Mot-clef

Philippe Nessmann

Philippe Nessmann, Mission Apollo 13

1969 – 2019, mission Apollo 11 — cela fait 50 ans que l’Américain Neil Armstrong a posé le pied sur la Lune. En avril 1970, la mission Apollo 13 avait pour projet de poser à nouveau le LEM sur la Lune. Mais le sort en décide autrement…
« Soudain, le choc.
Le vaisseau tout entier vibra.
Swigert le sentit trembler sous lui.
Lovell, qui flottait dans l’air, vit les parois bouger et entendit comme le grondement sourd du tonnerre. […]
Sur le panneau central du tableau de bord, une lumière jaune se mit à clignoter.
Puis une alarme retentit. […]
— Je crois qu’on a eu un problème ici, s’écria Swigert à l’attention de Houston. »
Ce roman met à l’honneur les trois astronautes James Lovell, Fred Haise et Jack Swigert, qui vécurent l’incroyable odyssée de cette mission où rien ne se passa comme prévu – et qui aurait pu se terminer tragiquement. Nous avons beau savoir que les trois hommes s’en sont sortis, que de rebondissements ! Philippe Nessmann s’est inspiré du livre écrit par Lovell en 1994 et adapté au cinéma en 1995. Il rend accessibles aux jeunes lecteurs les sélections, les entraînements, les simulations, jusqu’au grand jour où le lanceur Saturne V fait rugir ses moteurs. 5… 4… 3… 2… 1 !

Dès 11 ans

Philippe Nessmann, Mission Apollo 13, Flammarion Jeunesse, 2019, 224 p., 6,20 € — réédition de l’ouvrage paru en 2009.

Philippe Nessmann, A l’assaut du ciel, la légende de l’Aéropostale

Philippe Nessmann, A l’assaut du ciel, la légende de l’Aéropostale

« J’ai suivi mon petit frère jusqu’au champ de la mère Grumillier. Quatre avions étaient alignés les uns à côte des autres. C’étaient des biplans, avec une double paire d’ailes superposées. Les pilotes, des soldats, tiraient des bâches pour monter un campement. Avec Henri, nous nous sommes cachés derrière les buissons pour les observer. » Un après-midi de 1916 qui devait décider de la vie du jeune Henri Guillaumet ! Car tout va très vite : baptême de l’air, bourse et école de pilotage, service militaire. Puis c’est la grande aventure de l’Aéropostale. Philippe Nessmann revient longuement sur l’accident du 13 juin 1930 et reconstitue la lutte immense menée par Guillaumet pour se sortir du piège des Andes. Il redonne ainsi tout son sens à cette phrase mythique : « Ce que j’ai fait, je te le jure, aucune bête ne l’aurait fait. »
Le romancier insiste, en de très belles pages, très pudiques, sur la force de l’amour conjugal. Car la bonne étoile de Guillaumet, c’est bien Noëlle, son épouse, qui aura le courage de le laisser repartir.
Ce récit historique qui se lit comme un roman est enrichi de quelques pages documentaires sur « la ligne ».

Dès 10 ans

Philippe Nessmann, A l’assaut du ciel, la légende de l’Aéropostale, Flammarion, 2010, 167 p., 10 €