Mot-clef

Pierre-Emmanuel Dequest

Jean-François Vivier, Premier de Cordée, Intégrale du cycle de Chamonix

Premier de Cordée, La Grande Crevasse, Retour à la montagne : la célèbre trilogie chamoniarde de Roger Frison-Roche a été adaptée de mains de maîtres en bandes dessinées. Au scénario, Jean-François Vivier ; au dessin, Pierre-Emmanuel Dequest. Une cordée de choc pour faire revivre les aventures héroïques du grand alpinisme des années 1930. D’orages en chutes de pierres, de cordes rompues et crevasses sournoises, tout ce qui peut se passer de pire en montagne donne aux hommes l’occasion de se dépasser, de faire preuve de courage et d’abnégation. Pour le côté romanesque, la jolie Brigitte, citadine mal acceptée par les montagnards, saura prouver ses qualités d’alpiniste – mais le destin sera bien cruel envers elle.
Pierre-Emmanuel Dequest a su recréer l’atmosphère de l’époque, autant dans les costumes et le matériel que dans les techniques utilisées ; ses personnages sont très crédibles, avec leurs visages expressifs et leurs silhouettes déterminées. Ils sont néanmoins dépeints avec ce je-ne-sais-quoi qui permet au lecteur de se sentir accepté dans les refuges comme à la ferme, dans ce magnifique massif du Mont-Blanc. Car la grande héroïne, c’est bien sûr la montagne. Et là, couvrez-vous bien, ça dépote ! Neige, glace et granit alternent avec le vert des alpages et des forêts, dans des cadrages d’une rare efficacité. Messieurs, chapeau !

Adolescents

Jean-François Vivier, Premier de Cordée, l’intégrale du cycle de Chamonix, illustrations de Pierre-Emmanuel Dequest, Editions Plein Vent, 168 p., 29,90 € — Imprimé en France

Pierre-Emmanuel Dequest, Croc-Blanc, un monde sauvage, d’après Jack London

« Allez… Allez les chiens ! » D’une page où souffle le vent glacial du Grand Nord, émergent deux hommes, un traîneau, un attelage. Bientôt, les loups affamés rodent autour du campement à peine éclairé par le feu. Brrr… Pierre-Emmanuel Dequest plonge directement le lecteur au cœur de l’hiver et de la vie sauvage, dans ce Wild, mot intraduisible s’il en est. Cette adaptation en bandes dessinées — ou plutôt en « roman graphique » du célèbre Croc-Blanc de Jack London exprime toute l’énergie contenue dans un roman parfois édulcoré pour les jeunes lecteurs. Ici, pas de pitié, le sang coule, les pionniers sont d’une rare brutalité, la nature est violente, impitoyable. Cela donne encore plus de sens à la rencontre providentielle de Croc-Blanc et de Weedon Scott : contact de cet homme juste, l’animal va apprendre le respect et la confiance, au prix néanmoins de sa liberté. Un grand classique de la littérature américaine, entre violence et espoir d’un monde meilleur.

Adolescents

Pierre-Emmanuel Dequest, Croc-Blanc, un monde sauvage, d’après Jack London, Editions du Rocher, 2020, 56 p., 14,90 € — Imprimé en Pologne

Jean-François Vivier et Pierre-Emmanuel Dequest, Hélie de Saint Marc

Jean-François Vivier et Pierre-Emmanuel Dequest, Hélie de Saint Marc

« La vie est un combat. Le métier d’homme est un rude métier. Ceux qui vivent sont ceux qui se battent. » Belles formules à méditer, un peu à l’emporte-pièce, mais sans concession aucune. De la Résistance à la guerre d’Algérie, en passant par trois séjours en Indochine, le destin d’Hélie de Saint Marc concentre les épreuves et les engagements de toute une génération. Disparu en 2013, Hélie de Saint Marc était un homme courageux et méditatif, tolérant et révolté, en un mot déroutant. À la lumière de son aventure, cette bande dessinée reprend les thèmes qui traversent la vie de ce témoin du XXe siècle : le courage, l’engagement, la fidélité, l’honneur, l’amour, la prison, la mort, le sens de la vie…
Les aquarelles – portraits et paysages – de Pierre-Emmanuel Dequest sont d’une émouvante sobriété et aident à « faire passer le message » qu’Hélie de Saint Marc adresse à la jeunesse d’aujourd’hui : « tout se conquiert, tout se mérite ».

Dès 12 ans

Jean-François Vivier et Pierre-Emmanuel Dequest, Hélie de Saint Marc, Editions Artège, 2014, 64 pages, 14,90€.