Thème

Mois : février 2015

Erik L’Homme, Terre-Dragon, II – Le Chant du fleuve

Erik L’Homme, Terre-Dragon, II – Le Chant du fleuve

« Le radeau de pierre filait à bonne allure sur le Fleuve métallique, conduit par Doom-le-Scalde qui s’était à nouveau emparé de la barre. […] Ægir-Peau‑d’Ours, silencieux, était blotti dans l’épaisse fourrure qui ne le quittait jamais. » Sur le radeau ont aussi pris place Gaan-le-Fou, le sorcier aveugle, et Sheylis-Mauvais-Œil, son apprentie. Mais le radeau de pierre n’est pas le seul à descendre le cours de ce fleuve inquiétant. Après quelles aventures nos héros atteindront-ils Kesh-la-Grande – si toutefois ils y parviennent ? Car deux équipages les poursuivent : Chakor, Ishkar et son ours-garou, les plus redoutables ; mais aussi Sahr’sâ et Naabin, sa prisonnière (voir le tome 1, ici). Alors, quand surgit un serpent gigantesque…
Erik L’Homme n’a pas son pareil pour créer le suspens. Il puise ici dans un vieux fonds mythique qu’il transforme à sa guise et joue à la perfection de ressorts dramatiques très archaïques. Mais la violence de certains épisodes – la rencontre avec les Hommes Brûlés, par exemple – est contrebalancée par des comportements chevaleresques chez ces adolescents auxquels les lecteurs s’identifieront – non sans frissons.

Dès 100 ans

Erik L’Homme, Terre-Dragon, II – Le Chant du fleuve, Gallimard Jeunesse, 2015, 224 p., 11,50 €
Erik L’Homme, Terre-Dragon, I, Le souffle des pierres, Gallimard Jeunesse, 2014, 256 p., 11,50 €

Naokata Mase, Dans mon bus !

Naokata Mase, Dans mon bus !

« Au pied de la montagne se niche une petite ville. Un vieux bus est exposé avec soin devant le grand magasin. » Et quelle chance pour Takumi, casquette vissée sur les oreilles, il a le droit de conduire le bus « pour de vrai » pendant cinq minutes – pas plus ! En route ! Et nous voilà partis pour traverser la montagne. Un voyage magique, en compagnie d’un lièvre, d’un renard et d’une étrange fillette. Quel secret va-t-elle donc lui confier, à notre Takumi ?

Dès 3 ans

Naokata Mase, Dans mon bus !, Seuil Jeunesse, 2015, 32 p., 13,50 €
Du même auteur, notamment :
Naokata Mase, Pin-Pon !, Seuil, 2011, 22 p., 13,50 €
Naokata Mase, Le Neige Express, Seuil Jeunesse, 2013, 30 p., 13,50 €

Christophe Galfard, Le Prince des Nuages, trilogie

Christophe Galfard, Le Prince des Nuages, trilogie

« J’ai été emballée par le pari du jeune auteur, un astrophysicien qui a tenté de vulgariser la science à travers un roman et plaidoyer pour une écologie responsable… Dans la version brochée, il y a des petits dossiers, des photos, des schémas… qui expliquent plein de choses : pourquoi le ciel est bleu, pourquoi la nuit est noire, pourquoi les plantes sont vertes, qu’est ce qu’un nuage, un orage… La fin de la trilogie m’a un tout petit peu déçue parce que les explications de l’échec du tyran ne sont pas très claires, contrairement au reste de l’histoire.… et que le jeune Tristam ne se “réveille” pas vraiment. »
Un grand merci à Nathalie I. qui me signale cette trilogie. Je ne l’avais pas citée sur “Chouette, un livre !”, car je n’avais pas pris le temps de la lire in extenso. Et il sort tant de romans-fleuves pour les adolescents…

A partir de 10 ans pour un bon lecteur

Christophe Galfard — 1. Le Prince des Nuages : Le Blueberry, Pocket Jeunesse, 2009, 322 p., 19 € broché, et 7,70 € en poche
Christophe Galfard — 2. Le Prince des Nuages : Le Matin des trois soleils, Pocket Jeunesse, 2012, 402 p., 19,50 €
Christophe Galfard — 3 — Le Prince des Nuages : La colère du ciel et du vent, Pocket Jeunesse, 2013, 399 p., 19,50 €
Christophe Galfard, Le Prince des nuages, intégrale, Pocket Jeunesse, 2015, 1184 p., 23 €

Maurice Carême, L’Oiseleur et autres poèmes

Maurice Carême, L’Oiseleur et autres poèmes

« Le matin compte ses oiseaux
Et ne retrouve pas son compte.
Il manque aujourd’hui trois moineaux,
Un pinson et quatre colombes. »
Si vous voulez savoir comment ils reviendront sur terre, lisez Maurice Carême. Si le poète a traversé le XXe siècle et proposé tant de poésies aux enfants,  il est aujourd’hui trop souvent considéré comme vieillot. Quelle injustice ! Vieillottes, la joie, la curiosité, la gourmandise des mots ? Je ne veux pas le croire ! Parce que « D’une bouteille d’encre,
On peut tout retirer
Si l’on n’est pas un cancre
Et qu’on sait dessiner. »
Comme nous le prouvent les délicieuses images de Dominique Thibault, douces aquarelles rehaussées de crayon de couleur.

Dès 8 ans

Maurice Carême, L’Oiseleur et autres poèmes, illustré par Dominique Thibault, Gallimard Jeunesse, 2014, 44 p., 5 €

Nicolas Vanier, Avec mes chiens, L’Odyssée sauvage

Nicolas Vanier, Avec mes chiens, L’Odyssée sauvage

6000 kilomètres, 10 chiens, 3 pays, un rêve. Celui de rallier l’océan Pacifique au lac Baïkal, en plein hiver. De décembre 2013 à mars 2014, Nicolas Vanier a traversé la Sibérie, la Chine et la Mongolie sur un traîneau tiré par ses chiens – fidèles, intelligents, courageux, mais aussi joueurs et parfois même jaloux. Un périple extraordinaire à la rencontre des trappeurs, des pêcheurs et des nomades.
Cette adaptation, enrichie d’un cahier de superbes photos en couleur, fera entrer les jeunes lecteurs de plein pied dans l’aventure.

Dès 12 ans

Nicolas Vanier, Avec mes chiens, L’Odyssée sauvage, adaptation de Christine Féret-Fleury, Hachette, 2014, 264 p., 11,90 €
Le texte complet : Nicolas Vanier, Avec mes chiens, L’Odyssée sauvage, XO, 2014, 348 p., 19,90 €

Sylvie Deraime, La Naissance

Sylvie Deraime, La Naissance

La naissance d’un petit d’homme, cela commence neuf mois avant le « grand jour ». Ou même plus tôt, si l’on pense que ce bébé a été désiré par ses parents, jeunes adultes, qui, il y a peu, étaient encore des adolescents en pleine croissance. En onze doubles pages, cet album fait comprendre le grand et beau mystère qu’est la naissance : transmettre la vie, la conception, l’héritage génétique, le développement du bébé dans le ventre de la mère, l’accouchement, les premiers jours de la vie de bébé, les naissances dans le monde… Croquis, schémas et photos viennent illustrer un texte scientifique rédigé à l’intention des adolescents. On y évoque entre autres la gémellité et la trisomie 21, l’accouchement naturel ou par césarienne, mais aussi la procréation médicale assistée et les soucis de la prématurité. L’option de ce volume est clairement scientifique, ce qui n’empêche pas de diffuser une joie bienveillante qui séduira les grands frères, grandes sœurs, parrains, marraines, oncles ou tantes d’un nouveau-né.

Dès 12 ans — Adolescents

Sylvie Deraime, La Naissance, Fleurus, coll. « La grande imagerie », 2015, 32 p., 6,95 €
Lors du remaniement du blog en avril 2018, le livre était indisponible.

Florence Reynaud, Yona, fille de la préhistoire, t. 12, Le dieu cheval

Florence Reynaud, Yona, fille de la préhistoire, t. 12, Le dieu cheval

Après de nombreuses aventures (ce volume est le 12e de la série !), Yona confie à son « frère loup » que Dent de lion, le plus beau garçon du clan, va devenir son compagnon. Elle n’a que 12 ans, mais chez les Homo sapiens d’il y a 20 000 ans avant notre ère, son âge tendre n’est guère un obstacle. La veille de la cérémonie, la jeune guérisseuse est enlevée par un clan étranger… Dans la profondeur de leur grotte, elle sera confrontée à une jument malade et à la « femme sans mémoire ».
Débrouillarde, joyeuse et « savante », Yona n’a de cesse de défendre les animaux face à la cruauté de certains chasseurs. La fable écologiste n’est jamais loin, mais la péronnelle est sympathique. A tel point que ma petite-fille était outrée que je n’ai jamais parlé de cette série – voilà, Juliette, c’est fait !

Dès 9 ans

Florence Reynaud, Yona, fille de la préhistoire, t. 12, Le dieu cheval, Pocket Jeunesse, 2011, 112 p., 4,90 €. Disponible en version Kindle. A rechercher aussi d’occasion en brocante.

Chants de Poilus et autres refrains de la Grande Guerre

Chants de Poilus et autres refrains de la Grande Guerre

« La Madelon pour nous n’est pas sévère… » Lesquels de nos scouts savent encore que cette chanson fut l’un des plus grands succès de la Grande Guerre ? C’est donc par ce chant que commence l’album du Chœur Montjoie consacré aux plus célèbres chants de Poilus : « Alsace-Lorraine », « Sambre et Meuse », « Rosalie », « Auprès de ma blonde », ces refrains n’auront plus de secrets pour vos adolescents après quelques heures de voiture. Et s’ils sont un peu fâchés avec les langues, entonnez avec eux « Argonnerwald », « It’s a long way to Tipperary », voire la « Marche de Preobrajenski ». Une halte s’imposera ensuite pour se recueillir devant le monument aux morts d’un de nos villages. Pour ne pas oublier.

Dès 12 ans

Chants de Poilus et autres refrains de la Grande Guerre, Chœur Montjoie Saint-Denis, 20 € — CD de 32 titres, avec un livret explicatif et les paroles des chants, accompagnés de nombreuses photos.

Beatrice Masini, Emma et le jardin secret

Beatrice Masini, Emma et le jardin secret

« Emma, petite fille de dix ans aux yeux verts et aux longs cheveux, avait un souhait et un secret qui, au fond, étaient la même chose. Comme beaucoup d’enfants vivant en ville, son souhait était d’avoir son propre jardin. Et tout le monde le savait. » Or ce jardin magique – magique parce que bien fermé – est à trois pas de chez elle, entre deux palais milanais.
Or une autre Emma, cinq cents ans plus tôt, a un souhait opposé : sortir de ce jardin et découvrir le monde. Leurs deux histoires se déroulent en parallèle. Vont-elles se rencontrer par la magie de l’écriture ?
Plus facile à lire que La Fille qui dévorait les livres de Pierdomenico Baccalario, mais construit sur un principe similaire, ce roman de Beatrice Masini fait découvrir la vie d’une jeune princesse milanaise contemporaine de Léonard de Vinci, dont elle admire les feux d’artifice.
L’auteur, peu traduite en français, a gagné le prix Pippi, le prix Elsa Morante Ragazzi et le prix Andersen – Il mondo dell’infanzia comme meilleur auteur en 2004.
Merci à Marie-Sophie M.

Dès 10 ans

Beatrice Masini, Emma et le jardin secret, Ed. Les petites moustaches, 2013, 150 p., 12 €

E. Beaumont, A. Vandewièle, Les Loups

E. Beaumont, A. Vandewièle, Les Loups

« Les loups sont des animaux sociaux, qui aiment la compagnie de leurs semblables. […] La meute, cette famille très soudée et très organisée, est sous l’autorité d’un couple de loups. Chaque membre a un rôle à remplir : certains sont spécialisés dans la chasse, d’autres dans l’éducation des louveteaux. Des liens très forts de fidélité et de loyauté unissent les loups. Mais gare à celui qui ne respecte pas les règles ! »
Cet album, rédigé sous la houlette de plusieurs spécialistes des loups, comblera les enfants qui ont passé l’âge des contes de fées. Techniques de chasse, reproduction, communication, élevage des louveteaux : tout cela est parfaitement expliqué dans de brefs pavés faciles à lire, avec des dessins naturalistes plus précis que des photos.

Dès 8 ans

E. Beaumont, A. Vandewièle, Les Loups, illustrations de B. Alunni et de M.-C. Lemayeur, Coll. « La Grande Imagerie », Fleurus, 2014, 32 p., 6,95 €

Aaron Becker, Imagine

Aaron Becker, Imagine

Maman cuisine, Papa ne lève pas le nez de son ordinateur, ma sœur bouquine sur le canapé, et moi… Moi, je m’ennuie, je m’ennuie, mais je m’ennuie… Quand soudain, par la magie d’un crayon rouge, une porte s’ouvre dans le mur. Une porte magique ! Me voilà partie pour un voyage plein de surprises et de défis. Un superbe royaume imaginaire, quelque part entre Miyazaki et Le Roi et l’Oiseau. A vous d’inventer les paroles !

Dès 4 ans et pour tous les rêveurs

Aaron Becker, Imagine, Gautier Languereau, 2014, 40 p., 14 €

Dina Kathelyn, Bonjour Marmouset

Dina Kathelyn, Bonjour Marmouset

« Bonjour, mon nom est Marmouset. Maman appelle : le déjeuner est prêt. Mes mains sont sales, je les lave. » Et les bulles de savon de s’envoler joyeusement des mains de notre bonhomme en salopette orange. L’occasion aussi d’apprendre le nom des cinq doigts, la manière de manger proprement, et de dire bonjour de la main droite. Même pour Bilou, qui pourtant est gaucher.
C’est fou, ce que les enfants apprenaient en quelques pages rigolotes, avec leurs aplats de couleurs vives très 1975 ! On regrettera seulement la disparition des dessins des pages de garde : Marmouset tout nu sous la douche ou le nez dans une marguerite au début du livre, et la famille de Marmouset à la fin. Rééditer cette belle série des années 1975–1980, rien de mieux pour réunir les générations !

Avant 3 ans

Dina Kathelyn, Bonjour Marmouset, Casterman, 2015, deux albums de 12 pages « La main de Marmouset » et « Le pied de Marmouset », réunis sous une jaquette, 9,95 €