Alexis Peiry, L’Opinel, « Les histoires d’Amadou »

Alexis Peiry, L’Opinel, « Les histoires d’Amadou »

Depuis plusieurs années, quand on demandait au petit Amadou : « Quel jouet voudrais-tu pour ta fête ? », il répondait sans hésiter : « J’aimerais un Opinel ». Au lendemain de ses sept ans, son vœu n’ayant pas été exaucé, notre Amadou casse sa tirelire (en cachette), file chez le coutelier (toujours en cachette) et dépense exactement 90 centimes (toute sa fortune) pour acquérir l’objet de ses rêves. Vous vous souvenez du film « le Ballon rouge » d’Albert Lamorisse ? Amadou, non content de suivre un seul ballon, se trouve accroché à une grappe de ballons multicolores – et en avant pour l’aventure, l’Opinel toujours dans la poche ! Les paysages photographiés en noir et blanc s’animent de la silhouette de chiffon d’Amadou, que le lecteur va suivre le cœur battant, jusqu’à l’océan – si loin de la Suisse. Un conte devenu intemporel.

Dès 6 ans

Alexis Peiry, L’Opinel, « Les histoires d’Amadou », photographies de Suzi Pilet, La Joie de Lire, Genève, 2013, 54 p., 16,80 CHF ou 12 €. Disponible seulement en Suisse (pour l’instant). Cet album a paru la 1ère fois en 1954.

Marcel Aymé, Les Contes bleus du chat perché

Marcel Aymé, Les Contes bleus du chat perché

« Aucun enseignant ne vous le dira mais il fut une époque où il fallait juste trois mois à un simple canard normalement constitué pour réaliser le tour de la terre et, un beau matin, revenir pile à son point de départ accompagné d’une panthère. » Un temps magique évoqué ici par le comédien François Morel dans la préface de cette nouvelle édition des Contes bleus. Bien sûr, Delphine et Marinette parlent aussi au cerf, à l’éléphant et au mauvais jars dans des livres de poche – mais, dans une bibliothèque normalement constituée, il y a des œuvres qui ne demandent qu’à défier les années. Cette édition est agrémentée des belles images de Nathalie Parain (1897–1958) qui plaisaient tant à Marcel Aymé, et qui n’ont pas pris une ride. Il faut dire qu’on ne plaisantait pas avec la qualité : les illustrations étaient reproduites en zingographie ou en lithographies imprimées par Mourlot, rien que ça.

Dès 8 ans

Marcel Aymé, Les Contes bleus du chat perché, illustrations de Nathalie Parain, Gallimard Jeunesse, coll. « Bibliothèque », 2013, 208 p., 15,90 €.
Existe aussi en collections de poche, neuf ou d’occasion – mais sans les si belles images de Nathalie Parain.

Annick de Giry et Reno Marca, Les grands aventuriers de la terre, de la mer et du ciel,

Annick de Giry et Reno Marca, Les grands aventuriers de la terre, de la mer et du ciel,

« Quatre hommes, une femme. Chacun s’est lancé un défi : Shackleton rêve de traverser un continent inexploré, et Alexandra David-Néel s’est juré d’être la première femme à pénétrer dans Lhassa, la ville interdite. Bombard, naufragé volontaire, lutte seul sur l’océan. Quant à Guillaumet et Saint-Exupéry, ils se lancent à la conquête de nouvelles routes du ciel.
Fascinés par le silence, la solitude, les paysages démesurés où l’homme se sent immergé dans un espace infini, ils risquent leur vie parce qu’ils n’ont pas résisté à l’appel de l’inconnu et au désir de se surpasser. »
Cinq personnalités hors du commun, dont personne, après avoir lu cet album, n’oubliera le fabuleux destin. Reno Marca, grand voyageur, a trouvé la formule idéale : ses illustrations, entre carnet de voyage et bande dessinée, complètent parfaitement ces textes qui nous entraînent sur des routes bien aventureuses.

Dès 10 ans

Annick de Giry et Reno Marca, Les grands aventuriers de la terre, de la mer et du ciel, Seuil, 2013, 64 p., 16,50 €

Cathy Franco, Léonard de Vinci

Cathy Franco, Léonard de Vinci

Quel est le point commun entre le doux visage d’un ange, le sourire d’une étrange inconnue, un parachutiste téméraire, un plongeur dans son scaphandre et un machiniste blagueur ? Léonard de Vinci, bien sûr ! Cet album présente tour à tour les diverses facettes de ce génie, de ce touche-à-tout inspiré – mais derrière le génie, n’y a‑t-il pas l’archétype du vieil oncle malicieux et bricoleur dont rêvent tous les enfants ?

Dès 10 ans

Cathy Franco, Léonard de Vinci, coll. « La grande imagerie », Fleurus, 2013, 28 p., 6,60 €

Eva Susso, L’abominable homme des neiges

Eva Susso, L’abominable homme des neiges

« Les montagnes sont enfin blanches de neige. Uno et Max sortent faire du snowboard. Mais, à force de descendre et de remonter les collines, les voilà juste un peu perdus. Quand arrive un « abominable homme des neiges » — un cousin à poils longs des Moumines, — pas étonnant, nous sommes dans le Grand Nord ! Lequel emporte les deux enfants dans sa grotte. Quelle aventure ! D’autant plus que cet olibrius parle un drôle de dialecte. L’histoire se termine bien – et mieux encore, car elle tisse une connivence très joyeuse entre les garçons et leur père.

Dès 5 ans

Eva Susso, L’abominable homme des neiges, illustrations de Benjamin Chaud, Albin Michel Jeunesse, 2013, 32 p., 12,90 €