N. Ryan, Jo Moore, J. Russel, Habille les rois et les reines

N. Ryan, Jo Moore, J. Russel, Habille les rois et les reines

Pierres précieuses, or, soieries, fourrures, brocarts… De Nefertiti à Elizabeth II, de Louis XIV à Napoléon, jamais le roi – et encore moins la reine – n’est allé nu – sauf dans les contes. La richesse de leurs vêtements ne laissera aucune fillette indifférente. 170 autocollants et quelques explications : le roi Dagobert ne mettra plus sa culotte à l’envers !

Dès 6 ans

N. Ryan, Jo Moore, J. Russel, Habille les rois et les reines, Usborne, 2013 — 2018, 24 p., 5,50 €

Emily Bone et Laura Cowan, Histoire de la mode

Emily Bone et Laura Cowan, Histoire de la mode

Des fourrures portées par Œtzi il y a 5000 ans aux pattes d’éléphant des années 1970, cet album propose un vaste panorama de la mode vestimentaire. Chiton et péplos, braies et torques, vertugadins, franges, tournures et lamé, que d’inventivité dans l’art de se vêtir ! Loin de se limiter aux modes aristocratiques et coûteuses, les auteurs présentent aussi les vêtements simples et pratiques des paysans et quelques tenues bien amusantes, comme les costumes de bain 1900. Les explications sont claires et détaillées, et les illustrations élégantes et de bon goût.

Chez le même éditeur, les fashionatas en herbe sauront aussi trouver albums à colorier, autocollants et figurines de papier à habiller pour stimuler leur créativité.

Dès 8 ans

Emily Bone et Laura Cowan, Histoire de la mode, Usborne, 2017, 111 p., 12,95 € — Traduit de l’anglais.

Le Labyrinthe du Minotaure, le jeu

Le Labyrinthe du Minotaure, le jeu

Que vous soyez Thésée, Ariane ou l’un de leurs compagnons, il vous faudra user de réflexion et d’ingéniosité pour sortir le premier de ce labyrinthe, qui se construit au fur et à mesure du jeu, avec ou contre vous. Le Minotaure guette, et seul le tirage du dé saura vous avantager – ou vous renvoyer au cœur du plateau de jeu. Une seconde manière de jouer réunit tous les joueurs, sauf un, qui incarne le Minotaure.

Les parties durent de 15 à 45 minutes. Elles sont assez variées pour donner envie de rejouer et pour que chacun ait la chance de gagner. Ne perdez pas le dé, qui n’a pas de face 5 et 6, mais deux faces 2 et deux faces 4.

Dès 7 ans, de 2 à 7 joueurs

Le Labyrinthe du Minotaure, le jeu, d’après l’univers d’Yvan Pommaux, L’Ecole des loisirs et PlayBac, 2017, 19,90 €

Les Métiers dans la Malle aux mille trésors

Les Métiers dans la Malle aux mille trésors

Apiculteur, luthier, imprimeur, pâtissier, infirmière, jardinier, charpentier… ils ont répondu avec autant de professionnalisme que de sollicitude aux rédacteurs de la revue pour enfants « La Malle aux mille trésors », qui présentent ainsi dix-neuf « vrais » métiers. L’occasion d’en apprendre plus sur les formations, l’outillage, les relations avec les clients, mais aussi de partager la joie de ceux qui exercent un beau métier.

Si certains métiers nous viennent d’une longue tradition, du Moyen Age ou de plus loin encore, l’album propose aussi une incursion – ou une excursion ? – dans l’univers méconnu des plates-formes pétrolières et un entretien avec un chef d’atelier de l’aéronautique.

La maquette est un peu serrée, la malle est remplie « jusqu’au bord » mais chacun avait beaucoup à dire pour faire partager sa passion et susciter des vocations.

Dès 10 ans

Les Métiers dans la Malle aux mille trésors, Editions du Mouvement catholique des familles, 2017, 100 p., 19 €

James Fenimore Cooper, Le Dernier des Mohicans

James Fenimore Cooper, Le Dernier des Mohicans

« — Voit-on souvent dans les bois des apparitions semblables, Heyward ?
— Cet Indien est un coureur de notre armée, répondit le jeune officier. Il s’est offert pour nous conduire au lac par un sentier peu connu, mais plus court que le chemin que nous serions obligés de prendre en suivant la marche des troupes.
— Cet homme ne me plaît pas, répondit la jeune dame. Sans doute le connaissez-vous bien, Duncan, sans quoi vous ne vous seriez pas si entièrement confié à lui ?
— Oui, je le connais. Il est Canadien de naissance, et cependant il a servi avec nos amis les Mohawks. »

Ami ? Ennemi ? La guerre de Sept Ans fait rage, Anglais et Français s’affrontent sur ces terres du Nouveau Monde. Un jeune officier anglais a pour délicate mission de conduire Cora et Alice, les deux jeunes filles du général Munro, à fort William-Henry, assiégé par les Français de Montcalm. Mais les tribus indiennes, alliées ou ennemies, ne sont jamais loin… Des tribus indiennes que Cooper décrit avec une certaine nostalgie, soixante-dix ans à peine après ces événements.

« Cette version présente le texte original traduit par Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret en 1839, révisé pour rendre la lecture plus fluide aujourd’hui », précise l’éditeur. Elle est illustrée avec talent par Patrick Prugne, à qui l’on ne fera pas prendre un Mohican pour un Huron !

Adolescents

James Fenimore Cooper, Le Dernier des Mohicans, illustrations de Patrick Prugne, Editions Margot, 2017, 176 p., 25 €