Accueil | A partir de 12 ans | Marie Malcurat, Félicité et le télégraphe
Marie Malcurat, Félicité et le télégraphe

Marie Malcurat, Félicité et le télégraphe

« “Que faites-vous là, mademoiselle ? ” demanda une voix grave.
Félicité se retourna vivement. L’homme qui se tenait devant elle ne devait pas avoir plus de trente ans. […] Félicité se ressaisit et déclara :
“Je souhaiterais m’entretenir avec monsieur Chappe. J’ai une information de la plus haute importance à lu aire parvenir.
L’homme changea d’attitude et la dévisagea avec une plus grande attention.
“Je suis Claude Chappe. Que voulez-vous ?
— Permettez-moi, monsieur, de vous dire combien j’admire votre travail. Malheureusement, il n’en est pas de même pour bon nombre de nos compatriotes qui voient en vos une menace plus qu’une aide. »
Car Claude Chappe (1763 – 1805), avec l’invention du télégraphe, va révolutionner la manière dont circule l’information : en quelques heures, un message codé peut traverser la France ! Après Guillemette et la montgolfière, Marie Malcurat plonge ses lecteurs dans la période oh combien dangereuse de la Révolution. A 17 ans, Félicité, la cadette de la famille d’Angely, est une des proches de Madame Elisabeth, la sœur du Roi, autant dire qu’elle vit des instants critiques. D’autant plus que Madame Elisabeth lui a confié une mission : retrouver Claude Chappe et l’aider à mettre en œuvre son invention, pour le bien de la nation. Le télégraphe sera-t-il royaliste ou révolutionnaire ? Car Félicité croise aussi la route de Martin, un jeune révolutionnaire qui fait vibrer son cœur… A quelles fins politiques peuvent servir les inventions scientifiques ou les avancées technologiques ?

Dès 12 ans

Marie Malcurat, Félicité et le télégraphe, illustrations de Johanna Springer, coll. « La famille d’Angely », Mame, 2021, 230 p., 11,90 € — Imprimé en Espagne