liban, Abouna raconte l’histoire de la Sainte-Barbe – et vous, plantez-vous du blé, le 4 décembre ? En Lorraine, Hans, Aymeric et Rita préparent le spectacle de la Saint-Nicolas. En Suède, le 13 décembre, Svéa se lève tôt pour préparer sa Sainte-Lucie : c’est elle qui, coiffée de bougies, apportera le petit déjeuner à ses parents. Au Portugal, Tiago installe la crèche en famille. Au Japon, Shusaku fabrique des grues de papier, en mémoire des enfants morts à Hiroshima. En Russie, Aliocha partage la soupe de Babouchka cuisine une soupe, qu’elle va diluer au fur et à mesure des arrivées, jusqu’à ce qu’un mystérieux voyageur renouvelle à sa façon la parabole de la multiplication des pains.
Du 1er au 24 décembre, voici un conte pour chaque soir – à lire en famille au coin du feu, au pied du sapin ou devant la crèche. Ce tour du monde des traditions et légendes de l’Avent et de Noël est superbement mis en images par une belle équipe d’illustrateurs. Un album bienvenu pour retrouver, chaque année, la magie de Noël, car, n’en doutons pas, il deviendra un classique !

Pour toute la famille

Judith Bouilloc, 24 contes de Noël autour du monde, Artège Jeunesse, 2020, 96 p., 17,90 € — Imprimé en Pologne

Torben Kuhlmann, Einstein, Le fantastique voyage d’une souris dans l’espace-temps

De la part de Sixtine R. — Quoi de plus frustrant que de louper la fête du fromage quand on est une petite souris ? Afin de pouvoir y participer, Souriceau fabrique une machine à remonter le temps. Ses calculs, fondés sur les notes d’un certain Einstein, ont néanmoins été transcrits par notre Souriceau, horloger un peu malhabile – et le voilà transporté à l’époque de ce chercheur un peu fou. Commence alors une grande quête philosophique, scientifique et un peu poétique de la définition du temps.
Dans ce voyage, accompagnés de cette charmante petite souris, les enfants cherchant à comprendre la notion du temps pourront l’aborder sous de nombreux aspects en se régalant les yeux d’illustrations délicates. L’auteur de cet album, Torben Kuhlmann, conduit dans ce récit parents et enfants à la découverte d’un grand scientifique et de belles notions, sans cesser de faire rêver.

Dès 5 ans

Torben Kuhlmann, Einstein, Le fantastique voyage d’une souris dans l’espace-temps, éditions NordSud, 2020, 128 p., 20 €

Gérald Guerlais, La Belle Aventure

« Papi m’a promis le plus extraordinaire des voyages ! Mais avant de partir, il nous faut la panoplie complète de l’aventurier ! » Et s’équiper, c’est déjà une aventure, car il faut trouver les meilleures chaussures, les chaussettes qui ne grattent pas (à huit kilomètres et demi), un chapeau qui protège du soleil et de la pluie… Au bout d’une bonne semaine, voilà notre duo fin prêt ! Objectif : retrouver le totem devant lequel papi avait photographié la maman de notre héros. Et vous pensez bien que rien ne va se passer exactement comme prévu ! Un conte randonnée exquis, qui mêle aventure et complicité, humour et tendresse – bref, qui donne la meilleure recette des promenades réussies !

Dès 5 ans

Gérald Guerlais, La Belle Aventure, Gautier–Languereau, 2020, 40 p., 14 €