Marie Sellier, Mon petit Cluny

Marie Sellier, Mon petit Cluny

« Or dient et content et fablent. » C’est par ces mots que commencent nombre de belles chansons de geste ! Quel enfant n’est pas enthousiasmé par le Moyen Age, ses châteaux, ses chevaliers, ses princesses ? Il sera donc facile de leur faire découvrir le musée national du Moyen Age, installé dans l’ancien hôtel des abbés de Cluny.
Pour préparer une visite, ou pour s’en souvenir, la Réunion des Musées nationaux propose un très intelligent petit livre, qui présente dix-sept œuvres majeures. Sur une pleine page, une superbe photo. Sur la page de gauche, un texte à la fois informatif et sensible, qui replace l’œuvre plus que dans son époque historique, je dirais dans son univers mental, dans cet ensemble de représentations qui lui donnent un sens. Ainsi d’un Christ espagnol et d’une Vierge française, deux sculptures en poirier qui se répondent dans un dialogue silencieux et éternel. Trésors religieux – une croix d’or, une Ève en ivoire, un Adam de pierre – et trésors princiers – tapisseries et pierreries – feront briller les yeux des jeunes visiteurs !

Dès 8 ans

Marie Sellier, Mon petit Cluny, Réunion des Musées nationaux, 2004, 42 p., 9,90 €

Sigrid Renaud, Guillaume, fils de chef viking, Chronique normande 911–912

Sigrid Renaud, Guillaume, fils de chef viking, Chronique normande 911–912

« Moi, Guillaume, fils du prince Rollon et de la comtesse Poppa, j’écris cette chronique du camp de l’île de Thorholm sur la Seine, en l’an de grâce 911. »
Une île qui n’a rien d’imaginaire, puisqu’elle se situe en amont de Rouen au niveau de Tourville-la-Rivière. Elle se nomme, depuis les Francs « île d’Oissel ». Nous sommes le 21 juin. Dans quelques jours, Rollon va signer le fameux traité de Saint-Clair-sur-Epte. Les Northmen vont, peu à peu, devenir des Normands. Si en 911, ils ne dédaignent pas de sacrifier un bouc à Thor et un porc à Freyr, ils vont déjà à la messe – ici célébrée par le père Ditwin. Guillaume, ici à peine adolescent, deviendra Guillaume Ier de Normandie, dit Guillaume Longue-Epée », jarl des Normands de la Seine.

Dès 9 ans

Sigrid Renaud, Guillaume, fils de chef viking, Chronique normande 911–912, Gallimard Jeunesse, 2011, 144 p., 8,95 €.

Sylvain Tesson, Sous l’étoile de la liberté

Sylvain Tesson, Sous l’étoile de la liberté

6000 kilomètres. A pied, à cheval, à bicyclette.
De mai à décembre 2003.
De la Sibérie au sud de l’Eurasie.
La plupart du temps, seul. En totale autonomie.
En suivant une étoile, celle de la liberté si précieuse au cœur des évadés du goulag dont Sylvain Tesson retrouve les traces. Une liberté dont il connaît le prix : le froid, la faim, la solitude. Pour tous ceux qui aiment « faire griller les pensées à la flamme d’un feu qui réchauffe autant le corps que l’âme ». L’avantage du livre de poche reste qu’on peut le glisser dans le sac à dos et utiliser les feuilles lues pour l’allumer, ce feu de camp cosmique !

A partir de 12 ans

Sylvain Tesson, Sous l’étoile de la liberté, photographies de Thomas Goisque, Arthaud Poche, 2011, 156 p., 6,90 € — Ou format album, Arthaud, 2005, 168 p., à trouver d’occasion.

Marcelle Vérité, Rimes enfantines mises en musique,

Marcelle Vérité, Rimes enfantines mises en musique,

Le sabot de ma jument / fait moins de bruit que le vent ! De « Dame Capucine » au « Pompier au nez de carton », voici 24 chansons, avec leurs partitions et des illustrations au pochoir, doucement mises en couleurs. Des chansons douces, mais réalistes, où les mûres des chemins creux laissent des épines au bout des doigts. Des chansons à déguster, en compagnie d’un morceau de saucisson. Des chansons à rêver, avec un caillou blanc serré au fond de la poche, sur une balançoire digne d’un roi.
Un trésor familial que nous fait partager Marie, depuis la Finlande.
Pour ma part, je cherche une biographie de cet auteur prolixe, née en 1904, dont les poésies ont été apprises par des générations de galopins et dont les récits animaliers sont d’une indémodable fraîcheur.

Dès 3 ans, avec un adulte pour lire la partition. Ou pour de très jeunes débutants au piano.

Marcelle Vérité, Rimes enfantines mises en musique, musique de Francine Cockenpot, illustrations de Josette Boland, Desclée de Brouwer, 1952. A rechercher.

Georges Chappon, La merveilleuse légende de Troie

Georges Chappon, La merveilleuse légende de Troie

« A l’abri d’un buisson de lentisques, les deux compagnons devisaient tristement. […]
— Je crois, disait l’un que nous nous rappellerons à tout jamais cette misérable aventure. » Ces deux compagnons, que l’on pourrait croire bergers ne sont autres que Poséidon et Apollon en personne ! Réduits en esclavage par le roi Laomédon, ils ont dû édifier les remparts de Troie.
Et en effet, elle resta à tout jamais mémorable, cette aventure troyenne dont les héros se nomment Priam, Pâris, Hélène, Agamemnon, Achille Patrocle et tant d’autres. Non seulement pour s’être déroulée sous le regard des dieux de l’Olympe, mais surtout parce que son écho résonne encore dans la littérature, la musique et les beaux-arts.
Ce beau livre revisite le mythe troyen dans la littérature grecque d’Homère à Eschyle, Sophocle et Euripide. C’est donc un livre déjà complexe qui ravira les adolescents familiers de l’Antiquité.

A partir de 12 ans

Georges Chappon, La merveilleuse légende de Troie, Hatier, 1968–1973, 152 p. A rechercher.