Samivel, L’Opéra de pics

Samivel, L’Opéra de pics

« A l’altitude 3000, celui qu’on rencontre, il ya quatre-vingt-dix-neuf chances sur cent pour que ce soit un ‘type bien’. Évidemment, je parle d’un temps sans funiculaire, monte-pente et autre ‘pousse‑c…’ » Et je peux, très modestement, vous le confirmer, à force de courir les montagnes. Une réédition, dans un grand format, très bien venue, à l’heure où l’on parle d’écologie humaine, de localisme et de nature sauvage. La magnifique préface de Jean Giono est juste là pour nous permettre de partir sur les ailes du vent. Ne reste qu’à méditer devant les aquarelles de Samivel : bonheurs simples, poésie des cimes, éternité…

Dès 12 ans

Samivel, L’Opéra de pics, avec une préface de Jean Giono, 2013 (réédition), Glénat, 112 p., 30,50 €

Liang Xiong, Cheval des neiges

Liang Xiong, Cheval des neiges

Il a tant neigé que notre petit bonhomme désespère de voir rentrer ses parents. Mamy a alors une excellente idée : elle découpe un petit cheval dans un beau papier rouge : « Va dormir tranquille, dit-elle. Je vais coller ce petit cheval sur la fenêtre de ta chambre, il attendra ton papa et ta maman à ta place. » Ce cheval de papier est si réussi qu’il décide de galoper – dans les rêves ou dans la réalité ? Un conte chinois à lire même s’il ne neige pas.

Dès 4 ans

Liang Xiong, Cheval des neiges, illustrations de Hong Duan et Na Li, Ed Mille fleurs, 2013, 38 p., 12,90 €

Hans-Christian Andersen, La Reine des neiges

Hans-Christian Andersen, La Reine des neiges

« Car c’était un méchant troll ; c’était un des pires, c’était ‘le diable’. Un jour, il était de très bonne humeur, parce qu’il avait fabriqué un miroir ; et ce miroir avait cette propriété que tout le bon et le beau qui s’y réfléchissait s’y réduisait à presque rien. » Alors, lorsque ce miroir se casse et qu’un éclat entre dans l’œil du pauvre Kay… Toutes vos forces ne seront pas de trop pour soutenir son amie Gerda et éviter que les deux enfants ne se gèlent le cœur.
Le texte intégral, le vrai de vrai, à lire ou relire. Avant ou à la place du film ? A vous de juger… Mais ils ont dû prendre un éclat de miroir dans l’œil, chez Disney : leur nouvelle « Reine des neiges » (Frozen en anglais) se moque éperdument du texte d’Andersen. A ce niveau-là, ce n’est plus de l’adaptation, c’est du vol !

Dès 8 ans

Hans-Christian Andersen, La Reine des neiges, Folio Junior, 2013, 96 p., 4 €

Renefer, Carnet de poilu, leu vie racontée aux enfants

Renefer, Carnet de poilu, leu vie racontée aux enfants

« Les petits soldats montent la garde la nuit. Il ne faut pas dormir sans quoi l’ennemi viendrait tout doucement en rampant tuer la sentinelle. Il est vrai qu’elle a quelquefois pour se distraire un camarade : la lune. » Une lune souriante… Souriante, car c’est à sa fille Raymonde, « Belle Petite Monde », 8 ans à peine, que s’adresse, depuis le front, le peintre Renefer, alias Jean Constant Fontanet (1879–1957). De la vie quotidienne des Poilus, il lui raconte, sur un modeste carnet reproduit en fac-similé, ce qui est racontable, en illustrant ses récits d’aquarelles prises sur le vif. Sans mièvrerie, avec une grande pudeur.

Dès 8 ans

Renefer, Carnet de poilu, leur vie racontée aux enfants, avec un dossier établi par Gabrielle Thierry, Albin Michel, 2013, 96 p., 14 €

Versailles : La maquette du château

Versailles : La maquette du château

Corps central, parterre, aile du Midi, aile du Nord : le château de Versailles déroule ses façades sur… 63,5 centimètres de long. Enfin, pas le vrai, mais cette maquette dont les 43 pièces à découper et à coller permettront aux passionnés d’histoire et d’architecture de jouer au petit Mansart. L’échelle étant de 1/650e, je vous laisse calculer le développement des façades du château. Construire, pour mieux comprendre : le dossier documentaire bilingue français-anglais, très riche, est illustré de dessins anciens et de photos contemporaines. Il est suivi d’un plan de montage très explicite.

Dès 10 ans

Versailles : La maquette du château, ArtLys, 2013, 48 p., 14,90 €