Thème

Mois : mars 2016

Gerald Durrell, La trilogie de Corfou

Gerald Durrell, La trilogie de Corfou

« Le nouveau venu (c’était une tortue mâle) fut, à juste titre, baptisé Achille et se révéla être un animal intelligent et sympathique, singulièrement doué du sens de l’humour. […] Achille s’était pris de passion pour la compagnie humaine. Si quelqu’un allait au jardin prendre un bain de soleil, ou lire, ou pour quelque autre raison, on entendait bientôt un bruissement parmi les œillets de poète et la tête grave et ridée d’Achille apparaissait aussitôt. » Comme tant d’animaux plus ou moins apprivoisés recueillis par Gerry, cette tortue partage la vie de la famille Durrell à Corfou à la fin des années 1930. Une île paradisiaque pour ces Britanniques venus des Indes et peu enclins à apprécier les brouillards londoniens ! Si l’aîné, Lawrence deviendra le romancier que l’on sait, il n’est encore qu’un jeune homme excentrique, tout comme son frère Leslie, amateur de chasse, et sa sœur Margo, adolescente boutonneuse un peu compliquée. Gerald, dit Gerry, est le « petit dernier » de la tribu : s’il donne du fil à retordre à ses précepteurs successifs, il se passionne pour la zoologie, dont il fera son métier. N’oublions pas le personnage de « Mère », un peu dépassée par les inventions de sa progéniture, et qui tente de « faire avec » ses maigres ressources de veuve, sans jamais s’éloigner de sa théière et de ses scones. Les trois tomes de ces mémoires corfiotes sont un condensé d’humour britannique – le soleil en plus.

Pour adolescents et adultes

Gerald Durrell, La trilogie de Corfou
T. 1 : Ma famille et autres animaux, La Table ronde, 2014, 400 p., 14 €
T. 2 : Oiseaux, bêtes et grandes personnes, La Table ronde, 2014, 352 p., 14 €
T. 3 : Le jardin des dieux, La Table ronde, 2014, 304 p., 14 €
Pour les plus courageux, en anglais : The Corfu Trilogie, Penguin, 2006, 768 p., 12,32 € — Mais attention, le vocabulaire du naturaliste est très précis et compliquera sans doute la lecture.

Kate McLelland, Petit merle, petit merle, que sais-tu donc faire ?

Kate McLelland, Petit merle, petit merle, que sais-tu donc faire ?

« Tchouk le merle sortit de son nid. Il étendit ses ailes, gonfla ses plumes et se mit en route pour découvrir ce que font les merles ». Saura-t-il tenir debout et pêcher dans la rivière, comme le héron ? Rester éveillé toute la nuit et chercher des souris, comme la chouette ? Picorer des graines, comme le pigeon ? Au terme d’un long voyage initiatique – raconté au passé simple, eh oui ! – notre petit merle aura enfin découvert ce pourquoi sont faits tous les merles. Je vous laisse deviner ! Une fable bienvenue et joliment illustrée sur la quête de l’identité.

Dès 4 ans

Kate McLelland, Petit merle, petit merle, que sais-tu donc faire ?, Circonflexe, 2016, 32 p., 13 €

Dawn Casey et Kathy Hudson, Le plus bel œuf de Pâques du monde

Dawn Casey et Kathy Hudson, Le plus bel œuf de Pâques du monde

« C’est Pâques, aujourd’hui ! explique sa maman au petit lapin gris. Des œufs de toutes les couleurs sont cachés dans la campagne. Amuse-toi à les chercher !» Dans les bosquets, sous les jonquilles, derrière l’arrosoir ? Eh bien non… Voilà notre petit lapin bien tristounet, quand il découvre un œuf sans aucun décor, et même un peu pâlichon. Et c’est là que commence l’aventure, car l’œuf va éclore sous les yeux incrédules du petit lapin. Une histoire douce à raconter après la chasse aux œufs. Dans plusieurs pays d’Europe, ce sont les lièvres – devenus lapins, la « domestication » touchant aussi le monde légendaire – et non les cloches, qui régalent les enfants. (Oui, je sais, les lièvres et les lapins, ce sont deux espèces différentes dans le monde réel.)

Dès 3 ans

Dawn Casey et Kathy Hudson, Le plus bel œuf de Pâques du monde, Editions de l’Imprévu, 2016, 7,90 €

Jean Olivier et Edouardo Coelho, Une colonie viking au Groenland, Brattahlid

Jean Olivier et Edouardo Coelho, Une colonie viking au Groenland, Brattahlid

« En 985, des émigrants islandais, descendants d’aventuriers norvégiens, fondent, sur la côte Sud-Ouest du Groenland, le premier établissement d’hommes blancs de l’Atlantique du Nord-Ouest.
Un banni, dont le nom est passé à l’Histoire – Erik Rauda (Erik-le-Rouge) – se trouve à l’origine de cette colonisation.
Sa ferme – la longue-maison norroise – construite au fond d’un fjord profond, sur le versant d’une colline, porte le nom significatif de Brattahlid (Raide-Pente). » C’est l’histoire de cette colonie que raconte cet album, histoire aussi d’une famille dont l’un des fils, Leif, va explorer les côtes du Vinland, notre Canada. Aussi bien documenté que précisément illustré en noir et blanc, cet album est plus qu’un documentaire. Il met en scène ces hommes et ces femmes du Nord dynamiques et inventifs– dont certains seront massacrés par les Skraellings – les indigènes du Nouveau Monde — , et d’autres succomberont à divers maux. Le dernier document groenlandais connu date en effet de 1408. Un régal, à chercher d’occasion.

Dès 10 ans

Jean Olivier et Edouardo Coelho, Une colonie viking au Groenland, Brattahlid, Albin Michel Jeunesse, 1985, 62 p. D’occasion.

Emmanuelle Houssais, Sous mes pieds

Emmanuelle Houssais, Sous mes pieds

« Sous l’herbe verte, les vers de terre, mille-pattes et cloportes sont les plus gros. Avec une loupe, on verrait des pseudoscorpions, acariens, collemboles, diploures et thysanoures. » Mois après mois, cet album nous en apprend beaucoup sur ces délicieuses bestioles, trop souvent victimes de leur mauvaise réputation, voire d’un pied inattentif ou vengeur… Or, du lombric à la taupe, de la fourmi à la sauterelle, chacun joue son rôle – même ceux qui nous semblent vraiment infréquentables. Les dessins, très fins, montrent la terre en coupe : dessus, dessous, ça bouge, ça remue, ça trifouille – mais très scientifiquement ! Ne reste plus qu’à partir en expédition au fond du jardin.

Dès 5 ans

Emmanuelle Houssais, Sous mes pieds, Ricochet, 2016, 36 p., 16 €

Anne-Florence Lemasson et Dominique Ehrhard, Uniformes de tous les temps et de tous les pays

Anne-Florence Lemasson et Dominique Ehrhard, Uniformes de tous les temps et de tous les pays

Mélophore, hoplite, janissaire, mousquetaire, zouave, tirailleur, fusilier marin, G.I., simples fantassins… Tous ces soldats, de l’Antiquité à nos jours, ont porté ou portent un uniforme. Conçu autant pour se protéger que pour se reconnaître, l’uniforme peut être très simple ou plus complexe, riche en couleurs ou camouflé. Cet album en répertorie 50, venus de toutes les époques et de tous les pays du monde. Les illustrations, très réalistes, sont accompagnées d’une brève description et de quelques termes techniques.

Dès 8 ans

Anne-Florence Lemasson et Dominique Ehrhard, Uniformes de tous les temps et de tous les pays, Fleurus, 2016, 104 p., 16,95 €

Suzanne Max et Alain Benoist, Liann et la forêt menacée

Suzanne Max et Alain Benoist, Liann et la forêt menacée

« Le cœur battant, Liann courait aussi vite que possible sans se soucier des branches qui lui griffaient le visage. A travers le feuillage, il devinait la fuite des lapins, des renards et des chevreuils. Le petit faune, lui aussi, cherchait à échapper au danger qui se rapprochait. Dans son dos, le vacarme effrayant s’amplifiait. Les deux monstres avançaient et écrasaient tout sur leur passage. » Et Liann de nous faire courir à ses côtés… mais, ouf !, ce n’est qu’un cauchemar. Un cauchemar ou un rêve prémonitoire, comme en rêvent parfois les petits faunes aux yeux mauves ? De rebondissements en métamorphoses, ces nouvelles aventures de Liann ne laissent pas un moment de répit au jeune lecteur. Enseignante en primaire, Suzanne Max a concocté un récit plein de magie et de fantaisie, avec de petits héros attachants et des grandes personnes qui les écoutent avec bienveillance. La forêt de Liann sera sauvée des affreux projets de promoteurs avides, ce qui nous permettra d’y retrouver faunes, elfes et fées, pour notre plus grand bonheur.

Dès 8 ans en lecture suivie

Suzanne Max et Alain Benoist, Liann et la forêt menacée, 2016, Editions Ex Aequo, 58 p., 10 € — Format Kindle, 3,99 €

Kazuhito Kazeki et Chiaki Okada, Une nuit à la bibliothèque

Kazuhito Kazeki et Chiaki Okada, Une nuit à la bibliothèque

« Aujourd’hui, on va à la bibliothèque. Chaque enfant a apporté son doudou. » Et… va l’y laisser ! Bien installés sur un vaste futon, entre les bacs à livres et les étagères, les doudous vont bien sûr profiter de la situation à leur manière. Quelle drôle d’histoire ! Avec tendresse et humour, nos amis japonais tissent, par l’intermédiaire des doudous, une belle amitié entre les enfants et les livres. Et puis, ces doudous, comment vivent-ils ce drame de l’oubli ? A la bibliothèque, ça se passe fort bien, merci !

Dès 3 ans

Kazuhito Kazeki et Chiaki Okada, Une nuit à la bibliothèque, traduction de Mutsumi Funato, Seuil Jeunesse, 2016, 34 p., 13,50 €

Inès Pélissié du Rausas, Dis Maman, d’où viennent les bébés ?

Inès Pélissié du Rausas, Dis Maman, d’où viennent les bébés ?

Pourquoi Maman a‑t-elle un gros ventre ? Comment le bébé va-t-il passer la « petite porte » ? Et d’ailleurs, comment cela se fabrique-t-il un bébé ? Il y a bien une histoire de « petite graine », mais un Papa, même solide et fort, ce n’est pas un arbre de la forêt. Et puis Max, dans la cour, il a fait un baiser d’amour à Alix. Alors… alors il est urgent et nécessaire de pouvoir dialoguer avec ses petits, de manière saine et naturelle, pour les aider à s’épanouir, à s’identifier comme fille ou comme garçon, et à protéger leur intimité. C’est le pari réussi d’Inès Pélissié du Rausas. Au centre de ce guide, deux conversations. « L’histoire merveilleuse de la naissance des bébés » a pour sous-titre « le beau secret de ton corps » pour les 3 à 6 ans, et « le beau secret de l’amour » pour les 6 à 8 ans. Les enfants aiment tant les secrets ! Surtout ceux que leur confient Papa ou Maman ! Ce guide contient encore une foule de conseils, des illustrations, des photos pour apprendre, tout simplement, à aimer.

Pour les parents d’enfants de 3 à 8 ans

Inès Pélissié du Rausas, Dis Maman, d’où viennent les bébés ? La première éducation affective et sexuelle, Editions Saint-Paul, 2015, 68 p., 14,90 €

Hector Dexet, Réveil

Hector Dexet, Réveil

Des traces dans la neige – celles de grosses bottes, et celles de grosses pattes. Un ours serait-il passé par là ? Un trou de pêche, un igloo. Et le soleil qui, page après page, monte un peu plus haut dans le ciel. Les animaux se réveillent de leur léthargie, l’herbe verdit, le printemps s’annonce. Un bel album sans texte, où découpes et à‑plats de couleur suffisent à raconter plusieurs histoires selon le fil conducteur choisi.

Tout-petits, avant 3 ans

Hector Dexet, Réveil, Editions Amaterra, 2016, 28 p., 14,90 €

Astrid Desbordes et Pauline Martin, Un amour de petite sœur

Astrid Desbordes et Pauline Martin, Un amour de petite sœur

« Un jour, mes parents m’ont dit que j’allais avoir une petite sœur. Je ne me souvenais pas le leur avoir demandé. Mais j’étais quand même content. » Ce « cadeau » qui mûrit dans le ventre de Maman, puis qui montre le bout de son nez, notre Archibald va en découvrir les bons et les… moins bons côtés. Et puis, un bébé, cela grandit si vite… Si vite qu’un beau jour, avec sa petite sœur, on peut jouer aux cow-boys et aux indiens ! Des dessins vraiment craquants, très BD, enrichissent l’histoire. La suite, en quelque sorte, de « Mon amour », une réussite signée du même duo, Astrid Desbordes et Pauline Martin.

Dès 4 ans

Astrid Desbordes et Pauline Martin, Un amour de petite sœur, Albin Michel Jeunesse, 2016, 9,90 €

Martial Caroff, Tillô : Un torrent de bisons (t 1)

Martial Caroff, Tillô : Un torrent de bisons (t 1)

« Soudain, un bruit de tonnerre se fait entendre. Le sol tremble sous les pieds des enfants, qui s’immobilisent. Ils regardent dans la direction d’où vient le bruit.
— Les têtes-à-cornes sont arrivées ! s’écrie Tillô en montrant une large nappe sombre enveloppant la steppe au loin. Les croûtes-de-la-Grande-Eau attirent les têtes-à-cornes !
— Grande chasse et nourriture pour la horde ! se réjouit Sélas. »
En effet, les bisons, attirés par le sel, commencent à migrer vers le bord de mer. Nous sommes sur le rivage aquitain, au début du printemps, il y a environ 53 000 ans. Tillô et Sélas, deux jeunes Néandertaliens, vont entraîner le lecteur dans leurs aventures : la faim, le froid, la chasse, les fauves, autant de périls à surmonter pour simplement survivre dans un environnement terriblement hostile. Martial Caroff, enseignant en sciences de la Terre, propose ici un roman (pré)historique bien ficelé : le suspense est constant, et la documentation scientifique habilement distillée pour ne jamais peser. Les deux tomes suivants sont donc attendus sous un abri sous roche de Corrèze, avant les prochains Temps-de-Glace. D’ici là, gare aux hyènes, aux lions et aux vautours…

De 9 à 12 ans

Martial Caroff, Tillô : Un torrent de bisons (tome 1), Ed Gulf Sream, 2016, 234 p., 12,90 €