Mot-clef

Michel Sègre

Michel Sègre, Le Faucon de Messine

Michel Sègre, Le Faucon de Messine

« Aucun des chevalier n’avait vu venir le rapace. Comme un éclair fauve, il avait surgi de l’azur en un piqué silencieux et précis, planté ses serres dans sa proie et reprenait de l’altitude.
— Mais d’où vient cet oiseau maléfique ? s’indigna Sully.
— Il n’ira pas loin.
Montfort avait ajusté une flèche sur son grand arc de chasse et il visait le faucon. […] Les trois chevaliers retenaient leur souffle. L’honneur de leur suzerain était en jeu. »
Ce suzerain, c’est Charles d’Anjou, roi de Sicile. Le faucon, c’est celui du jeune Jacques de Flor. Lui et son frère Roger n’ont de cesse de venger la mémoire de leur père Richard, grand fauconnier de l’empereur Frédéric II Hohenstaufen. Mais se doutent-ils des aventures qui les attendent ?
Un roman historique foisonnant, qui, de la Sicile à Tripoli et Saint-Jean d’Acre en passant par l’Aragon, fera découvrir des horizons bien méconnus – et un XIIIe siècle riche en événements. Après Le Vent d’Alasay, Michel Sègre confirme son talent : un roman instructif et palpitant, des personnages attachants, un scénario complexe, une écriture limpide et énergique.

Adolescents

Michel Sègre, Le Faucon de Messine, Artège, 2014, 280 p., 14,90 €

Michel Sègre, Le Vent d’Alasay

Michel Sègre, Le Vent d’Alasay

« Tofan attendait patiemment depuis l’aube. Tapi sous un rocher, il était invisible aux yeux des drones qui devaient tourner, là-haut, à cinq mille mètres au-dessus de sa tête. Il avait vu les crêtes du Gala Kuhe s’embraser dans une aube de feu. […] Son adresse au tir l’avait naturellement désigné pour devenir le tireur d’élite de son groupe de moudjahidines. » Dans la province de la Kapisa, les insurgés talibans et les soldats français et américains se livrent une guerre sans merci pour le contrôle de la vallée d’Alasay. Les chasseurs alpins du 27e bataillon, appuyés notamment par le 2e REG et l’artillerie de montagne, se trouvent confrontés à des hommes impitoyables, à des jeux d’alliance souvent confus, mais aussi à une montagne sauvage et fascinante. Reprenant le fil de l’opération « Dinner Out » de mars 2009, Michel Sègre livre ici un roman d’aventures haletant, autant qu’un reportage très crédible.

Adolescents et jeunes adultes

Michel Sègre, Le Vent d’Alasay, Artège, 2013, 276 p., 14 €