Mot-clef

Milan

Taro Miura, Les enfants du tout petit roi et de la très grande princesse

Dix enfants ! Dix enfants qui « vivaient dans la joie et le bonheur », choyés par leurs parents, le tout petit roi et la très grande princesse. Un beau jour, le roi les invita à sortir du château : « visitez le royaume, rencontrez les habitants et réfléchissez à ce que vous aimeriez faire pour notre pays ». Son idée était de savoir qui lui succèderait, mais il ne le leur dit pas. L’un choisit de devenir fleuriste, l’autre garagiste, le suivant footballeur et sa sœur, chanteuse, puis vinrent le charpentier et l’agricultrice… Bref, les neufs premiers choisirent chacun un métier, mais pas celui de roi ou de reine. Et le dixième ? Plus discret, il savait écouter et se faire aimer – il accepta de devenir roi le jour venu et se fit aider de toute sa fratrie, parce qu’il fallait bien que chacun y mît un peu du sien. Le Japonais Taro Miura raconte en mille couleurs vives cette belle fable d’harmonie politique. Sa signature ? Des lignes épurées et géométriques, un peu comme des gommettes et un art de la répétition qui enchantera les petits. Et votre petit prince, ou votre chère princesse, feront-ils le même métier que Papa et Maman ?

Dès 4 ans

Taro Miura, Les enfants du tout petit roi et de la très grande princesse, Milan, 2021, 40 p., 12,90 € — adapté du japonais par Yukari Maeda et Patrick Honnoré – Imprimé en Chine

Avalon Nuovo, Musique !

Avalon Nuovo, Musique !

« Selon de nombreux experts, la salle de concert dotée de la meilleure acoustique au monde est le Musikverein à Vienne, en Autriche. Conçu par l’architecte danois Theophil Hansen, il fut achevé en 1870. Aujourd’hui, les scientifiques et les ingénieurs ont de grandes connaissances en matière d’acoustique ». Et il en faut pour entendre les moindres détails d’une symphonie ou d’un opéra ! Cet album documentaire se penche aussi sur la façon dont on joue d’un violon ou d’une trompette, explique la différence entre un ténor, une basse et un baryton, fait revivre quelques grands musiciens, de Beethoven à Holst, et confie les secrets d’une bonne musique de film. Les illustrations de David Doran sonnent parfaitement avec le texte informatif et entraînant d’Avalon Nuovo. À vous, maestro !

Dès 8 ans

Avalon Nuovo, Musique !, illustrations de David Doran, Milan, 2020, 80 p., 19,90 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en Lettonie.

Pascale Hédelin, Les Chevaliers

Pascale Hédelin, Les Chevaliers

« En principe, les chevaliers doivent respecter certaines règles : c’est le code d’honneur. » Par exemple, « défendre un enfant et risquer sa vie » quand l’ours le menace ; « ne jamais trahir ni abandonner un compagnon », surtout quand les flèches volent… Mais cela, est-ce toujours vrai ? « Est-ce que tous les chevaliers sont gentils » ? Malheureusement non… Certains « attaquent les dames et terrorisent les gens », d’autres « sont des brutes qui ne pensent qu’à s’amuser, se bagarrer ou s’enrichir ». « La vie au Moyen Âge », « Devenir chevalier », « L’équipement », « Les batailles » et « Les loisirs » : en cinq grandes parties, tout l’univers des chevaliers et des comparaisons avec aujourd’hui. Car, enfin, « pourquoi n’y a‑t-il plus de chevaliers aujourd’hui ? » Les pages fourmillent de détails, un peu dans le style des « cherche-et-trouve », avec un versant « imagier ». Textes complémentaires, jeux et index permettent d’en savoir plus sans s’ennuyer.

Dès 4 ans

Pascale Hédelin, Les Chevaliers, illustrations d’Emmanuel Ristord, Didier Balicevic, Hélène Convert, Sylvie Bessard et Marion Billet, Milan, coll. « Mes années Pourquoi », 2013, 94 p., 11,90 € — Imprimé en Espagne

Xavier Deneux, Mes petits métiers

Quel beau pain le boulanger a retiré du four ! Il porte une toque, utilise une pelle et son pain a bien gonflé ! Le fermier, lui, rentre ses vaches et va voir si les poules ont pondu dans le foin. Quant au pompier, perché sur la grande échelle, il arrose l’incendie de sa lance. Que font la marchande et le policier pendant ce temps ? Xavier Deneux a conçu un imagier très astucieux avec des jeux de volumes et de creux, des dessins très simples et pour chaque métier, un personnage en situation et quelques mots précis (le casque, l’échelle, la lance, l’incendie…).

Tout-petits

Xavier Deneux, Mes petits métiers, Milan, 2020, 18 p., 12,50 € — Fabriqué en Chine

Cécile Petit, Je fais mes desserts moi-même sans cuisson

Sans cuisson, et même avec les mains ! A nous les banana splits, les palets bretons, les spéculoos, les verrines poire-mascarpone… Les recettes sont conçues pour que les enfants, petits et grands, puissent mettre littéralement la main à la pâte : on mesure grâce à un mug ; on mélange avec les mains ; on découpe avec un couteau à beurre… Les étapes et les dessins sont très clairs. La couverture se transforme en chevalet, et les pages sont totalement lavables ! Et, contrairement à une tablette, le livre ne se met pas en veille juste au moment où les petites mains sont pleines de chocolat ! Idéal pour préparer de somptueux goûters et des desserts exquis – justement, les vacances arrivent, profitons-en !

Dès 6 ans

Cécile Petit, Je fais mes desserts moi-même sans cuisson, illustrations d’Elena Seleniene, Milan, 2020, 96 p. plastifiées, 14,90 € — Imprimé en Chine

Benji Davies, L’Enfant et Grand-Mère

« Grand-Mère habitait loin. Elle vivait sur un petit rocher battu par les vents, où les brins d’herbe poussaient couchés.
Personne ne venait jamais la voir, à part quelques oiseaux déposés là par la brise et les bourrasques. »
Alors, quand Noé débarque chez Grand-Mère pour les vacances…  Une nouvelle aventure de ce charmant garçonnet.

Dès 4 ans

Benji Davies, L’Enfant et Grand-Mère, Milan, 2019, 32 p., 11,90 € — Traduit de l’anglais. Imprimé en Chine.

Benji Davies, L’Enfant et la Baleine

« Noé vivait au bord de la mer avec son papa et leurs six chats. » Un papa qui passait sa journée à la pêche – c’était son métier. Et Noé, pendant ce temps-là, explorait la plage. Or, un beau jour, il fit la rencontre d’une petite baleine échouée. Quelle amie idéale ! Mais est-ce vraiment faire le bonheur d’une baleine que de l’inviter dans sa maison ? Un album tout en finesse, qui parle de solitude, d’amitié et d’affection.

Dès 3 ans

Benji Davies, L’Enfant et la Baleine, Milan – 2013, 32 p., 11,90 € ou Tout carton, 2018, 24 p., 9,90 €- Traduit de l’anglais.

Stéphanie Ledu et Stéphane Frattini, L’histoire de la cuisine, du mammouth à la pizza

Stéphanie Ledu et Stéphane Frattini, L’histoire de la cuisine, du mammouth à la pizza

Difficile de trouver dans nos archives une recette de mammouth à notre goût ! Mais, dès que l’agriculture se développe, archéologie, illustrations et textes nous informent sur ce que dégustaient nos ancêtres. Ainsi, dans les potagers gaulois, « poussent des oignons, de l’ail, des panais, des navets, des choux, des carottes jaunes et violettes. Ils mangent du cochon, mais peu de sanglier, qui est un animal sacré ». Et à la table des Romains, des chevaliers, des rois ou des paysans, que mange-t-on ? D’où viennent le café, le chocolat, les tomates, les pommes de terre, et depuis quand les cuisine-t-on ? Depuis quand se sert-on d’une fourchette ? Les réponses dans cette petite encyclopédie illustrée de couleurs vives, riche de détails de toute sorte !

De 6 à 10 ans

Stéphanie Ledu et Stéphane Frattini, L’histoire de la cuisine, du mammouth à la pizza, illustrations de Claire de Gastold, Milan, coll. « Mes encyclos p’tits docs », 2018, 80 p., 14,50 €

Laurence Gillot, Miki, l’ours du Grand Nord

Laurence Gillot, Miki, l’ours du Grand Nord

« Au village, tout le monde écoute papa raconter leur histoire. ” Vous avez eu de la chance ! dit le plus ancien des Esquimaux. Cet ours n’avait pas faim. Sinon, il vous aurait attaqués.” Maniitok, lui, est recroquevillé près de la lampe à huile. Le regard perdu dans les flammes. Il pleure. A cause des ours. Le vrai et Miki. » Car il a dû lâcher Miki, son ours « doudou », quand son Papa l’a pris sous le bras pour le sauver du « vrai » ours. Mais est-il perdu pour toujours, ce Miki ? Eh non, il sera retrouvé, dans le ventre d’une baleine ! Une aventure palpitante qui se termine bien et qui permet de découvrir le monde des Inuits que l’auteur, allez savoir pourquoi, nomme encore des Esquimaux. Un monde certes impitoyable, mais dans lequel la communauté tout entière, chaleureuse et bienveillante, veille sur les enfants.

De 4 à 7 ans

Laurence Gillot, Miki, l’ours du Grand Nord, illustrations d’Anne Hemstege, Milan, 32 p., 11,90 €

Jacques Cassabois, Contes traditionnels de Scandinavie

Jacques Cassabois, Contes traditionnels de Scandinavie

« Au pays des fjords et des grands froids, dans les brumes, la neige et les frimas, on raconte des histoires » et « les contes de Scandinavie nous disent de bien drôles de choses : ils nous parlent d’un garçon transformé en hérisson, d’un moulin qui peut moudre à volonté tout ce que l’on souhaite posséder, du célèbre Peik qui sait si bien tromper son monde, des trolls, des elfes, des loups-garous et même de la première femme d’Adam ! » Ces contes danois, suédois, norvégiens ou islandais, loin d’être retranscrits avec austérité et componction, sont écrits dans une langue vivante et dynamique, pleine de sève, de rimes et de malice. A lire pour la fête de la Sainte-Lucie !

Dès 9 ans (ou dès 6 ans si la lecture est faite par un adulte)

Jacques Cassabois, Contes traditionnels de Scandinavie, illustrations d’Anne Romby (couv) et de Philippe Mignon, Milan, 2004, 182 p. A trouver d’occasion.

Christopher Franceschelli et Peskimo, En toutes lettres

Christopher Franceschelli et Peskimo, En toutes lettres

Cet alphabet à manipuler, avec ses lettres découpées, déroule de toutes petites histoires sans texte. Derrière chaque lettre se cache un animal, un personnage ou un objet dont le nom commence par cette même lettre. Qui se cache derrière le A ?… Un immense alligator et ses dizaines de dents pointues ! À qui sont ces pieds derrière le C ?… Au clown, évidemment ! Quel est ce gourmand au ventre bien dodu qui dépasse du P ?… Monsieur panda, surpris en plein déjeuner ! Que cache donc le S ?… Le soleil éclatant au zénith !
Et ce qui est le plus étonnant, c’est que chaque mot commence par la même lettre en anglais. Un album emprunté à la charmante et turbulente Hermia.

Dès 3 ans

Christopher Franceschelli et Peskimo, En toutes lettres, Milan, 2015, 14,90 €. Album cartonné.

Christophe Loupy, Après la récré

Christophe Loupy, Après la récré

« Après la récré, c’est Hugo qui est arrivé le premier en classe. C’est 1 garçon très rapide. Alors, il a choisi sa place : au milieu du tapis ». Hugo est représenté ici par une simple pastille de couleur. 2, 3, 4, 5 enfants et 6 – Voilà la maîtresse ! Arrivent ensuite Théo, Benjamin et un 9e copain. Mais qui est le 10? A‑t-il vraiment sa place dans la classe ?
Page à page, un personnage de plus, c’est une pastille de plus sur ce tapis qui devient vite un domino. Vous remarquerez que pour « voir » les nombres au-delà de 4 (sans compter), il faut les ranger par « cinquaines ». Ce qu’explique très bien Pierre-Marie Portejoie, dans son ouvrage Fâché avec les nombres ? Réconcilier tous les élèves avec le calcul (Editions SOS Education).

Dès 3 ans

Christophe Loupy, Après la récré, Milan, 2015, 25 p., 10,50 €