Mot-clef

Richard Scarry

Richard Scarry, Mon trésor d’histoires du soir

Richard Scarry, Mon trésor d’histoires du soir

31 histoires, cela ferait une histoire par soir pendant un mois ? Pas si sûr, car ces grands classiques indémodables, on a tendance à en redemander ! Il y a des souris et des éléphants, le plus souvent habillés de salopettes et de chemises à carreaux ; il y a des renards et des corbeaux, et toute cette ménagerie de l’enfance revisitée avec humour. Mais on peut aussi y rencontrer Atchoumpa, un drôle d’Autrichien qui joue du tuba ; Pierre, un policier parisien qui n’aurait pas déparé dans le film « Ratatouille » ; ou une famille Hérisson dans un Noël londonien. Plus drôle encore, et qui a échappé à la censure, la petite histoire de « Couscous, policier à Alger » dont je vous laisse découvrir la roublardise. Allez, je vous souffle ? Pour démasquer les voleurs, notre « fin » limier n’hésite pas à se faire passer pour une mousmé, tous voiles dehors !

Dès 4 ans

Richard Scarry, Mon trésor d’histoires du soir, Albin Michel Jeunesse, 2013, 195 p., 13,90 €

Richard Scarry, Le livre des lapins

Richard Scarry, Le livre des lapins

Ils sont parfois habillés, parfois en chocolat ; ils « adorent les familles nombreuses » et, du Devon à l’Otago, croquent les salades de bien des messieurs McGregor. Quant à les battre à la course, c’est bien un rêve de tortue ! Richard Scarry, dont les innombrables albums ont bercé les enfants des années 1960, est régulièrement réédité par Albin Michel. “Le livre des lapins” n’a ni fourrure synthétique chinoise, ni puce couineuse ni couverture molle. Non, c’est le vrai format du livre – ici, en forme de lapin ! Vous apprendrez aussi que le géant des Flandres n’est pas une variété de potiron, et que le Bleu de Vienne n’est pas une couleur expressionniste. Ce sont des lapins, de bien beaux lapins.

Avant 3 ans

Richard Scarry, Le livre des lapins, Albin Michel Jeunesse, 2013, 26 pages cartonnées, 9,90 €

Richard Scarry, Je suis un lapin

Richard Scarry, Je suis un lapin

« Je m’appelle Nicolas. Je suis un lapin et je vis dans un tronc d’arbre. » Je porte une salopette rouge sur un pull jaune – et je sors tout droit des années 1960, des années Formica, Duralex et Radiola. Au fil des pages, j’admire les ailes diaphanes des insectes, je me régale de fraises des bois, je souffle sur un pissenlit – comme la belle dame des dictionnaires Larousse. Et je suis devenu, disent les critiques, un « grand classique ». Un grand classique, c’est une œuvre qui a été tellement bien réussie qu’elle ne se démode pas ! Mise en page pleine d’humour, finesse du trait, simplicité de l’histoire, tout concourt à faire de ce lapin dessiné par le grand Scarry la vedette de ces fêtes de Pâques. Car, souvenez-vous en, il y a bien des pays où le lièvre de Pâques s’apprête à sortir de son terrier.

Dès 3 ans

Richard Scarry, Je suis un lapin, Albin Michel Jeunesse, 2011, 24 p., 9,50 €