Mot-clef

Oskar Editions

Viviane Koenig, Le secret de la belle Hélène

Viviane Koenig, Le secret de la belle Hélène

Jadis certains Grecs, dont le célèbre Homère, pensaient que la belle Hélène, reine de Sparte, abandonna mari et enfant pour suivre le prince Pâris à Troie. L’abominable traîtresse ! D’autres, et non des moindres puisque le poète Euripide en faisait partie, clamèrent haut et fort : “Elle n’a jamais trahi, bien au contraire !”. Voici, selon eux, la véritable histoire de l’enlèvement d’Hélène… Un récit étonnant de fantôme, de naufrages, d’honneur et d’amour à découvrir au plus vite dans ce livre ! Merci à l’auteur, en souvenir du Salon du livre d’histoire de Versailles.

A partir de 10 ans

Viviane Koenig, Le secret de la belle Hélène, Oskar Editions, 2011, 155 p., 9,95 €

Margot Bruyère, L’oreille d’or du Dr Laennec, une révolution dans la médecine

Margot Bruyère, L’oreille d’or du Dr Laennec, une révolution dans la médecine

« Malade après malade, le Dr Laennec se penchait sur les lits de la salle Saint-Joseph à l’hôpital Necker. Il appliquait sur chaque poitrine l’une des extrémités d’un cahier étroitement roulé et ficelé en forme de cylindre, puis il collait son oreille à l’autre extrémité. Mériadec ne le quittait pas des yeux. Après chaque expérience, il se relevait, murmurait ‘j’entends’ et il passait au lit suivant. »
Nous sommes en 1816. Laennec, l’un des plus grands médecins de l’histoire, est en train d’inventer le stéthoscope. Et il en entend, de drôles de bruits, dans les poumons de ses malades… Comme P’tit Louis, Valentine et Mériadec, les jeunes lecteurs suivront Laennec et se découvriront peut-être une vocation de médecin.

Dès 10 ans

Margot Bruyère, L’oreille d’or du Dr Laennec, une révolution dans la médecine, Oskar Editions, 2010, 80 p., 8,95 €

Contes japonais — La cape magique et autres récits

Contes japonais — La cape magique et autres récits

« Loin au sud du Japon, tout le monde connaît Hikoichi le jeune samouraï. Pauvre, intelligent et drôle à la fois, il a bon cœur, vraiment très bon cœur. Mais il est paresseux, horriblement paresseux », ce qui ne présage rien de bon, dans aucun conte. Comment va-t-il se procurer la cape d’invisibilité du monstre Tengu ? Et à quoi va-t-il s’en servir ? Le pire n’est pas sûr…
La suite du recueil propose une version de Poucette avec l’histoire du petit Momotaro, « le garçon né dans une pêche », ainsi que la Princesse des bambous, de la Femme des neiges et moult autres contes.
Les reproductions d’estampes anciennes auraient gagné à être en couleurs – gageons que ce sera pour une prochaine édition. Loin de s’approprier l’écriture des contes, Viviane Koenig et Masako Mizuta se sont bornés à les « mettre en paroles », une démarche modeste tout à leur honneur.

Dès 7 ans

Contes japonais — La cape magique et autres récits, paroles de Viviane Koenig et Masako Mizuta, Oskar Editions, 2011, 108 p., 8,95 €