Mot-clef

Viviane Koenig

Viviane Koenig et Fabien Clavel, Dieux et héros de la mythologie grecque

« Maître des flots, des orages et de la pluie, Poséidon est un dieu d’une extrême importance en Grèce, pays brûlé par le soleil d’été. D’un coup de trident, il ébranle les rochers, fait jaillir une source ou provoque un raz de marée. Respecté par tous les hommes, et par les marins en particulier, il leur offre un jour le plus utile des cadeaux : le cheval ! » Après une courte « fiche d’identité » et une première anecdote, nous suivons Poséidon en ses royaumes maritimes, jusque dans l’île de l’Atlantide. Après les portraits de Cronos, de Rhéa et des Olympiens, le lecteur découvrira les aventures des héros chantés par les poètes grecs, de Cadmos à Orphée, sans oublier Atalante ou la terrifiante Médée.
Au duo Viviane Koenig et Nicolas Duffaut, la partie consacrée aux dieux ; et au duo Fabien Clavel et Benjamin Bachelier, celle qui narre les exploits des héros. Deux romanciers spécialistes du monde grec et deux illustrateurs pour qui casques, tridents, dauphins, chevaux et monstres n’ont pas de secret.

Dès 10 ans

Viviane Koenig et Fabien Clavel, Dieux et héros de la mythologie grecque, illustrations de Benjamin Bachelier et de Nicolas Duffaut, Fleurus, 2018, 192 p., 15,95 € — Imprimé en Slovénie

Viviane Koenig, Athéna et les voleurs d’or

Viviane Koenig, Athéna et les voleurs d’or

Athènes, sur le chantier du Parthénon, Ve siècle avant J.-C. Mélia et Théo, 9 ans, « devinent deux ombres courant le long du mur, d’étranges paquets dans les bras.
«  Tu les connais ? murmure la fillette.
— Pas du tout.
— Ils n’ont rien à faire dans le temple.
— Nous non plus, remarque Théo le malin.
— Vrai, mais eux, ce sont des voleurs. Ils emportent quelque chose. Pas nous ! Suivons-les, Athéna l’ordonne ! »
Une chouette hulule au loin comme pour les encourager. »
Mélia, fille d’un peintre, et Théo, fils d’un sculpteur, ont leurs entrées sur le chantier du Parthénon– des yeux grand ouverts, du courage et de la malice à revendre. Une enquête parsemée d’embûches leur permettra de retrouver les voleurs qui ont osé dérober l’or de la déesse Athéna et ont ainsi porté préjudice à Phidias, le célèbre sculpteur. Cette enquête policière permet de découvrir, tout en finesse, la cité de Périclès à son apogée.

De 8 à 10 ans

Viviane Koenig, Athéna et les voleurs d’or, Illustrations de Marie Caillou, Editions du Rocher, 2018, 128 p., 8,50 €

Viviane Koenig et Marie Caillou, La véritable histoire du cheval de Troie

Viviane Koenig et Marie Caillou, La véritable histoire du cheval de Troie

« Grecs et Troyens maudissent Hélène qu’ils croient à l’origine de leurs malheurs.
— Reine ou pas, qu’elle aille aux Enfers, dit-on ici et là.
Seuls le roi Priam de Troie et son fils le prince Hector, le frère aîné de Pâris, défendent la reine. Eux ont tout compris : ils savent que les dieux sont à l’origine de ce conflit. »
Et en effet, depuis dix ans la guerre fait rage, Grecs et Troyens s’entre-tuent. Parce que Pâris, outil d’une vengeance d’Eris, déesse de la discorde, avait donné la pomme d’or à Aphrodite ; parce que Héra et Athéna, pour se venger, le persuadèrent d’enlever Hélène, la plus belle femme au monde, mais aussi l’épouse de Ménélas… Viviane Koenig reprend ici les grandes lignes de l’Iliade, de l’Odyssée et de l’Enéide, pour raconter comment cette ruse d’Ulysse mit fin à la guerre de Troie.
Ce grand album est remarquablement mis en page et illustré, ce qui ajoute au plaisir de lire ou de raconter cette histoire plurimillénaire.

De 7 ans à 10 ans

Viviane Koenig et Marie Caillou, La véritable histoire du cheval de Troie, Belin, 2016, 40 p., 15,90 €

Viviane Koenig, Léonard de Vinci, l’homme aux mille talents

Viviane Koenig, Léonard de Vinci, l’homme aux mille talents

«  — Jamais Léonard n’oublia sa première journée à l’atelier du célèbre Verrochio, un artiste aux talents multiples […]. Loin d’avoir peur, le nouvel apprenti ressentait une joie immense, une telle envie d’apprendre qu’il se leva avec le soleil et le sourire dès le premier matin ». Nous sommes à Florence au printemps 1466. Léonard vient d’avoir 14 ans – un anniversaire que personne n’a songé à lui fêter, mais qui signifie son entrée dans le monde des adultes. Quel avenir se dessine pour ce jeune garçon, prodige certes mais né de parents « qui s’étaient aimés sans être mariés » ?
Le roman insiste sur ce besoin de revanche sociale et de conflit œdipien avec Maître Piero, son notaire de père, peut-être avec des yeux d’aujourd’hui ; il ne fait pas l’impasse sur l’accusation d’homosexualité dont fut victime Léonard de Vinci et qui lui valut de la prison. Cela précisé, le roman éclate de joie de vivre, d’énergie solaire, de labeur et d’imagination créative, dans l’ambiance magique de Florence et de l’atelier du maître. Léonard, Verrochio, Botticelli, Alberti, Ucello et leurs compagnons : quelle explosion de talents !

Dès 11 ans

Viviane Koenig, Léonard de Vinci, l’homme aux mille talents, Belin Jeunesse, coll. « Avant de devenir… », 2016, 204 p., 8,50 €

Viviane Koenig, Dédale, l’homme-oiseau

Viviane Koenig, Dédale, l’homme-oiseau

« Beau jeune homme aux cheveux bouclés, Dédale est devenu un sportif excellent. Il sait manier les armes à la chasse comme à la guerre. Il est aussi le meilleur des artisans et le plus extraordinaire des savants. Forgeron, potier, architecte et sculpteur, il sait tout faire. » Mais voilà, il est aussi orgueilleux, jaloux et violent… autant de défauts que les Grecs ne supportent pas et résument dans le terme d’ubris. Le meurtre de son neveu lui vaut d’être exilé d’Athènes. Une nouvelle vie attend celui qui est accueilli par Minos, le roi de Crète… Minos, Pasiphaé, le Minotaure, Ariane et Thésée, Icare… autant de noms qui résonnent encore à nos oreilles. Viviane Koenig signe là une belle adaptation des textes anciens, avec une belle allusion au célèbre tableau de la Chute d’Icare de Pieter Brueghel l’Ancien. De nombreux petits encarts satisferont les plus curieux sans alourdir le récit. Le tout sur un beau papier dans une édition soignée.

Dès 10 ans

Viviane Koenig, Dédale, l’homme-oiseau, illustrations de Mélisande Luthringer, Tourbillon, 2010, 148 p. – 9,95 € ou à trouver d’occasion pour quelques euros.

Viviane Koenig, Au temps du théâtre grec, Journal de Cléo, Athènes, 468 avant J.-C.,

Viviane Koenig, Au temps du théâtre grec, Journal de Cléo, Athènes, 468 avant J.-C.,

«  Tu sais, je viens de recevoir la première partie du texte de Sophocle. A mon avis, sa tragédie Antigone est vraiment excellente.
Un bref toussotement, un reniflement de plaisir et il prit sur le coffre trois feuilles de papyrus, noircies d’une écriture fine et régulière.
— Voilà, je te les confie, Cléo, lis-les sans attendre. Nous commençons les répétitions demain. »
Cléo, 11 ans, est une jeune Athénienne qui a la chance de savoir lire. Elle va donc pouvoir aider son père, maître Cléandros, un acteur reconnu, à répéter ses différents rôles. En revanche, et elle s’en désole, il est inimaginable qu’une demoiselle monte sur les planches pour célébrer les Grandes Dionysies. Mais si Cléo se déguise en garçon ? Devenue Ioulios, elle rencontrera Sophocle lors des répétitions, mais pas plus. C’est bien Cléo qui ira s’asseoir sur les bancs de marbre pour vibrer aux tragédies d’Eschyle et de Sophocle. Pas question d’offenser les dieux !
Sous forme de journal intime, ce roman historique présente le théâtre antique et la vie à Athènes de manière vivante et passionnée. Les citations de Sophocle sont choisies avec une grande intelligence. La collection, destinée aux jeunes adolescentes, surfe sur certains lieux communs – sautes d’humeur, enfant incompris, misères de ma condition féminine. Cela dit, Cléo avait bien mieux à faire que de trier les lentilles et laver les langes des bébés, et elle le démontre avec brio. Découvrir Antigone au soleil d’Athènes, quelle fabuleuse expérience !

Dès 10 ans

Viviane Koenig, Au temps du théâtre grec, Journal de Cléo, Athènes, 468 avant J.-C., Gallimard Jeunesse, 2013, 144 p., 9,50 €

Viviane Koenig, Le secret de la belle Hélène

Viviane Koenig, Le secret de la belle Hélène

Jadis certains Grecs, dont le célèbre Homère, pensaient que la belle Hélène, reine de Sparte, abandonna mari et enfant pour suivre le prince Pâris à Troie. L’abominable traîtresse ! D’autres, et non des moindres puisque le poète Euripide en faisait partie, clamèrent haut et fort : “Elle n’a jamais trahi, bien au contraire !”. Voici, selon eux, la véritable histoire de l’enlèvement d’Hélène… Un récit étonnant de fantôme, de naufrages, d’honneur et d’amour à découvrir au plus vite dans ce livre ! Merci à l’auteur, en souvenir du Salon du livre d’histoire de Versailles.

A partir de 10 ans

Viviane Koenig, Le secret de la belle Hélène, Oskar Editions, 2011, 155 p., 9,95 €

Contes japonais — La cape magique et autres récits

Contes japonais — La cape magique et autres récits

« Loin au sud du Japon, tout le monde connaît Hikoichi le jeune samouraï. Pauvre, intelligent et drôle à la fois, il a bon cœur, vraiment très bon cœur. Mais il est paresseux, horriblement paresseux », ce qui ne présage rien de bon, dans aucun conte. Comment va-t-il se procurer la cape d’invisibilité du monstre Tengu ? Et à quoi va-t-il s’en servir ? Le pire n’est pas sûr…
La suite du recueil propose une version de Poucette avec l’histoire du petit Momotaro, « le garçon né dans une pêche », ainsi que la Princesse des bambous, de la Femme des neiges et moult autres contes.
Les reproductions d’estampes anciennes auraient gagné à être en couleurs – gageons que ce sera pour une prochaine édition. Loin de s’approprier l’écriture des contes, Viviane Koenig et Masako Mizuta se sont bornés à les « mettre en paroles », une démarche modeste tout à leur honneur.

Dès 7 ans

Contes japonais — La cape magique et autres récits, paroles de Viviane Koenig et Masako Mizuta, Oskar Editions, 2011, 108 p., 8,95 €