Marcel Aymé, Les Bottes de sept lieues et autres nouvelles

Marcel Aymé, Les Bottes de sept lieues et autres nouvelles

« Alors quoi, si on s’occupe de ce qui est vrai, y a plus moyen de rien faire », s’exclame dans la pénombre le jeune Frioulat, un petit poulbot de la Butte autoproclamé chef de bande. Surtout quand « l’expédition » du jour a pour but d’aller coller six nez morveux sur une vitrine de la rue Elysées-des-Beaux-Arts (aujourd’hui rue André-Antoine). Une vitrine où, entre « le porte-savon de Marat » et « les charentaises de Berthe au grand pied », trônent… les bottes de sept lieues ! Des bottes qui vont faire rêver les six écoliers, surtout quand un stupide accident les réunit dans une chambre d’hôpital. Un conte mi-doux mi-amer, extrait, comme « Le proverbe » du Passe-Muraille. Quant à la sourde querelle qui agitent les deux classes « A et B », la troisième nouvelle, elle est sûrement transposable dans des contextes plus actuels.

Dès 12 ans

Marcel Aymé, Les Bottes de sept lieues et autres nouvelles, Folio Junior, 96 p., 5,50 €

Marie-Carole Daigle, Les Vikings : mange, écris, habille-toi et amuse-toi comme les Vikings

Marie-Carole Daigle, Les Vikings : mange, écris, habille-toi et amuse-toi comme les Vikings

Moule un marteau de Thor, ce précieux talisman ; invite des amis à déguster un jus de pomme à la Viking préparé par tes soins ; entame avec ton père ou ton grand-père une partie de hneftafl, la « table du roi », un jeu de damier datant du Ve siècle ; écris ton nom en runes… Bref, lance-toi dans l’archéologie active ! Les nombreuses informations contenues dans ce fascicule permettent en effet de réaliser divers objets (souvent à base de matériaux récupérés) et de mieux comprendre la vie quotidienne des hommes du Nord.

Dès 6 ans

Marie-Carole Daigle, Les Vikings : mange, écris, habille-toi et amuse-toi comme les Vikings, Ouest-France, 2013, 32 p., 5,90 €

Philippe Godard, La Guerre de 14–18 racontée aux enfants

Philippe Godard, La Guerre de 14–18 racontée aux enfants

« Le samedi 1er août 1914, l’Allemagne déclare la guerre à la Russie. A 16 heures, le gouvernement français décide de mobiliser, de rassembler les soldats en vue de la guerre. Aussitôt, dans tout le pays, une proclamation est affichée sur les murs. Chacun peut y lire ces mots : ‘Ordre de mobilisation générale’. Le 3 août, l’Allemagne déclare la guerre à la France. » Sans être à proprement parler un « manuel scolaire », cet ouvrage documentaire présente de manière très claire les origines, les enjeux et le déroulement du conflit. Chaque double page évoque un point précis : « les pères au front », « Verdun », « les armes nouvelles »… L’auteur donne aussi la parole aux enfants : Jules, Raymond, Gaston ou Ginette, mais aussi Gustav et Margarete la petite Alsacienne qui pique une cocarde tricolore dans sa grande coiffe.
Cet album, édité en collaboration avec l’Historial de la Grande Guerre de Péronne, donne la part belle à l’illustration : photos prises sur le front ou à l’arrière, affiches de propagande, caricatures de presse, croquis griffonnés à la hâte au fond de la tranchée, cartes postales, jeux de société… la guerre est partout.

Dès 8 ans

Philippe Godard, La Guerre de 14–18 racontée aux enfants, De La Martinière Jeunesse, 2014, 70 p., 14, 50 €

Virginie Aladjidi et Caroline Pellissier, Une journée chez bébé

Virginie Aladjidi et Caroline Pellissier, Une journée chez bébé

« Au petit matin, j’ouvre les yeux… Bonjour ! », dit le petit Jean-Paul peint par Maurice Denis. Et cette maman qui me sourit ? Une charmante Anglaise due au pinceau de Peters Mattew William. Du bain à la promenade, de la sieste au câlin de Papa, chaque événement de la vie d’un bébé est illustré par une œuvre d’art gaie et colorée, de Raphaël à Keith Haring.

Dès 3 ans

Virginie Aladjidi et Caroline Pellissier, Une journée chez bébé, Ed Palette, 2014, 42 p., 14 €

Magdalena Guirao-Jullien, Louna et la chambre bleue

Magdalena Guirao-Jullien, Louna et la chambre bleue

« Louna est une petite fille très timide, qui parle peu mais qui observe tout. » Une rêveuse, toujours dans la lune, un peu perdue dans ce monde trépidant. Le calme, Louna le trouve chez sa grand-mère, et plus particulièrement dans une chambre bleue tapissée de toile de Jouy. Qui n’a jamais rêvé, du fond de son lit, d’emprunter une balancelle aux bergères ou de se pencher au bastingage d’une goélette ? Louna, elle, en compagnie d’un chien rouge, dévide dans ces paysages idylliques un fil d’Ariane coloré et, mutine, ajoute ici ou là un chapeau pointu, un ballon ou un bel oiseau. Bravo Louna !

Dès 5 ans

Magdalena Guirao-Jullien, Louna et la chambre bleue, illustrations de Christine Davenier, Kaléidoscope, 2014, 32 p., 13 €